Nouvelle Stratégie canadienne sur les minéraux critiques

Couverture de La Stratégie canadienne des minéraux critiques

La Stratégie canadienne sur les minéraux critiques favorisera l’approvisionnement en minéraux critiques obtenus de façon responsable et appuiera la création de chaînes de valeur nationales et mondiales pour une économie verte et numérique. La stratégie compte cinq principaux objectifs :

  1. Appuyer la croissance économique, la compétitivité et la création d’emplois
  2. Promouvoir l’action climatique et la protection environnementale
  3. Faire progresser la réconciliation avec les peuples autochtones
  4. Favoriser des collectivités et des milieux de travail diversifiés et inclusifs
  5. Renforcer la sécurité mondiale et les partenariats avec les alliés

Les minéraux critiques représentent une occasion générationnelle pour les travailleurs, l’économie et l’avenir à zéro émission nette du Canada. Ils sont le fondement des technologies modernes. Que ce soient des véhicules électriques, des semi-conducteurs, des éoliennes ou encore des batteries, le monde a besoin de minéraux critiques pour fabriquer ces produits.

Processus de consultation

Le Centre d’excellence sur les minéraux critiques (CEMC) a reçu plus de 120 soumissions de parties prenantes et de partenaires de tous les horizons dans le cadre de ses consultations sur le document de travail relatif à la stratégie sur les minéraux critiques. Les commentaires reçus proviennent de gouvernements provinciaux et territoriaux, de peuples autochtones, de l’industrie, d’organisations environnementales, d’universités et du public. L’objectif du gouvernement fédéral d’accroître l’offre canadienne en minéraux critiques, ce qui comprend le perfectionnement de l’expertise et le renforcement de la capacité pancanadiennes à chaque étape de la chaîne de valeur, a été largement soutenu.

Grâce aux soumissions et aux discussions initiales avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis au sujet de la stratégie sur les minéraux critiques, nous avons pris connaissance d’un grand intérêt pour la mobilisation continue sur la mise en œuvre de la stratégie et pour un financement direct et fondé sur les distinctions pour ce faire. L’importance de respecter les droits inhérents et issus de traités a également été soulevée, tout comme l’importance d’appuyer les activités d’intendance environnementale menées par des Autochtones et les activités économiques dirigées par des Autochtones dans les chaînes de valeur des minéraux critiques, notamment en matière d’approvisionnement et de participation. Nous avons aussi entendu qu’un consentement préalable donné librement et en toute connaissance de cause pour des projets de minéraux critiques est essentiel et que la mise en œuvre en vertu de la Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones doit être à la base de tous les projets de minéraux critiques au Canada.

Les partenaires et les parties prenantes ont communiqué le besoin de capacités géoscientifiques avancées du Canada, notamment des cartes géologiques, qui permettraient de mieux déterminer et évaluer les gisements de minéraux critiques. Ils ont aussi mentionné le besoin pour une coordination et une collaboration accrues, en particulier en ce qui concerne le domaine réglementaire canadien. La durabilité environnementale, plus particulièrement le recyclage et l’économie circulaire, a aussi été mentionnée lors des consultations publiques et des soumissions connexes ont souligné la nécessité pour le Canada de faire l’équilibre entre ses efforts économiques et ses considérations environnementales. D’autres soumissions ont fait mention des défis uniques auxquels fait face le secteur des minéraux critiques dans le Nord, dont les lacunes en matière d’infrastructure. Les besoins en main-d’œuvre du secteur minier, surtout les défis en ce qui a trait à recruter des employés qualifiés, ont aussi été soulevés et certaines parties prenantes ont même mentionné que l’amélioration de la littéracie minérale au Canada devrait être examinée.

Les soumissions ont été archivées par le CEMC à titre de référence pour de prochaines initiatives ou activités de consultation du Centre. Le CEMC souhaite remercier tous les partenaires et parties prenantes qui ont pris le temps de participer à ce processus de consultation. Vos commentaires et vos points de vue ont été inestimables.

Communiquez avec nous

Vous avez des questions ou des commentaires?

Envoyez un courriel à cmce-cemc@nrcan-rncan.gc.ca

Détails de la page

Date de modification :