Composition du Conseil des Compétences futures

D'Emploi et Développement social Canada

Denise Amyot, présidente-directrice générale, Collèges et instituts Canada

En 2013, Denise a été nommée présidente-directrice générale de Collèges et instituts Canada, le porte-parole des collèges, des instituts, des cégeps et des écoles polytechniques du Canada, et chef de file international dans le domaine de l’éducation pour l’emploi dans plus de 25 pays.

Elle a été présidente-directrice générale de la Société des musées de sciences et technologies du Canada, une société d’État fédérale.

Dans le cadre de ses trois derniers emplois, elle a travaillé comme sous-ministre adjointe au gouvernement fédéral. Elle a œuvré dans le domaine des politiques et programmes sociaux, scientifiques, économiques et culturels, au sein de l’administration centrale et dans les régions, pour le compte de plusieurs ministères fédéraux, dont Développement des ressources humaines Canada, Défense nationale, Ressources naturelles Canada, Affaires autochtones et du Nord Canada, Patrimoine canadien, la Commission de la fonction publique et l’Agence de la fonction publique du Canada. Elle a également été administratrice au sein du ministère de l’Éducation des Territoires-du-Nord-Ouest et elle a enseigné en Ontario, au Québec et dans les Territoires-du-Nord-Ouest.

Jeremy Auger, directeur de la stratégie, D2L

Jeremy est responsable de la stratégie d’entreprise chez D2L et assure la direction exécutive des fusions et acquisitions, des relations avec le gouvernement et des affaires publiques, des laboratoires D2L, de la stratégie en matière de PI et de la philanthropie.

Jeremy participe activement depuis plus de 20 ans dans le démarrage et l’exploitation d’entreprises de technologies transformatrices en plus de faire partie de l’équipe fondatrice de D2L. Au cours des 18 dernières années, Jeremy a agi à titre de chef de l’exploitation et de directeur de la technologie, et continue aujourd’hui d’assumer un rôle de leadership pour assurer le succès de l’entreprise, cette fois comme directeur de la stratégie.

Jeremy siège à un grand nombre de conseils, entre autres comme président du comité consultatif sur le développement économique de la Ville de Kitchener, comme membre du conseil d’administration de l’organisation IMS Global Learning Consortium et comme membre national du conseil d’administration de l’ACTI, l’Association canadienne de la technologie de l’information. Il fait également partie de plusieurs autres conseils, autant pour des organismes à but lucratif que sans but lucratif.

Jeremy est titulaire d’un baccalauréat en mathématiques avec spécialisation en informatique de l’Université de Waterloo, ainsi que d’une maîtrise ès sciences en gestion de l’Université Wilfrid Laurier.

Judy Fairburn, directrice du conseil d’administration, Calgary Economic Development

Mme Fairburn possède de l’expérience à titre de directrice de conseil d’administration, de présidente et de membre de la haute direction d’entreprise. Elle prend un grand intérêt à promouvoir l’innovation et à assurer l’avenir de l’Alberta.

Elle siège actuellement à des conseils d’administration d’entreprise, d’entrepreneuriat, d’État et de politique publique, notamment l’entreprise Calgary Economic Development. Elle est membre du Creative Destruction Lab et de la Table sectorielle de stratégies économiques « Ressources de l’avenir », et concentre ses travaux sur l’innovation et les compétences futures.

Mme Fairburn possède plus de 30 ans d’expérience diversifiée à titre de gestionnaire dans le secteur du numérique, les politiques publiques, les stratégies, les partenariats, les opérations, la sécurité, les questions environnementales et le génie. Elle a récemment pris sa retraite alors qu’elle occupait les fonctions de directrice principale du service numérique et de vice présidente administrative, innovation d’entreprise d’une entreprise canadienne œuvrant dans le domaine de l’énergie. Elle a également eu une grande influence lorsqu’elle occupait le poste de présidente du conseil d’administration d’Alberta Innovates, l’organisme du gouvernement de l’Alberta chargé de l’innovation dans les secteurs de la santé, de l’énergie, de l’agriculture et des services numériques.

Mme Fairburn est titulaire d’une maîtrise ès sciences (génie chimique) de l’Université de Calgary et d’une maîtrise en administration des affaires de l’école de gestion Richard Ivey de l’Université Western Ontario.

Thierry Karsenti, professeur titulaire, Université de Montréal; directeur, Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante

Thierry Karsenti, est directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante, détenteur de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et des communications dans le domaine de l’éducation, et professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal.

Au cours de sa carrière, il a publié plus de 25 livres et 250 articles scientifiques portant sur la technologie de l’information dans le domaine de l’éducation. Membre de l’Académie des sciences du Canada (Société Royale), ses réalisations ont été reconnues par de nombreux prix nationaux et internationaux : prix d’excellence en conception pédagogique de l’Association canadienne de l’éducation à distance, trophées du numérique (à deux reprises), prix Whitworth, prix international de l’éducation en ligne, etc.

Il œuvre depuis plus de 25 ans dans le domaine du numérique en éducation. En plus de ses nombreux projets de recherche en Amérique du Nord, il a réalisé plusieurs projets de recherche sur le numérique en Afrique, en Asie, en Europe et en Océanie.

Lisa Langevin, directrice adjointe des opérations, section locale 213 de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité

Lisa Langevin est directrice adjointe des opérations pour la section locale 213 de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE), située à Port Coquitlam, en Colombie¬Britannique. Elle a obtenu un baccalauréat en psychologie et a travaillé comme coordonnatrice d’un programme comportemental jusqu’à ce que s’installent des signes d’épuisement professionnel. Elle a donc changé de carrière pour devenir électricienne. Lisa défend ardemment l’idée d’offrir aux femmes un meilleur accès aux métiers spécialisés. Elle est l’une des membres fondatrices de la section locale 213 de la FIOE et des comités des femmes de la FIOE de la Colombie-Britannique, ainsi que des sections nationale et provinciale du projet relatif aux femmes dans les métiers de la construction de Bâtir ensemble. Elle a aidé à mettre sur pied la BC Tradeswomen Society, dont elle est actuellement la présidente. En plus de faire partie du comité de gouvernance du BC Centre for Women in the Trades, elle est membre du conseil de l’Industry Training Authority, en Colombie-Britannique.

Mike Luff, représentant national, Congrès du travail du Canada

Mike Luff est le représentant national du service de l’action politique et des campagnes au Congrès du travail du Canada (CTC). Le CTC, voix nationale du mouvement syndical au Canada, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs.

Mike compte plus de 18 ans d’expérience de travail auprès de syndicats canadiens et internationaux sur un grand nombre de dossiers relatifs aux politiques publiques, notamment l’éducation, la formation en milieu de travail, l’apprentissage, l’alphabétisation et la formation des adultes, la mobilité de la main¬d’œuvre, la santé et la prestation de services publics. Mike est titulaire d’une maîtrise en politique publique et en administration de l’Université Carleton.

Alexander (Sandy) MacDonald, président-directeur général, Collège Holland

M. MacDonald est président-directeur général du Collège Holland, situé à l’Île-du-Prince-Édouard. Avant 2019, M. MacDonald a occupé les postes de vice-président, recherche universitaire et appliquée du Collège Holland (2015-2018), de sous-ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance (2010¬2015) et de sous-ministre de la Main-d’œuvre et des Études supérieures (2015). Il a contribué à l’élaboration de politiques éducatives novatrices et à l’excellence en matière d’administration à l’échelle provinciale, nationale et internationale.

M. MacDonald est titulaire d’un doctorat en psychopédagogie et psychologie du counseling de l’Université McGill, d’une maîtrise en psychopédagogie de l’Université de l’Alberta, d’un baccalauréat en éducation spécialisée de l’Université Memorial et de baccalauréats en enseignement au secondaire et en arts de l’Université de l’Île¬du-Prince-Édouard.

M. MacDonald participe aux activités de nombreuses organisations, notamment le conseil des gouverneurs du Collège Holland, l’Atlantic Provinces Atlantiques, PEI BioAlliance, le conseil des gouverneurs de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et Innovation Î.-P.-E.

Gladys Okine, directrice générale, First Work: Ontario’s Youth Employment Network

Gladys Okine est une stratège primée en matière de main¬d’œuvre et une chef de file en développement communautaire, en plus d’exceller pour établir des relations. Elle s’épanouit lorsqu’elle dirige des processus de transformation complexes.

Au cours de ses 17 années de carrière, elle a aidé des organisations à croître et à améliorer les services offerts aux populations vulnérables. Depuis 2001, Gladys a contribué de façon déterminante au secteur des services d’emploi et de bienfaisance en améliorant la conception et l’exécution des programmes, les relations gouvernementales, l’établissement de partenariats d’entreprise, le renforcement des capacités sectorielles et l’élaboration de politiques.

Au fil des ans, elle a occupé plusieurs postes de direction stratégique à responsabilités croissantes au sein d’organisations de premier plan comme Woodgreen Community Services, Toronto Community Housing, Goodwill Industries et First Work : Ontario’s Youth Employment Network.

Gladys œuvre également comme conseillère dans le cadre de plusieurs initiatives comme la Coalition canadienne des organismes communautaires en développement de l’employabilité et la stratégie des talents en matière de technologie de MaRS.

Plus récemment, Gladys a été nommée membre de la Sector Skills Academy de l’Aspen Institute après avoir terminé le programme universitaire Aspen-Metcalf Toronto Sector Skills.

Sa dernière initiative, le Council for Youth Prosperity, est un conseil pancanadien créé pour diriger la mise en place d’un système rigoureux de développement de la main¬d’œuvre axé sur les jeunes au Canada.

Melissa Sariffodeen, directrice générale et cofondatrice. Canada en programmation

Melissa Sariffodeen est directrice générale et cofondatrice de Canada en programmation. Elle est reconnue pour ses efforts en faveur de la culture numérique. Elle s’emploie à faire en sorte que les femmes et les jeunes ont les compétences essentielles, la confiance et les possibilités pour leur permettre de s’épanouir dans notre monde de plus en plus numérique. Elle est diplômée de l’école de gestion Richard Ivey et fait actuellement sa maîtrise en politique de l’éducation à l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, à l’Université de Toronto. À l’âge de 11 ans, elle a appris par elle-même à créer de A à Z des sites Web grâce au langage HTML. Depuis ce temps, elle n’a jamais arrêté de faire de la programmation.

Kerry Smith, directrice principale, Fédération des Métis du Manitoba

Grâce à ses études et à son expérience, Kerry s’est bâti de solides assises pour aider les peuples et les familles autochtones à obtenir de meilleurs débouchés.

Au cours des 20 dernières années, Kerry a occupé un rôle de premier plan au sein de la Fédération des Métis du Manitoba dans les domaines de la formation axée sur les compétences, de la création d’emploi par le développement économique, du développement des jeunes et de l’éducation. Elle est actuellement à la tête d’un ministère œuvrant à l’échelle de la province dans l’emploi et la formation qui compte plus de 60 employés et bénéficie d’un budget annuel de plus de 14 millions de dollars.

Kerry et son équipe ont aidé plus de 30 000 Métis à atteindre leurs objectifs de formation et de carrière, notamment en embauchant des milliers de jeunes métis dans le cadre d’emplois d’été et en offrant des services d’orientation de carrière, de la formation continue et des activités de leadership.

Au fil des ans, Kerry a pris part à des négociations nationales sur des stratégies autochtones visant à améliorer la vie des Métis. Plus récemment, elle a participé à l’élaboration de plusieurs stratégies nationales touchant l’éducation, l’apprentissage et la garde des jeunes enfants ainsi que le logement.

Michelle Snow, Sous-ministre adjointe, Perfectionnement de la main-d’œuvre, Travail et Immigration, ministère de l’Enseignement postsecondaire, des Compétences et du Travail

Michelle Snow a été embauchée par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador en 2009 à titre de directrice de l’efficacité énergétique au ministère des Ressources naturelles. Elle a depuis ce temps occupé le poste de directrice au Secrétariat rural, au Bureau de l’engagement du public ainsi qu’à la Direction générale de l’engagement du public du Conseil exécutif. Elle vient tout juste de terminer une affectation au ministère des Ressources naturelles. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts et de certificats en administration publique et en études terre-neuviennes de l’Université Memorial de Terre Neuve. Elle a également obtenu un certificat de maîtrise en gestion de projet de l’Université York. Avant d’intégrer la fonction publique provinciale, Michelle a occupé plusieurs postes à l’Université Memorial de Terre-Neuve.

Michelle a participé à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership de 2015, et elle sera la titulaire de la chaire d’études de Terre-Neuve-et-Labrador pour la Conférence de 2020.

Michelle a plus de 20 ans d’expérience en gestion de projet et en gestion d’événement. Forte de son expérience dans les secteurs public, privé et sans but lucratif, sa carrière professionnelle et bénévole s’est articulée autour d’une valeur fondamentale du service public. Bénévole dévouée depuis plus de 22 ans, elle est la présidente de la section régionale de Terre-Neuve-et-Labrador de (IAPC); elle est actuellement trésorière du conseil d’administration de l’Association internationale pour la participation publique (IAP2).

David Ticoll, président, Groupe consultatif pancanadien des intervenants, Conseil de l’information sur le marché du travail (CIMT); conseiller spécial, Association canadienne de la technologie de l’information (ACTI); talent, agrégé supérieur de recherche, Laboratoire des politiques d’innovation, Munk School of Global Affairs, Université de Toronto

David Ticoll se concentre sur les incidences commerciales, politiques et sociales des technologies émergentes. Depuis 2003, il mène des recherches sur le marché du travail et stimule l’innovation en matière de politiques et de programmes.

La priorité de David relativement au CIMT est de s’assurer que l’information sur le marché du travail est pertinente, fiable et accessible aux différents utilisateurs finaux. Il enquête aussi sur l’avenir du travail dans le contexte de la technologie et de l’innovation commerciale.

À l’ACTI Talent, David travaille à l’élaboration d’une stratégie pour l’enseignement de l’intelligence artificielle au premier cycle universitaire. Auparavant, il a dirigé la création et le déploiement d’un programme de certificat en gestion des technologies d’affaires, maintenant offert dans 30 établissements postsecondaires au Canada.

David a dirigé plusieurs initiatives de leadership pour encourager l’esprit entrepreneurial. Il est coauteur de différents livres sur les affaires, dont Digital Capital : Harnessing the Power of Business Webs (Harvard Business School Press, 2000).

Paulette Tremblay, directrice générale, Assemblée des Premières Nations

Mme Tremblay est membre du clan de la tortue de la Nation mohawk des Six Nations du territoire de Grand River, dans le sud de l’Ontario. Après avoir mené une longue et brillante carrière en éducation et en administration, elle occupe maintenant le poste de directrice générale de l’Assemblée des Premières Nations. Elle a été vice-présidente de l’enseignement et de la formation de l’Association des agents financiers autochtones du Canada, où elle supervisait la conception, l’élaboration et le maintien des programmes de certification en finances et en administration et des ateliers de développement professionnels, en plus de participer à des projets de recherche en éducation. Anciennement, elle a œuvré comme présidente du comité consultatif national de la chaire d’études commerciales autochtones Purdy Crawford à l’Université du Cap Breton, en Nouvelle-Écosse. À l’heure actuelle, elle est professeure agrégée à l’École polytechnique des Six Nations et membre du groupe de travail sur la littératie financière pour les Autochtones au sein de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada. En 2015, Mme Tremblay a eu l’honneur de recevoir le prestigieux prix Indspire pour l’éducation.

Valerie Walker, directrice générale, Table ronde du milieu des affaires et de l’enseignement supérieur

Val Walker dirige la Table ronde du milieu des affaires et de l’enseignement supérieur, composée de dirigeants d’entreprises, d’universités et de collèges canadiens et dont la mission consiste à aider les jeunes Canadiens dans leur transition entre les études et le monde du travail, à renforcer la collaboration en matière de recherche entre l’industrie et les établissements d’enseignement et à aider les employeurs et les travailleurs canadiens à s’adapter à l’économie de l’avenir.

En plus de ce travail, Val consulte et conseille des fonctionnaires, des universitaires et des dirigeants du secteur privé sur les tendances changeantes en matière de formation et de développement des compétences et donne régulièrement des conférences sur l’innovation et le talent.

Avant de prendre en charge la Table ronde, Val était directrice des politiques chez Mitacs. Elle est titulaire d’un doctorat de l’Université McGill et est une ancienne élève du Programme de recrutement de leaders en politiques du gouvernement du Canada.

Rachel Wernick, sous-ministre adjointe principale, Direction générale des compétences et de l’emploi, Emploi et Développement social Canada, gouvernement du Canada

Rachel Wernick a été nommée sous-ministre adjointe principale, Direction générale des compétences et de l’emploi (DGCE) à Emploi et développement social Canada (EDSC) le 20 novembre 2017. Avant d’occuper ce poste, elle était sous-ministre adjointe associée de la DGCE à EDSC.

Avant de se joindre à l’équipe d’EDSC, Rachel était sous-ministre adjointe, Politique stratégique, planification et affaires ministérielles à Patrimoine canadien. Rachel a entre autres occupé une variété de postes aux responsabilités croissantes dans les domaines de la politique et des programmes au sein de plusieurs ministères du gouvernement du Canada, notamment au Bureau du Conseil privé, à Ressources humaines et Développement des compétences Canada, à Citoyenneté et Immigration Canada, et au Secrétariat national d’approvisionnement en chasseurs, au sein de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

Rachel détient un baccalauréat ès arts en sciences politiques et en histoire de l’Université McGill et un diplôme d’études supérieures en développement et coopération internationale de l’Université d’Ottawa. Après ses études de cycles supérieurs, Rachel a travaillé pour plusieurs organisations de développement international, notamment dans un camp de réfugiés vietnamien en Malaisie pendant deux ans.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :