Les visiteurs de l’île McNabs sont priés d’éviter les Hirondelles rustiques qui nichent

Communiqué de presse

Le 8 juin 2017 – Halifax (Nouvelle-Écosse) – Environnement et Changement climatique Canada

Comme plusieurs nids ont été détruits au lieu historique national du Fort-McNab en juillet dernier, les agents d’application de la loi sur la faune d’Environnement et Changement climatique Canada et les gardes de parc de Parcs Canada accroissent les activités de surveillance ce printemps à l’une des plus importantes colonies d’Hirondelles rustiques nicheuses de la Nouvelle-Écosse, située sur l’île McNabs, dans le port d’Halifax. Bien que l’Hirondelle rustique soit l’une des espèces d’oiseaux terrestres les plus répandues et les plus communes au monde, ses populations au Canada ont connu un déclin de plus de 75 % depuis les années 1970. Ce taux de déclin suscite des préoccupations sur le plan de la conservation.

Les biologistes tentent d’obtenir une vue d’ensemble pour pouvoir expliquer le déclin des populations d’Hirondelle rustique, mais nous savons déjà que les populations d’hirondelles au Canada sont exposées à un certain nombre de menaces potentielles. Il peut s’agir par exemple d’un changement dans la disponibilité des insectes volants, qui constituent leur principale source de nourriture durant la saison de nidification, ou d’une dégradation des habitats le long des voies migratoires et sur leurs aires d’hivernage.

Les visiteurs de l’île McNabs sont priés de contribuer à la protection de ces oiseaux en évitant les zones de nidification de l’espèce situées dans les bâtiments du Fort McNab au cours de la période de nidification, soit de mai à août.

Tout le monde peut aider à protéger ces oiseaux dans nos collectivités en posant quelques petits gestes tout simples. Par exemple, laissez les nids tranquilles et évitez les aires de nidification connues durant la période de nidification. De plus, comme le régime alimentaire de ces oiseaux repose uniquement sur les insectes, vous pouvez aider à protéger leur source de nourriture en évitant d’utiliser des pesticides dans vos jardins. Enfin, vous pouvez accroître les habitats disponibles en laissant les portes des granges et des remises ouvertes, ou créer des habitats de nidification en mettant à leur disposition des bols ou des tablettes convenant à leur nidification à des endroits protégés, près du plafond des remises et des granges auxquelles les oiseaux auront accès tout au long du printemps et de l’été.


Faits en bref

  • Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a évalué l’Hirondelle rustique comme étant menacée et il a proposé son inscription à la liste de la Loi sur les espèces en péril du Canada. En 2013, l’Hirondelle rustique a été désignée en tant qu’espèce en voie de disparition en vertu de la Endangered Species Act de la Nouvelle‑Écosse.

  • L’Hirondelle rustique est un oiseau chanteur de taille moyenne qui est facilement reconnaissable à ses parties supérieures bleu métallique, à ses parties inférieures de couleur chamois, à sa gorge et son front de couleur marron et à sa queue très échancrée. Son plumage luisant brille au soleil et son chant est un gazouillis joyeux.

  • L’Hirondelle rustique est une espèce d’oiseau que l’on dit insectivore aérien, c’est-à-dire que son régime alimentaire est principalement composé d’insectes volants, qu’elle consomme en très grande quantité.

  • Au titre du Règlement sur les oiseaux migrateurs, il est interdit de déranger, de détruire ou de prendre un nid ou un œuf d’un oiseau migrateur, à moins d’être le titulaire d’un permis délivré à cette fin. Les contrevenants qui sont reconnus coupables s’exposent aux peines prévues dans la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs, soit à une amende maximale de 1 000 000 $ ou à un emprisonnement maximal de trois ans, ou les deux.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Pascale Des Rosiers
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613-462-5473

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l’environnement et les ressources naturelles au Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :