Le député Randy Boissonnault annonce des investissements pouvant atteindre 3,3 millions de dollars pour appuyer les femmes entrepreneurs de l’Alberta

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada procède à des investissements dans le cadre de sa Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat.

Le 30 août 2019 – Edmonton (Alberta) – Diversification de l’économie de l’Ouest Canada

Le gouvernement du Canada renforce l’autonomisation économique des femmes au moyen de la toute première Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE), un investissement de deux milliards de dollars qui vise à doubler le nombre d’entreprises appartenant à des femmes d’ici 2025.

Aujourd’hui, Randy Boissonnault, député fédéral d’Edmonton-Centre, au nom de l’honorable Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, a annoncé des investissements pouvant atteindre 3,3 millions de dollars au profit des femmes entrepreneurs en Alberta. Ce programme est administré par Diversification de l’économie de l’Ouest Canada.

Les entreprises suivantes, appartenant à des femmes ou dirigées par des femmes, recevront chacune jusqu’à 100 000 dollars par l’entremise du Fonds pour les femmes en entrepreneuriat pour les aider à croître et à pénétrer de nouveaux marchés d’exportation.

  • A&D Tutoring Services, établie à Edmonton, pour élargir ses capacités d’enseignement en ligne afin d’améliorer son accès à des marchés éloignés ou internationaux.

  • Advanced Water Technologies Inc., établie à Raymond, pour des services d’aide à la mise en marché, l’élaboration d’un plan d’affaires et l’amélioration de son service d’expédition et de réception.

  • Blu’s Clothing, établie à Edmonton, pour soutenir l’acquisition et l’installation de nouvel équipement, l’obtention de services consultatifs et ses dépenses salariales et publicitaires.

  • Corie L. Flett Professional Corporation, établie à Fort McMurray, pour des améliorations locatives et de la publicité.

  • CSE Group of Companies, établie à Calgary, pour renforcer ses capacités de fabrication, accroître sa part du marché intérieur et étendre ses activités à l’échelle internationale.

  • Hippo Hug, établie à Calgary, pour la mise au point finale, la production et la mise en marché au Canada d’une nouvelle gamme de produits qui offre un potentiel intéressant pour une expansion future sur la scène internationale.

  • Livestock Water Recycling Inc., établie à Calgary, pour la conception d’un nouveau bassin en composite, le dépôt d’une demande de brevet, l’exploration des possibilités d’exportation et la mise en marché.

  • Physio 4D, établie à Calgary, pour la mise au point de la version commerciale d’une application iOS et la mise en œuvre d’une stratégie de vente et de marketing.

  • Poppy Barley, établie à Edmonton, pour une mise à l’échelle et une expansion future sur les marchés américains.

  • Smith Cosmetics Corporation, établie à Calgary, pour accroître ses ventes et ses revenus, promouvoir son image sur la scène internationale et augmenter ses exportations.

  • Tesseral Technologies Inc., établie à Calgary, pour élargir sa gamme de produits existants en ciblant les marchés internationaux de l’ingénierie, de la construction et de l’environnement.

Le député Randy Boissonnault a également annoncé une aide financière provenant du Fonds pour l’écosystème de la SFE (volet régional) au profit des deux organisations suivantes :

  • L’Alberta Women Entrepreneurs Association, établie à Edmonton, qui recevra plus de 1,1 million de dollars pour le lancement d’un programme de formation à l’intention des femmes entrepreneurs sur les applications d’affaires numériques.

  • La Community Futures Lloydminster and Region Development Corporation, établie à Lloydminster, qui recevra près de 1,1 million de dollars pour la création et l’amélioration de services d’incubateur dans des collectivités rurales et éloignées du Nord-Est de l’Alberta et du Nord-Ouest de la Saskatchewan.

La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat s’inscrit dans les efforts du gouvernement du Canada à l’égard de l’égalité entre les sexes, lesquels incluent des initiatives d’équité salariale, des services de garde plus abordables ainsi que des efforts pour mettre un terme à la violence fondée sur le sexe. 

Citations

« Notre gouvernement est d’avis que l’autonomisation économique des femmes n’est pas seulement la bonne chose à faire, mais qu’elle est également profitable. C’est pourquoi nous avons lancé la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, qui vise à doubler le nombre d’entreprises détenues par des femmes en faisant en sorte qu’elles aient un meilleur accès aux sources de financement, aux réseaux et aux conseils. Il s’agit d’un investissement judicieux qui aura des retombées socioéconomiques positives. »  

– L’honorable Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations

« Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir l’entière et égale participation des femmes dans notre économie et notre société. C’est pourquoi nous avons créé la toute première Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, qui vise à doubler au cours des six prochaines années le nombre d’entreprises appartenant à des femmes au Canada. Les investissements annoncés aujourd’hui aideront des entreprises de l’Alberta appartenant à des femmes et dirigées par des femmes à innover, à croître et à exporter vers de nouveaux marchés. »

– Randy Boissonnault, député fédéral d’Edmonton-Centre

« Les femmes entrepreneurs et dirigeantes d’entreprise d’Edmonton et de l’Alberta apportent chaque jour d’incroyables contributions à notre économie et à nos collectivités. L’investissement effectué aujourd’hui par notre gouvernement créera et maintiendra des emplois en Alberta et aidera un plus grand nombre d’entreprises albertaines appartenant à des femmes ou dirigées par des femmes à croître, à innover et à exporter vers de nouveaux marchés. »

– L’honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles et député fédéral d’Edmonton Mill Woods

Faits en bref

  • La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE), qui est assortie d’une enveloppe de près de 2 milliards de dollars, vise à aider les femmes à démarrer et à faire croître leur entreprise en améliorant leur accès au financement, aux personnes de talent, aux réseaux et à l’expertise dont elles ont besoin.

  • La Stratégie permettra au gouvernement d’atteindre l’objectif qu’il s’est donné de doubler, d’ici 2025, le nombre d’entreprises détenues majoritairement par des femmes.

  • Dans le budget de 2018, le Fonds pour l’écosystème de la SFE s’est vu accorder 85 millions de dollars afin d’aider des tierces parties sans but lucratif à apporter leur soutien à des femmes entrepreneurs et à combler les lacunes de l’écosystème.

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement du Canada a alloué 20 millions de dollars au Fonds pour les femmes en entrepreneuriat. Un appel de propositions a eu lieu à l’automne 2018. Plus de 3 000 propositions ont été soumises, et plus de 200 projets ont obtenu un financement. Le gouvernement du Canada est heureux d’être en mesure de soutenir environ 100 projets supplémentaires en investissant une somme additionnelle de 10 millions de dollars dans le Fonds pour les femmes en entrepreneuriat. Si l’on compte ce nouvel investissement, le gouvernement aura investi au total 30 millions de dollars dans des entreprises détenues ou dirigées par des femmes au Canada pour les aider à faire croître leur entreprise et à atteindre de nouveaux marchés.

  • Les programmes de la SFE sont complémentaires aux initiatives globales du gouvernement qui visent à aider les femmes, notamment celles touchant la parité salariale, des congés parentaux plus souples et des services de garde d’enfants plus abordables.

  • La promotion de l’égalité des sexes pourrait mener à une hausse de 150 milliards de dollars du produit intérieur brut du Canada d’ici 2026.

  • Seulement 16 % des PME au Canada appartiennent majoritairement à des femmes.

  • Seulement 11,2 % des PME détenues majoritairement par des femmes font de l’exportation, comparativement à 12,2 % des PME appartenant majoritairement à des hommes.

  • Selon le rapport de 2015-2016 sur les femmes en entrepreneuriat du Global Entrepreneurship Monitor Canada, en 2016, le Canada affichait le taux le plus élevé de femmes participant aux premiers stades du démarrage d’entreprise (13,3 %). Le Canada occupait aussi le cinquième rang concernant la proportion des entreprises à propriété féminine parmi les économies comparables axées sur l’innovation.

  • Le financement final est assujetti à la négociation d’ententes de contribution.

Liens connexes

Personnes-ressources

Corinne Havard
Attachée de presse
Bureau de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations
corinne.havard@canada.ca

Narmin Hassam-Clark
Gestionnaire régional p.i., Communications
Diversification de l’économie de l’Ouest Canada
780-399-1058
narmin.hassam-clark@canada.ca

Restez branché

Suivez-nous sur Twitter à : @DEO_Canada
Page d’accueil de DEO
Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
Téléimprimeur (appareil de télécommunications pour personnes ayant une déficience auditive) : 1-877-303-3388
Personnes-ressources

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA
Suivez @EntreprisesCanada sur les médias sociaux pour obtenir des nouvelles économiques : Twitter, Facebook


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :