Message des ministres

De : Emploi et Développement social Canada

Nous sommes heureux de présenter le Rapport sur les résultats ministériels de 2017-2018 d’Emploi et Développement social Canada (EDSC).

Au Ministère, nous travaillons fort pour établir de nouveaux programmes et services qui seront avantageux pour la population canadienne et qui offriront aux Canadiens à revenu faible et moyen une chance réelle et égale de réussir.

En août 2018, la première Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté a été annoncée; c’est une étape importante dans notre engagement à réduire la pauvreté au Canada. Pour guider l’élaboration de la Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté, le Ministère a mené des consultations à l’échelle nationale et a organisé une Conférence nationale sur la pauvreté qui a réuni des universitaires, des Canadiens ayant vécu dans la pauvreté et d’autres intervenants clés. Grâce aux mesures que nous mettons en place, nous voulons contribuer de façon importante à sortir les Canadiens de la pauvreté, que ce soit les enfants, les familles ou les personnes âgées, aujourd’hui et demain.

Les enfants et les familles sont une priorité. Nous estimons que soutenir les enfants, c’est investir dans l’avenir du Canada. C’est pourquoi nous avons donné suite à notre engagement d’indexer l’Allocation canadienne pour enfants, deux ans avant la date prévue. Cela permet de fournir une aide supplémentaire aux familles canadiennes à revenu faible et moyen.

Nous soutenons également les familles en améliorant l’accès à des services de garde abordables et de qualité. EDSC a travaillé en étroite collaboration avec des partenaires autochtones afin d’élaborer le Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones, qui tient compte des cultures et des besoins particuliers des enfants des Premières Nations, inuits et métis partout au Canada.

L’automne dernier, la Société canadienne d’hypothèques et de logement a lancé la nouvelle Stratégie nationale sur le logement, un plan visant à aider les Canadiens d’un bout à l’autre du pays à trouver un logement abordable qui répond à leurs besoins. Cette stratégie prévoit 2,2 milliards de dollars au cours des dix prochaines années pour accroître et prolonger le financement de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance en vue de réduire l’itinérance chronique au Canada.

L’assurance-emploi vient en aide aux travailleurs canadiens qui se retrouvent sans emploi, notamment à la suite d’un événement particulier de la vie, ou pendant qu’ils cherchent du travail. Pour que le régime d’assurance-emploi soit mieux adapté aux réalités actuelles de la population active, des améliorations aux prestations spéciales de l’assurance-emploi ont été annoncées. Bon nombre de ces changements visent à soutenir les familles et les proches aidants. Par exemple, nous versons maintenant des prestations parentales sur une période prolongée pouvant aller jusqu’à 18 mois, nous donnons aux travailleuses enceintes l’accès aux prestations de maternité plus tôt, et offrons une prestation pour proches aidants plus accessible et plus flexible. Nous avons aussi annoncé récemment une nouvelle prestation parentale partagée de l’assurance-emploi, qui fournira cinq semaines de plus de prestations parentales lorsque les parents, y compris les parents adoptifs et les conjoints de même sexe, les partagent. Cette mesure, qui s’applique aussi aux parents adoptifs et aux conjoints de même sexe, devrait être offerte plus tôt que prévu, en mars 2019.

Bien que nous ayons fait des progrès certains pour améliorer la sécurité sociale des Canadiens, nous travaillons aussi à renforcer leur sécurité financière. Les Canadiens vivent plus longtemps et sont en meilleure santé. Il est donc impératif d’appuyer nos aînés, qui devraient tous pouvoir prendre leur retraite dans la sécurité et la dignité. C’est pourquoi, dès 2019, les prestations du Régime de pensions du Canada commenceront à augmenter pour représenter le tiers des gains hebdomadaires moyens du bénéficiaire. Cette initiative fait suite à des mesures qui ont déjà été mises en œuvre, comme l’augmentation du Supplément de revenu garanti pour les aînés vivant seuls les plus vulnérables et le rétablissement de l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu à 65 ans plutôt que 67. Nous avons aussi poursuivi nos efforts pour faire en sorte que les prestations du programme de la Sécurité de la vieillesse suivent la hausse du coût de la vie et pour améliorer la sécurité du revenu des aînés.

Le gouvernement s’est engagé à placer l’égalité des sexes au cœur de ses décisions. La promotion de l’égalité hommes-femmes au Canada stimulera la croissance économique tout en haussant le revenu des familles. Nous avons fait preuve de leadership dans la lutte contre la sous-évaluation systémique du travail traditionnellement accompli par les femmes en réitérant notre engagement à présenter une loi proactive en matière d’équité salariale. De plus, nous contribuons à la vigueur du marché du travail, nous créons des milieux de travail sains et sûrs, et nous aidons les Canadiens à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour obtenir des emplois de qualité.

Des conditions de travail souples peuvent améliorer la conciliation travail-vie personnelle des travailleurs et réduire le stress en milieu de travail. C’est dans cette optique que nous avons modifié le Code canadien du travail afin de permettre aux employés du secteur privé sous réglementation fédérale de demander officiellement des conditions de travail souples, et que nous avons créé des congés non rémunérés pour qu’ils puissent s’acquitter de leurs responsabilités familiales, participer à des pratiques autochtones traditionnelles, ou aller chercher de l’aide s’ils sont victimes de violence familiale. L’automne dernier, nous avons également présenté le projet de loi C-65 visant à éliminer le harcèlement et la violence sexuelle dans les lieux de travail sous réglementation fédérale, y compris la Colline du Parlement.

Notre économie évolue rapidement, et les Canadiens doivent trouver des moyens de s’adapter aux tendances nouvelles et émergentes. EDSC prend des mesures concrètes pour bâtir une main-d’œuvre hautement qualifiée et résiliente pour l’avenir. Grâce aux initiatives Compétences futures, nous aiderons les Canadiens à se préparer au marché du travail, à obtenir un emploi et à le conserver alors que l’innovation et la technologie continueront d’exiger de nouvelles compétences et formations de la part des travailleurs. Nous avons travaillé à l’élaboration d’initiatives visant à aider tous les Canadiens à avoir un meilleur accès aux compétences, à la formation et aux ressources d’emploi dont ils ont besoin pour réussir, peu importe où ils en sont dans leur carrière. Chaque année, le gouvernement du Canada transfère d’ailleurs près de 3 milliards de dollars aux provinces et aux territoires pour le perfectionnement des compétences. De plus, dans le budget de 2017, le gouvernement prévoit un financement additionnel de 2,7 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour offrir des programmes et des services liés au marché du travail en vue de répondre aux besoins divers et nouveaux des Canadiens. À ces investissements s’ajoutent des améliorations apportées à la Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux Autochtones afin de combler les écarts qui connaissent les Autochtones au chapitre de l’emploi et du revenu.

Nous savons que lorsque des entreprises novatrices prennent de l’expansion au Canada, elles créent de bons emplois bien rémunérés pour les Canadiens et renforcent la classe moyenne et l’économie canadienne. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé le Volet des talents mondiaux, qui aide les employeurs à attirer et à embaucher rapidement les travailleurs étrangers hautement qualifiés dont ils ont besoin pour transformer et développer leurs activités.

Pour permettre aux Canadiens d’aspirer à une belle carrière, nous apportons des améliorations aux bourses d’études canadiennes et nous aidons davantage les jeunes Canadiens. Par exemple, en développant le Programme de stages pratiques pour étudiants, nous avons donné aux étudiants plus de possibilités d’acquérir de l’expérience dans des domaines comme les sciences, les technologies, le génie, les mathématiques et les affaires. Nous avons également pris d’importantes mesures pour moderniser les normes du travail, notamment l’élimination des stages non rémunérés, afin d’établir de nouvelles mesures de protection des travailleurs des secteurs sous réglementation fédérale. La modernisation continue de la Stratégie emploi jeunesse a entraîné, en 2017, plus de 35 000 placements de plus qu’en 2015 dans le cadre du programme Emplois d’été Canada. Nous avons lancé la phase de conception du programme Service jeunesse Canada, qui vise à inciter les jeunes Canadiens à s’impliquer dans leur communauté et à leur permettre d’acquérir une précieuse expérience professionnelle et personnelle.

Nous prenons différentes mesures en vue d’améliorer l’accessibilité pour les Canadiens handicapés et de leur offrir davantage de possibilités. EDSC a continué de travailler sur la nouvelle loi sur l’accessibilité en vue de créer un pays sans obstacle. Cette loi proposée fournirait aux organisations sous réglementation fédérale des normes clairement définies en matière d’accessibilité et elle amènera le gouvernement fédéral à montrer l’exemple. Le Ministère continuera de travailler en collaboration avec ses partenaires afin de créer pour les personnes handicapées des possibilités de participer pleinement à la communauté et au milieu de travail et d’aider à changer les perceptions, le discours et les comportements par rapport à l’incapacité et à l’accessibilité.

Les Canadiens et Canadiennes méritent de recevoir des services de calibre mondial et de grande qualité en temps opportun. Grâce à notre Plan de transformation des services, nous continuerons de transformer et de moderniser notre façon d’interagir avec les clients, les employeurs, les communautés et les organisations.

Il ne s’agit là que de quelques-unes des mesures importantes que nous avons prises pour améliorer notre travail. Nous demeurerons ouverts et transparents alors que nous continuerons d’aborder des enjeux sociaux importants et de travailler avec tous les Canadiens, d’un océan à l’autre, à chaque étape de la vie, pour faire du Canada un endroit où chaque personne a une chance égale de réussir.

L’honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

L’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

L’honorable Carla Qualtrough, C.P., députée
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité

L'honorable Filomena Tassi, C.P., députée
Ministre des Aînés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :