Le Canada contribue à assurer la livraison continue de carburant aux collectivités des Territoires du Nord-Ouest

Communiqué de presse

Inuvik (Territoires du Nord-Ouest), le 30 août 2019 — Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles comme les incendies de forêt et les inondations pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie forte.

Aujourd'hui, Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest, au nom de l'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, et l'honorable Wally Schumann, ministre de l'Infrastructure et ministre de l'Industrie, du Tourisme et de l'Investissement des Territoires du Nord-Ouest, ont annoncé un financement visant un projet d’atténuation des risques liés à la chaîne d’approvisionnement en carburant.

Les collectivités côtières des Territoires du Nord-Ouest dépendent fortement du diesel et de l'essence pour la production d'électricité, le chauffage et le transport. Le transport du carburant vers de nombreuses collectivités territoriales se fait en plusieurs étapes, en commençant par le train de l'Alberta jusqu'à Hay River, où le carburant est ensuite transféré sur des barges et expédié aux collectivités côtières de Sachs Harbour, d’Ulukhaktok et de Paulatuk. Au printemps 2019, un incendie de forêt dans le nord de l'Alberta a détruit une partie de l'infrastructure ferroviaire sur laquelle on compte pour acheminer le carburant jusqu'à Hay River, créant des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement en carburant.

Le projet consiste à ajouter une importante capacité de stockage de carburant à Hay River et à remettre en état et à accroître la capacité de stockage de carburant à l'extrémité nord du fleuve Mackenzie, à Tuktoyaktuk, ce qui aidera à approvisionner d'autres collectivités nordiques. La capacité de production de carburant à Sachs Harbour, Ulukhaktok et Paulatuk sera également portée à 210 % de la consommation historique dans ces collectivités afin de s'assurer d'avoir suffisamment de carburant en cas d'interruption. Dans l'ensemble, environ 13,2 millions de litres de capacité de stockage de carburant seront ajoutés à la chaîne d'approvisionnement des Territoires du Nord-Ouest.

Ce projet permettra d'accroître la résilience de plus de 5 600 personnes, de veiller à ce que les résidents aient un accès continu au combustible pour chauffer leur résidence, leur entreprise et leur centre communautaire toute l'année, et de réduire considérablement les impacts d'une interruption dans la chaîne de distribution du combustible. Le projet devrait permettre d'économiser 3 $ en coûts de récupération et de remplacement à long terme pour chaque dollar investi aujourd'hui.

Le gouvernement du Canada investit 21 750 000 $ dans ce projet par l'entremise du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes, et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest verse 7 250 000 $.

Citations

« Les collectivités nordiques ont besoin de soutien pour s'adapter aux changements climatiques. La réalité, c'est que les collectivités du Nord canadien dépendent du diesel pour leurs déplacements, pour produire de l'électricité et pour chauffer les résidences et les entreprises. Cet important projet contribuera à protéger la chaîne d'approvisionnement en carburant afin que les résidents soient protégés contre les pénuries de carburant causées par les catastrophes liées aux changements climatiques. »

Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest, au nom de l'honorable François‑Philippe Champagne, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités

«Les catastrophes naturelles causées par les changements climatiques peuvent avoir des répercussions sur les Territoires du Nord-Ouest, et cela a déjà été le cas. Les résidents des T.N.-O. en ont fait l'expérience en 2019 lorsque des incendies de forêt en Alberta ont coupé l'accès routier à notre territoire et détruit des infrastructures ferroviaires servant à acheminer le carburant sur notre territoire, ce qui a perturbé la chaîne du ravitaillement en carburant. L'augmentation de la capacité de stockage du carburant dans plusieurs de nos collectivités du Nord rendra nos infrastructures essentielles de réapprovisionnement en carburant plus résistantes aux changements climatiques et permettra de livrer le carburant aux collectivités des T.N.-O. en cas de rupture dans la chaîne d'approvisionnement ou d'autres événements empêchent le transport du carburant vers le Nord. »

L'honorable Wally Schumann, ministre de l'Infrastructure et ministre de l'Industrie, du Tourisme et de l'Investissement des Territoires du Nord-Ouest

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles, comme les inondations, les incendies de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses. 

  • Le FAAC fait partie du plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Investir dans les infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques fait partie intégrante de la transition du Canada vers une économie résiliente et à faibles émissions de carbone, ce qui fait partie des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

  • La stratégie de développement économique rurale tire parti des investissements fédéraux en cours et fournit une vision pour l’avenir, en déterminant les mesures pratiques à prendre à court terme et en servant de fondement pour orienter les travaux futurs.

  • Au cœur de la stratégie de connectivité du Canada se trouvent de nouveaux investissements historiques qui mobilisent jusqu’à 6 milliards de dollars pour la connectivité universelle. Ils comprennent un complément au programme Brancher pour innover, un nouveau fonds universel pour la large bande et des investissements de la Banque de l’infrastructure du Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-697-3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca
 
Affaires publiques et Communications
Ministère de l’Infrastructure
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
867-767-9082, poste 32025
INF_Communications@gov.nt.ca
@GNWT_INF

Relations avec les médias

Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Adresse courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :