Le Canada contribue à protéger les résidents et les propriétés de Drumheller contre de futures inondations

Communiqué de presse

Drumheller, Alberta, le 12 mars 2019 —Aujourd’hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d’aide pour s’adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire les répercussions des catastrophes naturelles comme les inondations pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie et une classe moyenne fortes.

Aujourd’hui, l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé le financement d’un projet visant à améliorer le système d’atténuation des inondations et d’adaptation aux changements climatiques de Drumheller.

Dans le cadre de ce projet, de nouvelles digues seront construites dans des zones critiques le long de la rivière Red Deer, et des améliorations essentielles seront apportées aux digues existantes. Des travaux seront aussi effectués pour mieux protéger les berges contre l’érosion naturelle, et des outils de surveillance seront mis en place pour avertir la Ville de Drumheller et les responsables du barrage Dickson si les niveaux d’eau montent, afin que les protocoles d’urgence puissent être exécutés immédiatement.

Ces travaux augmenteront considérablement la résilience de Drumheller face aux risques d’inondation liés aux embâcles, aux débits élevés de la rivière et aux pluies extrêmes, qui s’intensifient en raison des changements climatiques. Ils permettront de mieux protéger plus de 8 000 résidents, de réduire le nombre de personnes qui seront privées des services essentiels durant ces incidents et de grandement diminuer les coûts de rétablissement à long terme.

Le gouvernement du Canada alloue 22 millions de dollars à ce projet dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes.

Citations

 « Il est de plus en plus essentiel de prendre des mesures concrètes pour s’adapter aux répercussions des changements climatiques afin de garantir un avenir prospère à nos enfants et à nos petits‑enfants. En investissant dans l’infrastructure d’atténuation des inondations de Drumheller, nous aidons la collectivité à prévenir le problème, afin de protéger les résidents et de réduire les graves répercussions de tels événements pour les années à venir.»

Le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne

« Les événements météorologiques extrêmes deviennent de plus en plus graves, fréquents, dommageables et coûteux en raison des changements climatiques. En investissant dans des infrastructures qui protègent nos quartiers, nos entreprises et nos familles, nous bâtissons des collectivités qui peuvent résister aux catastrophes naturelles futures et qui prospéreront pour des générations à venir. »

Le ministre de la Sécurité publique, l’honorable Ralph Goodale

« Vivre dans une collectivité inondable, c’est vivre avec un risque imminent qui menace nos concitoyens, nos propriétés et notre histoire datant des dinosaures. Nous sommes extrêmement reconnaissants de l’investissement important du gouvernement fédéral dans notre plan proactif et durable d’atténuation des inondations et d’adaptation aux changements climatiques. Les petites collectivités ne peuvent tout simplement pas réaliser ces investissements pivots seules. Ensemble, nous changerons la voie de préparation aux inondations à Drumheller et façonnerons l’avenir de notre collectivité, en protégeant nos  concitoyens, nos propriétés, notre économie, notre environnement et notre patrimoine culturel.”

Heather Colberg, mairesse de Drumheller

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles, comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses. 

  • Le FAAC fait partie du plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Investir dans des infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques fait partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faibles émissions de carbone, ce qui fait partie des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
Tél. : 613 697-3778
Adresse courriel : ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Michelle Tetreault
Ville de Drumheller
403-519-8651
mmtetreault@gmail.com

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
Tél. : 613 960-9251
Sans frais : 1 877 250-7154
Adresse courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :