Protection accrue des résidents de Toronto contre les dommages causés par les inondations

Communiqué de presse

Toronto (Ontario), le 30 août 2019 – Maintenant plus que jamais, les collectivités ont besoin d’aide pour faire face aux phénomènes météorologiques de plus en plus fréquents et intenses attribuables aux changements climatiques. Il est essentiel de réduire les effets que produisent les catastrophes naturelles, comme les inondations, pour garantir la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales, favoriser une économie forte et soutenir la classe moyenne.

Mme Salma Zahid, députée de Scarborough‑Centre, au nom de l’honorable François‑Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé l’octroi d’un financement pour un projet essentiel de réfection de ponceaux dans la ville.

Le projet comprend la réfection de six ponceaux jugés critiques en cas de tempête centennale, ce qui permettra de réduire les risques d’inondations et d’améliorer la résistance des ponceaux de la ville qui traversent le bassin versant. Les travaux de construction effectués sur ces six ponceaux serviront à renforcer leur intégrité, et l’augmentation de la capacité de ces structures réduira les risques d’inondations et les dommages connexes causés aux résidences.

Une fois terminé, ce projet contribuera à réduire les effets des inondations pour près de trois millions de résidents, à protéger l’infrastructure municipale et à réduire les effets que les fortes pluies et la fonte des neiges peuvent produire sur l’environnement. Ce projet permettra de réduire de 91 % le nombre de résidents privés de services essentiels lors de ces phénomènes et de 75 % le nombre de personnes directement touchées par ceux‑ci.

Le gouvernement du Canada investira plus de 8,7 millions de dollars par l’intermédiaire du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes, et la Ville de Toronto versera plus de 13,1 millions de dollars.

Citations

« Les phénomènes météorologiques extrêmes sont de plus en plus fréquents dans les petites et les grandes villes du Canada. Il est temps de prendre des mesures concrètes pour nous adapter aux effets des changements climatiques afin d’assurer un avenir sécuritaire et prospère à nos familles, à nos entreprises et à l’environnement. Le projet de réfection des ponceaux contribuera à protéger les résidents de Toronto contre les inondations et à réduire les coûts de remise en état et les dommages matériels. »

Mme Salma Zahid, députée de Scarborough‑Centre, au nom de l’honorable François‑Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles, comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

  • Le FAAC fait partie du plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour des projets de transport en commun, d’infrastructures vertes, d’infrastructures sociales, de routes commerciales et de transport, ainsi que pour des projets destinés aux collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Il est essentiel d’investir dans une infrastructure verte afin d’aider les collectivités à s’adapter aux effets des changements climatiques qui s’intensifient pour assurer la transition du Canada vers une économie faible en carbone plus résiliente, un des engagements pris en vertu du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

  • Le budget de 2019, intitulé Investir dans la classe moyenne, constitue le plan du gouvernement pour accroître le nombre de bons emplois bien rémunérés, rendre l’acquisition d’une propriété accessible à un plus grand nombre de Canadiens, aider les personnes à obtenir la formation nécessaire pour réussir, soutenir les aînés et jeter les bases d’un régime national d’assurance-médicaments.

  • Comme de nombreuses municipalités canadiennes présentent d’importantes lacunes en matière d’infrastructure, le budget de 2019 propose un transfert unique de 2,2 milliards de dollars par l’intermédiaire du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral afin de répondre à certaines priorités à court terme des municipalités et des collectivités des Premières Nations.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann‑Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613‑697‑3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Eric Holmes
Communications stratégiques
Ville de Toronto
416‑629‑4891
eric.holmes@toronto.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613‑960‑9251
Sans frais : 1‑877‑250‑7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez‑nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :