Valeurs



Q. Comment la dotation sera-t-elle juste et transparente si le mérite ne signifie pas la personne la « mieux qualifiée »?

R. Même s'il n'est plus nécessaire que la notion de « mieux qualifiée » soit à la base des décisions de nomination, le système comporte de nombreuses mesures de protection pour s'assurer que les nominations sont faites de façon juste et transparente. Plus particulièrement :

  • Les gestionnaires établiront les critères définissant le mérite, lesquels doivent être identifiés au début d'un processus de nomination et inclus dans toute annonce portant sur un processus de nomination;
  • Les critères établissant le mérite doivent être pertinents par rapport aux besoins du poste et de l'organisation;
  • La discussion informelle donnera aux gestionnaires l'occasion d'expliquer leurs décisions;
  • Les participants et participantes aux processus de nomination pourront porter plainte auprès du TDFP s'ils croient qu'il y a eu un abus de pouvoir;
  • Les gestionnaires doivent verser au dossier les raisons justifiant leurs décisions de nomination; et
  • La Commission peut vérifier l'exercice que font les administrateurs généraux et administratrices générales de leur pouvoir pour établir les critères déterminant le mérite.

Q. Pourquoi a-t-on choisi seulement quatre valeurs directrices parmi toutes celles qui sont énumérées dans le préambule de la loi ?

R. Les quatre valeurs directrices que la Commission a retenues comme très importantes (justice, transparence, accessibilité et représentativité) sont celles qui influencent le plus le processus de nomination. Les administrateurs généraux et administratrices générales seront tenus responsables du respect de ces valeurs. Le préambule de la loi établit le mérite et l'impartialité comme des valeurs clés axées sur les résultats.

Q. Pourquoi n'avez-vous pas retenu l'efficience comme une valeur?

R. La Commission s'attend à ce qu'une certaine efficience puisse être réalisée grâce à l'usage efficace de la planification des RH et des lignes directrices organisationnelles. L'efficience est également l'un des objectifs que nous devons atteindre en tant qu'organisme central. Nous allons nous demander si notre cadre de nomination intégré (lignes directrices, délégation et responsabilisation) fournit aux organisations l'occasion d'élaborer des systèmes de nomination flexibles et efficients. Toutefois, les administrateurs généraux ou les administratrices générales n'auront pas à répondre à la CFP en ce qui concerne l'efficience.

Q. Qu'est-il arrivé à la valeur de compétence?

R. La compétence fait partie du mérite; elle sera atteinte par l'application des nouveaux critères de mérite.

Retournez à la page principale « Q & R »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :