Le gouvernement du Canada appuie une étude sur l’énergie éolienne dans l’Arctique canadien

Communiqué de presse

CanNor investit 950 000 $ en appui à l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable afin de diminuer l’utilisation du diesel à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le 19 décembre 2017 – Inuvik (Territoires du Nord-Ouest) – Agence canadienne de développement économique du Nord

Le ministère de l’Infrastructure du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest mène une étude de faisabilité concernant l’utilisation d’éoliennes et de dispositifs de stockage d’énergie dans la ville d’Inuvik grâce à un investissement de 950 000 $ de la part de l’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor).

Ce financement a été annoncé aujourd’hui par le député Michael McLeod, au nom de l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de CanNor.

Les résidents et les entreprises d’Inuvik doivent composer avec le coût élevé de l’électricité, car ils dépendent grandement des produits pétroliers transportés par camion depuis le Sud du pays. Afin de diminuer le recours au diesel et les émissions de gaz à effet de serre, le ministère de l’Infrastructure mène une étude sur la possibilité d’ajouter une ou plusieurs éoliennes au réseau électrique de la ville. Les sommes investies par CanNor appuieront les activités de conception, les travaux d’ingénierie et les travaux géotechniques relatifs à la possible installation d’éoliennes de type commercial à High Point, un site à dix kilomètres d’Inuvik. La contribution de CanNor appuie également la tenue de séances de consultation avec les intervenants locaux, dont le maire et les conseillers, le conseil tribal des Gwich’in et la Société régionale inuvialuite. 

Si cette solution d’énergie renouvelable est jugée faisable et est mise en œuvre, l’énergie ainsi produite pourrait remplacer entre 18 % et 28 % de l’énergie actuellement produite à l’aide du diesel. Cette diminution pourrait entraîner des économies en carburant se chiffrant entre 1,6 et 3 millions de dollars, en plus de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’entre 4 000 et 7 000 tonnes par année.

La réduction de l’utilisation des combustibles fossiles dans les collectivités isolées est une grande priorité pour le gouvernement du Canada et pour le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. L’utilisation d’une source d’énergie renouvelable locale, comme le vent dans la région du delta de Beaufort, réduirait la dépendance du Nord au diesel venu d’ailleurs tout en appuyant les initiatives en matière d’énergie renouvelable. 

Citations

« L’investissement de notre gouvernement dans la technologie propre témoigne de notre engagement de stimuler la croissance propre ainsi que la diversification de l’économie, tout en protégeant la planète. L’étude de moyens novateurs pour tirer parti des technologies d’énergie propre dans l’Arctique canadien appuie la conservation et l’efficacité énergétiques, l’infrastructure écologique, la santé communautaire et la création d’emplois pour les résidents du Nord. »
– L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de CanNor

« Je suis heureux que le gouvernement du Canada investisse dans cette étude de faisabilité, qui pourrait bien déboucher sur le tout premier projet d’éoliennes à grande échelle au-delà du cercle arctique en sol canadien. Cet investissement représente une contribution majeure en ce qui concerne les technologies propres dans le Nord et favorisera la diversification de l’économie nordique. »
– Michael McLeod, député, Territoires du Nord-Ouest

« L’énergie est le moteur de notre économie. L’accès à des sources d’énergie partagées, abordables et viables sur le plan environnemental est essentiel à la prospérité des Territoires du Nord-Ouest. Un projet d’énergie éolienne à grande échelle à Inuvik pourrait remplacer l’utilisation de millions de litres de diesel chaque année, contribuant ainsi à l’atteinte d’un des objectifs clés de notre stratégie énergétique pour 2030. »
– Wally Schumann, ministre de l’Infrastructure, gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Faits en bref

  • Le ministère de l’Infrastructure du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a ajouté une contribution de 760 000 $ à l’engagement de 950 000 $ sur deux dans (2016 2018) pris par CanNor, portant le financement total du projet à 1 710 000 $.

  • Le projet a été financé au titre du programme Investissements stratégiques dans le développement économique du Nord (ISDEN).

  • Un des objectifs clés de la stratégie énergétique pour 2030 du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest consiste à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 25 % dans les collectivités nordiques qui dépendent du diesel. Ce projet d’énergie renouvelable correspond également au cadre territorial sur les changements climatiques dont la publication est prévue pour le mois prochain. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Karl W. Sasseville
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
343-291-2500

Relations avec les médias
Agence canadienne de développement économique du Nord
867-445-5979
Rebecca.mcdonald3@canada.ca

Relations avec les médias
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
867-767-9082, ext. 31042
Nancy_Zimmerman@gov.nt.ca

Pour en savoir davantage sur CanNor, rendez-vous à l’adresse cannor.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :