Nouvelle prestation d’assurance-emploi pour proches aidants

À compter du 3 décembre 2017, la nouvelle prestation pour proches aidants d’adultes sera offerte afin d’aider les familles à prendre soin d’un adulte gravement malade. Cette prestation permettra aux proches aidants admissibles de prendre jusqu’à 15 semaines de congé pour prendre soin d’un membre adulte de la famille qui est gravement malade ou blessé ou pour lui offrir du soutien. Les proches aidants admissibles sont des membres de la famille ou toute personne que l’adulte gravement malade ou blessé considère comme étant un membre de sa famille.

Pour recevoir la nouvelle prestation pour proches aidants d’adultes, un membre de la famille doit présenter un certificat médical signé par un médecin ou un membre du personnel infirmier praticien affirmant :

  • que l’état de santé normal du patient a changé de façon importante;
  • que la vie du patient est en danger en raison d’une maladie ou d’une blessure;
  • que le patient a besoin des soins ou du soutien psychologique et affectif de l’un ou de plusieurs membres de la famille.

Cette nouvelle prestation pour proches aidants d’adultes de 15 semaines peut être partagée par les proches aidants admissibles sur une période d’un an.

Pour de plus amples renseignements ou pour faire une demande, consultez la page Prestations pour les proches aidants d'adultes – Aperçu.

Les proches aidants peuvent se partager la prestation au cours d’une même période ou de façon consécutive.

Si l’état de santé du membre de la famille se détériore, les proches aidants pourraient combiner cette nouvelle prestation de proches aidants avec les prestations de compassion existantes, d’une durée maximale de 26 semaines.

Pour aider les familles à prendre soin d’un enfant gravement malade (âgé de moins de 18 ans), la prestation pour proches aidants d’enfants offre des prestations pendant une période pouvant aller jusqu’à 35 semaines.

ExemplesNote de bas de page 1

Exemple 1

Emilio a eu un accident vasculaire cérébral. Il vit seul et a besoin de soins durant sa convalescence. Le médecin d’Emilio remplit un certificat médical attestant qu’il est gravement malade et qu’il a besoin des soins ou du soutien d’un membre de la famille.

Le fils d’Emilio, Hector, s’absente de son travail pour s’occuper de son père et s’assurer qu’il se rend à ses rendez-vous médicaux.

Hector est admissible à l’assurance-emploi et gagne 30 000 $ par année. Il prend 16 semaines de congé pour s’occuper de son père. Après la période d’attente d’une semaine, Hector peut recevoir la prestation pour proches aidants d’adultes pendant 15 semaines. Il recevra 317 $ par semaine pour un total de 4 755 $.

Exemple 2

Julie a été impliquée dans un accident de voiture et souffre de blessures qui mettent sa vie en danger. Elle se fait opérer et est admise à l’unité des soins intensifs de l’hôpital. Le médecin de Julie remplit un certificat médical attestant qu’elle est gravement malade et qu’elle a besoin des soins ou du soutien d’un membre de la famille. Les médecins ont dit à sa famille qu’ils s’attendent à ce qu’elle se rétablisse de ses blessures d’ici quatre mois.

Le mari de Julie, Patrick, et la sœur de Julie, Sylvie, prévoient s’absenter de leur travail pour lui offrir du soutien pendant son séjour à l’hôpital et sa convalescence à la maison. Patrick et Sylvie sont tous deux admissibles à l’assurance-emploi et peuvent se partager les prestations pour proches aidants d’adultes offertes sur une période de 15 semaines.

Patrick gagne 50 000 $ par année et prend 4 semaines de congé immédiatement après l’accident. Après la période d’attente d’une semaine, Patrick reçoit la prestation pour proches aidants d’adultes de 529 $ par semaine pendant 3 semaines, pour un total de 1 587 $.

Sylvie fait une demande pour recevoir 12 semaines de la prestation pour proches aidants d’adultes sans période d’attente. Elle gagne 40 000 $ par année, alors elle a droit à une prestation hebdomadaire de 423 $. Au total, elle reçoit 5 076 $ sur une période de 12 semaines.

Exemple 3

Le conjoint de Paul, David, a reçu un diagnostic de cancer. Paul s’absente de son travail pour prendre soin de son conjoint à la maison.

Le médecin de David remplit un certificat médical attestant qu'il est gravement malade et qu’il a besoin de soins ou de soutien d’un membre de sa famille. Paul est admissible à l’assurance-emploi et demande à recevoir la prestation pour proches aidants d’adultes. Il gagne 60 000 $ par année.

Il reçoit le montant maximal prévu pour les prestations d’assurance-emploi qui est de 543 $ par semaine pendant une période de 15 semaines. Au total, Paul reçoit 8 145 $.

Malheureusement, les traitements de David échouent et les médecins estiment qu’il lui reste six mois à vivre tout au plus. Paul obtient le certificat médical requis pour réclamer 26 semaines de prestations de compassion.

Il reçoit 543 $ par semaine en prestations de compassion. Au total, il reçoit 14 118 $ sur une période de 26 semaines.

Dans l’ensemble, Paul reçoit 22 263 $ de prestations pour proches aidants et de prestations de compassion.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :