Le milieu de travail canadien en évolution

De : Emploi et Développement social Canada

Sommaire général

Cette infographie présente les principales tendances et observations qui donnent un aperçu de l’évolution du milieu de travail au Canada. Ces facteurs importants influencent l'élaboration de politiques au sein du gouvernement du Canada.

Format substitut

Le milieu de travail canadien en évolution (version complète) [PDF – 121 Ko]

Le Programme du travail du gouvernement du Canada est responsable de promouvoir des conditions de travail sûres, saines, équitables et inclusives et des relations de travail fondées sur la coopération dans les industries du secteur privé de compétence fédérale et, dans certains cas, dans la fonction publique fédérale et d’autres établissements fédéraux.

De nombreux Canadiens demeurent sans emploi dans un contexte de pénuries de main-d’œuvre

Figure 1 : Taux de participation*
Figure 1 – Version textuelle
Tableau : Taux de participation*
Année Hommes Femmes Femmes (avec de jeunes enfants)** Autochtones (hors réserve) Personnes avec incapacité***
1990 93,10 % 75,50 % 64,30 % Pas de données Pas de données
1991 92,40 % 75,90 % 66,10 % Pas de données Pas de données
1992 91,40 % 75,30 % 65,40 % Pas de données Pas de données
1993 91,40 % 75,70 % 65,70 % Pas de données Pas de données
1994 91,20 % 75,40 % 65,90 % Pas de données Pas de données
1995 90,90 % 75,70 % 66,70 % Pas de données Pas de données
1996 90,80 % 76,00 % 67,60 % Pas de données Pas de données
1997 90,90 % 76,80 % 68,60 % Pas de données Pas de données
1998 91,10 % 77,60 % 69,20 % Pas de données Pas de données
1999 91,10 % 78,20 % 69,60 % Pas de données Pas de données
2000 91,00 % 78,50 % 70,30 % Pas de données Pas de données
2001 91,10 % 79,10 % 70,70 % Pas de données 61,4 %
2002 91,50 % 80,40 % 71,30 % Pas de données Pas de données
2003 91,60 % 81,10 % 71,90 % Pas de données Pas de données
2004 91,60 % 81,50 % 73,00 % Pas de données Pas de données
2005 91,50 % 81,10 % 73,50 % Pas de données Pas de données
2006 91,10 % 81,30 % 72,10 % Pas de données 65,2 %
2007 91,10 % 82,10 % 74,10 % 76,7 % Pas de données
2008 91,40 % 82,00 % 72,60 % 77,9 % Pas de données
2009 90,70 % 82,20 % 73,10 % 77,7 % Pas de données
2010 90,50 % 82,30 % 73,70 % 74,8 % Pas de données
2011 90,50 % 82,10 % 73,40 % 75,7 % Pas de données
2012 90,80 % 82,30 % 73,90 % 77,7 % 62,3 %
2013 90,70 % 82,50 % 74,90 % 77,0 % Pas de données
2014 90,50 % 81,80 % 74,20 % 76,9 % Pas de données
2015 90,90 % 82,00 % 73,70 % 75,9 % Pas de données
2016 90,90 % 82,20 % 74,60 % 77,4 % Pas de données
2017 91,10 % 82,90 % 75,40 % 77,8 % 73,4 %
2018 90,80 % 83,20 % 74,50 % 77,9 % Pas de données

*25 à 54 ans

**Femmes qui ont à la charge des enfants âgés de 5 ans et moins.

***Données non comparables dans le temps en raison de différentes méthodes d'enquête.

Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, Enquête canadienne sur l'incapacité, Enquête sur la participation et les limitations d’activités.

Un peu plus du tiers des travailleurs canadiens occupent un emploi atypique; certains de ces travailleurs ne bénéficient d’aucune protection en matière de normes du travail

Figure 2 : Incidence de l’emploi atypique
Figure 2 – Version textuelle
Tableau : Incidence de l’emploi atypique
Forme d'emploi 1997 2007 2018
Emploi atypique 38,1 % 37,2 % 37,1 %
Travailleurs autonomes 17,1 % 15,5 % 15,3 %
Permanents à temps partiel 11,6 % 10,7 % 10,5 %
Temporaires 9,4 % 11,0 % 11,3 %

Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active (1997, 2007 et 2018).

La couverture syndicale dans le secteur privé canadien a diminué; elle reste plus élevée dans le secteur privé de compétence fédérale

Figure 3 : Taux de couverture par une convention collective, selon le secteur
Figure 3 – Version textuelle
Tableau : Taux de couverture par une convention collective, selon le secteur
Année Canada Secteur public Secteur privé Secteur privé de competence fédérale*
1997 34 % 75 % 21 % 41 %
2007 32 % 75 % 19 % 37 %
2018 30 % 75 % 16 % 34 %

*Comprend les sociétés d’État fédérales.

Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active (1997, 2007 et 2018); Calculs du Programme du travail.

L’équilibre travail-vie personnelle des Canadiens est moyen par rapport à d’autres pays dont l’économie est similaire

Figure 4 : Indicateur de l'équilibre travail-vie personnelle de l'OCDE (Un résultat élevé équivaut à un meilleur équilibre)*
Figure 4 – Version textuelle
Tableau : Indicateur de l'équilibre travail-vie personnelle de l'OCDE (Un résultat élevé équivaut à un meilleur équilibre)*
Pays Résultat
Japon 4,6
Islande 5,1
Australie 5,6
Nouvelle-Zélande 5,9
États-Unis 6,0
Royaume-Uni 6,4
Autriche 6,8
Portugal 7,0
Grèce 7,1
Canada 7,3
Irlande 7,9
Finlande 8,0
Luxembourg 8,0
Suisse 8,4
Suède 8,4
Allemagne 8,4
Belgique 8,4
Norvège 8,5
France 8,7
Espagne 8,8
Danemark 9,0
Italie 9,4
Pays-Bas 9,5

*Basé sur la proportion d’employés travaillant de très longues heures et sur le temps consacré aux loisirs et aux soins personnels (Indicateur allant de 0 à 10).

Source : OCDE, indice Vivre mieux (2017).

Les nouvelles technologies entraînent des heures de travail plus longues pour certains, mais aussi plus de flexibilité

Figure 5 : La moitié des travailleurs canadiens qui utilisent une technologie estiment que des technologies comme l'Internet, le courrier électronique et les téléphones cellulaires/intelligents leur permettent une plus grande flexibilité dans leurs heures de travail.
Figure 5 – Version textuelle

Question : Est-ce que les technologies comme l'Internet, le courrier électronique et les téléphones cellulaires/intelligents permettent une plus grande flexibilité dans vos heures de travail?

  • Oui: 49 %
  • Non: 51 %

Source : Angus Reid Institute, Canadians at Work, 2015.

Figure 6 : 40 % des travailleurs canadiens estiment que des technologies telles que l'Internet, le courrier électronique et les téléphones cellulaires/intelligents ont augmenté la quantité de temps passé à travailler.
Figure 6 – Version textuelle

Question : Est-ce que les technologies comme l'Internet, le courrier électronique et les téléphones cellulaires/intelligents ont augmenté la quantité de temps que vous passez à travailler?

  • Augmente : 40%
  • Diminue : 9%
  • Aucun effet : 51 %

Source : Angus Reid Institute, Canadians at Work, 2015.

Les écarts de rémunération entre les sexes persistent

Figure 7 : Gains d’emploi médians, dernière année
Figure 7 – Version textuelle
Tableau : Gains d’emploi médians, dernière année
Groupe Hommes Femmes
Population totale 46 000 $ 33 000 $
Minorités visibles 38 000 $ 28 000 $
Personne autochtone 31 000 $ 21 000 $
Immigrants récents 38 000 $ 29 000 $
Autres 50 000 $ 35 000 $

Note : Échantillon limité aux employés (à temps plein et à temps partiel) seulement ayant des revenus d’emploi applicables et disponibles; les valeurs de revenu négatives sont supprimées. Les immigrants récents sont définis comme ceux qui se sont établis au Canada moins de cinq ans avant le recensement. La catégorie « Autres » comprend les minorités non visibles, les immigrants de longue date et les non-Autochtones.

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016.

Une proportion moins élevée d’employés du secteur privé sont couverts par un régime de pension agréé, et un plus grand nombre de ces régimes sont à cotisations définies ou d’autres types (p. ex. hybrides)

Figure 8 : Employés du secteur privé couverts par un régime de pension agréé
Figure 8 – Version textuelle
Tableau : Employés du secteur privé couverts par un régime de pension agréé
Types de plans 1997 2007 2017
Secteur privé dans son ensemble 28,2 % 25,7 % 22,7 %
Prestations déterminées 21,9 % 15,8 % 9,2 %
Cotisations définies 5,6 % 6,7 % 7,6 %
Autres types de régimes 0,6 % 3,1 % 5,8 %

Source : Statistique Canada, Régimes de pension au Canada (1997, 2007 et 2017).

Le salaire médian et le salaire minimum moyen ont légèrement augmenté depuis le début des années 1980

Figure 9 : Évolution des salaires (dollars de 2018)
Figure 9 – Version textuelle
Tableau : Évolution des salaires (dollars de 2018)
Année Salaire horaire médian Salaire minimum moyen
1970 Pas de données 8,74 $
1971 Pas de données 9,51 $
1972 Pas de données 9,55 $
1973 Pas de données 10,02 $
1974 Pas de données 10,55 $
1975 Pas de données 11,07 $
1976 Pas de données 11,67 $
1977 Pas de données 11,34 $
1978 Pas de données 10,77 $
1979 Pas de données 10,37 $
1980 Pas de données 9,81 $
1981 20,56 $ 9,50 $
1982 20,76 $ 9,02 $
1983 20,97 $ 8,59 $
1984 21,18 $ 8,53 $
1985 20,70 $ 8,39 $
1986 20,23 $ 8,18 $
1987 20,54 $ 8,26 $
1988 20,97 $ 8,32 $
1989 20,79 $ 8,39 $
1990 20,68 $ 8,42 $
1991 20,70 $ 8,37 $
1992 20,74 $ 8,88 $
1993 20,76 $ 9,08 $
1994 20,81 $ 9,35 $
1995 20,83 $ 9,44 $
1996 20,85 $ 9,56 $
1997 20,89 $ 9,52 $
1998 20,95 $ 9,50 $
1999 20,85 $ 9,50 $
2000 20,87 $ 9,33 $
2001 21,03 $ 9,22 $
2002 21,05 $ 9,12 $
2003 20,64 $ 8,99 $
2004 20,91 $ 9,03 $
2005 21,07 $ 9,11 $
2006 21,28 $ 9,29 $
2007 21,42 $ 9,38 $
2008 21,85 $ 9,76 $
2009 22,31 $ 10,24 $
2010 22,78 $ 10,66 $
2011 22,14 $ 10,74 $
2012 22,02 $ 10,94 $
2013 22,70 $ 11,01 $
2014 22,33 $ 11,06 $
2015 23,05 $ 11,26 $
2016 22,74 $ 11,43 $
2017 22,96 $ 11,63 $
2018 23,17 $ 12,86 $

Note : Le salaire minimum moyen réel est pondéré par le nombre d'employés dans chaque province. Le salaire horaire médian réel inclut tous les employés âgés de 17 à 64 ans.

Source : Statistique Canada (« Caractéristiques changeantes des emplois au Canada, 1981 à 2018 » (2018), et Enquête sur la population active); calculs du Programme du travail.

La croissance réelle des salaires des employés à revenu moyen est restée modeste depuis la fin des années 90

Figure 10 : Croissance cumulée des salaires (1997 à 2018) (ajustée pour l'inflation)
Figure 10 – Version textuelle
Tableau : Croissance cumulée des salaires (ajustée pour l'inflation)
Centile 1997-2018
10e 32 %
25e 15 %
50e 12 %
75e 15 %
90e 20 %

Note : Les centiles font référence à la croissance des salaires à un point spécifique de la répartition des salaires (une faible valeur représente un bas salaire alors qu’une valeur supérieure représente un salaire élevé). Par exemple, un individu dont le salaire réel se situe au 50e centile de l’ensemble de la répartition des salaires de 1997 à 2018 a connu une croissance cumulée du salaire réel de 12 % durant cette période.

Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :