Le Conseil national de recherches du Canada et Airbus poursuivent leur alliance pour améliorer l’expérience des voyageurs

Communiqué de presse

Le 2 avril 2019 — Ottawa (Ontario) — Conseil national de recherches du Canada

Que ce soit pour un voyage d’agrément ou pour acheminer des marchandises aux marchés, les entreprises, les Canadiens et les touristes comptent sur un système de transport aérien sûr. Toutefois, si la sécurité est la priorité numéro un de tous les usagers des transports aériens, l’expérience du voyage vient très certainement en deuxième place. Les voyageurs et l’équipage, comme les transporteurs, souhaitent que les vols soient aussi plaisants que sûrs. En offrant une expérience agréable aux usagers grâce à des systèmes et à des produits de cabine bien conçus et validés par la recherche qui tiennent compte des comportements des passagers, les exploitants veillent à ce que les voyages se déroulent sans accroc et en toute sécurité, tout en fidélisant leur clientèle.

Pour mieux comprendre les interactions entre les usagers et l’environnement contrôlé à bord des avions, une équipe multidisciplinaire du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a été chargée d’étudier les effets, sur les passagers et les membres de l’équipage, de l’environnement à bord des avions, des nouvelles conceptions de cabine et des nouvelles technologies.

Le CNRC et Airbus Americas Engineering en sont ainsi à la troisième année d’une entente quinquennale de collaboration en recherche et technologie orientée sur l’expérience des voyageurs aériens, dans le cadre de laquelle ils étudient et démontrent les effets des innovations technologiques sur l’humain. Les chercheurs mènent des essais de simulation sur des sujets humains au Centre pour la recherche sur les voyages aériens du CNRC afin d’évaluer et d’analyser des concepts de cabine entièrement novateurs et de nouveaux systèmes de contrôle de l’environnement et de la qualité de l’air de la cabine, de même que le confort des passagers et différents aspects de l’embarquement et du débarquement.

Après avoir analysé en détail les données recueillies au cours de ces essais poussés, les chercheurs pourront déceler des changements peu coûteux et susceptibles d’entraîner des retombées maximales qui pourraient être intégrés aux premières étapes de la conception des avions et dont pourront profiter le constructeur Airbus et ses clients industriels. Les données alimenteront la prise de décisions fondées sur des éléments probants qui tiendront compte autant de la sécurité et du confort des passagers et de l’équipage que des impératifs financiers de la fabrication et de l’exploitation des avions de prochaine génération.

Cette collaboration dans le domaine de la recherche est attribuable, en partie, à l’obligation d’Airbus en matière de retombées industrielles et technologiques qui découle du Projet canadien de remplacement d’aéronefs de recherche et de sauvetage à voilure fixe (Projet ARSVF). En effet, la Politique sur les retombées industrielles et technologiques du Canada fait en sorte que les entrepreneurs principaux sont tenus de générer des activités économiques au Canada qui sont d’une valeur égale à la valeur de ce que leur procure le contrat. Ainsi, le Projet ARSVF appuie des activités de retombées industrielles et technologiques d’environ 2,5 milliards de dollars canadiens au sein de l’économie du pays.

Citations

« Grâce aux données recueillies au cours d’essais exhaustifs sur des personnes dans les environnements de cabine réalistes de ses laboratoires, le Conseil national de recherches du Canada peut appliquer une démarche scientifique à l’étude de problèmes et fournir ainsi à Airbus une plus grande assurance quant à l’efficacité des nouvelles technologies de conception destinées à améliorer le confort et la sécurité des passagers à bord des avions. Notre nouveau Centre pour la recherche sur les voyages aériens ainsi que notre effectif de chercheurs de calibre mondial spécialisés en ingénierie des facteurs humains offrent à l’industrie aérospatiale une plateforme à échelle réelle pour mener des essais de bout en bout et démontrer l’efficacité des technologies les plus perfectionnées en matière de confort et de sécurité des passagers. »

Ibrahim Yimer
Directeur général, Aérospatiale, Conseil national de recherches du Canada

« Airbus et le Conseil national de recherches du Canada collaborent depuis longtemps au développement et aux essais de solutions destinées à l’industrie aérospatiale, et nous continuerons de renforcer les liens qui nous unissent. Le CNRC soutient nos efforts en vue d’améliorer l’expérience des passagers grâce à l’innovation et à la technologie en développant des concepts, en fabriquant des prototypes, en effectuant des démonstrations de concept et en réalisant des essais auprès d’utilisateurs. »

Alisa Adel
Chef, Partenariats en recherche et technologie et passation de marchés, Airbus

Faits en bref

  • Le Centre pour la recherche sur les voyages aériens du Conseil national de recherches du Canada réunit des chercheurs spécialisés dans de nombreux domaines : physiologie, psychologie, conception industrielle, génie, instrumentation, fabrication et gestion de projets. Son équipe multidisciplinaire parvient ainsi à étudier tous les effets, sur les voyageurs et les membres de l’équipage, des nouvelles conceptions d’aéronef et des technologies émergentes.

  • Le Centre pour la recherche sur les voyages aériens regroupe cinq laboratoires facilitant l’étude des systèmes d’inspection de sécurité, des outils de navigation aéroportuaire ainsi que des dispositifs de réalité virtuelle pour combattre l’anxiété du voyageur et répondre aux besoins propres à certains segments de la clientèle, comme les aînés et les personnes handicapées.

  • En plus de sa reconstitution réaliste d’un terminal d’aéroport, le Centre pour la recherche sur les voyages aériens possède un laboratoire à cabine adaptable, doté d’une reproduction de la cabine d’un A320 pour étudier l’expérience des passagers, les vibrations induites sur le corps humain et de nombreux autres facteurs.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
613-991-1431
1-855-282-1637 (sans frais)
001-613-991-1431 (international)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter : @cnrc_nrc
Instagram: @nrc_cnrc

Kristi Tucker
Directrice des Communications
Airbus
251-434-7456
kristi.tucker@airbus.com


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :