Les résidents, les entreprises et l'environnement de la Nouvelle-Écosse seront mieux protégés contre les inondations côtières

Communiqué de presse

Grand Pré (Nouvelle-Écosse), 17 avril 2019—Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles comme les inondations pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie et une classe moyenne fortes.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre du Développement économique rural, et l’honorable Lloyd Hines, ministre des Transports et du Renouvellement de l’infrastructure, ont annoncé le financement de deux projets en Nouvelle-Écosse visant à réduire l'impact des inondations côtières le long de la baie de Fundy et du bassin Minas.

Ces projets visent à améliorer plus de 64 kilomètres de digues et de chaussées dans plus de 60 villes et collectivités de la côte ouest de la Nouvelle-Écosse et le long de la route 101. Les améliorations permettront d'assurer la protection contre les inondations de dizaines de milliers de résidents et d'entreprises, de nombreux vignobles, de sites historiques et du patrimoine mondial, de collectivités autochtones et de plus de 20 000 hectares de terres agricoles. De plus, ces projets permettront d'atténuer les dommages causés aux écosystèmes et aux infrastructures municipales de la région par les marées montantes et les ondes de tempête.

Ces projets permettront de renforcer la résilience des réseaux de digues, de réduire les risques pour la sécurité publique et de minimiser les perturbations de l'activité économique dans l'une des destinations touristiques les plus historiques et culturelles du Canada atlantique.

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse allouent chacun plus de 56,9 millions de dollars à ces projets. La contribution du Canada est versée par l'entremise du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes.

Citations

« La baie de Fundy et le bassin Minas sont des milieux marins écologiquement riches qui ont un effet profond sur les collectivités, les résidents et les entreprises situés le long de leurs littoraux. Ces projets protégeront plus de 60 collectivités de la Nouvelle-Écosse contre les inondations côtières causées par des tempêtes violentes, l'élévation du niveau de la mer et d'autres événements environnementaux. En investissant dans des infrastructures qui protègent les collectivités aujourd'hui, nous contribuons à bâtir l'avenir. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre du Développement économique rural 

« Les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent plus violents, plus fréquents, plus dommageables et plus coûteux en raison des changements climatiques. En investissant dans des infrastructures qui protègent nos quartiers, nos entreprises et nos familles, nous bâtissons des collectivités qui peuvent résister aux catastrophes naturelles futures et prospérer pour les générations à venir. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique

« Je suis heureux de travailler avec nos partenaires fédéraux à l’amélioration du réseau vieillissant de digues de la baie de Fundy grâce à cet important investissement. Ces améliorations à notre réseau de digues contribueront à protéger nos sites du patrimoine national, nos sites culturels autochtones et acadiens, nos infrastructures municipales et provinciales ainsi que nos terres agricoles contre les effets des changements climatiques. »

L’honorable Keith Colwell, ministre de l’Agriculture de la Nouvelle-Écosse

« Le remplacement de l'aboiteau et l'amélioration du pont-jetée de la rivière Avon sont des éléments clés pour achever l'élargissement à quatre voies de la route 101 dans la région de Windsor. Le financement annoncé aujourd'hui nous permet d'aller de l'avant avec l'important projet qui permettra de rendre nos routes plus sûres pour les conducteurs et d’assurer une protection essentielles des terres agricoles et des collectivités de la région de Windsor contre les inondations. »

L’honorable Lloyd Hines, ministre des Transports et du Renouvellement de l’infrastructure de la Nouvelle‑Écosse

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

  • Le FAAC fait partie du plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Investir dans des infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques fait partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faibles émissions de carbone, ce qui fait partie des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

  • Le budget de 2019, Investir dans la classe moyenne, est le plan établi par le gouvernement pour créer plus d'emplois bien rémunérés, permettre à plus de Canadiens d’acheter une propriété, aider les travailleurs à obtenir la formation dont ils ont besoin pour réussir, soutenir les aînés et jeter les bases d’un programme national d'assurance-médicaments.

  • Les annonces contenues dans le budget de 2019 s'appuient sur le plan Investir dans le Canada du gouvernement, dans le cadre duquel le gouvernement investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour construire des infrastructures dans les collectivités partout au pays.

  • Étant donné que de nombreuses municipalités à l’échelle du Canada sont confrontées à d’importants besoins en matière d'infrastructure, le budget de 2019 propose un transfert ponctuel de 2,2 milliards de dollars par l’intermédiaire du Fonds de la taxe sur l'essence fédéral pour répondre aux priorités à court terme des municipalités et des collectivités des Premières Nations.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Émilie Simard
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement économique rural
613-864-7690
emilie.simard3@canada.ca

Marla MacInnis
Conseillère, Relations avec les médias
Tél. : 902-424-1750
Cell. : 902-499-6428
marla.macinnis@novascotia.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :