Le gouvernement du Canada lance un nouvel appel de demandes afin d’aider à réduire l’impact des changements climatiques et mieux protéger les Canadiens contre les catastrophes naturelles

Communiqué de presse

Toronto (Ontario), le 20 juillet 2021—Les défaillances des infrastructures dues à des risques naturels et à des phénomènes météorologiques extrêmes peuvent entraîner des menaces pour la santé et la sécurité, des interruptions de services essentiels, des perturbations importantes de l’activité économique et des coûts élevés de rétablissement et de remplacement. Le gouvernement du Canada fait d’importants investissements pour construire, réhabiliter et agrandir les infrastructures publiques essentielles susceptibles d’être touchées par ces risques.

Un nombre croissant de collectivités canadiennes, d’un océan à l’autre, ont subi d’importantes catastrophes météorologiques déclenchées par les changements climatiques. Ces événements, dont la fréquence et l’impact augmentent, constituent une menace sérieuse pour les collectivités canadiennes.

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a lancé un nouvel appel de demandes dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC). Les collectivités de partout au Canada sont invitées à soumettre des projets qui protégeront et renforceront leurs collectivités en augmentant leur résilience face aux impacts socio-économiques, culturels et environnementaux des catastrophes naturelles et des phénomènes météorologiques extrêmes lors de l'examen des impacts actuels et potentiels des changements climatiques.

Un montant supplémentaire de 1,375 milliard de dollars a été alloué au Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes dans le budget de 2021, en vue de soutenir des projets tels que des activités d’atténuation des incendies de forêt, la remise en état des systèmes d’eaux pluviales et la restauration des zones humides et des rivages. Dans le cadre de ce programme, 670 millions de dollars sont consacrés à de nouveaux projets à petite échelle dont le coût total admissible se situe entre 1 et 20 millions de dollars. Le reste de l’enveloppe financière est alloué aux projets à grande échelle dont les coûts totaux admissibles sont supérieurs à 20 millions de dollars. En outre, un minimum de 138 millions de dollars de l’enveloppe de financement totale est réservé aux bénéficiaires autochtones. Ensemble, ces fonds aideront les petites collectivités, les collectivités rurales, éloignées, nordiques et autochtones à s’adapter aux effets des changements climatiques.

Dans le cadre du FAAC, le gouvernement du Canada s’assure que les collectivités canadiennes sont davantage en mesure de résister aux dommages causés par les changements climatiques et les phénomènes météorologiques extrêmes. Ces investissements aident à assurer la sécurité des Canadiens, à protéger les entreprises locales et à soutenir des économies locales solides.

Le gouvernement du Canada est déterminé à fournir des fonds aux collectivités lorsqu’elles en ont le plus besoin, de manière à obtenir un triple avantage : faire croître notre économie et créer des emplois, lutter contre les changements climatiques et bâtir un pays plus résilient et inclusif pour tous les Canadiens.

Citations

« Étant donné que les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent plus fréquents, les villes et les villages doivent intensifier les mesures prises pour atténuer les effets des changements climatiques et s'y adapter. À partir d'aujourd'hui, toutes les collectivités du Canada peuvent présenter des demandes au titre du Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes pour des projets liés à l'atténuation des feux de forêt, à la remise en état des réseaux d’évacuation des eaux pluviales et à la restauration des terres humides et des rivages. Nous investissons près de 1,4 milliard de dollars de fonds supplémentaires pour aider les collectivités à demeurer résilientes face aux changements climatiques et aux autres risques environnementaux naturels qui font partie de l'urgence climatique. Ensemble, nous pouvons bâtir un pays résilient et inclusif, tout en faisant croître notre économie et en créant de bons emplois pour les Canadiens. »

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités 

« Les changements climatiques ont un impact dramatique sur les communautés canadiennes à travers le pays. Les sécheresses, les feux de forêts et les inondations deviennent de plus en plus fréquents, y compris ici à Etobicoke. Grâce à l'appui du gouvernement fédéral, des projets comme celui du couvert forestier et du littoral ici à Etobicoke, par l'entremise du Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes, nous protégeons notre collectivité des répercussions des conditions météorologiques extrêmes pour les générations à venir. »

James Maloney, député pour Etobicoke-Lakeshore

Faits en bref

  • Le FAAC a été lancé en 2018 en tant que programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans pour aider les collectivités à construire les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux risques naturels tels que les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses. Le budget de 2021 a fourni au FAAC un montant supplémentaire de 1,375 milliard de dollars sur 12 ans.

  • Pour connaître le calendrier des processus d’admission, visitez le site Web du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes : Processus de présentation des demandes. Les candidats admissibles sont les provinces et les territoires, les administrations municipales et régionales, les groupes autochtones, y compris les conseils de bande, les Premières Nations, les Inuits ou les Métis, les organismes à but lucratif qui s’associent à un autre bénéficiaire admissible, ainsi que les établissements postsecondaires canadiens publics ou à but non lucratif qui travailleront en collaboration avec une municipalité canadienne.

  • Le FAAC fait partie du plan Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui prévoit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, et les collectivités rurales et nordiques.

  • À ce jour, plus de 1,9 milliard de dollars ont été annoncés par l’intermédiaire du FAAC pour 69 projets d’infrastructure à grande échelle qui contribueront à protéger les collectivités de tout le pays contre les menaces des changements climatiques. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Emelyana Titarenko
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
873-355-9576
Emelyana.Titarenko@infc.gc.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : media@infc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :