Le gouvernement du Canada veut prendre le pouls des Canadiens au sujet du bassin versant de la rivière des Outaouais

Communiqué de presse

Le 25 janvier 2018 – Gatineau (Québec)

Le Canada est déterminé à préserver les ressources d’eau douce de notre pays pour les générations à venir.

Environnement et Changement climatique Canada a entamé une étude sur le bassin versant de la rivière des Outaouais et fait participer les Canadiens à cette initiative. L’étude découle de la motion M-104 émanant du député David McGuinty, qui a été adoptée par la Chambre des communes le 3 mai 2017.

La santé du bassin versant est essentielle au mieux-être économique, écologique et culturel des personnes qui vivent à proximité. Le point de vue des peuples autochtones, des citoyens et des organisations est important, car il éclaire l’étude qui se penchera sur les connaissances actuelles concernant le bassin versant de la rivière des Outaouais et la meilleure manière d’en assurer la protection, la gestion et la conservation.

Les Canadiens peuvent se joindre à la conversation concernant l’étude sur le bassin versant de la rivière des Outaouais :

  • en visitant le site Web PlaceSpeak, où l’information et les questions seront mises à jour à mesure que l’étude progressera.
  • en participant aux séances publiques qui auront lieu dans la région de la capitale nationale aux dates suivantes :
    • Le jeudi 8 février, au, 40, rue Elgin (2e étage), à Ottawa, de 16 h 30 à 20 h 30.
    • Le jeudi 1er mars, au 25, rue Laurier (Salle des Fêtes), à Gatineau, de 16 h 30 à 20 h 30.

Citations

« Je suis déterminée à protéger les ressources d’eau douce du Canada. J’entretiens depuis longtemps des liens étroits avec la rivière des Outaouais. J’habite près de la rivière, je pagaye sur la rivière, j’y nage, et je fais du vélo et je joue aux abords de la rivière avec ma famille. J’encourage tout le monde à participer à cette étude sur le bassin versant de la rivière des Outaouais et à contribuer à façonner l’avenir de cette rivière. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« La rivière des Outaouais représente le joyau dans la couronne de la région de la capitale nationale. Notre histoire collective s’est forgée autour de cette rivière, et sur le plan du mieux-être économique, écologique ou culturel en général, son bassin versant joue un rôle crucial dans la vie quotidienne de ceux et celles qui vivent dans son voisinage. Par conséquent, il est important de songer à la meilleure manière de gérer collectivement le bassin versant. »

– David McGuinty, député

Faits en bref

  • Le bassin versant de la rivière des Outaouais :

    • est l’un des plus grands bassins versants du Canada, avec une superficie de plus de 140 000 kilomètres carrés;
    • englobe plus de 200 municipalités et plus de 2 millions de résidents;
    • est le plus important affluent du fleuve Saint-Laurent;
    • fournit un habitat à de nombreuses espèces, dont un certain nombre sont des espèces en péril.

  • Plus de 20 collectivités autochtones sont situées au sein ou près de ce bassin versant, notamment des Nations algonquine, métisse et mohawk.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Pascale Des Rosiers
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613-462-5473
marie-pascale.desrosiers@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l’environnement et les ressources naturelles au Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :