MaDemocratie.ca — Outil de mobilisation et de consultation numérique en ligne

Certificat de neutralité politique

J’atteste par la présente, à titre de fondateur et chef de la direction de Vox Pop Labs, que les produits livrables se conforment entièrement aux exigences en matière de neutralité politique du gouvernement du Canada énoncées dans la Politique de communication du gouvernement du Canada et dans la Procédure de planification et d’attribution de marchés de services de recherche sur l’opinion publique.

Plus particulièrement, les produits finaux ne comprennent pas de renseignements sur les intentions de vote aux élections, sur les préférences de partis politiques, sur les positions vis‑à‑vis de l’électorat ou sur l’évaluation de la performance d’un parti politique ou de ses dirigeants.


Clifton van der Linden
Fondateur et chef de la direction
Vox Pop Labs inc.

1. Résumé

MaDemocratie.ca était une initiative novatrice de mobilisation publique et de consultation demandée par le gouvernement du Canada dans le but de favoriser un dialogue national plus inclusif sur la réforme électorale.

Application interactive en ligne qui demandait aux utilisateurs de fournir leur opinion sur la forme que devrait prendre la démocratie au Canada, MaDemocratie.ca a analysé les réponses en temps réel et a offert aux utilisateurs un aperçu de la façon dont leurs valeurs démocratiques respectives se situaient dans le discours sur la réforme électorale. On a pour ce faire adopté une expérience d’utilisation et une conception d’interface qui étaient à la fois accessibles et intéressantes pour tous les Canadiens, peu importe leur intérêt politique, leurs connaissances ou leur engagement civique.

L’objectif de l’initiative était d’accroître la participation au dialogue tant au sein de la population générale qu’au sein des groupes sous-représentés comme les jeunes. L’initiative devait en outre servir d’instrument novateur pour sonder l’opinion publique canadienne en vue de promouvoir un processus d’élaboration des politiques attentif au point de vue des Canadiens.

MaDemocratie.ca s’appuyait sur une conception de recherche solide mise au point par des spécialistes des sciences sociales et des données de Vox Pop Labs en consultation avec un groupe de politicologues qui comprenait notamment des experts reconnus des méthodologies de sondage et des systèmes électoraux.

Le lancement de MaDemocratie.ca, le 5 décembre 2016, a été accompagné d’invitations envoyées par la poste à tous les ménages canadiens pour inviter l’ensemble de la population à participer à l’initiative. À la fin du projet, le 15 janvier 2017, environ 383 074 utilisateurs uniques avaient rempli le sondage sur le site, et 96 pour cent des utilisateurs provenaient du Canada, ce qui en fait l’une des plus importantes et plus ambitieuses consultations publiques de l’histoire du pays.

Les réponses des utilisateurs à MaDemocratie.ca ont été pondérées par rapport aux données du recensement dans le but d’accroître la représentativité des conclusions et de mieux refléter l’opinion des Canadiens sur un certain nombre de points clés du discours sur la réforme électorale.

Voici les principales conclusions découlant de l’analyse :

  • Les Canadiens sont généralement satisfaits de la démocratie canadienne
    Même si la satisfaction n’empêche pas nécessairement un désir de réformer le système électoral, la majorité des Canadiens (67 %) mentionnent être assez ou très satisfaits de la façon dont fonctionne la démocratie au Canada.

  • Les valeurs des Canadiens sont souvent associées à différents systèmes électoraux
    De nombreux Canadiens préfèrent simultanément divers attributs qui sont couramment associés à différentes familles de systèmes électoraux.

  • Les Canadiens souhaitent un mode de scrutin facile à comprendre
    Les Canadiens sont ouverts aux options leur permettant d’exprimer leurs préférences avec une plus grande précision, mais pas si le bulletin de vote est plus difficile à comprendre.

  • Les Canadiens sont divisés sur les mesures visant à accroître la diversité au Parlement
    L’opinion des Canadiens est divisée quant à la nécessité de prendre des mesures spéciales pour accroître la représentation de groupes actuellement sous-représentés au Parlement.

  • Un grand appui à une liberté accrue des députés
    Il s’agit peut-être de la conclusion la plus répandue et la plus claire de l’analyse : les Canadiens souhaitent un assouplissement de la discipline de parti et jugent que les députés devraient profiter d’une autonomie accrue afin de mieux représenter les intérêts des électeurs de leur circonscription.

  • Les Canadiens s’opposent au vote obligatoire
    Même si les Canadiens sont divisés quant au fait que le vote est une obligation ou un choix, la majorité des Canadiens (53 %) n’appuient pas le vote obligatoire.

  • L’appui au vote en ligne dépend de la sécurité
    Les Canadiens estiment que le vote en ligne pendant une élection fédérale aurait un effet positif sur le taux de participation. Ils appuient le vote en ligne en principe, mais ce soutien dépend de garanties que ce type de vote n’entraînerait pas une hausse des risques de sécurité.

  • Les Canadiens s’opposent à l’abaissement de l’âge du droit de vote
    Une majorité de Canadiens (66 %) estime que l’âge du droit de vote au Canada ne devrait pas être inférieur à ce qu’il est actuellement (18 ans).

  • Les Canadiens appuient la limite de la durée des campagnes électorales
    Une très forte majorité de Canadiens (90 %) appuient l’imposition de limites sur la durée des campagnes électorales fédérales.

2. Contexte

MaDemocratie.ca est une initiative commandée par le gouvernement du Canada dont le but est d’offrir aux Canadiens un moyen de participer à la récente conversation nationale sur la réforme électorale. Elle a été conçue en collaboration avec Vox Pop Labs, une entreprise sociale canadienne formée de chercheurs en sciences sociales et statistiques qui se spécialisent dans les applications en ligne en lien avec l’engagement civique et en consultation avec un groupe consultatif universitaire réunissant d’éminents spécialistes en sciences politiques issus d’universités de partout au Canada1.

L’initiative avait pour but de faire participer le plus grand nombre de Canadiens possible à un dialogue sur la manière dont la démocratie représentative devrait être pratiquée au Canada. Reconnaissant que de nombreux Canadiens ne participent peut-être pas aux méthodes traditionnelles de consultation publique, MaDemocratie.ca a été conçue pour offrir une solution de rechange innovante dans le but de favoriser un dialogue plus inclusif sur la réforme électorale.

MaDemocratie.ca a pris la forme d’une application en ligne interactive qui demandait aux utilisateurs leurs points de vue sur la façon dont les Canadiens sont représentés au Parlement. Après avoir répondu au sondage, l’application présentait à chaque utilisateur une analyse décrivant comment leurs réponses les situaient au sein du discours sur la réforme électorale. Les utilisateurs étaient placés dans l’un des cinq groupes ou profils-types relativement à la pratique de la démocratie au Canada d’après un modèle de classification fondé sur un échantillon de 4 273 Canadiens âgés d’au moins 18 ans. D’autres détails sur la conception de l’initiative se trouvent à la section Méthodologie du présent rapport. 

L’application a été lancée le 5 décembre 2016 et a été disponible jusqu’au 15 janvier 2017. Elle était offerte dans les deux langues officielles et présentait des principes de conception inclusifs de manière à ce que les Canadiens utilisant des technologies d’assistance puissent l’utiliser. Des invitations à participer à l’initiative MaDemocratie.ca ont été envoyées à tous les ménages au Canada, et les Canadiens n’ayant pas d’accès Internet pouvaient répondre au sondage par téléphone au moyen d’un numéro sans frais. Au terme de l’initiative, plus de 383 074 utilisateurs uniques y avaient participé, faisant de cette consultation publique une des plus importantes jamais lancées au Canada. Pour plus de détails sur les résultats de l’initiative, consultez les Observations du présent rapport.

MaDemocratie.ca s’est avéré un effort sincère visant à renouveler la pratique de la mobilisation publique en facilitant un dialogue plus inclusif par rapport à ce que permettent normalement les méthodes traditionnelles de consultation publique. Dans le cadre d’audiences officielles, des témoins experts se sont penchés sur les discours public et académique sur la réforme électorale; de plus, grâce à des débats d’idées, des séances publiques, des sondages en ligne ainsi que des observations écrites, des milliers de Canadiens ont pu exposer leurs points de vue relativement à la pratique de la démocratie au Canada. Toutefois, les Canadiens qui ont participé à l’une ou l’autre de ces formes de consultation représentent vraisemblablement un sous-ensemble de la population. Au Canada, la recherche sur l’opinion publique montre que la réforme électorale se classe toujours après d’autres priorités publiques; un récent sondage indique que deux Canadiens sur trois estiment que les changements au mode de scrutin représentent une priorité faible ou très faible2. Cette asymétrie quant à l’intérêt accordé à la réforme électorale se reflète fort probablement dans la composition des participants qui ont pris part au dialogue par l’entremise d’activités de mobilisation traditionnelles.

Une consultation rigoureuse exige des moyens de mobilisation qui cherchent à joindre les citoyens au-delà de ceux qui font preuve d’un grand intérêt sur la question ou qui sont en mesure et ont la capacité de participer aux forums traditionnels, ou qui sont à l’aise de le faire. Le site MaDemocratie.ca cherchait à rendre le dialogue sur la réforme électorale plus captivant et plus accessible; il visait donc à attirer un segment de la population canadienne le plus large possible afin de susciter un dialogue plus inclusif. Son approche unique reposait sur des mesures incitatives repensées encourageant la participation au dialogue sur la réforme électorale en faisant appel non seulement au sens du devoir civique, mais également au sens de la curiosité. En outre, l’initiative présentait le dialogue sur l’angle des valeurs démocratiques, plutôt que sur les aspects techniques de systèmes électoraux particuliers.

L’association des utilisateurs à un profil-type s’inspirait du modèle viral des questionnaires de personnalité en ligne du fait qu’il était possible pour les utilisateurs de s’exprimer au moyen de contenu conçu pour diffusion de masse sur les réseaux sociaux. L’initiative MaDemocratie.ca a été conçue de façon à tirer parti de cette dynamique en présentant aux utilisateurs une démonstration convaincante du discours sur la réforme électorale.

Malgré leur popularité, les questionnaires de personnalité en ligne présentés par les entreprises de médias sur Internet ont peu de crédibilité, pour ne pas dire aucune. En fait, leur manque de crédibilité est maintenant ce qui les caractérise dans la culture populaire, et malgré cela, ces questionnaires continuent de surpasser la plupart des autres formes de contenu au chapitre de la portée en ligne. L’initiative MaDemocratie.ca a renouvelé ce modèle en offrant aux utilisateurs une expérience qui rappelle celle des questionnaires de personnalité en ligne car elle reprenait un mode viral de diffusion, mais elle éliminait le manque de crédibilité commun à ce genre de contenu en présentant aux utilisateurs des conclusions valides découlant d’une Méthodologie rigoureuse. À cette fin, le format de MaDemocratie.ca a été conçu non seulement pour élargir la mobilisation, mais aussi pour l’approfondir, notamment auprès de ceux qui n’avaient peut-être jamais pris part au dialogue national sur la réforme électorale pour différentes raisons.

D’entrée de jeu, l’initiative MaDemocratie.ca a fait la promotion d’une inclusion accrue en offrant une solution de rechange numérique aux modes conventionnels de consultation publique. Le Canada affiche l’un des taux de pénétration d’Internet les plus élevés au monde; par conséquent, la communication en ligne est un moyen hautement efficace de mobiliser et de consulter les Canadiens3.

Dans le but de rendre le discours sur la réforme électorale plus accessible aux utilisateurs de MaDemocratie.ca, les questions du sondage ont été rédigées de manière à traiter des valeurs démocratiques plutôt que d’aborder expressément la dynamique de systèmes électoraux en particulier. Cela est conforme au principe que l’on trouve dans les publications universitaires sur la réforme électorale, soit qu’il n’existe aucun système électoral susceptible de satisfaire à toutes les aspirations démocratiques de ses citoyens. Thomas Axworthy l’a d’ailleurs récemment fait remarquer dans son témoignage devant le Comité spécial sur la réforme électorale :

« [...] il n’y a pas de système électoral parfait. Chaque formule présente des avantages et des inconvénients et c’est donc une question de valeurs, de perspectives différentes qui éclairera votre débat. Il n’y a pas de solution technique au problème de la réforme électorale. C’est un processus politique qui consiste à décider quels sont vos buts et vos valeurs et ceux que vous valorisez le plus. » 4

Cette opinion reflète le consensus que partagent les experts selon lequel les compromis sont inhérents à l’adoption d’un système électoral, et que par conséquent, toute décision en lien avec la réforme électorale doit en définitive reposer sur des valeurs (Warren et Pearse 2008; Bowler et Farrell 2006; Norris 2004; Horowitz 2003; Bogdanor 1983). Grofman et Bowler font remarquer ce qui suit (1996: 47) :

[Traduction] Une fois qu’il est reconnu que les systèmes électoraux ont des effets multiples, il devient évident qu’aucun système ne pourra être défini comme le meilleur relativement à tous les critères d’évaluation possibles. Lorsque cela est admis, le débat normatif sur le choix d’un système électoral s’en voit considérablement élargi, et la nature du débat devrait être moins polémique du fait que le débat portera dorénavant sur la nature des compromis parmi les multiples critères concurrents, lesquels ont tous des arguments en leur faveur.

Les compromis inévitables liés à l’adoption ou au choix d’un système électoral en particulier étaient l’un des thèmes principaux découlant du Rapport du Comité spécial sur la réforme électorale présenté à la Chambre des communes, ainsi qu’un thème central d’un rapport de 2004 de la Commission du droit du Canada sur la réforme électorale, dans lequel on pouvait lire ceci : « Chaque système électoral tente d’équilibrer le plus grand nombre possible de valeurs démocratiques différentes, mais cela passe nécessairement par des compromis. »

Par conséquent, MaDemocratie.ca repose sur le principe selon lequel les compromis sont inhérents à l’examen de la réforme électorale. L'application vise à déduire les valeurs démocratiques des utilisateurs en se basant sur les décisions prises lorsqu'on leur présente certaines des incidences potentielles de différents systèmes électoraux, notamment sur comment fonctionne le Parlement, comment les Canadiens votent, comment les Canadiens sont représentés et comment fonctionne le gouvernement. Le fait de se pencher sur les compromis que les Canadiens sont prêts à accepter, et dans quelles circonstances ils sont prêts à les faire, permet de définir les seuils de tolérance de différentes options de réforme, ce qui donne lieu à une formulation nuancée des valeurs démocratiques.

Plus important encore, le fait d’avoir mis l’accent sur les valeurs a rendu le sondage plus accessible, et ainsi plus inclusif, que si l’on s’était concentré sur les paramètres complexes de conception de systèmes électoraux en particulier; de plus, le sondage a été plus utile qu’une consultation sur les principes fondamentaux, laquelle n’aurait pas tenu compte des conséquences possibles sur la pratique de la démocratie.

Le format retenu ne permettait pas aux Canadiens d’indiquer directement le système électoral qu’ils préféreraient; l’initiative MaDemocratie.ca n’a jamais eu pour objet d’être un sondage sur le système que devrait adopter le Canada, mais plutôt un moyen permettant de comprendre les caractéristiques d’une démocratie représentative auxquelles les Canadiens tiennent le plus et qu’ils souhaitent voir dans les scrutins, au Parlement et au gouvernement.

3. Méthodologie

Le site MaDemocratie.ca se voulait une plateforme de mobilisation visant à susciter la participation des Canadiens à un dialogue national sur la réforme électorale. Il a également servi de mécanisme de consultation publique, ce qui a permis de consigner les avis des utilisateurs de façon à soutenir l’élaboration de politiques qui tiennent compte du point de vue et des valeurs des Canadiens. Au cœur de tous ces efforts se trouvait le volet sondage de MaDemocratie.ca. La présente section explique en détail les méthodes utilisées dans la conception du sondage ainsi que dans l’analyse des réponses reçues.

3.1  Conception du sondage

Le principal objectif de MaDemocratie.ca, du point de vue de la mobilisation, consistait à déterminer où se situaient les répondants dans le cadre du dialogue sur la réforme électorale en leur donnant la possibilité d’exprimer leurs points de vue à l’égard de la démocratie représentative. Pour ce faire, on a adopté une approche empirique, notamment en déterminant les différentes dimensions du dialogue sur la réforme électorale et en procédant ensuite à une « opérationnalisation » de ces dimensions.

L’examen des articles universitaires sur les divers modes de scrutin a révélé que certaines valeurs démocratiques se font compétition. Environ 70 éléments ont été créés pour mettre en contexte ces valeurs. Comme l’indique la section Contexte du présent rapport, le sondage repose sur le principe selon lequel les compromis font partie inhérente de tout système électoral. Par conséquent, les éléments du sondage se fondaient en grande partie sur les compromis afin d’évaluer le niveau de soutien dont bénéficient divers aspects de la réforme électorale, dans divers contextes.

Dans le sondage, il y avait des questions à réponse binaire et des questions pour lesquelles on utilisait l’échelle Likert. Les répondants étaient contraints à faire des compromis, de sorte qu’on pouvait évaluer le seuil de tolérance des répondants à l’égard des retombées possibles des différents systèmes électoraux. L'ordre des questions était aléatoire.

Les éléments du sondage ont été mis à l’essai dans le cadre de dix études pilotes itératives menées en anglais et en français auprès d’échantillons de la population canadienne entre le 23 octobre et le 22 novembre 2016. Les taux de réponse variaient entre 11 et 26 pour cent. On a analysé les réponses pour vérifier si la conception du sondage menait à des réponses suggestives et pour confirmer la validité conceptuelle.

L’analyse factorielle confirmatoire des données des études pilotes a fait ressortir huit dimensions, lesquelles avaient toutes un coefficient alpha de Cronbach situé entre 0.54 et 0.8, ce qui indique que les mesures étaient fiables. Ces dimensions ont été directement évaluées dans le cadre de MaDemocratie.ca. Les points de vue des répondants s’affichaient d’une manière qui permettait aux répondants de comparer leurs valeurs à celles d’autres Canadiens pour chacune des dimensions (en fonction de profils-types). En outre, les répondants pouvaient aussi voir la façon dont l’opinion publique canadienne était distribuée.

L'instantané d'écran de la page des résultats de l'application MaDemocratie.ca illustre la distribution de l'opinion publique canadienne sur une des huit dimensions. L'image illustre aussi la position moyenne d'un utilisateur sur cette dimension ainsi que la position moyenne des cinq archétypes qui figurent dans MaDemocratie.ca

3.1.1 Dimensions

Les dimensions dont il est question dans MaDemocratie.ca tiennent compte des valeurs qui se font compétition relevées dans les articles universitaires sur la réforme électorale, lesquels indiquent explicitement qu’il y a des compromis à faire entre différentes valeurs démocratiques. Il s’agit des dimensions suivantes : responsabilité, degré de détail du bulletin de vote, égalité, leadership, vote obligatoire, vote en ligne, discipline de parti et orientation des partis. Il est essentiel de signaler que ces dimensions ne sont pas que de simples indicateurs liés aux systèmes électoraux. Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’un répondant privilégie une option plutôt qu’une autre qu’il soutient pour autant un système électoral particulier. En outre, chaque dimension est conçue comme un répertoire des nombreuses questions de sondage se rapportant à un même concept. Cela permet d’obtenir pour chaque dimension une représentation plus solide que si elle n’avait été mesurée qu’au moyen d’un seul élément.

On entend par responsabilité la mesure dans laquelle les électeurs peuvent demander aux gouvernements de rendre compte de leurs actions (Blais 1999; Katz 1997; Horowitz 2003; Norris 1997; Schmidt 2002). Selon Lijphart (1994: 144), lorsqu’un gouvernement fait preuve de responsabilité, « les électeurs savent que le parti au pouvoir est responsable du rendement du gouvernement précédent et ils savent qu’ils peuvent redonner le pouvoir au parti précédent ou remplacer le parti au pouvoir par un autre parti majoritaire. » Dans MaDemocratie.ca, la dimension portant sur la responsabilité permet d’évaluer la mesure dans laquelle les répondants sont en faveur d’une responsabilité partagée par rapport à une responsabilité concentrée.

La responsabilité est concentrée quand un seul parti est responsable des décisions. Comme Doorenspleet (2005: 40) l'explique :

[Traduction] On fait valoir que les gouvernements à parti unique permettent de définir plus clairement la responsabilité de prise de décisions et, par conséquent, d'offrir une meilleure reddition de comptes aux citoyens. Ces derniers peuvent utiliser les élections dans des systèmes majoritaires pour renouveler le mandat du gouvernement en fonction ou pour « expulser les escrocs ».

La responsabilité est partagée quand une coalition de partis est responsable des décisions du gouvernement. Norris (2004: 305) note ce qui suit :

[Traduction] Les adeptes [de gouvernements à parti unique] soutiennent que dans les systèmes où il y a des gouvernements de coalition, même lorsque les membres du public deviennent insatisfaits de certains partis, ils disposent de moins de moyens de décider de leur sort. Le processus de mise sur pied de coalitions après le résultat, non l’élection en soi, détermine la répartition des sièges au gouvernement. 

La dimension détail du bulletin de vote permet de mettre en opposition la simplicité (bulletins de vote et résultats des élections faciles à comprendre) et la précision (mécanisme qui permet aux citoyens d’exprimer leurs préférences en détail sur le bulletin de vote) (Farrell 2011; Norris 1997). Blais (1999: 8) signale que des coûts sont associés à la précision, et le coût le plus évident, c’est la complexité.

Le système électoral choisi n’aura pas nécessairement une incidence sur le niveau de complexité des bulletins de vote. Par exemple, le bulletin de vote utilisé dans le cadre d’un système de représentation proportionnelle (liste fermée) peut être aussi simple que le bulletin de vote utilisé dans le cadre du système majoritaire uninominal à un tour.

La dimension relative à l’égalité permet de confronter le principe démocratique d’un vote par personne à la tradition démocratique libérale visant à promouvoir l’égalité entre tous les citoyens de la société (Blais 1997; Norris 2004; Horowitz 2003). Les principes contradictoires sont présentés dans MaDemocratie.ca sous « l’égalité des chances » (le fait de traiter tous les candidats à l’élection de la même manière) et sous « l’égalité des résultats » (le fait de prendre des mesures pour remédier aux disparités afin que le Parlement reflète mieux la diversité de la population canadienne). La question de savoir si les systèmes électoraux sont les moyens les plus efficaces de garantir une meilleure représentation des groupes sous-représentés à l’heure actuelle au Parlement pourrait faire l’objet d’un débat. Farrell (2011: 165) fait valoir ce qui suit : 

[Traduction] Si l’objectif consiste à garantir une plus grande représentation des femmes et des minorités ethniques au Parlement, il y a d’autres moyens d’influer sur les lois électorales [...] Par exemple, en 1993, le Parti travailliste britannique a adopté des règles relatives au nombre minimal de femmes candidates, de sorte que le parti tient des listes restreintes composées de femmes uniquement en cas de vacances à pourvoir dans certaines circonscriptions. Cette mesure a eu un effet important sur la proportion de femmes nommées à Chambre des communes en 1997 (Studlar et McAllister 1998). Des mesures semblables ont été prises par des partis dans d’autres pays (Norris 1994), et des recherches effectuées par Caul (1999), Dahlerup (2006) et Krook (2009) révèlent que le recours à des quotas est devenu pratique courante, ce qui est en soit un succès à cet égard. […] Une autre possibilité consiste à réserver un certain nombre de sièges parlementaires aux minorités, comme l’a fait le gouvernement néo-zélandais pour les Maori (Lijphart, 1986b).

La dimension sur le leadership permet de faire la comparaison entre les gouvernements qui agissent avec fermeté et de façon unilatérale lorsqu’il est possible de le faire et les gouvernements qui cherchent à faire des compromis avec les autres partis avant de prendre une décision définitive. Blais (1997: 7) fait valoir que : 

[Traduction] Une tension existe entre efficacité et conciliation. Un gouvernement efficace met en œuvre les politiques qu’il a annoncées pendant la campagne électorale. Un gouvernement conciliant, quant à lui, mènera de vastes consultations avant de prendre des décisions définitives et cherchera à faire des compromis qui conviendront au plus grand nombre de groupes possibles. Ces objectifs se contredisent en partie.

Il y a une corrélation entre le style de leadership, qu’il soit ferme ou conciliant, et le système électoral choisi. Les systèmes majoritaires ont tendance à produire des gouvernements majoritaires alors que des systèmes proportionnels ont tendance à produire des gouvernements de coalition, qui doivent alors souvent faire des compromis (Blais et Massicotte 2002; Blais et Carty 1987; Lijphart 1994; Lijphart et Grofman 1984; Norris 2004). Comme l’indique Irvine (1985: 99-100) :

[Traduction] Dans le cadre d’un nouveau système, les gouvernements minoritaires deviendraient une nouvelle réalité que même des manœuvres habiles ne pourraient pas changer. La composition d’un nouveau parlement pourrait être différente de la composition du parlement précédent, mais le nouveau parti au pouvoir devra quand même se trouver des alliés, de là l’intérêt pour les partis de faire preuve de collaboration dès le départ.

La dimension discipline de parti porte sur l’antagonisme qui se dégage à l’occasion entre la loyauté des députés envers leur parti et leur devoir de représenter les intérêts de leurs électeurs. Bien que ces deux principes ne sont pas toujours contradictoires, Blais (1997: 8) signale ce qui suit : 

[Traduction] Encore une fois, deux principes s’opposent. Nous voulons que les partis soient forts, et les partis ne valent rien s’ils ne font pas preuve de cohésion. C’est la cohésion qui permet aux électeurs de prévoir les politiques qui seront adoptées si un parti donné forme le gouvernement. Par contre, nous ne voulons pas que les partis soient trop forts. Nous voulons que nos représentants locaux soient sensibles à nos préoccupations et qu’ils ne cèdent pas toujours aux diktats du parti.

L’orientation des partis situe le modèle de politique privilégié par les partis (consensuel par opposition à idéologique), à savoir s’ils cherchent à plaire à un éventail d’électeurs plus large, mais plus éclaté sur le plan idéologique, ou à une base étroite, mais concentrée idéologiquement. Les avantages liés à l’orientation des partis sont structurés entre autres par la dynamique du système électoral. Cox (1990: 903) établit ces mesures incitatives comme étant soit centripètes, soit centrifuges :

[Traduction]  Les mesures incitatives centripètes mènent les partis (ou candidats) politiques à défendre des politiques centristes; par contre, les mesures incitatives centrifuges mènent à la défense de positions plus ou moins extrêmes.

Les systèmes majoritaires tendent à produire des mesures incitatives centripètes, donnant souvent lieu à des systèmes bipartites dominés par de grands partis (Lijphart 1994, 1999). Norris (1997: 305) soutient que cette structure « empêche des groupes marginaux d'extrême droite ou d'extrême gauche d'acquérir une légitimité représentative. » Par contre, la représentation proportionnelle favorise des mesures incitatives centrifuges, donnant généralement lieu à de plus petits groupes ayant des positions idéologiques plus cohérentes. Norris (2004: 75) note qu’« en facilitant l’élection d’un plus grand nombre de petits partis, les systèmes [de représentation proportionnelle] élargissent le choix électoral et offrent aux électeurs davantage de possibilités. »

Le sondage a également permis de mesurer l’appui pour le vote en ligne et le vote obligatoire, lesquels font aussi partie du dialogue élargi sur la réforme électorale. Les dimensions représentées ici ne constituent pas nécessairement une recension exhaustive des thèmes liés à la réforme électorale, mais elles rendent compte des thèmes les plus importants et de ceux qui peuvent être retenus pour analyse.

3.1.2 Profils-types

Ayant traduit en termes concrets un certain nombre des dimensions essentielles qui structurent le discours sur la réforme électorale au Canada, les données provenant des études pilotes ont été utilisées pour déterminer de quelle façon les opinions des Canadiens se regroupaient et se situaient par rapport à ces dimensions.

On a cerné des grappes latentes à l’aide d’un modèle de mélange fini, dans lequel le nombre d’éléments avait été déterminé au moyen d’une méthode de partitionnement basée sur les dissemblances. Le modèle de mélange a été défini de manière à ce que l’on puisse supposer que toutes les matrices de covariance au sein des éléments étaient diagonales, ce qui signifie que l’on a pris pour hypothèse que les facteurs constitutifs étaient localement indépendants. On a fixé les variances des groupes pour qu’elles aient la même forme, le même volume et la même orientation (un modèle « EEI »).

L’analyse des données de l’enquête a produit cinq grappes, ayant chacune des propriétés distinctes sur une ou plus des huit dimensions. Afin de rendre les profils-types plus faciles à saisir, on les a regroupés sous une étiquette (p. ex., défenseurs, pragmatiques, critiques, coopérateurs, innovateurs) accompagnée d’une brève description énonçant les points de vue qui distinguent chaque profil-type des autres, ainsi que du profil sociodémographique moyen de chaque profil-type et d’une comparaison des priorités de l’utilisateur pour la réforme électorale avec les priorités agrégées du profil-type auquel il est associé.

Afin d’associer un utilisateur à un profil-type, ses réponses sont traitées dans le modèle de mélange, qui indique les probabilités selon lesquelles l’utilisateur appartient à chaque grappe. Ce dernier est alors associé au groupe auquel il est le plus susceptible d’appartenir. 

3.2  Analyse des données

Compte tenu de la portée et de l’utilisation de MaDemocratie.ca, une analyse des données fournies par les personnes interrogées représente une occasion inestimable pour une consultation publique. Voici un aperçu de la manière dont les données ont été traitées pour préparer les observations du rapport.

3.2.1 Validation

Afin de minimiser les limites à l’inclusion et d’assurer la protection des renseignements personnels des participants, MaDemocratie.ca a été présenté aux utilisateurs en tant que service à accès facile, c’est‑à‑dire que les utilisateurs ne devaient fournir aucune donnée sociodémographique pour accéder au site. Par conséquent, MaDemocratie.ca pouvait être utilisé à plusieurs reprises par le même utilisateur.

Une série de techniques de validation a été appliquée aux données pour permettre de déterminer et de supprimer de multiples entrées effectuées par le même utilisateur. Dans les cas où il a été déterminé que deux ou plusieurs copies provenaient du même utilisateur, la première copie a été retenue et les dernières copies ont été retirées de l’analyse. Pour valider les observations figurant dans les données de la personne interrogée comme étant associées à un utilisateur unique, une série de techniques de contrôle ont été utilisées, notamment :

i. Délais pour l’enquête

L’application MaDemocratie.ca évaluait le délai de réponse afin de s'assurer que la progression au fil de l’enquête s'effectuait dans un délai correspondant à celui d'un répondant humain.  

ii. Tendances dans les réponses

Les réponses à l'initiative MaDemocratie.ca ont été analysées pour cerner les tendances en matière de réponses incohérentes, permettant ainsi de révéler les utilisateurs donnant la même réponse à chaque proposition figurant dans l’enquête.

iii. Témoins et validation d’adresses IP

Des adresses IP ont été utilisées pour repérer des entrées répétées dans l’ensemble de données et l’on a eu recours à des témoins pour déceler les entrées provenant du même dispositif. Chaque cas postérieur à l’entrée initiale a été supprimé de l’analyse des données sauf si les données sociodémographiques associées à une entrée faisaient état d’un utilisateur unique de la même adresse IP ou du même dispositif.

Seuls les participants dont l’adresse IP appartient à des fournisseurs de services Internet canadiens ont été inclus dans les conclusions tirées à partir des données.

iv. Profils sociodémographiques

Les observations ont été validées en fonction des données sociodémographiques fournies en utilisant les données de recensement pour veiller à ce qu’une personne ayant ce profil sociodémographique existe dans le recensement du lieu géographique déterminé qui est fourni.

3.2.2 Échantillonnage

Des invitations à participer à l'initiative MaDemocratie.ca ont été envoyées par la poste à tous les foyers au Canada, ce qui a probablement permis de réduire l’erreur d’échantillonnage associé aux techniques d’échantillonnage courantes. La campagne postale a été accompagnée d’une campagne sur les médias sociaux et l’initiative a fait l’objet d’une couverture médiatique considérable. Combinées, ces mesures se sont avérées une solide méthode d’échantillonnage multiplateforme.

À l’instar de toute autre enquête de type traditionnel dans laquelle la participation est facultative, les réponses fournies dans l’application MaDemocratie.ca ne constituent pas, en tant que telles, un échantillon représentatif de la population canadienne. Cela est principalement attribuable aux non-réponses à une enquête : peu importe qu’une enquête soit menée de manière traditionnelle par téléphone ou en ligne, ou, comme dans le cas de MaDemocratie.ca, au moyen d’une application interactive, la participation est volontaire. Les effets de sélection pour MaDemocratie.ca ne sont pas nettement différents de ceux attribuables aux répondants qui ont choisi de participer à des enquêtes menées de manière traditionnelle. Selon la méthode de pondération, l’analyse présentée dans ce rapport tient compte de la non-réponse différentielle par le biais d’une vaste gamme de facteurs sociodémographiques en utilisant le tout dernier recensement du Canada.

Pour permettre de réduire le nombre de non‑réponses, particulièrement parmi les personnes qui pourraient ne pas avoir un accès fiable à Internet, on a offert l’application aux Canadiens par l'utilisation d'un service téléphonique gratuit.

Conformément aux Normes pour la recherche sur l'opinion publique effectuée par le gouvernement du Canada, on ne peut pas parler de marges d'erreur d'échantillonnage sur les estimations de la population dans le cas d'échantillons non probabilistes.

3.2.3 Pondération

À l’instar des enquêtes de type traditionnel dans lesquelles la participation n’est pas obligatoire, y compris celles qui utilisent des échantillons aléatoires, il y a des différences entre la population visée et l’échantillon de personnes qui choisissent de répondre (voir la section Observations pour de plus amples détails). Par conséquent, les estimations de la fréquence des opinions ou des comportements calculées à partir des échantillons de données peuvent être systématiquement différentes de celles que l’on essaye d’obtenir dans la population.

Toutes les enquêtes, sans égard à la méthode — qu’elles se déroulent en ligne, par téléphone ou au moyen d’une application en ligne telle que MaDemocratie.ca — donnent lieu à une non‑réponse différentielle. Par conséquent, aucune enquête non obligatoire au Canada n’est entièrement représentative, et tout repose donc sur un rajustement statistique de l’échantillon de la population compte tenu généralement de variables sociodémographiques, comportementales et/ou attitudinales pour lesquelles les chercheurs ont des valeurs à l’échelle de la population.

Les réponses des utilisateurs de MaDemocratie.ca ont été pondérées en fonction du recensement dans le but d’augmenter la représentativité des conclusions. Ainsi, les données ont été pondérées selon le sexe, l'âge, le niveau d'études, la profession, la langue maternelle, le revenu et la région.

Contrairement aux études de recherches sur l'opinion publique, dont l'échantillon se compte généralement par milliers, la taille de l’échantillon recueilli au moyen de l’application MaDemocratie.ca permet l’utilisation de variables de pondération plus nombreuses et plus détaillées pour corriger les différences entre l’échantillon et la population. Ceci dit, il peut y avoir des caractéristiques des répondants non observées qui ne sont pas équilibrées relativement à la population canadienne et qui sont en corrélation avec les réponses aux questions dans l’application MaDemocratie.ca. Par exemple, en conformité avec les directives du Secrétariat du Conseil du Trésor sur la recherche d’opinion publique commanditée par le gouvernement, l’application MaDemocratie.ca n’a pas cerné les facteurs d’idéologie politique ou de partisanerie. S’il y a des différences d’idéologie ou de partisanerie entre l’échantillon pondéré et la population canadienne, et s’il y a corrélation entre l’idéologie ou la partisanerie et les réponses aux questions, cela peut limiter la représentativité des constatations.

Compte non tenu de ces limites, la taille sans précédent de l’échantillon recueilli par MaDemocratie.ca, de même que les variables disponibles servant à pondérer les observations dans les données améliorent probablement le potentiel d’augmentation de la représentativité des conclusions tirées des données. Par conséquent, tout en étant conscientes des réserves sur la représentativité mentionnées ici, les conclusions du rapport font référence aux réponses pondérées représentatives de celles de la population canadienne en général.

3.3.  Protection des renseignements personnels

Afin d’assurer la confidentialité et de réduire les obstacles à l’inclusion, les utilisateurs ont participé de façon anonyme à MaDemocratie.ca.

Bien que l’on ait demandé à certains utilisateurs de fournir certaines données sociodémographiques pour des raisons de pondération des données (voir Méthodologie), il a été clairement précisé aux utilisateurs qu’il était facultatif de fournir ces données et que cela ne les empêchait pas d’utiliser MaDemocratie.ca.

Les utilisateurs pouvaient envoyer leurs résultats par courriel à leur propre adresse. Pour ce faire, il fallait recueillir une adresse de courriel, ce qui, dans certains cas, pouvait constituer un identificateur personnel si l’adresse de courriel était formée entièrement ou en partie par le nom et le prénom de l’utilisateur. Toutefois, les adresses de courriel n’ont été utilisées que pour envoyer aux utilisateurs un lien vers leurs résultats et n’ont pas été conservées.

Les réponses individuelles que les utilisateurs ont données sur MaDemocratie.ca n’ont à aucun moment été mises à la disposition du gouvernement du Canada ou de tierces parties. Les conclusions tirées de MaDemocratie.ca ne seront toujours fournies au gouvernement du Canada et rendues publiques que de façon regroupée.

Selon la politique sur la protection des renseignements personnels de MaDemocratie.ca, l’administration des données recueillies par MaDemocratie.ca était conforme aux dispositions aussi bien de la Loi sur la protection des renseignements personnels que de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE).

4. Observations

4.1  Taux de réponse

Soulignons que le nombre de Canadiens qui ont répondu aux questions dans le cadre de l’initiative MaDemocratie.ca représente en soit un résultat dont il convient de tenir compte. Pendant la durée du sondage, un nombre estimatif de 383 074 utilisateurs uniques ont répondu au sondage et environ 96 pour cent des réponses ont été soumises depuis le Canada.

Nombre total de réponses validées par adresse IP
Pays Nombre Pourcentage
Au Canada 367 663 95,98
À l’étranger 15 411 4,02

Les observations dont il est question dans la présente section sont fondées sur les 243 057 dossiers dans les ensembles de données qui contenaient suffisamment de renseignements sur le profil sociodémographique aux fins de la pondération.

Nombre total de réponses permettant d’établir le profil, depuis le Canada
Type
Nombre
Pourcentage
Réponses permettant d’établir le profil
243 057
66,11
Réponses ne permettant pas d’établir le profil
124 606
33,89

Selon les données recueillies, l’initiative MaDemocratie.ca s’est avérée efficace non seulement pour ce qui est d’accroître la participation au dialogue national sur la réforme électorale, mais également en ce qui a trait à l’élargissement du dialogue afin d’y inclure des Canadiens aux antécédents divers. Malgré des différences notables entre les répartitions démographiques de l’échantillon non pondéré et celles de la population canadienne, de telles probabilités de réponse différentielle sont entièrement compensées par la méthode de pondération.

L’initiative MaDemocratie.ca a attiré des répondants de divers groupes d'âge; les jeunes Canadiens sont particulièrement surreprésentés au sein de l'échantillon non pondérée.

Répartition de l'âge parmi les répondants à MaDémocratie.ca
Groupe d'âge
Nombre
% de l’échantillon
% de la population*
De 15 à 19**
7 043
2,87
5,69
De 20 à 24
21 769
8,88
6,80
De 25 à 29
27 699
11,3
6,94
De 30 à 34
26 886
10,97
6,97
De 35 à 39
21 276
8,68
6,77
De 40 à 44
16 224
6,62
6,46
De 45 à 49
15 049
6,14
6,66
De 50 à 54
15 971
6,52
7,47
De 55 à 59
18 673
7,62
7,31
De 60 à 64
22 140
9,03
6,34
De 65 à 69
22 313
9,1
5,44
De 70 à 74
16 445
6,71
3,97
De 75 à 79
8 425
3,44
2,85
De 80 à 84
3 648
1,49
2,08
De 85 à 89
1 289
0,53
1,36
90 ans et plus
287
0,12
0,81
* Source : Statistique Canada
** En vertu des directives du Gouvernement du Canada concernant les enquêtes d’opinion, on ne tient pas compte des utilisateurs de moins de 18 ans dans les observations du présent rapport.

Les hommes étaient nettement surreprésentés dans l'échantillon non pondéré, comprenant presque deux tiers des personnes interrogées. Bien que le sondage visait à représenter les Canadiens qui indiquent être de genre non binaire, des estimations comparables au niveau de la population n'étaient pas disponibles.

Répartition des femmes, des hommes et autres parmi les répondants à l'initiative MaDemocratie.ca
Genre
Nombre
% de l’échantillon
% de la population*
Hommes
154 799
63,69
49,59
Femmes
86 135
35,44
50,41
Autre
2 123
0,87
N/D
* Source : Statistique Canada

La répartition régionale des personnes qui ont pris part à l’initiative MaDemocratie.ca révèle une mobilisation réussie dans l’ensemble du Canada, malgré un nombre de participants du Québec proportionnellement moins élevé par rapport à la population totale de la province. 

Répartition provinciale et territoriale des répondants à l'initiative MaDemocratie.ca
Province/Territoire
Nombre
% de l’échantillon
% de la population*
Alberta
29 385
12,09
11,72
Colombie-Britannique
43 245
17,79
13,09
Manitoba
7 524
3,10
3,63
Nouveau-Brunswick
4 571
1,88
2,09
Terre-Neuve-et-Labrador
2 207
0,91
1,46
Nouvelle-Écosse
8 081
3,32
2,62
Territoires du Nord-Ouest
270
0,11
0,12
Nunavut
79
0,03
0,10
Ontario
100 145
41,20
38,54
Île-du-Prince-Édouard
922
0,38
0,41
Québec
38 202
15,72
22,95
Saskatchewan
7 951
3,27
3,17
Yukon
475
0,20
0,10
* Source : Statistique Canada

En outre, la répartition des répondants selon le lieu de résidence (région rurale, banlieue, milieu urbain) correspond d’assez près à la répartition de la population canadienne.

Répartition du lieu de résidence parmi les répondants à MaDémocratie.ca
Lieu de résidence
Nombre
% de l’échantillon
% de la population*
Région rurale
42 675
18,51
19
Banlieue
55 607
24,12
81
Milieu urbain
132 247
57,37
* Source: Statistique Canada

Les anglophones étaient le groupe dominant dans l'échantillon non pondéré, au sein duquel on a constaté un plus faible nombre de francophones et de personnes dont la langue maternelle n'est pas l'une des langues officielles du Canada.

Répartition des langues parmi les personnes interrogées dans le cadre de l'initiative MaDemocratie.ca
Langue maternelle
Nombre
% de l’échantillon
% de la population*
Anglais
186 184
76,60
58,06
Français
36 029
14,82
21,72
Autre
20 844
8,58
20,22
* Source : Statistique Canada. Réponses multiples exclues des graphiques concernant la population.

La représentation des minorités visibles et des personnes ayant une incapacité dans l'échantillon non pondérée par rapport à la taille de l'échantillon était inférieure à celle au sein de la population; cependant, cela peut dans une certaine mesure refléter les différences entre le recensement et l'initiative MaDemocratie.ca quant à la manière avec laquelle on s’enquiert de ces identités auprès des utilisateurs.

La représentation des Premières nations, des Métis et des Inuits correspondait ou était supérieure à leur part de la population générale. Les personnes qui se sont identifiées en tant que LGBTQ2 étaient surreprésentées au sein de l'échantillon.

Répartition des groupes parmi les répondants à MaDemocratie.ca
Groupe
Nombre
% de l’échantillon
% de la population
Minorités visibles
25 187
10,36
23,86*
Premières Nations
6 087
2,50
2,60**
Métis
5 621
2,31
1,36**
Inuits
1 875
0,77
0,18**
LGBTQ2
21 695
8,93
3,00***
Personnes ayant une  incapacité
16 570
6,82
13,70†
* Source : Statistique Canada
** Source : Statistique Canada
*** Source : Statistique Canada. Le graphique porte uniquement sur les Canadiens âgés de 18 à 59 ans qui ont déclaré en 2014 qu'ils se considèrent être lesbiennes, homosexuels ou bisexuels.
Source : Statistique Canada

En outre, 3 064 Canadiens ont choisi de répondre au sondage par téléphone et les données les concernant ont été intégrées à l’ensemble de données de l’initiative MaDemocratie.ca.

4.2 Participation et satisfaction à l’égard du fonctionnement de la démocratie

De façon constante au cours du dernier quart de siècle, les Canadiens ont exprimé une satisfaction générale à l’égard du fonctionnement de la démocratie au Canada. Le graphique ci‑dessous illustre les données longitudinales relatives à l’opinion publique recueillies dans le cadre de l’Étude sur l’élection canadienne (EEC) pour mesurer la satisfaction générale à l’égard du fonctionnement de la démocratie au Canada depuis 1993. 

Le graphique B illustre les données longitudinales relatives à l’opinion publique recueillies dans le cadre de l’Étude sur l’élection canadienne (EEC) pour mesurer la satisfaction générale à l’égard du fonctionnement de la démocratie au Canada entre 1993 et 2015.
Version texte
Année
%
1993
56,5
1997
52,2
2000
56,0
2004
50,3
2006
54,0
2008
59,6
2011
55,5
2015
53,4
2016
59,0

Les tendances relevées à partir des données de l’EEC correspondent à celles recueillies dans le cadre de l’initiative MaDemocratie.ca. Ainsi que l’illustre le graphique 1.1, 67 pour cent des Canadiens ont déclaré qu’ils sont assez satisfaits ou très satisfaits du fonctionnement de la démocratie au Canada, tandis que 32 pour cent ont exprimé une insatisfaction générale.

Le graphique 1.2 indique que certains Canadiens ont affirmé ne pas voter régulièrement ou ne pas voter du tout lors des élections fédérales et ont le plus souvent justifié ce fait en précisant qu’ils étaient excédés par la politique (43,9 pour cent) ou qu’ils manquaient de temps (28,3 pour cent). L’insatisfaction à l’égard de l’actuel système électoral a été invoquée par 19,6 pour cent des répondants qui ont affirmé aller voter rarement ou même jamais lors des élections fédérales.

4.3 Priorités

Il a été demandé aux personnes qui ont pris part à l’initiative MaDemocratie.ca de choisir, à partir d’une liste de 15 priorités entourant la réforme électorale, celles qui étaient les plus importantes pour elles. Les résultats d’ensemble sont illustrés dans le graphique 2.1.

La priorité que les Canadiens ont le plus souvent citée en lien avec la réforme électorale concerne la gouvernance en délibérations. Un total de 63 pour cent de Canadiens ont indiqué que les gouvernements doivent, en priorité, tenir compte de tous les points de vue avant de prendre une décision.

La deuxième priorité que les Canadiens ont le plus souvent citée (58,6 pour cent) a trait à des gouvernements que les électeurs peuvent facilement sanctionner.

La troisième priorité la plus souvent citée est étroitement liée au thème de la gouvernance en délibérations. En effet, 55,7 pour cent des Canadiens ont affirmé que les gouvernements doivent collaborer avec les autres partis au Parlement.

Suivent d’autres priorités comme l’amélioration de la participation électorale (52,8 pour cent) et des députés qui se concentrent sur ce qu’il y a de mieux pour le pays (51,9 pour cent).

Au nombre des priorités qui ont été le moins souvent citées eu égard à la réforme électorale, mentionnons une plus grande présence des petits partis au Parlement (25,9 pour cent), des gouvernements qui peuvent prendre des décisions rapidement (29,5 pour cent) et une meilleure représentation des groupes actuellement sous-représentés au Parlement (30,1 pour cent).

4.4 Dimensions

Les observations formulées à partir des éléments du sondage portant sur les valeurs démocratiques sont présentées en fonction des dimensions auxquelles elles sont rattachées.

Avant de présenter les résultats pour chacun des éléments du sondage, nous présentons chacune des dimensions dans un graphique de densité dans lequel sont regroupés les éléments de la question du sondage, ce qui permet de visualiser l’endroit où se trouve le Canadien moyen ainsi que la répartition de la population le long de l’échelle. La valeur médiane de l’axe des x de chacun des graphiques de densité ne correspond pas au centre théorique ou à une position neutre eu égard aux valeurs énumérées au plus haut et au plus bas du graphique. Cela est attribuable au fait que les dimensions représentées découlent chacune des réponses données à trois questions distinctes, lesquelles sont mesurées à l’aide d’échelles de réponses différentes. Il convient donc d’utiliser les graphiques de densité dans le simple but de donner aux lecteurs un aperçu de la répartition de l’opinion à l’égard de la dimension en question.

4.4.1 Responsabilité

Les observations tirées des données recueillies dans le cadre de l'initiative MaDemocratie.ca témoignent d’une opposition des points de vue en matière de responsabilité. En général, les Canadiens expriment une préférence marquée pour une collaboration parlementaire où les partis travaillent ensemble à l’élaboration de politiques et sont collectivement responsables des résultats qui en découlent, dans la mesure ou la responsabilité finale est claire.

Comme l'illustre le graphique 3.1.1, 62 pour cent des Canadiens sont plutôt d’accord ou fortement d’accord avec le fait que les gouvernements devraient négocier leurs décisions en matière de politiques avec les autres partis au Parlement, même s’il est en conséquence plus difficile de déterminer à qui attribuer les politiques qui en résulteraient. À cette conclusion s’ajoutent les résultats (graphique 3.1.3) qui indiquent que 70 pour cent des Canadiens préfèrent que plusieurs partis partagent la responsabilité, plutôt qu’un seul parti soit tenu responsable des résultats des politiques adoptées.

L’appui à l’égard d’une responsabilité partagée semble toutefois dépendre de l’assurance qu’une telle responsabilité peut être dûment attribuée à un ou plusieurs partis. Comme l’illustre le graphique 3.1.2, 53 pour cent des Canadiens sont plutôt d’accord ou fortement d’accord avec le fait que l’on devrait toujours pouvoir déterminer clairement à quel parti attribuer les décisions prises par le gouvernement, même s’il fallait pour cela que toutes les décisions soient prises par un seul parti.

4.4.2 Degré de détail du bulletin de vote

Selon les observations concernant le degré de détail du bulletin de vote, les Canadiens sont ouverts à l’idée de pouvoir faire part de leurs préférences avec plus de précision, mais cela ne doit pas se traduire par un bulletin de vote difficile à comprendre.

Comme l’illustre le graphique 3.2.3, les Canadiens ont généralement une légère préférence pour un bulletin de vote plus facile à comprendre par opposition à un bulletin de vote  plus complexe, même si un tel bulletin de vote permettrait aux citoyens de faire part de leurs préférences avec plus de précision. Le graphique 3.2 indique que la répartition des points de vue au sujet de cette dimension est bimodale, ce qui révèle une polarisation des points de vue exprimés sur cet enjeu.

La polarisation des points de vue sur le degré de détail du bulletin de vote est clairement exprimée dans le graphique 3.2.1, qui indique que 49 pour cent des Canadiens sont plutôt d’accord ou fortement d'accord avec le fait qu’un bulletin de vote devrait être facile à comprendre, même s’il fallait pour cela que les électeurs aient moins de possibilités d’exprimer leurs préférences. En comparaison, 35 pour cent des Canadiens sont plutôt en désaccord ou fortement en désaccord avec cette proposition. Cependant, lorsque la conséquence découlant de la complexité du bulletin de vote a une incidence directe sur le résultat de l’élection, la préférence à l’égard d’un bulletin de vote plus précis augmente. Comme l’illustre le graphique 3.2.2, 62 pour cent des Canadiens sont d’accord avec le fait que les électeurs devraient pouvoir exprimer plusieurs choix sur le bulletin de vote, même si cela voulait dire qu’il faudrait alors plus de temps pour comptabiliser les voix et annoncer le résultat de l’élection.

4.4.3 Égalité

Selon les conclusions tirées de l'initiative MaDemocratie.ca, les Canadiens sont divisés à savoir dans quelle mesure le gouvernement devrait adopter une approche proactive et instituer des mesures pour résoudre la disparité entre la composition du Parlement et la société en général. 

Comme le graphique 3.3.1 l'illustre, 42 pour cent des Canadiens pensent que des mesures spéciales devraient être adoptées afin que le Parlement assure une meilleure représentation des groupes sous-représentés, tandis que 45 pour cent des Canadiens s'opposent à de telles mesures. Lorsqu'ils doivent choisir, conformément au graphique 3.3.3, s'il est nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que la composition du Parlement reflète mieux la diversité de la population canadienne, 52 pour cent des Canadiens ont indiqué qu'ils appuyaient la nécessité de prendre d'autres mesures.

À savoir si l'élection d'un plus grand nombre de personnes provenant de groupes actuellement sous-représentés au Parlement devrait être un objectif prioritaire, 45 pour cent des Canadiens ont répondu, selon le graphique 3.3.2, qu'ils sont plutôt d'accord ou fortement en accord, par opposition à 35 per cent qui sont plutôt en désaccord ou fortement en désaccord.

Les personnes qui s'identifient comme faisant partie de groupes sous-représentés sont plus ouvertes à prendre d'autres mesures en vue d'obtenir une meilleure représentation des groupes sous-représentés au Parlement. Les femmes, les personnes qui s'identifient comme LGBTQ2, les personnes ayant une incapacité, les minorités visibles et les jeunes Canadiens sont plus ouverts à prendre d'autres mesures pour s'assurer que le Parlement reflète mieux la diversité de la population et sont plus enclins à percevoir cette question en tant qu'objectif prioritaire du gouvernement. 

4.4.4 Leadership

Au chapitre du type de leadership, les observations révèlent que, en général, les Canadiens préfèrent un gouvernement délibérant à un gouvernement pouvant agir de manière décisive. Ils ont exprimé une même préférence pour des partis qui font des compromis avec les autres plutôt que d’agir unilatéralement.

Selon le graphique 3.4.3, 70 pour cent des Canadiens préfèrent un gouvernement au sein duquel plusieurs partis doivent s’entendre avant qu’une décision soit prise plutôt qu’un seul parti qui gouverne et qui peut prendre seul des décisions. Cette observation reste solide en dépit des compromis énoncés. Le graphique 3.4.1 indique que 62 pour cent des Canadiens sont plutôt d’accord ou fortement d’accord pour que plusieurs partis gouvernent ensemble plutôt qu’un seul parti prenne toutes les décisions du gouvernement, même si le gouvernement avait ainsi besoin de plus de temps pour mener à bien ses tâches. De même, comme l’illustre le graphique 3.4.2, 68 pour cent des Canadiens sont plutôt d’accord ou fortement d’accord avec le fait que le parti qui remporte la majorité des sièges lors d’une élection devrait malgré tout avoir l’obligation de faire des compromis avec les autres partis, même s’il devait pour cela reconsidérer certaines de ses politiques.

4.4.5  Discipline de parti

Les observations sont sans doute moins équivoques lorsqu’il s’agit des attitudes à l’égard de la discipline de parti. Les Canadiens préfèrent manifestement des députés qui font passer les intérêts des électeurs de leur circonscription avant leur loyauté envers leur parti.

Comme l’illustre le graphique 3.5.3, 77 pour cent des Canadiens préfèrent que les députés respectent les souhaits de leurs électeurs, même si cela va à l’encontre des promesses de leur parti. Le graphique 3.5.1 indique que 83 pour cent des Canadiens sont plutôt d’accord ou fortement d’accord avec l’idée selon laquelle les députés devraient toujours agir dans l’intérêt des électeurs de leur circonscription, même si cela les force à aller à l’encontre de leur propre parti. Cette observation s’applique aussi bien lorsque la logique de la question est inversée. Comme l’illustre le graphique 3.5.2, seulement 9 pour cent des Canadiens sont plutôt d’accord ou fortement d’accord avec le fait que les députés devraient suivre la ligne de parti même si cela les oblige à aller à l’encontre des préférences des électeurs de leur circonscription.

4.4.6  L’orientation des partis

Selon les constatations tirées de l'initiative MaDemocratie.ca, les Canadiens sont divisés à savoir s'ils préfèrent avoir des partis consensuels ou idéologiques au Parlement.

Comme l’illustre le graphique 3.6.2, 65 pour cent sont plutôt d'accord ou fortement en accord qu’il faudrait accroître la diversité des points de vue au Parlement. Néanmoins, 59 pour cent préféreraient avoir de grands partis au Parlement qui tenteraient d’attirer une grande variété de gens plutôt que de nombreux petits partis au Parlement représentant différents points de vue.

L'appui des Canadiens à l'égard de la diversité idéologique au Parlement semble être quelque peu tempéré par l'émergence possible de partis aux points de vue extrêmes. Ainsi, 45 pour cent des Canadiens sont plutôt en désaccord ou fortement en désaccord à ce que les points de vue de tous les Canadiens devraient être représentés par les partis au Parlement, même si certains sont radicaux et extrêmes, comparativement à 41 pour cent qui sont plutôt en désaccord ou fortement en désaccord avec cet énoncé.

4.4.7 Vote en ligne

Selon les observations du rapport, de nombreux Canadiens sont ouverts au vote en ligne en principe. Toutefois, ils sont moins convaincus si le vote en ligne est perçu comme une méthode de vote qui augmente les risques à la sécurité.

Le graphique 4.1 montre que 72 pour cent des Canadiens sont quelque peu ou fortement en accord avec l'énoncé selon lequel le vote en ligne aux élections fédérales accroîtrait  la participation des électeurs.

Les coûts pouvant être associés au vote en ligne ne semblent pas décourager de façon importante l'appui des Canadiens. Ainsi que l'illustre le graphique 3.7.2, 53 pour cent des Canadiens sont assez ou fortement en accord avec l'énoncé selon lequel les Canadiens devraient avoir l'option de voter en ligne aux élections fédérales, même cela augmente le coût des élections. Par ailleurs, 36 pour cent des Canadiens sont quelque peu ou fortement en désaccord avec cette proposition.

Comme le graphique 3.7.1 l'indique, seulement 41 pour cent estiment que les Canadiens appuient l'option de voter en ligne aux élections fédérales même si cela est moins sûr. Quarante-neuf pour cent des Canadiens sont quelque peu ou fortement en désaccord de permettre le vote en ligne s’il y a des risques au niveau de la sécurité.

Lorsqu'on demande, ainsi que l'illustre le graphique 3.7.3, si les Canadiens devraient avoir l'option de voter en ligne, même si la sécurité ou la confidentialité du vote en ligne ne peuvent pas être garanties, 51 pour cent des Canadiens choisissent de continuer à voter au moyen de bulletins papier, tandis que 49 pour cent se disent toujours en faveur du vote en ligne.

4.4.8  Vote obligatoire

Selon les conclusions tirées de l'initiative, les Canadiens sont divisés à parts égales quant à savoir si voter aux élections fédérales est une obligation en vertu de la citoyenneté démocratique ou un choix que les citoyens peuvent exercer à leur discrétion. Comme l'illustre le graphique 3.8.3, 50 pour cent des Canadiens estiment que voter est un devoir et 50 pour cent croient que c'est un choix.

Malgré la perception plutôt généralisée selon laquelle le vote est une obligation ou un devoir du citoyen, les observations révèlent également qu'une majorité des Canadiens ne croit pas que voter devrait être obligatoire. Comme le graphique 3.8.2 le démontre, seulement 36 pour cent des Canadiens estiment que les électeurs admissibles devraient être forcés à voter, tandis que 53 pour cent sont en désaccord avec cet énoncé.

L'appui à l'égard du vote obligatoire diminue lorsqu'on ajoute la possibilité de mesures punitives. Le graphique 3.8.1 indique que 59 pour cent des Canadiens ont déclaré être plutôt en désaccord ou fortement en désaccord avec l'énoncé selon lequel les électeurs admissibles qui ne votent pas aux élections devraient recevoir une amende, comparativement à 30 pour cent qui sont d'accord avec l'énoncé.

4.5 Considérations supplémentaires

Outre les questions correspondant aux dimensions décrites dans l’analyse précédente, MaDémocratie.ca comportait des questions axées sur d'autres sujets d’intérêt ministériel.

Le graphique 4.3 indique que 66 pour cent des Canadiens  s’opposent à l’abaissement de l’âge nécessaire pour voter aux élections fédérales, et seulement 20 pour cent des Canadiens y sont favorables. Les jeunes Canadiens étaient davantage en faveur de l’abaissement de l’âge nécessaire pour voter aux élections fédérales que les Canadiens plus âgés, mais la majorité des Canadiens âgés de 18 à 29 ans s’opposaient tout de même à cette mesure.

Le graphique 4.4 montre que les Canadiens sont largement en faveur de l’imposition de limites quant à la durée des campagnes électorales fédérales : 90 pour cent des Canadiens étaient en faveur de cette idée alors que seulement 4 pour cent des Canadiens y étaient défavorables.

Le consensus est moins marqué lorsque l’on parle de faire des jours d’élection fédérale des jours fériés. Le graphique 4.2 indique que 49 pour cent des Canadiens sont en faveur de cette mesure tandis que 37 pour cent s’y opposent.

Bien que les Canadiens aient répondu de façon constante qu’ils préfèrent des représentants qui accordent la priorité aux intérêts des électeurs de leur circonscription, cela ne semble pas signifier nécessairement que les députés devraient passer plus de temps dans leur circonscription. Ainsi que l'illustre le graphique 4.5, 55 pour cent des Canadiens préféreraient que les députés passent plus de temps au Parlement que dans leur circonscription.

À la question de savoir si les députés devraient agir à titre de représentants ou de mandataires au nom des électeurs de leur circonscription, les Canadiens préfèrent clairement qu’ils agissent à titre de représentants. Le graphique 4.6 indique que 72 pour cent des Canadiens estiment que les députés devraient faire ce que les électeurs désirent même si cela ne s’avère pas la meilleure option pour la circonscription aux yeux des députés.

5. Ouvrages cités

  • ACEI. 2015. Les Canadiens et leur internet. Dans Le dossier documentaire.CA 2015. Tiré du site Web d'ACEI : https://cira.ca/factbook/2015/fr/the-canadian-internet.html.
  • Blais, A. 1999. Critères d'évaluation des systèmes électoraux. Le Comité consultatif des partis politiques enregistrés, Élections Canada, 9-11.
  • Blais, A. et Massicotte, L. 2002. « Electoral Systems ». Dans L. Leduc, R. G. Niemi et P. Norris (éd.), Comparing Democracies 2: New Challenges in the Study of Elections and Voting (pp. 40-69). Londres : Sage Publications.
  • Blais, A. et Carty, R. K. 1987. « The Impact of Electoral Formulae on the Creation of Majority Governments ». Electoral Studies, 6(3), 209-218.
  • Bogdanor, V. 1983. Introduction. Dans  V. Bogdanor et D. Butler (éd.), Democracy and Elections: Electoral Systems and their Political Consequences (pp. 1-19). Cambridge : Cambridge University Press.
  • Bowler, S. et Farrell, D. M. 2006. « We Know Which One We Prefer but We Don’t Really Know Why: The Curious Case of Mixed Member Electoral Systems ». British Journal of Politics and International Relations, 8(3), 445-460.
  • Caul, M. 1999. « Women’s Representation in Parliament: The Role of Political Parties ». Party Politics, 5(1), 79-98.
  • Commission du droit du Canada. 2004. Un vote qui compte : la réforme électorale au Canada. Tiré du site Web du gouvernement du Canada : http://publications.gc.ca/collections/Collection/J31-61-2004F.pdf.
  • Comité spécial sur la réforme électorale. 2016. Renforcer la démocratie au Canada : principes, processus et mobilisation citoyenne en vue d'une réforme électorale. Tiré du site Web du Parlement du Canada : http://www.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?Mode=1&Parl=42&Ses=1&DocId=8655791&File=423&Language=F
  • Cox, G. 1990. « Centripetal and Centrifugal Incentives in Electoral Systems ». American Journal of Political Science, 34(4), 903-935.
  • Doorenspleet, R. 2005.« Electoral Systems and Democratic Quality: Do Mixed Systems Combine the Best or the Worst of Both Worlds? An Explorative Quantitative Cross-national Study ». Acta Politica, 40(30), 28-49.
  • Farrell, D. M. 2011. Electoral Systems: A Comparative Introduction. New York : Palgrave Macmillan.
  • Grofman, B. et Bowler, S. 1996. « STV’s Place in the Family of Electoral Systems: The Theoretical Comparisons and Contrasts ». Representations, 34(1), 43-47.
  • Horowitz, D. L. 2003. « Electoral Systems: A Primer for Decision Makers ». Journal of Democracy, 14(4), 115-127.
  • Institut Angus Reid. 2016. « Battle of the ballots: Two alternate voting systems seen as competitive to First Past the Post », [22 au 25 novembre 2016]. Tiré du site Web de l'Institut Angus Reid : http://angusreid.org/electoral-reform/ (anglais).
  • Irvine, W. P. 1985. « A Review and Evaluation of Electoral System Reform Proposals ». Dans P. Aucoin (éd.), Institutional Reforms for Representative Government (pp. 71-110). Toronto : University of Toronto Press.
  • Katz, R. S. 1997. Democracy and Elections. New York: Oxford University Press.
  • Krook, M. L. 2008. « Campaigns for Candidate Gender Quotas: A New Global Women’s Movement? » Dans S. Gret et M. Sawer (éd.), Womens’ Movements: Flourishing or in Abeyance? (pp. 105-115). Londres : Routledge.
  • Lijphart, A. et Grofman, B. 1984. « Choosing an Electoral System ». Dans A. Lijphart et B. Grofman (éd.), Choosing an Electoral System: Issues and Alternatives (pp. 1-12). New York : Praeger.
  • Lijphart, A. 1990. « The Political Consequences of Electoral Laws », 1945-85. American Political Science Review, 84(2), 481-496.
  • Lijphart, A. 1999. Patterns of Democracy: Government Forms and Performance in Thirty-Six Countries. New Haven : Yale University Press.
  • Lijphart, A. 1994. Electoral Systems and Party Systems: A Study of Twenty-Seven Democracies 1945-1990. Oxford : Oxford University Press.
  • Lijphart, A. 1984. Democracies: Patterns of Majoritarian and Consensus Government in Twenty-One Countries. New Haven : Yale University Press.
  • Norris, P. 2004. Electoral Engineering: Voting Rules and Political Behaviour. Cambridge : Cambridge University Press.
  • Norris, P. 1994. « Labour Party Quotas for Women ». Dans D. Broughton, D. Farrell, D. Denver et C. Rallings (éd.), British Elections and Parties Yearbook, 1994 (pp. 167-181). Londres : Frank Cass.
  • Norris, P. 1997. « Choosing Electoral Systems: Proportional, Majoritarian and Mixed Systems ». International Political Science Review, 18(3), 297-312.
  • Schmidt, M. G. 2002. « Political performance and types of democracy: findings from comparative studies ». European Journal of Political Research, 41(1), 147-163.
  • Studlar, D. T. et McAllister, I. 1998. « Candidate Gender and Voting in the 1997 British General Election: Did Labour Quotas Matter? » Journal of Legislative Studies, 4(3), 72-91.
  • Warren, M.E. et Pearse, H. (Eds.). 2008. Designing Deliberative Democracy: The British Columbia. New York : Cambridge University Press.

Annexe A – Observations

  1. 1.1 Dans l'ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) du fonctionnement de la démocratie au Canada?
  2. 1.2 Quels sont les principaux facteurs qui vous retiennent de voter?
  3. 2.1 Veuillez choisir dans la liste ci-dessous les priorités qui sont les plus importantes pour vous
  4. 3.1 Responsabilité
    1. 3.1.1 Un gouvernement devrait avoir à négocier ses décisions en matière de politiques avec les autres partis représentés au Parlement, même s'il était en conséquence plus difficile de déterminer à qui attribuer les politiques qui en résulteraient
    2. 3.1.2 On devrait toujours pouvoir déterminer clairement à quel parti attribuer les décisions prises par le gouvernement, même s'il fallait pour cela que toutes les décisions soient prises par un seul parti.
    3. 3.1.3 Un gouvernement dirigé par un parti qui assume seul la responsabilité des politiques adoptées ou un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner et assument ensemble la responsabilité des politiques adoptées?
  5. 3.2 Degré de détail du bulletin de vote
    1. 3.2.1 Un bulletin de vote devrait être facile à comprendre, même s'il fallait pour cela que les électeurs aient moins de possibilités d'exprimer leurs préférences.
    2. 3.2.2 Les électeurs devraient pouvoir exprimer plusieurs choix sur le bulletin de vote, même si cela voulait dire qu'il faudrait alors plus de temps pour comptabiliser les voix et annoncer le résultat de l'élection.
    3. 3.2.3 Les bulletins de vote devraient être aussi simples que possible pour que tout le monde comprenne facilement comment voter ou les bulletins de vote devraient permettre à tous les électeurs d'exprimer leurs préférences en détail?
  6. 3.3 Égalité
    1. 3.3.1 La composition de la Chambre des communes devrait refléter la diversité de la société canadienne, même s'il fallait pour cela instituer des mesures spéciales pour accroître la représentation de certains groupes.
    2. 3.3.2 L'élection d'un plus grand nombre de personnes provenant de groupes actuellement sous-représentés au Parlement devrait être un objectif prioritaire.
    3. 3.3.3 Il n'est pas nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que, collectivement, les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent ou il est nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que, collectivement, les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent?
  7. 3.4 Leadership
    1. 3.4.1 Mieux vaut un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner qu'un gouvernement où un parti prend seul toutes les décisions, même si cela doit ralentir l'action du gouvernement.
    2. 3.4.2 Le parti qui a remporté le plus de sièges lors de l'élection devrait quand même avoir à faire des concessions en fonction des attentes des autres partis, même s'il devait pour cela reconsidérer certaines de ses politiques.
    3. 3.4.3 Un gouvernement dirigé par un seul parti qui peut prendre des décisions tout seul ou un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour qu'il puisse prendre une décision?
  8. 3.5 Discipline de parti
    1. 3.5.1 Les députés devraient toujours agir dans l'intérêt de leurs électeurs, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre de la position de leur propre parti.
    2. 3.5.2 Les députés devraient toujours soutenir la position de leur parti, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre des souhaits de leurs électeurs.
    3. 3.5.3 Que les députés agissent en accord avec les promesses de leur parti, même si cela allait à l'encontre de la volonté de leurs électeurs ou que les députés agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs, même si cela allait à l'encontre des promesses de leur parti?
  9. 3.6 Orientation des partis
    1. 3.6.1 Il devrait y avoir au Parlement des partis qui représentent les points de vue de tous les Canadiens, même si certains étaient considérés comme radicaux ou extrêmes.
    2. 3.6.2 Il devrait y avoir une plus grande diversité de points de vue au Parlement.
    3. 3.6.3 Un Parlement qui compte de nombreux petits partis représentant chacun des points de vue différents ou un Parlement qui compte quelques grands partis qui s'efforcent de plaire à un vaste éventail de gens?
  10. 3.7 Vote en ligne
    1. 3.7.1 Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si ce mode de scrutin devait présenter certains risques sur le plan de la sécurité.
    2. 3.7.2 Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si cela devait faire augmenter le coût des élections.
    3. 3.7.3 Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si on ne pouvait pas garantir la sécurité ou la confidentialité des informations dans ce mode de scrutin ou les Canadiens devraient continuer de se rendre dans un bureau de scrutin pour voter sur un bulletin de papier, même si ce mode de scrutin est moins accessible pour certains électeurs?
  11. 3.8 Exercice du droit de vote
    1. 3.8.1 On devrait imposer une amende aux électeurs admissibles qui ne votent pas aux élections.
    2. 3.8.2 Les électeurs admissibles ne devraient pas être forcés de voter.
    3. 3.8.3 Voter aux élections fédérales est une obligation ou voter aux élections fédérales est un choix?
  12. 4.1 Le vote en ligne aux élections fédérales ferait augmenter la participation électorale.
  13. 4.2 Le jour des élections fédérales devrait être férié.
  14. 4.3 On devrait abaisser l’âge du droit de vote aux élections fédérales.
  15. 4.4 La durée des campagnes électorales fédérales devrait être limitée.
  16. 4.5 Que les députés passent plus de temps dans leur circonscription auprès de leurs électeurs ou que les députés passent plus de temps sur la Colline du Parlement à s'occuper des questions qui importent à leurs électeurs?
  17. 4.6 Que les députés appuient toujours les politiques qu'ils estiment être dans l'intérêt de leurs électeurs, même quand leurs électeurs ne sont pas du même avis qu’eux ou que les députés appuient toujours les politiques que leurs électeurs souhaitent, même quand, personnellement, ils ne sont pas du même avis qu’eux?

Graphique 1.1 : Dans l'ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) du fonctionnement de la démocratie au Canada?

Graphique à barres concernant le niveau de satisfaction à l’égard de la démocratie canadienne.
Version texte
Pas du tout satisfait(e)
Pas très satisfait(e)
Assez satisfait(e)
Très satisfait(e)
Ne sais pas
9
23
50
17
1

  
Pas du tout satisfait(e)
Pas très satisfait(e)
Assez satisfait(e)
Très satisfait(e)
Ne sais pas
Total (%)
  Pondéré
9
23
50
17
1
  Non pondéré
9
23
50
18
1
Genre (%)
  Homme
10
24
48
17
0
  Femme
7
22
53
17
1
  Autre
22
29
36
10
3
Âge (%)
  18-29
7
24
55
12
2
  30-39
9
27
50
13
1
  40-49
10
23
50
17
1
  50-64
10
22
49
19
1
  65+
8
19
49
24
0
Région (%)
  Alberta
10
23
51
16
1
  Atlantique
8
20
53
18
1
  CB
9
23
51
17
1
  Ontario
8
20
52
20
1
  Prairies
8
20
52
18
1
  Québec
10
30
46
13
1
  Territoires
9
22
54
14
1
Groupe (%)
  Premières Nations
16
24
41
16
2
  Inuit
24
18
39
16
3
  Métis
16
25
44
13
2
  Personnes à mobilité réduite
13
24
46
16
2
  LGBTQ2
10
26
50
13
1
  Minorités visibles
9
20
49
20
2
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
26
17
33
11
13
  Pas pas très intéressé(e)
9
20
51
16
5
  Plutôt intéressé(e)
5
22
56
16
1
  Très intéressé(e)
11
24
46
19
0

Graphique 1.2 : Quels sont les principaux facteurs qui vous retiennent de voter?

Graphique à points indiquant les opinions des répondants sur les obstacles spécifiques au vote
Version texte
Facteurs qui retiennent de voter
Pourcentage
Je suis excédé(e) par la politique
43,88
Manque de temps
28,31
Je n'aime pas le système électoral
19,6
Manque d'information
17,74
L'emplacement du bureau n'est pas pratique
15,03
Je ne me sens pas concerné(e)
13,82
Handicap ou problème de mobilité
3,68
Autre
21,11

Graphique 2.1 : Veuillez choisir dans la liste ci-dessous les priorités qui sont les plus importantes pour vous

Graphique à points concernant les priorités du gouvernement, en ordre d’importance
Version texte
Priorités les plus importantes
Pourcentage
Des gouvernements qui tiennent compte de tous les points de vue avant de prendre une décision
62,71
Des gouvernements que les électeurs peuvent facilement sanctionner
58,62
Des gouvernements qui collaborent avec les autres partis au Parlement
55,68
Améliorer la participation électorale
52,8
Des députés qui se concentrent sur ce qu’il a de mieux pour le pays
51,9
Des gouvernements où toutes les régions du pays sont fortement représentées
48,58
Préserver la sécurité du processus électoral
46,42
Resserrer le lien entre les intentions de vote et les résultats des élections
45,02
Des députés qui se concentrent sur les intérêts de leur circonscription
42,08
Faire en sorte que le mode de scrutin soit facile à comprendre
38,85
Avoir la possibilité de voter en ligne aux élections
33,9
Permettre aux électeurs d'exprimer plusieurs choix au moment du scrutin
31,21
Une meilleure représentation des groupes actuellement sous-représentés au Parlement
30,14
Des gouvernements qui peuvent prendre des décisions rapidement
29,5
Une plus grande présence des petits partis au Parlement
25,87

Graphique 3.1 : Responsabilité 

Graphique de la répartition du point de vue des répondants concernant la responsabilité centralisée ou partagée
Version texte Responsabilité - Moyenne de 60.0 %

Graphique 3.1.1 : Un gouvernement devrait avoir à négocier ses décisions en matière de politiques avec les autres partis représentés au Parlement, même s'il était en conséquence plus difficile de déterminer à qui attribuer les politiques qui en résulteraient

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle un gouvernement devrait avoir à négocier ses décisions en matière de politiques avec les autres partis représentés au Parlement, même s’il était en conséquence plus difficile de déterminer à qui attribuer les politiques qui en résulteraient.
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
9
15
15
40
22

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
9
15
15
40
22
  Non pondéré
11
15
14
38
22
Genre (%)
  Homme
11
15
15
37
22
  Femme
7
14
15
43
22
  Autre
14
10
15
31
30
Âge (%)
  18-29
4
12
18
43
22
  30-39
6
14
17
39
24
  40-49
9
16
15
39
22
  50-64
12
16
13
39
20
  65+
13
16
11
38
22
Région (%)
  Alberta
10
16
15
40
20
  Atlantique
10
15
15
40
21
  CB
10
15
15
37
23
  Ontario
11
16
15
37
20
  Prairies
12
17
16
37
18
  Québec
5
11
13
46
26
  Territoires
10
16
13
41
21
Langue (%)
  Anglais
10
16
16
38
20
  Français
5
11
12
46
26
  Autre
11
15
15
37
22
Groupe (%)
  Premières Nations
13
14
13
34
25
  Inuit
18
14
11
32
26
  Métis
11
13
14
37
25
  Personnes à mobilité réduite
11
14
14
36
25
  LGBTQ2
6
12
15
41
26
  Minorités visibles
9
14
15
39
22
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
8
7
10
28
47
  Pas très satisfait(e)
5
9
13
42
31
  Assez satisfait(e)
7
17
16
43
17
  Très satisfait(e)
20
21
15
32
12
  Ne sais pas
9
9
29
35
18
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
12
8
27
28
26
  Pas pas très intéressé(e)
7
15
21
40
17
  Plutôt intéressé(e)
7
16
17
43
18
  Très intéressé(e)
11
14
12
37
26

Graphique 3.1.2 : On devrait toujours pouvoir déterminer clairement à quel parti attribuer les décisions prises par le gouvernement, même s'il fallait pour cela que toutes les décisions soient prises par un seul parti. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle on devrait toujours pouvoir déterminer clairement à quel parti attribuer les décisions prises par le gouvernement, même s’il fallait pour cela que toutes les décisions soient prises par un seul parti
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
11
20
16
26
27

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
11
20
16
26
27
  Non pondéré
12
21
17
25
26
Genre (%)
  Homme
11
17
16
26
29
  Femme
10
22
16
27
25
  Autre
23
22
19
16
20
Âge (%)
  18-29
12
28
19
25
16
  30-39
14
25
18
23
20
  40-49
11
19
18
26
26
  50-64
10
16
15
27
32
  65+
8
12
12
30
38
Région (%)
  Alberta
9
18
14
28
31
  Atlantique
9
18
16
27
30
  CB
11
20
15
26
28
  Ontario
10
18
15
26
32
  Prairies
9
17
15
28
31
  Québec
15
25
21
25
15
  Territoires
13
21
20
29
18
Langue (%)
  Anglais
10
19
15
27
29
  Français
15
24
21
25
15
  Autre
10
16
14
26
33
Groupe (%)
  Premières Nations
13
13
12
24
38
  Inuit
17
8
13
26
36
  Métis
11
15
15
25
34
  Personnes à mobilité réduite
12
17
13
24
34
  LGBTQ2
15
26
18
23
19
  Minorités visibles
9
17
14
28
31
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
25
15
14
15
31
  Pas très satisfait(e)
16
23
17
22
22
  Assez satisfait(e)
8
21
17
29
24
  Très satisfait(e)
6
13
14
29
38
  Ne sais pas
9
20
20
28
23
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
15
9
17
26
33
  Pas pas très intéressé(e)
8
18
20
29
25
  Plutôt intéressé(e)
9
20
17
29
25
  Très intéressé(e)
13
19
15
24
29

Graphique 3.1.3 : Un gouvernement dirigé par un parti qui assume seul la responsabilité des politiques adoptées ou un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner et assument ensemble la responsabilité des politiques adoptées? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants à l’égard d’un parti qui assume seul la responsabilité ou de plusieurs partis qui assument ensemble la responsabilité
Version texte
Un parti qui assume seul la responsabilité
Plusieurs partis assument ensemble la responsabilité
30
70

Un parti qui assume seul la responsabilité
Plusieurs partis assument ensemble la responsabilité
Total (%)
  Pondéré
30
70
  Non pondéré
33
67
Genre (%)
  Homme
36
64
  Femme
24
76
  Autre
24
76
Âge (%)
  18-29
22
78
  30-39
24
76
  40-49
31
69
  50-64
34
66
  65+
39
61
Région (%)
  Alberta
34
66
  Atlantique
30
70
  CB
30
70
  Ontario
33
67
  Prairies
37
63
  Québec
22
78
  Territoires
28
72
Langue (%)
  Anglais
33
67
  Français
22
78
  Autre
31
69
Groupe (%)
  Premières Nations
32
68
  Inuit
34
66
  Métis
29
71
  Personnes à mobilité réduite
28
72
  LGBTQ2
20
80
  Minorités visibles
30
70
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
17
83
  Pas très satisfait(e)
17
83
  Assez satisfait(e)
30
70
  Très satisfait(e)
55
45
  Ne sais pas
23
77
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
27
73
  Pas pas très intéressé(e)
26
74
  Plutôt intéressé(e)
28
72
  Très intéressé(e)
33
67

Graphique 3.2 : Degré de détail du bulletin de vote 

Graphique de la répartition du point de vue des répondants concernant la simplicité ou la précision du bulletin de vote
Version texte Degré de détail du bulletin de vote - Moyenne de 43.9 %

Graphique 3.2.1 : Un bulletin de vote devrait être facile à comprendre, même s'il fallait pour cela que les électeurs aient moins de possibilités d'exprimer leurs préférences. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle un bulletin de vote devrait être facile à comprendre, même s’il fallait pour cela que les électeurs aient moins de possibilités d’exprimer leurs préférences
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
12
23
16
27
22

  
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
12
23
16
27
22
  Non pondéré
13
24
16
26
21
Genre (%)
  Homme
14
23
16
25
22
  Femme
9
23
16
30
22
  Autre
28
23
16
19
15
Âge (%)
  18-29
15
32
20
23
10
  30-39
15
29
19
24
14
  40-49
12
24
16
27
20
  50-64
11
19
14
30
26
  65+
8
14
10
31
37
Région (%)
  Alberta
11
21
16
28
24
  Atlantique
10
22
15
29
24
  CB
12
22
16
27
23
  Ontario
11
22
15
28
24
  Prairies
11
20
15
29
25
  Québec
14
28
17
26
16
  Territoires
9
24
18
31
18
Langue (%)
  Anglais
11
22
15
28
23
  Français
14
28
17
25
15
  Autre
11
20
15
27
27
Groupe (%)
  Premières Nations
16
19
14
24
28
  Inuit
20
17
12
23
28
  Métis
16
21
17
25
21
  Personnes à mobilité réduite
14
20
14
26
27
  LGBTQ2
15
28
18
24
15
  Minorités visibles
11
21
16
26
26
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
29
21
14
16
20
  Pas très satisfait(e)
16
29
16
23
16
  Assez satisfait(e)
9
24
17
31
21
  Très satisfait(e)
8
15
13
29
36
  Ne sais pas
9
20
23
27
22
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
14
12
22
18
33
  Pas pas très intéressé(e)
7
21
18
31
23
  Plutôt intéressé(e)
9
23
17
30
21
  Très intéressé(e)
15
24
14
25
23

Graphique 3.2.2 : Les électeurs devraient pouvoir exprimer plusieurs choix sur le bulletin de vote, même si cela voulait dire qu'il faudrait alors plus de temps pour comptabiliser les voix et annoncer le résultat de l'élection. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle les électeurs devraient pouvoir exprimer plusieurs choix sur le bulletin de vote, même si cela voulait dire qu’il faudrait alors plus de temps pour comptabiliser les voix et annoncer le résultat de l’élection
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
17
11
9
29
33

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
17
11
9
29
33
  Non pondéré
17
10
8
28
37
Genre (%)
  Homme
18
10
8
27
36
  Femme
17
13
10
30
31
  Autre
18
7
9
18
48
Âge (%)
  18-29
11
11
9
28
42
  30-39
13
10
9
28
41
  40-49
18
11
10
29
32
  50-64
21
12
9
29
29
  65+
22
13
8
30
27
Région (%)
  Alberta
25
13
10
27
25
  Atlantique
15
11
9
28
36
  CB
15
9
8
27
40
  Ontario
18
11
9
27
35
  Prairies
27
12
9
26
26
  Québec
12
13
9
33
32
  Territoires
14
11
12
25
38
Langue (%)
  Anglais
19
11
9
28
34
  Français
12
14
9
33
33
  Autre
19
11
10
27
34
Groupe (%)
  Premières Nations
23
11
10
24
34
  Inuit
25
9
10
22
34
  Métis
20
11
11
24
34
  Personnes à mobilité réduite
19
10
9
24
38
  LGBTQ2
11
8
8
27
45
  Minorités visibles
17
11
10
26
35
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
16
6
8
20
50
  Pas très satisfait(e)
11
9
8
28
44
  Assez satisfait(e)
15
13
9
32
31
  Très satisfait(e)
33
14
9
25
19
  Ne sais pas
17
13
19
28
23
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
22
9
17
18
34
  Pas pas très intéressé(e)
15
16
13
29
27
  Plutôt intéressé(e)
16
13
10
32
29
  Très intéressé(e)
19
10
7
27
38

Graphique 3.2.3 : Les bulletins de vote devraient être aussi simples que possible pour que tout le monde comprenne facilement comment voter ou les bulletins de vote devraient permettre à tous les électeurs d'exprimer leurs préférences en détail? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants à l’égard de bulletins de vote qui permettent à tous les électeurs d’exprimer leurs préférences en détail ou de bulletins de vote qui devraient être aussi simples que possible pour que tout le monde comprenne facilement comment voter
Version texte
Permettent à tous les électeurs d'exprimer leurs préférences
Aussi simples que possible
41
59

Permettent à tous les électeurs d'exprimer leurs préférences
Aussi simples que possible
Total (%)
  Pondéré
41
59
  Non pondéré
44
56
Genre (%)
  Homme
44
56
  Femme
37
63
  Autre
61
39
Âge (%)
  18-29
61
39
  30-39
54
46
  40-49
41
59
  50-64
31
69
  65+
21
79
Région (%)
  Alberta
34
66
  Atlantique
39
61
  CB
43
57
  Ontario
39
61
  Prairies
34
66
  Québec
47
53
  Territoires
42
58
Langue (%)
  Anglais
39
61
  Français
46
54
  Autre
37
63
Groupe (%)
  Premières Nations
37
63
  Inuit
35
65
  Métis
40
60
  Personnes à mobilité réduite
39
61
  LGBTQ2
56
44
  Minorités visibles
40
60
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
58
42
  Pas très satisfait(e)
55
45
  Assez satisfait(e)
38
62
  Très satisfait(e)
20
80
  Ne sais pas
37
63
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
38
62
  Pas pas très intéressé(e)
36
64
  Plutôt intéressé(e)
38
62
  Très intéressé(e)
43
57

Graphique 3.3 : Égalité

Graphique de la répartition du point de vue des répondants concernant l’égalité des chances et l’égalité des résultats
Version texte Égalité - Moyenne de 49.9 %

Graphique 3.3.1 : La composition de la Chambre des communes devrait refléter la diversité de la société canadienne, même s'il fallait pour cela instituer des mesures spéciales pour accroître la représentation de certains groupes. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle la composition de la Chambre des communes devrait refléter la diversité de la société canadienne, même s’il fallait pour cela instituer des mesures spéciales pour accroître la représentation de certains groupes
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
26
19
13
25
17

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
26
19
13
25
17
  Non pondéré
28
18
12
24
17
Genre (%)
  Homme
33
20
13
21
13
  Femme
19
18
13
30
21
  Autre
27
7
7
19
40
Âge (%)
  18-29
18
15
13
28
25
  30-39
22
17
14
27
20
  40-49
28
19
13
24
16
  50-64
30
20
12
24
13
  65+
29
20
12
24
14
Région (%)
  Alberta
36
19
12
21
12
  Atlantique
23
17
12
29
19
  CB
24
18
13
27
19
  Ontario
27
18
12
24
18
  Prairies
35
20
11
21
13
  Québec
18
20
14
29
19
  Territoires
20
16
10
30
24
Langue (%)
  Anglais
29
19
12
24
16
  Français
19
21
14
28
17
  Autre
24
17
12
25
22
Groupe (%)
  Premières Nations
30
14
11
23
22
  Inuit
32
14
10
20
23
  Métis
30
16
13
23
19
  Personnes à mobilité réduite
26
15
12
24
23
  LGBTQ2
14
12
11
29
34
  Minorités visibles
19
13
12
27
29
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
35
13
11
16
25
  Pas très satisfait(e)
24
18
13
25
21
  Assez satisfait(e)
22
21
14
28
16
  Très satisfait(e)
36
18
11
22
13
  Ne sais pas
16
18
18
26
22
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
33
16
17
16
18
  Pas pas très intéressé(e)
21
21
17
25
16
  Plutôt intéressé(e)
21
21
14
28
15
  Très intéressé(e)
30
17
11
23
19

Graphique 3.3.2 : L'élection d'un plus grand nombre de personnes provenant de groupes actuellement sous-représentés au Parlement devrait être un objectif prioritaire. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle l’élection d’un plus grand nombre de personnes provenant de groupes actuellement sous-représentés au Parlement devrait être un objectif prioritaire
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
19
16
20
27
18

Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
19
16
20
27
18
  Non pondéré
22
16
18
26
19
Genre (%)
  Homme
25
17
19
23
15
  Femme
14
15
20
31
20
  Autre
22
8
11
21
37
Âge (%)
  18-29
13
13
19
31
24
  30-39
16
14
21
29
20
  40-49
20
16
22
25
17
  50-64
23
18
20
25
14
  65+
23
19
17
26
15
Région (%)
  Alberta
28
18
20
22
12
  Atlantique
17
16
18
30
20
  CB
19
15
18
28
21
  Ontario
21
16
19
26
18
  Prairies
28
18
18
22
14
  Québec
12
17
24
30
17
  Territoires
14
16
18
29
23
Langue (%)
  Anglais
22
16
18
26
17
  Français
13
17
24
29
16
  Autre
19
15
19
26
21
Groupe (%)
  Premières Nations
24
13
16
24
23
  Inuit
23
11
18
22
26
  Métis
22
13
20
23
21
  Personnes à mobilité réduite
20
13
17
26
23
  LGBTQ2
10
10
17
32
31
  Minorités visibles
15
12
19
29
25
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
25
10
15
19
31
  Pas très satisfait(e)
16
14
19
27
23
  Assez satisfait(e)
16
18
21
30
15
  Très satisfait(e)
31
18
19
23
10
  Ne sais pas
13
15
28
26
17
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
22
15
25
19
19
  Pas pas très intéressé(e)
16
19
26
26
13
  Plutôt intéressé(e)
16
18
23
29
15
  Très intéressé(e)
23
15
17
26
21

Graphique 3.3.3 : Il n'est pas nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que, collectivement, les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent ou il est nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que, collectivement, les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants concernant la nécessité de prendre ou non d’autres mesures pour faire en sorte les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu’elles représentent
Version texte
Il est nécessaire de prendre d'autres mesures
Il n'est pas nécessaire de prendre d'autres mesures
52
48

Il est nécessaire de prendre d'autres mesures
Il n'est pas nécessaire de prendre d'autres mesures
Total (%)
  Pondéré
52
48
  Non pondéré
51
49
Genre (%)
  Homme
45
55
  Femme
59
41
  Autre
65
35
Âge (%)
  18-29
63
37
  30-39
57
43
  40-49
49
51
  50-64
47
53
  65+
47
53
Région (%)
  Alberta
45
55
  Atlantique
55
45
  CB
56
44
  Ontario
50
50
  Prairies
43
57
  Québec
57
43
  Territoires
56
44
Langue (%)
  Anglais
50
50
  Français
56
44
  Autre
54
46
Groupe (%)
  Premières Nations
56
44
  Inuit
54
46
  Métis
53
47
  Personnes à mobilité réduite
57
43
  LGBTQ2
71
29
  Minorités visibles
64
36
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
59
41
  Pas très satisfait(e)
60
40
  Assez satisfait(e)
53
47
  Très satisfait(e)
35
65
  Don’t know
60
40
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
50
50
  Pas pas très intéressé(e)
50
50
  Plutôt intéressé(e)
53
47
  Très intéressé(e)
52
48

Graphique 3.4 : Leadership 

Graphique de la répartition du point de vue des répondants entre la détermination et la recherche de compromis en tant que qualité associée au leadership
Version texte Leadership - Moyenne de 64.8 %

Graphique 3.4.1 : Mieux vaut un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner qu'un gouvernement où un parti prend seul toutes les décisions, même si cela doit ralentir l'action du gouvernement

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle mieux vaut un gouvernement où plusieurs partis doivent s’entendre pour gouverner qu’un gouvernement où un parti prend seul toutes les décisions, même si cela doit ralentir l’action du gouvernement
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
13
16
9
34
28

Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
13
16
9
34
28
  Non pondéré
15
16
9
33
27
Genre (%)
  Homme
16
16
9
31
27
  Femme
10
16
9
38
28
  Autre
14
10
11
25
40
Âge (%)
  18-29
8
17
12
36
27
  30-39
9
15
10
35
31
  40-49
13
16
9
36
27
  50-64
16
16
7
33
27
  65+
18
15
6
33
28
Région (%)
  Alberta
15
18
9
34
23
  Atlantique
13
16
8
36
27
  CB
13
16
9
33
29
  Ontario
15
17
10
33
25
  Prairies
18
17
10
33
22
  Québec
7
12
7
38
35
  Territoires
11
14
11
36
27
Langue (%)
  Anglais
15
17
9
34
25
  Français
7
12
7
38
36
  Autre
15
16
10
32
27
Groupe (%)
  Premières Nations
16
14
8
30
32
  Inuit
17
13
10
25
36
  Métis
13
14
8
34
32
  Personnes à mobilité réduite
13
13
8
33
32
  LGBTQ2
7
13
10
36
34
  Minorités visibles
14
17
11
32
27
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
10
6
6
21
57
  Pas très satisfait(e)
6
10
7
36
40
  Assez satisfait(e)
11
18
10
39
22
  Très satisfait(e)
30
22
8
26
14
  Ne sais pas
10
13
16
37
24
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
14
10
13
28
34
  Pas pas très intéressé(e)
9
17
13
37
24
  Plutôt intéressé(e)
10
17
10
39
24
  Très intéressé(e)
16
15
8
31
31

Graphique 3.4.2 : Le parti qui a remporté le plus de sièges lors de l'élection devrait quand même avoir à faire des concessions en fonction des attentes des autres partis, même s'il devait pour cela reconsidérer certaines de ses politiques.

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle le parti qui a remporté le plus de sièges lors de l’élection devrait quand même avoir à faire des concessions en fonction des attentes des autres partis, même s’il devait pour cela reconsidérer certaines de ses politiques
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
9
13
10
41
27

Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
9
13
10
41
27
  Non pondéré
10
14
11
40
26
Genre (%)
  Homme
11
14
11
38
26
  Femme
6
12
10
44
27
  Autre
13
9
11
32
35
Âge (%)
  18-29
5
12
13
44
25
  30-39
6
13
12
41
28
  40-49
9
14
11
40
26
  50-64
11
14
9
40
26
  65+
11
13
8
41
28
Région (%)
  Alberta
10
15
11
39
25
  Atlantique
9
13
10
42
26
  CB
9
13
10
39
29
  Ontario
10
14
10
40
26
  Prairies
12
15
11
40
23
  Québec
5
12
10
45
28
  Territoires
8
11
13
36
32
Langue (%)
  Anglais
10
14
10
40
25
  Français
5
11
10
45
28
  Autre
10
13
11
38
29
Groupe (%)
  Premières Nations
12
12
9
35
33
  Inuit
13
12
9
29
37
  Métis
10
12
10
37
31
  Personnes à mobilité réduite
10
11
9
37
32
  LGBTQ2
5
10
10
43
31
  Minorités visibles
9
13
11
39
29
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
8
6
8
26
52
  Pas très satisfait(e)
5
9
9
41
37
  Assez satisfait(e)
7
15
12
46
21
  Très satisfait(e)
19
20
10
35
16
  Ne sais pas
7
13
16
42
22
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
12
9
16
31
33
  Pas pas très intéressé(e)
7
13
13
43
23
  Plutôt intéressé(e)
7
14
12
44
23
  Très intéressé(e)
10
13
9
38
30

Graphique 3.4.3 : Un gouvernement dirigé par un seul parti qui peut prendre des décisions tout seul ou un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour qu'il puisse prendre une décision? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants entre un gouvernement dirigé par un seul parti qui peut prendre des décisions tout seul ou un gouvernement où plusieurs partis doivent s’entendre pour qu’il puisse prendre une décision
Version texte
Un seul parti qui prend des décisions tout seul
Plusieurs partis doivent s'entendre
30
70

Un seul parti qui prend des décisions tout seul
Plusieurs partis doivent s'entendre
Total (%)
  Pondéré
30
70
  Non pondéré
34
66
Genre (%)
  Homme
36
64
  Femme
25
75
  Autre
27
73
Âge (%)
  18-29
23
77
  30-39
25
75
  40-49
30
70
  50-64
34
66
  65+
38
62
Région (%)
  Alberta
34
66
  Atlantique
31
69
  CB
31
69
  Ontario
33
67
  Prairies
37
63
  Québec
21
79
  Territoires
33
67
Langue (%)
  Anglais
34
66
  Français
21
79
  Autre
31
69
Groupe (%)
  Premières Nations
32
68
  Inuit
34
66
  Métis
30
70
  Personnes à mobilité réduite
28
72
  LGBTQ2
21
79
  Minorités visibles
30
70
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
16
84
  Pas très satisfait(e)
16
84
  Assez satisfait(e)
31
69
  Très satisfait(e)
55
45
  Ne sais pas
24
76
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
28
72
  Pas pas très intéressé(e)
26
74
  Plutôt intéressé(e)
28
72
  Très intéressé(e)
32
68

Graphique 3.5 : Discipline de parti

Graphique de la répartition du point de vue des répondants concernant une discipline de parti stricte ou souple
Version texte Discipline de parti - Moyenne de 80.3 %

Graphique 3.5.1 : Les députés devraient toujours agir dans l'intérêt de leurs électeurs, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre de la position de leur propre parti. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle les députés devraient toujours agir dans l’intérêt de leurs électeurs, même s’ils devaient pour cela aller à l’encontre de la position de leur propre parti
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
3
7
7
32
51

Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
3
7
7
32
51
  Non pondéré
3
9
8
33
47
Genre (%)
  Homme
3
7
7
29
55
  Femme
2
8
8
36
47
  Autre
5
5
14
26
49
Âge (%)
  18-29
2
8
12
36
42
  30-39
2
6
8
33
51
  40-49
2
6
6
32
53
  50-64
3
7
6
31
54
  65+
3
7
5
31
53
Région (%)
  Alberta
2
7
6
31
53
  Atlantique
3
6
7
31
54
  CB
3
7
7
33
50
  Ontario
3
8
8
33
48
  Prairies
3
7
7
33
49
  Québec
2
5
6
32
55
  Territoires
3
10
7
33
47
Langue (%)
  Anglais
3
8
7
33
50
  Français
2
5
6
32
55
  Autre
3
8
9
31
49
Groupe (%)
  Premières Nations
5
6
8
25
56
  Inuit
8
6
11
19
55
  Métis
3
6
8
28
55
  Personnes à mobilité réduite
4
6
7
28
56
  LGBTQ2
3
7
10
34
46
  Minorités visibles
4
7
9
31
50
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
3
3
6
16
72
  Pas très satisfait(e)
2
5
6
28
60
  Assez satisfait(e)
2
7
8
37
46
  Très satisfait(e)
5
11
9
34
42
  Ne sais pas
4
12
18
30
35
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
8
6
12
22
52
  Pas pas très intéressé(e)
3
8
11
35
44
  Plutôt intéressé(e)
2
6
8
36
48
  Très intéressé(e)
3
8
6
30
53

Graphique 3.5.2 : Les députés devraient toujours soutenir la position de leur parti, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre des souhaits de leurs électeurs. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle les députés devraient toujours soutenir la position de leur parti, même s’ils devaient pour cela aller à l’encontre des souhaits de leurs électeurs
Version texte =
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
54
31
6
6
3

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
54
31
6
6
3
  Non pondéré
53
32
6
6
2
Genre (%)
  Homme
58
28
6
6
3
  Femme
50
35
7
6
3
  Autre
53
27
10
5
4
Âge (%)
  18-29
46
36
10
6
2
  30-39
56
30
7
5
2
  40-49
56
30
6
6
3
  50-64
56
30
5
6
3
  65+
54
31
5
8
4
Région (%)
  Alberta
57
29
6
6
3
  Atlantique
58
29
6
5
2
  CB
55
31
6
5
3
  Ontario
52
32
7
7
3
  Prairies
54
31
7
6
3
  Québec
53
33
6
6
3
  Territoires
55
29
6
7
2
Langue (%)
  Anglais
54
31
6
6
2
  Français
54
33
5
6
3
  Autre
52
30
7
7
4
Groupe (%)
  Premières Nations
58
23
7
6
5
  Inuit
57
20
10
7
7
  Métis
58
25
7
6
4
  Personnes à mobilité réduite
57
26
7
6
4
  LGBTQ2
50
34
8
6
3
  Minorités visibles
50
31
9
7
4
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
73
14
5
4
4
  Pas très satisfait(e)
63
26
5
4
2
  Assez satisfait(e)
50
36
6
6
2
  Très satisfait(e)
44
34
7
10
4
  Ne sais pas
34
36
19
7
4
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
49
21
14
6
10
  Pas pas très intéressé(e)
44
35
10
7
3
  Plutôt intéressé(e)
50
34
7
6
2
  Très intéressé(e)
57
29
5
6
3

Graphique 3.5.3 : Que les députés agissent en accord avec les promesses de leur parti, même si cela allait à l'encontre de la volonté de leurs électeurs ou que les députés agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs, même si cela allait à l'encontre des promesses de leur parti? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants à l’égard de députés qui agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs ou de députés qui agissent en accord avec les promesses de leur parti
Version texte
Les députés agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs
Les députés agissent en accord avec les promesses de leur parti
77
23

 
Les députés agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs
Les députés agissent en accord avec les promesses de leur parti
Total (%)
  Pondéré
77
23
  Non pondéré
76
24
Genre (%)
  Homme
78
22
  Femme
76
24
  Autre
72
28
Âge (%)
  18-29
73
27
  30-39
79
21
  40-49
80
20
  50-64
78
22
  65+
76
24
Région (%)
  Alberta
79
21
  Atlantique
77
23
  CB
76
24
  Ontario
73
27
  Prairies
76
24
  Québec
84
16
  Territoires
79
21
Langue (%)
  Anglais
75
25
  Français
84
16
  Autre
73
27
Groupe (%)
  Premières Nations
73
27
  Inuit
71
29
  Métis
75
25
  Personnes à mobilité réduite
76
24
  LGBTQ2
75
25
  Minorités visibles
73
27
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
83
17
  Pas très satisfait(e)
83
17
  Assez satisfait(e)
77
23
  Très satisfait(e)
66
34
  Ne sais pas
60
40
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
68
32
  Pas pas très intéressé(e)
73
27
  Plutôt intéressé(e)
78
22
  Très intéressé(e)
77
23

Graphique 3.6 : Orientation des partis 

Graphique de la répartition du point de vue des répondants concernant l’orientation large ou étroite des partis
Version texte Orientation des partis - Moyenne de 54.8 %

Graphique 3.6.1 : Il devrait y avoir au Parlement des partis qui représentent les points de vue de tous les Canadiens, même si certains étaient considérés comme radicaux ou extrêmes. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle il devrait y avoir au Parlement des partis qui représentent les points de vue de tous les Canadiens, même si certains étaient considérés comme radicaux ou extrêmes
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
23
22
14
26
15

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
23
22
14
26
15
  Non pondéré
22
21
14
26
17
Genre (%)
  Homme
23
20
13
25
18
  Femme
22
25
15
26
12
  Autre
16
16
15
26
27
Âge (%)
  18-29
14
23
16
30
17
  30-39
17
21
16
28
18
  40-49
23
22
15
25
16
  50-64
28
22
13
23
14
  65+
29
22
11
24
14
Région (%)
  Alberta
26
23
14
24
13
  Atlantique
23
21
13
27
15
  CB
21
21
14
26
18
  Ontario
24
22
14
25
15
  Prairies
28
21
14
23
14
  Québec
19
23
14
28
16
  Territoires
18
23
16
27
17
Langue (%)
  Anglais
24
22
14
25
15
  Français
19
24
14
29
15
  Autre
24
21
13
24
18
Groupe (%)
  Premières Nations
24
17
14
24
21
  Inuit
22
17
13
21
27
  Métis
23
20
14
24
20
  Personnes à mobilité réduite
23
19
13
25
20
  LGBTQ2
15
22
15
30
19
  Minorités visibles
22
20
14
25
18
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
20
10
11
22
37
  Pas très satisfait(e)
16
19
13
31
21
  Assez satisfait(e)
22
25
15
27
11
  Très satisfait(e)
37
23
13
18
9
  Don’t know
16
22
20
25
17
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
21
15
19
18
26
  Pas pas très intéressé(e)
19
25
17
26
14
  Plutôt intéressé(e)
21
25
16
27
12
  Très intéressé(e)
25
20
12
25
18

Graphique 3.6.2 : Il devrait y avoir une plus grande diversité de points de vue au Parlement. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle il devrait y avoir une plus grande diversité de points de vue au Parlement
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
9
15
15
40
22

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
5
8
22
35
30
  Non pondéré
6
8
22
33
31
Genre (%)
  Homme
7
9
23
32
29
  Femme
4
7
20
37
31
  Autre
12
5
14
20
48
Âge (%)
  18-29
3
5
17
36
39
  30-39
4
6
20
35
36
  40-49
6
9
22
33
30
  50-64
7
10
24
34
26
  65+
6
10
23
36
25
Région (%)
  Alberta
8
11
25
32
24
  Atlantique
5
6
20
36
33
  CB
5
7
22
33
33
  Ontario
7
8
23
32
30
  Prairies
9
11
24
31
24
  Québec
2
6
18
41
33
  Territoires
4
6
22
31
37
Langue (%)
  Anglais
6
9
23
33
29
  Français
3
6
18
42
31
  Autre
6
7
21
31
35
Groupe (%)
  Premières Nations
11
7
18
29
35
  Inuit
13
7
19
26
35
  Métis
9
7
21
31
32
  Personnes à mobilité réduite
7
7
19
31
35
  LGBTQ2
4
4
14
33
46
  Minorités visibles
6
6
15
32
41
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
9
6
14
20
51
  Pas très satisfait(e)
4
6
16
33
41
  Assez satisfait(e)
4
8
23
39
26
  Très satisfait(e)
11
12
28
31
19
  Ne sais pas
7
4
25
34
30
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
11
8
24
19
38
  Pas pas très intéressé(e)
5
7
27
37
25
  Plutôt intéressé(e)
4
8
24
38
26
  Très intéressé(e)
7
8
19
32
34

Graphique 3.6.3 : Un Parlement qui compte de nombreux petits partis représentant chacun des points de vue différents ou un Parlement qui compte quelques grands partis qui s'efforcent de plaire à un vaste éventail de gens? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants entre un Parlement qui compte de nombreux petits partis représentant chacun des points de vue différents ou un Parlement qui compte quelques grands partis qui s’efforcent de plaire à un vaste éventail de gens
Version texte
Quelques grands partis
De nombreux petits partis
59
41

 
Quelques grands partis
De nombreux petits partis
Total (%)
  Pondéré
59
41
  Non pondéré
58
42
Genre (%)
  Homme
57
43
  Femme
62
38
  Autre
35
65
Âge (%)
  18-29
43
57
  30-39
45
55
  40-49
58
42
  50-64
69
31
  65+
77
23
Région (%)
  Alberta
64
36
  Atlantique
58
42
  CB
55
45
  Ontario
62
38
  Prairies
65
35
  Québec
55
45
  Territoires
50
50
Langue (%)
  Anglais
61
39
  Français
55
45
  Autre
61
39
Groupe (%)
  Premières Nations
56
44
  Inuit
56
44
  Métis
54
46
  Personnes à mobilité réduite
57
43
  LGBTQ2
43
57
  Minorités visibles
59
41
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
36
64
  Pas très satisfait(e)
42
58
  Assez satisfait(e)
63
37
  Très satisfait(e)
83
17
  Ne sais pas
52
48
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
55
45
  Pas pas très intéressé(e)
60
40
  Plutôt intéressé(e)
61
39
  Très intéressé(e)
58
42

Graphique 3.7 : Vote en ligne 

Graphique du point de vue des répondants concernant le vote en ligne par opposition au bulletin de papier
Version texte Vote en ligne - Moyenne de 48.9 %

Graphique 3.7.1 : Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si ce mode de scrutin devait présenter certains risques sur le plan de la sécurité. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si ce mode de scrutin devait présenter certains risques sur le plan de la sécurité
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
31
18
10
24
17

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
31
18
10
24
17
  Non pondéré
31
18
10
23
17
Genre (%)
  Homme
32
17
9
23
19
  Femme
30
20
10
25
16
  Autre
36
12
12
19
20
Âge (%)
  18-29
24
19
12
26
19
  30-39
27
18
10
24
20
  40-49
32
18
9
23
18
  50-64
35
18
9
22
16
  65+
34
18
8
24
15
Région (%)
  Alberta
37
18
9
21
15
  Atlantique
25
16
9
26
23
  CB
31
17
10
24
17
  Ontario
31
18
9
23
19
  Prairies
40
18
9
21
13
  Québec
27
21
10
26
17
  Territoires
29
18
9
29
14
Langue (%)
  Anglais
32
17
9
24
18
  Français
26
20
9
27
17
  Autre
34
19
10
20
17
Groupe (%)
  Premières Nations
40
14
8
19
18
  Inuit
40
15
8
18
19
  Métis
35
15
9
23
17
  Personnes à mobilité réduite
35
15
9
21
20
  LGBTQ2
24
18
11
25
22
  Minorités visibles
33
19
10
21
18
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
37
12
10
17
24
  Pas très satisfait(e)
28
18
11
24
19
  Assez satisfait(e)
28
20
10
26
16
  Très satisfait(e)
40
18
7
20
15
  Ne sais pas
29
21
14
21
14
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
28
12
12
16
31
  Pas pas très intéressé(e)
24
20
11
27
19
  Plutôt intéressé(e)
27
20
10
26
17
  Très intéressé(e)
34
17
9
22
18

Graphique 3.7.2 : Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si cela devait faire augmenter le coût des élections. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si cela devait faire augmenter le coût des élections
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
22
14
11
27
26

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
22
14
11
27
26
  Non pondéré
21
14
11
27
26
Genre (%)
  Homme
23
13
11
26
27
  Femme
21
16
11
28
25
  Autre
28
9
10
21
31
Âge (%)
  18-29
17
14
12
28
29
  30-39
19
14
11
26
30
  40-49
23
14
10
26
27
  50-64
25
15
10
27
24
  65+
25
15
10
27
22
Région (%)
  Alberta
28
15
11
25
21
  Atlantique
17
12
10
28
33
  CB
21
13
11
27
28
  Ontario
21
13
11
27
29
  Prairies
30
16
10
25
19
  Québec
20
18
11
28
22
  Territoires
18
10
18
31
22
Langue (%)
  Anglais
22
13
11
27
27
  Français
20
18
11
28
23
  Autre
24
15
11
24
26
Groupe (%)
  Premières Nations
31
12
10
21
26
  Inuit
32
11
12
18
26
  Métis
27
12
10
24
27
  Personnes à mobilité réduite
25
12
11
23
30
  LGBTQ2
17
12
11
27
34
  Minorités visibles
22
15
11
24
28
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
30
10
11
17
31
  Pas très satisfait(e)
21
14
11
27
27
  Assez satisfait(e)
19
15
11
29
26
  Très satisfait(e)
28
15
9
25
23
  Ne sais pas
23
16
16
24
20
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
25
11
15
19
29
  Pas pas très intéressé(e)
19
15
12
30
24
  Plutôt intéressé(e)
18
16
12
29
25
  Très intéressé(e)
25
13
10
25
27

Graphique 3.7.3 : Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si on ne pouvait pas garantir la sécurité ou la confidentialité des informations dans ce mode de scrutin ou les Canadiens devraient continuer de se rendre dans un bureau de scrutin pour voter sur un bulletin de papier, même si ce mode de scrutin est moins accessible pour certains électeurs? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants quant au fait que les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si on ne pouvait pas garantir la sécurité ou la confidentialité des informations dans ce mode de scrutin ou que les Canadiens devraient continuer de se rendre dans un bureau de scrutin pour voter sur un bulletin de papier, même si ce mode de scrutin est moins accessible pour certains électeurs
Version texte
Devraient continuer de voter sur un bulletin de papier
Devraient pouvoir voter en ligne
51
49

 
Devraient continuer de voter sur un bulletin de papier
Devraient pouvoir voter en ligne
Total (%)
  Pondéré
51
49
  Non pondéré
51
49
Genre (%)
  Homme
51
49
  Femme
50
50
  Autre
51
49
Âge (%)
  18-29
43
57
  30-39
46
54
  40-49
50
50
  50-64
55
45
  65+
56
44
Région (%)
  Alberta
56
44
  Atlantique
42
58
  CB
50
50
  Ontario
49
51
  Prairies
59
41
  Québec
52
48
  Territoires
46
54
Langue (%)
  Anglais
50
50
  Français
51
49
  Autre
53
47
Groupe (%)
  Premières Nations
56
44
  Inuit
58
42
  Métis
52
48
  Personnes à mobilité réduite
51
49
  LGBTQ2
42
58
  Minorités visibles
52
48
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
53
47
  Pas très satisfait(e)
48
52
  Assez satisfait(e)
49
51
  Très satisfait(e)
58
42
  Ne sais pas
55
45
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
47
53
  Pas pas très intéressé(e)
46
54
  Plutôt intéressé(e)
48
52
  Très intéressé(e)
53
47

Graphique 3.8 : Exercice du droit de vote 

Graphique de la répartition du point de vue des répondants quant au fait que qu’aller voter devrait être une obligation ou un choix
Version texte Exercice du droit de vote - Moyenne de 39.9 %

Graphique 3.8.1 : On devrait imposer une amende aux électeurs admissibles qui ne votent pas aux élections. 

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle on devrait imposer une amende aux électeurs admissibles qui ne votent pas aux élections
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
41
18
11
18
12

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
41
18
11
18
12
  Non pondéré
43
17
11
17
12
Genre (%)
  Homme
42
16
11
17
14
  Femme
40
19
12
18
11
  Autre
46
14
12
14
15
Âge (%)
  18-29
34
21
12
20
13
  30-39
38
18
11
19
14
  40-49
43
17
11
17
13
  50-64
46
17
11
16
10
  65+
42
17
12
18
11
Région (%)
  Alberta
46
17
10
17
10
  Atlantique
46
17
11
16
10
  CB
40
17
12
19
13
  Ontario
44
16
11
17
12
  Prairies
49
17
11
15
9
  Québec
32
22
12
20
15
  Territoires
43
18
14
17
7
Langue (%)
  Anglais
45
17
11
17
11
  Français
33
22
12
19
15
  Autre
40
17
12
18
14
Groupe (%)
  Premières Nations
47
12
11
16
14
  Inuit
48
10
11
15
16
  Métis
46
14
12
16
12
  Personnes à mobilité réduite
46
14
12
15
13
  LGBTQ2
34
19
12
20
16
  Minorités visibles
37
18
12
18
16
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
46
12
10
13
19
  Pas très satisfait(e)
38
18
12
19
13
  Assez satisfait(e)
39
20
12
19
11
  Très satisfait(e)
50
15
9
15
11
  Ne sais pas
48
16
13
15
8
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
63
9
8
9
10
  Pas pas très intéressé(e)
49
19
12
13
8
  Plutôt intéressé(e)
41
19
12
18
10
  Très intéressé(e)
41
16
11
18
14

Graphique 3.8.2 : Les électeurs admissibles ne devraient pas être forcés de voter.

Graphique à barres concernant la mesure dans laquelle les répondants sont en accord avec la déclaration selon laquelle les électeurs admissibles ne devraient pas être forcés de voter
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
16
20
12
20
33

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
16
20
12
20
33
  Non pondéré
15
20
11
19
35
Genre (%)
  Homme
17
19
11
18
35
  Femme
15
22
12
21
31
  Autre
17
17
12
15
38
Âge (%)
  18-29
16
24
14
21
26
  30-39
17
22
12
19
31
  40-49
16
20
11
19
34
  50-64
15
18
11
19
37
  65+
16
20
11
20
34
Région (%)
  Alberta
14
19
12
20
36
  Atlantique
14
20
11
19
36
  CB
16
22
12
18
32
  Ontario
16
20
12
18
35
  Prairies
13
18
11
19
39
  Québec
17
22
12
23
27
  Territoires
11
21
16
20
33
Langue (%)
  Anglais
15
20
11
18
35
  Français
17
22
11
23
27
  Autre
17
20
12
19
32
Groupe (%)
  Premières Nations
19
17
12
16
37
  Inuit
19
17
13
15
37
  Métis
16
18
13
18
35
  Personnes à mobilité réduite
18
19
12
17
34
  LGBTQ2
19
24
13
18
26
  Minorités visibles
18
21
12
19
30
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
23
15
11
13
39
  Pas très satisfait(e)
17
22
12
20
30
  Assez satisfait(e)
14
22
12
21
30
  Très satisfait(e)
15
17
10
18
41
  Ne sais pas
13
14
15
20
37
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
13
10
10
11
55
  Pas pas très intéressé(e)
12
17
12
21
37
  Plutôt intéressé(e)
13
21
12
22
31
  Très intéressé(e)
18
20
11
17
33

Graphique 3.8.3 : Voter aux élections fédérales est une obligation ou voter aux élections fédérales est un choix? 

Graphique à barres concernant la préférence des répondants quant au fait que le vote aux élections fédérales devrait être une obligation ou un choix
Version texte
Un choix
Une obligation
50
50

 
Un choix
Une obligation
Total (%)
  Pondéré
50
50
  Non pondéré
52
48
Genre (%)
  Homme
51
49
  Femme
49
51
  Autre
57
43
Âge (%)
  18-29
50
50
  30-39
52
48
  40-49
53
47
  50-64
52
48
  65+
42
58
Région (%)
  Alberta
54
46
  Atlantique
52
48
  CB
48
52
  Ontario
50
50
  Prairies
56
44
  Québec
46
54
  Territoires
53
47
Langue (%)
  Anglais
52
48
  Français
46
54
  Autre
47
53
Groupe (%)
  Premières Nations
52
48
  Inuit
50
50
  Métis
52
48
  Personnes à mobilité réduite
50
50
  LGBTQ2
45
55
  Minorités visibles
46
54
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
53
47
  Pas très satisfait(e)
49
51
  Assez satisfait(e)
48
52
  Très satisfait(e)
53
47
  Ne sais pas
65
35
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
71
29
  Pas pas très intéressé(e)
62
38
  Plutôt intéressé(e)
51
49
  Très intéressé(e)
47
53

Graphique 4.1 : Le vote en ligne aux élections fédérales ferait augmenter la participation électorale. 

Graphique à barres indiquant à quel point les répondants sont ou ne sont pas d’accord avec l’énoncé que « le vote en ligne augmenterait le taux de participation aux élections fédérales
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
9
8
12
34
38

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
9
8
12
34
38
  Non pondéré
9
8
13
34
36
Genre (%)
  Homme
10
8
12
33
37
  Femme
8
8
12
35
38
  Autre
16
6
14
22
43
Âge (%)
  18-29
5
5
9
33
47
  30-39
7
6
11
31
45
  40-49
9
7
12
32
40
  50-64
11
9
13
36
33
  65+
11
10
15
37
26
Région (%)
  Alberta
12
9
12
34
33
  Atlantique
7
7
10
31
44
  CB
8
7
13
32
39
  Ontario
9
7
11
33
41
  Prairies
13
9
13
34
30
  Québec
8
8
13
38
33
  Territoires
10
5
12
37
36
Langue (%)
  Anglais
9
7
11
33
39
  Français
8
8
12
38
33
  Autre
10
8
12
31
39
Groupe (%)
  Premières Nations
18
9
13
27
34
  Inuit
23
7
13
25
31
  Métis
15
7
12
29
37
  Personnes à mobilité réduite
13
8
12
29
39
  LGBTQ2
7
6
10
30
47
  Minorités visibles
11
8
11
30
41
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
17
7
14
24
38
  Pas très satisfait(e)
8
8
12
34
38
  Assez satisfait(e)
7
7
11
36
39
  Très satisfait(e)
13
9
12
32
34
  Ne sais pas
11
7
13
29
39
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
15
6
13
26
40
  Pas pas très intéressé(e)
7
6
10
34
42
  Plutôt intéressé(e)
6
7
12
36
39
  Très intéressé(e)
11
8
12
32
36

Graphique 4.2 : Le jour des élections fédérales devrait être férié. 

Graphique à barres indiquant à quel point les répondants sont ou ne sont pas d’accord avec l’énoncé que « les élections fédérales devraient être tenues un jour férié
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
24
13
15
18
31

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
24
13
15
18
31
  Non pondéré
24
13
15
18
31
Genre (%)
  Homme
23
12
15
17
33
  Femme
25
14
15
18
29
  Autre
19
6
10
13
51
Âge (%)
  18-29
6
7
10
22
55
  30-39
13
10
14
20
43
  40-49
22
13
15
19
30
  50-64
33
16
17
15
19
  65+
38
17
18
14
13
Région (%)
  Alberta
31
12
14
16
27
  Atlantique
26
12
14
16
32
  CB
24
12
16
17
31
  Ontario
25
12
13
17
32
  Prairies
34
13
14
15
24
  Québec
14
15
17
21
33
  Territoires
29
16
15
13
27
Langue (%)
  Anglais
27
12
14
17
30
  Français
15
16
18
21
30
  Autre
23
11
15
17
35
Groupe (%)
  Premières Nations
26
11
15
15
33
  Inuit
29
10
17
13
30
  Métis
25
10
14
16
34
  Personnes à mobilité réduite
26
10
14
17
34
  LGBTQ2
12
8
10
19
51
  Minorités visibles
19
10
12
18
42
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
23
8
15
13
41
  Pas très satisfait(e)
18
12
15
20
35
  Assez satisfait(e)
22
14
15
19
30
  Très satisfait(e)
35
14
13
14
24
  Ne sais pas
19
8
18
18
37
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
29
8
17
11
35
  Pas pas très intéressé(e)
22
13
17
18
30
  Plutôt intéressé(e)
23
14
16
19
28
  Très intéressé(e)
24
12
14
17
33

Graphique 4.3 : On devrait abaisser l’âge du droit de vote aux élections fédérales. 

Graphique à barres indiquant à quel point les répondants sont ou ne sont pas d’accord avec l’énoncé que « l’âge de voter aux élections fédérales devrait être plus bas
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
45
21
14
12
8

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
45
21
14
12
8
  Non pondéré
42
21
15
13
9
Genre (%)
  Homme
46
20
14
11
8
  Femme
44
23
14
12
7
  Autre
33
13
14
16
24
Âge (%)
  18-29
30
23
16
17
14
  30-39
37
22
17
14
10
  40-49
46
21
14
12
8
  50-64
54
21
12
8
5
  65+
52
21
12
10
4
Région (%)
  Alberta
56
17
11
10
6
  Atlantique
37
20
15
16
12
  CB
34
21
18
16
11
  Ontario
43
21
15
12
8
  Prairies
54
19
11
10
6
  Québec
49
26
11
9
6
  Territoires
34
16
23
18
10
Langue (%)
  Anglais
44
20
14
13
9
  Français
49
26
11
9
6
  Autre
44
21
16
12
8
Groupe (%)
  Premières Nations
46
17
13
12
13
  Inuit
44
17
14
10
15
  Métis
45
19
13
11
12
  Personnes à mobilité réduite
45
17
14
13
11
  LGBTQ2
27
19
16
20
18
  Minorités visibles
40
21
15
13
11
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
47
13
14
11
15
  Pas très satisfait(e)
40
21
15
14
10
  Assez satisfait(e)
43
24
14
12
7
  Très satisfait(e)
58
18
11
9
5
  Ne sais pas
41
24
17
11
7
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
47
19
13
7
13
  Pas pas très intéressé(e)
42
26
15
10
6
  Plutôt intéressé(e)
43
25
15
11
6
  Très intéressé(e)
47
18
13
13
10

Graphique 4.4 : La durée des campagnes électorales fédérales devrait être limitée. 

Graphique à barres indiquant à quel point les répondants sont ou ne sont pas d’accord avec l’énoncé que « la durée des campagnes électorales fédérales devrait être limitée
Version texte
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
2
2
7
25
65

 
Fortement en désaccord
Plutôt en désaccord
Neutre
Plutôt d'accord
Fortement d'accord
Total (%)
  Pondéré
2
2
7
25
65
  Non pondéré
2
2
6
23
67
Genre (%)
  Homme
2
2
7
24
64
  Femme
1
2
6
25
66
  Autre
6
3
12
22
58
Âge (%)
  18-29
2
3
12
29
53
  30-39
2
2
8
24
64
  40-49
2
2
6
24
66
  50-64
2
1
5
24
68
  65+
2
1
3
22
72
Région (%)
  Alberta
2
2
8
25
63
  Atlantique
1
2
6
22
69
  CB
2
2
7
22
67
  Ontario
2
2
7
23
67
  Prairies
3
2
7
24
65
  Québec
1
2
6
30
60
  Territoires
1
1
10
21
67
Langue (%)
  Anglais
2
2
7
23
67
  Français
1
2
5
30
62
  Autre
3
2
9
25
62
Groupe (%)
  Premières Nations
5
2
9
22
62
  Inuit
9
2
8
22
58
  Métis
3
3
8
25
61
  Personnes à mobilité réduite
3
2
7
22
67
  LGBTQ2
2
2
7
24
64
  Minorités visibles
3
3
9
27
59
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
3
1
7
17
71
  Pas très satisfait(e)
1
2
7
24
66
  Assez satisfait(e)
1
2
6
27
64
  Très satisfait(e)
3
3
7
23
64
  Ne sais pas
5
2
15
34
44
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
5
2
12
23
57
  Pas pas très intéressé(e)
2
2
10
28
58
  Plutôt intéressé(e)
1
2
7
27
63
  Très intéressé(e)
2
2
6
22
67

Graphique 4.5 : Que les députés passent plus de temps dans leur circonscription auprès de leurs électeurs ou que les députés passent plus de temps sur la Colline du Parlement à s'occuper des questions qui importent à leurs électeurs?

Graphique à barres indiquant la préférence des répondants, soit que les député(e)s passent plus de temps dans leur circonscription, soit sur la colline du Parlement
Version texte
Que les députés passent plus de temps dans leur circonscription
Que les députés passent plus de temps sur la Colline du Parlement
45
55

 
Que les députés passent plus de temps dans leur circonscription
Que les députés passent plus de temps sur la Colline du Parlement
Total (%)
  Pondéré
45
55
  Non pondéré
43
57
Genre (%)
  Homme
45
55
  Femme
46
54
  Autre
46
54
Âge (%)
  18-29
49
51
  30-39
52
48
  40-49
50
50
  50-64
44
56
  65+
34
66
Région (%)
  Alberta
46
54
  Atlantique
48
52
  CB
44
56
  Ontario
42
58
  Prairies
48
52
  Québec
51
49
  Territoires
48
52
Langue (%)
  Anglais
43
57
  Français
50
50
  Autre
47
53
Groupe (%)
  Premières Nations
49
51
  Inuit
46
54
  Métis
50
50
  Personnes à mobilité réduite
45
55
  LGBTQ2
48
52
  Minorités visibles
52
48
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
53
47
  Pas très satisfait(e)
50
50
  Assez satisfait(e)
44
56
  Très satisfait(e)
39
61
  Ne sais pas
49
51
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
50
50
  Pas pas très intéressé(e)
51
49
  Plutôt intéressé(e)
47
53
  Très intéressé(e)
43
57

Figure 4.6 : Que les députés appuient toujours les politiques qu'ils estiment être dans l'intérêt de leurs électeurs, même quand leurs électeurs ne sont pas du même avis qu’eux ou que les députés appuient toujours les politiques que leurs électeurs souhaitent, même quand, personnellement, ils ne sont pas du même avis qu’eux? 

Graphique à barres indiquant la préférence des répondants, soit que les député(e)s appuient les politiques que leurs commettants veulent, soit les politiques qu’ils jugent dans l’intérêt de ces derniers
Version texte
Des députés qui font toujours ce qui leur semble le mieux
Des députés qui font toujours ce que souhaitent leurs électeurs
28
72

 
Des députés qui font toujours ce qui leur semble le mieux
Des députés qui font toujours ce que souhaitent leurs électeurs
Total (%)
  Pondéré
28
72
  Non pondéré
33
67
Genre (%)
  Homme
30
70
  Femme
26
74
  Autre
29
71
Âge (%)
  18-29
34
66
  30-39
29
71
  40-49
25
75
  50-64
25
75
  65+
30
70
Région (%)
  Alberta
21
79
  Atlantique
29
71
  CB
27
73
  Ontario
29
71
  Prairies
25
75
  Québec
32
68
  Territoires
26
74
Langue (%)
  Anglais
27
73
  Français
32
68
  Autre
29
71
Groupe (%)
  Premières Nations
23
77
  Inuit
28
72
  Métis
24
76
  Personnes à mobilité réduite
23
77
  LGBTQ2
31
69
  Minorités visibles
29
71
Satisfaction avec la démocratie (%)
  Pas du tout satisfait(e)
17
83
  Pas très satisfait(e)
23
77
  Assez satisfait(e)
30
70
  Très satisfait(e)
36
64
  Ne sais pas
38
62
Intérêt Politique (%)
  Pas du tout intéressé(e)
29
71
  Pas pas très intéressé(e)
26
74
  Plutôt intéressé(e)
26
74
  Très intéressé(e)
30
70

Annexe B – Questionnaires

Sondage MaDémocratie.ca

Valeurs

Values_G1_1 - Mieux vaut un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner qu'un gouvernement où un parti prend seul toutes les décisions, même si cela doit ralentir l'action du gouvernement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G1_2 - Le parti qui a remporté le plus de sièges lors de l'élection devrait quand même avoir à faire des concessions en fonction des attentes des autres partis, même s'il devait pour cela reconsidérer certaines de ses politiques.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G2_1 - Un gouvernement devrait avoir à négocier ses décisions en matière de politiques avec les autres partis représentés au Parlement, même s'il était en conséquence plus difficile de déterminer à qui attribuer les politiques qui en résulteraient.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G2_2 - On devrait toujours pouvoir déterminer clairement à quel parti attribuer les décisions prises par le gouvernement, même s'il fallait pour cela que toutes les décisions soient prises par un seul parti.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G3_1 - Un bulletin de vote devrait être facile à comprendre, même s'il fallait pour cela que les électeurs aient moins de possibilités d'exprimer leurs préférences.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G3_2 - Les électeurs devraient pouvoir exprimer plusieurs choix sur le bulletin de vote, même si cela voulait dire qu'il faudrait alors plus de temps pour comptabiliser les voix et annoncer le résultat de l'élection.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G4_1 - Les députés devraient toujours agir dans l'intérêt de leurs électeurs, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre de la position de leur propre parti.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G4_2 - Les députés devraient toujours soutenir la position de leur parti, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre des souhaits de leurs électeurs.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G5_1 - La composition de la Chambre des communes devrait refléter la diversité de la société canadienne, même s'il fallait pour cela instituer des mesures spéciales pour accroître la représentation de certains groupes.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G5_2 - L'élection d'un plus grand nombre de personnes provenant de groupes actuellement sous-représentés au Parlement devrait être un objectif prioritaire.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G6_1 - Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si ce mode de scrutin devait présenter certains risques sur le plan de la sécurité.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G6_2 - Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si cela devait faire augmenter le coût des élections.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G7_1 - On devrait imposer une amende aux électeurs admissibles qui ne votent pas aux élections.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G7_2 - Les électeurs admissibles ne devraient pas être forcés de voter.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G8_1 - Il devrait y avoir au Parlement des partis qui représentent les points de vue de tous les Canadiens, même si certains étaient considérés comme radicaux ou extrêmes.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Values_G8_2 - Il devrait y avoir une plus grande diversité de points de vue au Parlement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d’accord (4)
  • Fortement d’accord (5)

Préférences

Preferences_G1_1 - Que préféreriez-vous ?Un gouvernement dirigé par un seul parti qui peut prendre des décisions tout seul ou Un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour qu'il puisse prendre une décision?

Choix de réponse :

  • Un seul parti qui prend des décisions tout seul (1)
  • Plusieurs partis doivent s'entendre (2)

Preferences _G2_1 - Laquelle des situations suivantes préféreriez-vous ? Un gouvernement dirigé par un parti qui assume seul la responsabilité des politiques adoptées ou un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner et assument ensemble la responsabilité des politiques adoptées?

Choix de réponse :

  • Un parti qui assume seul la responsabilité (1)
  • Plusieurs partis assument ensemble la responsabilité (2)

Preferences _G3_1 - Lequel des énoncés suivants reflète le mieux votre point de vue ? Les bulletins de vote devraient être aussi simples que possible pour que tout le monde comprenne facilement comment voter ou les bulletins de vote devraient permettre à tous les électeurs d'exprimer leurs préférences en détail?

Choix de réponse :

  • Aussi simples que possible (1)
  • Permettent à tous les électeurs d'exprimer leurs préférences (2)

Preferences _G4_1 - Que préféreriez-vous ? Que les députés agissent en accord avec les promesses de leur parti, même si cela allait à l'encontre de la volonté de leurs électeurs ou que les députés agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs, même si cela allait à l'encontre des promesses de leur parti?

Choix de réponse :

  • Les députés agissent en accord avec les promesses de leur parti (1)
  • Les députés agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs (2)

Preferences _G5_1 - Il n'est pas nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que collectivement les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent ou il est nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que collectivement les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent?

Choix de réponse :

  • Il n'est pas nécessaire de prendre d'autres mesures (1)
  • Il est nécessaire de prendre d'autres mesures (2)

Preferences _G6_1 - Lequel des énoncés suivants reflète le mieux votre point de vue ? Les Canadiens devraient pouvoir voter en ligne aux élections fédérales, même si on ne pouvait pas garantir la sécurité ou la confidentialité des informations dans ce mode de scrutin ou les Canadiens devraient continuer de se rendre dans un bureau de scrutin pour voter sur un bulletin de papier, même si ce mode de scrutin est moins accessible pour certains électeurs?

Choix de réponse :

  • Devraient pouvoir voter en ligne (1)
  • Devraient continuer de voter sur un bulletin de papier (2)

Preferences _G7_1 - Lequel des énoncés suivants reflète le mieux votre point de vue ? Voter aux élections fédérales est une obligation ou voter aux élections fédérales est un choix?

Choix de réponse :

  • Une obligation (1)
  • Un choix (2)

Preferences _G8_1 - Que préféreriez-vous ? Un Parlement qui compte de nombreux petits partis représentant chacun des points de vue différents ou un Parlement qui compte quelques grands partis qui s'efforcent de plaire à un vaste éventail de gens?

Choix de réponse :

  • De nombreux petits partis (1)
  • Quelques grands partis (2)

Preferences _G9_1 - Que préféreriez-vous? Que les députés passent plus de temps dans leur circonscription auprès de leurs électeurs ou Que les députés passent plus de temps sur la Colline du Parlement à s'occuper des questions qui importent à leurs électeurs

Choix de réponse :

  • Que les députés passent plus de temps dans leur circonscription (1)
  • Que les députés passent plus de temps sur la Colline du Parlement (2)

Preferences _G10_1 - Que préféreriez-vous? Que les députés appuient toujours les politiques qu'ils estiment être dans l'intérêt de leurs électeurs, même quand leurs électeurs ne sont pas du même avis qu’eux ou Que les députés appuient toujours les politiques que leurs électeurs souhaitent, même quand, personnellement, ils ne sont pas du même avis qu’eux?

Choix de réponse :

  • Des députés qui font toujours ce qui leur semble le mieux (1)
  • Des députés qui font toujours ce que souhaitent leurs électeurs (2)

Priorités

Veuillez choisir dans la liste ci-dessous les priorités qui sont les plus importantes pour vous.

Choix de réponse :

  • Des gouvernements qui collaborent avec les autres partis au Parlement (1)
  • Resserrer le lien entre les intentions de vote et les résultats des élections (2)
  • Des gouvernements qui tiennent compte de tous les points de vue avant de prendre une décision (3)
  • Améliorer la participation électorale (4)
  • Des gouvernements que les électeurs peuvent facilement sanctionner (5)
  • Des députés qui se concentrent sur ce qu’il a de mieux pour le pays (6)
  • Préserver la sécurité du processus électoral (7)
  • Faire en sorte que le mode de scrutin soit facile à comprendre (8)
  • Des gouvernements où toutes les régions du pays sont fortement représentées (9)
  • Permettre aux électeurs d'exprimer plusieurs choix au moment du scrutin (10)
  • Des gouvernements qui peuvent prendre des décisions rapidement (11)
  • Avoir la possibilité de voter en ligne aux élections (12)
  • Une meilleure représentation des groupes actuellement sous-représentés au Parlement (13)
  • Des députés qui se concentrent sur les intérêts de leur circonscription (14)
  • Une plus grande présence des petits partis au Parlement (15)

Questions supplémentaires :

Survey_Q1 - Le vote en ligne aux élections fédérales ferait augmenter la participation électorale.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord
  • Plutôt en désaccord
  • Neutre
  • Plutôt d'accord
  • Fortement d'accord

Survey_Q2 - Le jour des élections fédérales devrait être férié.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord
  • Plutôt en désaccord
  • Neutre
  • Plutôt d’accord
  • Fortement d’accord

Survey Q_3 - On devrait abaisser l’âge du droit de vote aux élections fédérales.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord
  • Plutôt en désaccord
  • Neutre
  • Plutôt d’accord
  • Fortement d’accord

Survey Q_4 - La durée des campagnes électorales fédérales devrait être limitée.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord
  • Plutôt en désaccord
  • Neutre
  • Plutôt d’accord
  • Fortement d’accord

Profil

Profile_Q1 - Quel est votre genre?

Choix de réponse :

  • Masculin (1)
  • Féminin (2)
  • Autre (3)

Profile_Q2 - En quelle année êtes-vous né(e)?

Choix de réponse :

  • 1916-2016

Profile_Q3 - Quel est votre niveau d'études?

Choix de réponse :

  • Aucun diplôme (1)
  • École secondaire non complétée (2)
  • Diplôme d'études secondaires ou équivalent (3)
  • Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers (4)
  • Formation technique, collège communautaire, cégep, collège classique non complété (5)
  • Baccalauréat (6)
  • Maîtrise (7)
  • Doctorat acquis ou diplôme en médecine, en médecine dentaire, ou en optométrie (8)
  • Doctorat (9)

Profile_Q4 - Laquelle des catégories suivantes décrit le mieux votre profession?

Choix de réponse :

  • Retraité(e) (1)
  • Étudiant (sans autre emploi) (2)
  • Parent au foyer (3)
  • Arts, culture, sports et loisirs (4)
  • Affaires, finance et administration (5)
  • Enseignement, droit et services sociaux, communautaires et gouvernementaux (6)
  • Secteur de la santé (7)
  • Gestion (8)
  • Fabrication et services d'utilité publique (9)
  • Sciences naturelles et appliquées et domaines apparentés (10)
  • Ressources naturelles, agriculture et production connexe (11)
  • Vente et services (12)
  • Métiers, transport, machinerie et domaines apparentés (13)
  • Sans-emploi (14)

Profile_Q5 - Laquelle des catégories suivantes décrit le mieux le salaire combiné de votre famille avant impôt?

Choix de réponse :

  • Moins de 20 000$ (1)
  • Entre 20 000$ - 29 999$ (2)
  • Entre 30 000$ - 39 999$ (3)
  • Entre 40 000$ - 49 999$ (4)
  • Entre 50 000$ - 59 999$ (5)
  • Entre 60 000$ - 69 999$ (6)
  • Entre 70 000$ - 79 999$ (7)
  • Entre 80 000$ - 89 999$ (8)
  • Entre 90 000$ - 99 999$ (9)
  • Entre 100 000$ - 109 999$ (10)
  • Entre 110 000$ - 119 999$ (11)
  • Entre 120 000$ - 129 000$ (12)
  • Entre 130 000$ - 139 000$ (13)
  • Entre 140 000$ - 149 999$ (14)
  • Entre 150 000$ - 199 999$ (15)
  • Entre 200 000$ - 500 000$ (16)
  • Entre 500 000$ - 999 999$ (17)
  • Plus d'un million (18)

Profile_Q6 - Quel langue parlez-vous le plus souvent à la maison?

Choix de réponse :

  • Français (1)
  • Anglais (2)
  • Autre (3)

Profile_Q10 - En général, quel intérêt accordez-vous à la politique?

Choix de réponse :

  • Pas intéressé(e) du tout (1)
  • Pas vraiment intéressé(e) (2)
  • Un peu intéressé(e) (3)
  • Très intéressé(e) (4)

Profile_Q11 - À quelle fréquence suivez–vous les nouvelles et l’actualité?

Choix de réponse :

  • Jamais (1)
  • Rarement (2)
  • Plusieurs fois par mois (3)
  • Plusieurs fois par semaine (4)
  • Tous les jours (5)

Profile_Q13 - Vous identifiez-vous en tant que membre d'un des groupes suivants?

Choix de réponse :

  • Minorités visibles (1)
  • Premières Nations (2)
  • Inuits (3)
  • Métis (4)
  • Personnes handicapées (5)
  • LGBTQ2 (6)

Profile_Q14 - Nous vous prions d’inscrire votre code postal afin de nous permettre d’identifier votre région.

Intro_Q1 - Dans l'ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) du fonctionnement de la démocratie au Canada?

Choix de réponse :

  • Pas du tout satisfait(e) (1)
  • Pas très satisfait(e) (2)
  • Assez satisfait(e) (3)
  • Très satisfait(e) (4)
  • Ne sais pas (5)

Intro_Q2 - Dans quelle mesure avez-vous suivi le débat public sur la réforme électorale au Canada?

Choix de réponse :

  • Pas beaucoup (1)
  • Un peu (2)
  • De très près (3)

Intro_Q3 - Dans quelle mesure avez-vous discuté de la réforme électorale fédérale avec d’autres personnes?

Choix de réponse :

  • Pas du tout (1)
  • Occasionnellement (2)
  • Très souvent (3)

Intro_Q4 - À quelle fréquence votez-vous aux élections fédérales?

Choix de réponse :

  • Je n’ai pas le droit de vote (1)
  • Jamais (2)
  • Rarement (3)
  • Parfois (4)
  • La plupart du temps (5)

Intro_Q5 [apparaît seulement si on a répondu « Jamais (2) » ou « Rarement (3) » à Intro_Q4] - Quels sont les principaux facteurs qui vous retiennent de voter? (Veuillez cocher tous ceux qui s'appliquent.)

Choix de réponse :

  • Manque de temps (1)
  • Manque d’information (2)
  • Handicap ou problème de mobilité (3)
  • L’emplacement du bureau de vote n’est pas pratique (4)
  • Je ne me sens pas concerné(e) (5)
  • Je suis excédé(e) par la politique (6)
  • Je n’aime pas le système électoral (7)
  • Autre (8)

Intro_Q6 [apparaît seulement si on a répondu « Autre (8) » à Intro_Q5 ] - Veuillez énumérer les autres facteurs qui vous retiennent de voter.

Choix de réponse :

  • [réponse ouverte.]

Sondage pilote

Dans quelle mesure êtes-vous d'accord ou en désaccord avec chacun des énoncés suivants?

Q2.1 - Mieux vaut un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner qu'un gouvernement où un parti prend seul toutes les décisions, même si cela doit ralentir l'action du gouvernement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.2 - Le parti qui a remporté le plus de sièges lors de l'élection ne devrait pas avoir à faire des concessions dans son programme pour répondre aux attentes des autres partis représentés au Parlement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.3 - Le parti qui a remporté le plus de sièges lors de l'élection devrait quand même avoir à faire des concessions en fonction des attentes des autres partis, même s'il devait pour cela reconsidérer certaines de ses politiques.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.4 - Un gouvernement devrait avoir à négocier ses décisions en matière de politiques avec les autres partis représentés au Parlement, même s'il était en conséquence plus difficile de déterminer à qui attribuer les politiques qui en résulteraient.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.5 - On devrait toujours pouvoir déterminer clairement à quel parti attribuer les décisions prises par le gouvernement, même s'il fallait pour cela que toutes les décisions soient prises par un seul parti.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.6 - On devrait toujours pouvoir déterminer clairement à quel parti attribuer une décision prise au Parlement, même si cela devait empêcher la collaboration entre les partis.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.7 - Un bulletin de vote devrait être facile à comprendre, même s'il fallait pour cela que les électeurs aient moins de possibilités d'exprimer leurs préférences.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.8 - Les électeurs devraient pouvoir exprimer plusieurs choix sur le bulletin de vote, même si cela voulait dire qu'il faudrait alors plus de temps pour comptabiliser les voix et annoncer le résultat de l'élection.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.9 - Les députés devraient toujours agir dans l'intérêt de leurs électeurs, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre de la position de leur propre parti.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.10 - Les députés devraient toujours soutenir la position de leur parti, même s'ils devaient pour cela aller à l'encontre des souhaits de leurs électeurs.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.11 - Les députés devraient toujours agir conformément à leurs principes, même si leurs électeurs n'étaient pas du même avis qu'eux.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.12 - Les députés devraient toujours agir dans l'intérêt des électeurs de leur circonscription, même si cela allait à l'encontre de l'intérêt national.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.13 - Les députés devraient toujours agir dans l'intérêt national, même si cela allait à l'encontre des intérêts des électeurs de leur circonscription.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.14 - La composition de la Chambre des communes devrait refléter la diversité de la société canadienne, même s'il fallait pour cela instituer des mesures spéciales pour accroître la représentation de certains groupes.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.15 - Les législateurs devraient prendre d'autres mesures pour faire en sorte qu'un plus grand nombre de députés proviennent de groupes actuellement sous-représentés au Parlement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.16 - L'élection d'un plus grand nombre de personnes provenant de groupes actuellement sous-représentés au Parlement devrait être un objectif prioritaire.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.17 - Les Canadiens devraient pouvoir voter par voie électronique aux élections fédérales, même si ce mode de scrutin devait présenter certains risques sur le plan de la sécurité.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.18 - Les Canadiens devraient pouvoir voter par voie électronique aux élections fédérales, même si cela devait faire augmenter le coût des élections.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.19 - Les risques du vote électronique l'emportent sur ses avantages potentiels.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.20 - Les électeurs admissibles devraient être tenus de voter aux élections.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.21 - On devrait imposer une amende aux électeurs admissibles qui ne votent pas aux élections.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.22 - Les électeurs admissibles ne devraient pas être forcés de voter.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.23 - Voter est un choix personnel, pas une obligation.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.24 - Il devrait y avoir au Parlement des partis qui représentent les points de vue de tous les Canadiens, même si certains étaient considérés comme radicaux ou extrêmes.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.25 - Il devrait y avoir une plus grande diversité de points de vue au Parlement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.26 - Les petits partis devraient avoir plus d'influence sur les décisions du Parlement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q2.27 - Il devrait être plus facile pour les petits partis d'obtenir des sièges au Parlement.

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)
  • Plutôt en désaccord (2)
  • Neutre (3)
  • Plutôt d'accord (4)
  • Fortement d'accord (5)

Q3.1 - Que préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Un gouvernement qui met en œuvre les politiques qu'il a annoncées durant la campagne électorale (1)
  • Un gouvernement qui s'efforce de trouver des compromis de manière à satisfaire le plus de groupes possible (2)

Q3.2 - Que préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Un gouvernement dirigé par un seul parti qui peut prendre des décisions tout seul (1)
  • Un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour qu'il puisse prendre une décision (2)

Q3.3 - Que préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Un gouvernement dirigé par un parti qui assume seul la responsabilité des politiques adoptées (1)
  • Un gouvernement où plusieurs partis doivent s'entendre pour gouverner et assument ensemble la responsabilité des politiques adoptées (2)

Q3.4 - Laquelle des situations suivantes préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Moins de partis participent aux décisions en matière de politiques, mais on sait clairement à qui attribuer les politiques adoptées (1)
  • Plus de partis participent aux décisions en matière de politiques, mais on sait moins bien à qui attribuer les politiques adoptées (2)

Q3.5 - Lequel des énoncés suivants reflète le mieux votre point de vue?

Choix de réponse :

  • Les bulletins de vote devraient être aussi simples que possible pour que tout le monde comprenne facilement comment voter (1)
  • Les bulletins de vote devraient permettre à tous les électeurs d'exprimer leurs préférences en détail (2)

Q3.6 - Que préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Que les députés agissent en accord avec les promesses de leur parti, même si cela allait à l'encontre de la volonté de leurs électeurs (1)
  • Que les députés agissent en accord avec la volonté de leurs électeurs, même si cela allait à l'encontre des promesses de leur parti (2)

Q3.7 - Que préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Que les députés passent plus de temps dans leur circonscription auprès de leurs électeurs (1)
  • Que les députés passent plus de temps sur la Colline du Parlement à s'occuper des questions qui importent à leurs électeurs (2)

Q3.8 - Que préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Que les députés appuient toujours les politiques qu'ils estiment être dans l'intérêt de leurs électeurs, même quand leurs électeurs ne sont pas du même avis qu'eux (1)
  • Que les députés appuient toujours les politiques que leurs électeurs souhaitent, même quand, personnellement, ils ne sont pas du même avis qu'eux (2)

Q3.9 - Lequel des énoncés suivants reflète le mieux votre point de vue?

Choix de réponse :

  • Il n'est pas nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que, collectivement, les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent (1)
  • Il est nécessaire de prendre d'autres mesures pour faire en sorte que, collectivement, les personnes élues au Parlement reflètent mieux la diversité de la population qu'elles représentent (2)

Q3.10 - Lequel des énoncés suivants reflète le mieux votre point de vue?

Choix de réponse :

  • Les Canadiens devraient pouvoir voter par voie électronique aux élections fédérales, même si on ne pouvait pas garantir la sécurité ou la confidentialité des informations dans ce mode de scrutin (1)
  • Les Canadiens devraient continuer de se rendre dans un bureau de scrutin pour voter sur un bulletin de papier, même si ce mode de scrutin est moins accessible pour certains électeurs (2)

Q3.11 - Lequel des énoncés suivants reflète le mieux votre point de vue?

Choix de réponse :

  • Voter aux élections fédérales est une obligation (1)
  • Voter aux élections fédérales est un choix (2)

Q3.12 - Que préféreriez-vous?

Choix de réponse :

  • Un Parlement qui compte de nombreux petits partis représentant chacun des points de vue différents (1)
  • Un Parlement qui compte quelques grands partis qui s'efforcent de plaire à un vaste éventail de gens (2)

Q4.1 - Dans la liste suivante, choisissez les cinq impératifs qui vous paraissent les plus importants.

Choix de réponse :

  • Une meilleure représentation des groupes actuellement sous-représentés au Parlement (1)
  • Une plus grande diversité au Parlement (2)
  • Des gouvernements où toutes les régions du pays sont fortement représentées (3)
  • Des députés qui se concentrent sur les intérêts de leur circonscription (4)
  • Des députés qui passent la plupart de leur temps dans leur circonscription (5)
  • Des députés qui se concentrent sur ce qu’il a de mieux pour le pays. (6)
  • Des gouvernements que les électeurs peuvent facilement sanctionner (7)
  • Un Parlement où tous les points de vue sont représentés (8)
  • Des gouvernements qui peuvent prendre des décisions rapidement (9)
  • Des gouvernements qui tiennent compte de tous les points de vue avant de prendre une décision (10)
  • Des gouvernements qui collaborent avec les autres partis au Parlement (11)
  • Empêcher la présence au Parlement de partis politiques aux points de vue extrêmes (12)
  • Une plus grande présence des petits partis au Parlement (13)
  • Permettre aux électeurs d'exprimer plusieurs choix au moment du scrutin (14)
  • Resserrer le lien entre les intentions de vote et les résultats des élections (15)
  • Améliorer la participation électorale (16)
  • Avoir la possibilité de voter par voie électronique aux élections (17)
  • Préserver la sécurité du processus électoral (18)
  • Faire en sorte que le mode de scrutin soit facile à comprendre (19)

7.1 - À quel point êtes-vous en accord ou en désaccord avec les énoncés suivants?

  • J'ai apprécié répondre à ce questionnaire (1)           
  • Le temps requis pour répondre à ce questionnaire est raisonnable (2)       
  • Je répondrais encore à un questionnaire comme celui-ci (3)           
  • Généralement, ce questionnaire était facile à compléter (4)           

Choix de réponse :

  • Fortement en désaccord (1)   
  • Plutôt en désaccord (2)          
  • Neutre (3)       
  • Plutôt en accord (4)   
  • Fortement en accord (5)

7.2 - Avez-vous des commentaires sur les sujets traités ou sur d'autres éléments relatifs à ce questionnaire?

Choix de réponse :

  • [Réponse ouverte.]

Notes de base de page

  1. Le groupe consultatif d’universitaires de MaDémocratie.ca était composé des personnes suivantes (en ordre alphabétique, en commençant par le nom de famille) : André Blais (Université de Montréal), Elisabeth Gidengil (Université McGill), Richard Johnston (Université de la Colombie-Britannique), Peter Loewen (Université de Toronto), Scott Matthews (Université Memorial), Jonathan Rose (Université Queen’s), Laura Stephenson (Université Western), Melanee Thomas (Université de Calgary). Les membres du groupe possèdent de l’expertise en politique électorale et en méthode de sondage, et sont des défenseurs de chacun des systèmes électoraux étudiés par le gouvernement du Canada dans son dialogue national sur la réforme électorale.
  2. http://angusreid.org/electoral-reform/ (en anglais seulement)
  3. https://cira.ca/factbook/2015/fr/the-canadian-internet.html
  4. http://www.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?Mode=1&Parl=42&Ses=1&DocId=8655791&File=21&Language=F
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :