Le Canada protège Surrey contre les répercutions désastreuses des inondations 

Communiqué de presse

Surrey (Colombie-Britannique), 24 mai 2019—Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles comme les inondations pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales, et   soutenir une économie forte ainsi que la classe moyenne.

Aujourd’hui, l’honorable Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité, au nom de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé un financement destiné à soutenir plusieurs projets visant à protéger les villes de Surrey et de Delta ainsi que la Première Nation Semiahmoo contre les répercussions potentiellement désastreuses des inondations côtières.

L’investissement de plus de 76 millions de dollars au titre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes permettra aux administrations régionales, en partenariat avec la Première Nation Semiahmoo, de mettre en place une stratégie globale d’adaptation aux inondations qui renforcera la résilience de plus de 125 000 résidents à haut risque de subir des inondations côtières, et qui permettra de faire à long terme des économies sur les coûts de remise en état et de remplacement.

Les principales composantes du projet consistent à remplacer les barrages vieillissants de Nicomekl et Serpentine, à améliorer 7,5 km de la digue Colebrook, à créer au bord de la rivière Nicomekl un parc riverain doté d’éléments naturels d’atténuation des inondations, à installer de nouveaux égouts sur 1,5 km, à moderniser deux stations de pompage et à construire deux nouvelles « digues vivantes ».

D’autres travaux seront également effectués, entre autres pour mettre en place des solutions innovantes basées sur la nature et élaborées dans le cadre d’une collaboration, comme des aménagements dans la zone intertidale de la Ville de Delta, l’amélioration du parc Mud Bay et l’installation d’un nouveau parc en bordure de la rivière Nicomekl pour aider à contrôler et à évacuer l’eau, tout en protégeant la santé du milieu marin et de la voie migratoire du Pacifique. Ces zones naturelles ont un lien avec les améliorations en matière de transport, comme le rehaussement de la 152e rue pour en accroitre la résilience aux inondations et le remplacement des ponts qui traversent la rivière Nicomekl et la rivière Little Campbell.

Une fois terminés, ces projets augmenteront de façon significative la résilience aux inondations de la région et permettront aux résidents d’avoir l’esprit tranquille, en sachant que leur communauté peut continuer à s’épanouir tout en traversant n’importe quelle situation. 

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier de soutenir cette stratégie globale qui vise à renforcer la résilience aux inondations de la Première Nation Semihmoo et des collectivités de Surrey et de Delta. Investir aujourd’hui permettra de réduire à l’avenir les coûts de remise en état et d’éviter une défaillance critique d’infrastructures. Ces investissements créent de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne et ils ouvrent la voie à une croissance économique à long terme qui profite à tous. »

L’honorable Carla Qualtrough, ministre de la Sécurité publique et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité, au nom de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent plus violents, plus fréquents, plus dévastateurs et plus coûteux en raison des changements climatiques. En investissant dans les infrastructures qui protègent nos quartiers, nos entreprises et nos familles, nous bâtissons des collectivités qui pourront résister aux futures catastrophes naturelles et prospérer pour les générations à venir. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique 

« Notre gouvernement est déterminé à investir dans des projets qui appuient les municipalités dans la planification, la construction et l’entretien des infrastructures de manière plus stratégique et durable en réponse aux impacts des changements climatiques. En collaborant avec nos partenaires régionaux et les Premières nations, nous identifions des moyens de protéger les gens et leurs résidences. Cette stratégie d'adaptation aux inondations augmentera la résilience et aidera à bâtir pour l'avenir. »

Gordie Hogg, député de South Surrey—White Rock

« Avec 20 pour cent des terres de Surrey situées en zone de plaine côtière inondable, il est crucial de passer à l’action sans délai. Je veux remercier le gouvernement fédéral de l’investissement considérable qu’il fait aujourd’hui pour nous aider à lutter contre les changements climatiques. Grâce à ce financement, la Ville de Surrey et tous nos partenaires seront en mesure d’accroitre et d’améliorer les travaux que nous effectuons pour protéger nos zones côtières des inondations et autres catastrophes naturelles. »

Doug McCallum, maire de la Ville de Surrey

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles, comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses. 

  • Le FAAC fait partie du plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les infrastructures de transport à l’appui du commerce, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Investir dans des infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques fait partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faibles émissions de carbone, ce qui fait partie des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. 

  • Le budget de 2019, Investir dans la classe moyenne, est le plan établi par le gouvernement pour créer plus d'emplois bien rémunérés, permettre à plus de Canadiens d’acheter une propriété, aider les travailleurs à obtenir la formation dont ils ont besoin pour réussir, soutenir les aînés et jeter les bases d’un programme national d'assurance-médicaments.

  • Étant donné que de nombreuses municipalités à l’échelle du Canada sont confrontées à d’importants besoins en matière d'infrastructure, le budget de 2019 propose un complément ponctuel de 2,2 milliards de dollars par l’intermédiaire du Fonds de la taxe sur l'essence fédéral pour répondre aux priorités à court terme des municipalités et des collectivités des Premières Nations.

  • Le budget de 2019 s’appuie sur le plan Investir dans le Canada, dans le cadre duquel le gouvernement du Canada investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans les infrastructures des collectivités de tout le pays

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-697-3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :