Invitation de la Commission canadienne de sûreté nucléaire à participer à l’audience sur le renouvellement de permis de Pickering

Communiqué de presse

Financement offert aux Autochtones, au public et aux parties intéressées

Le 20 novembre 2017 – Ottawa (Ontario)

Ontario Power Generation (OPG) demande l’autorisation de poursuivre l’exploitation de la centrale de Pickering jusqu’en décembre 2024. La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) offre du financement pour aider le public, les groupes autochtones et d’autres parties intéressées à examiner la demande de permis et à participer au processus d’audience publique de la Commission. La date limite pour les demandes de financement est le 1er décembre 2017.

La Commission tiendra une audience publique en deux parties pour examiner la demande de renouvellement. La Partie 1 de l’audience aura lieu le 4 avril 2018 à Ottawa, et la Partie 2, du 26 au 28 juin 2018 à Pickering.

Pendant la Partie 1, le personnel de la CCSN et celui d’OPG donneront des présentations à la Commission et répondront aux questions de cette dernière. Pendant la Partie 2, les intervenants inscrits auront l’occasion de donner des présentations à la Commission et de répondre aux questions des commissaires.
Pour en savoir plus sur les audiences à venir et sur la façon de participer au processus d’audience, visitez le site Web de la CCSN.

La CCSN réglemente l’utilisation de l’énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité, de protéger l’environnement, de respecter les engagements internationaux du Canada à l’égard de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, et d’informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation du domaine de l’énergie nucléaire.


Citations

Le processus d’autorisation des centrales nucléaires nécessite des recommandations objectives et fondées sur la science. Celles-ci feront l’objet d’un examen approfondi et de délibérations de la Commission. La CCSN offre du financement pour veiller à ce que tous ceux qui s’intéressent au dossier en cause aient l’occasion de participer au processus d’audience et de se faire entendre.

Michael Binder, président et premier dirigeant de la CCSN

Faits en bref

  • Les membres du public, les groupes autochtones et d’autres parties intéressées qui ont un intérêt, de l’expertise ou de l’information concernant le dossier en cause sont invités à formuler des commentaires d’ici le 7 mai 2018.

  • La CCSN a mis sur pied le Programme de financement des participants en 2011.

Produits connexes

Personnes-ressources

Aurèle Gervais
Responsable des relations avec les médias
Commission canadienne de sûreté nucléaire
613-996-6860
1-800-668-5284


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :