Le gouvernement du Canada investit dans la protection et la restauration des Grands Lacs

Communiqué de presse

Le 19 juillet 2018  Port Colborne (Ontario)

Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger le patrimoine naturel et les ressources d’eau douce du Canada. Une partie de cet engagement consiste à protéger et à rétablir la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème des Grands Lacs, une ressource environnementale, économique et culturelle d’une importance vitale pour des millions de Canadiens de son bassin et au-delà.

Aujourd’hui, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a annoncé un financement de 8,95 millions de dollars sur quatre ans pour la réalisation de 36 projets sur le terrain à l’échelle locale, dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs. L’Initiative soutient des projets dans tout le bassin des Grands Lacs, qui contribueront à restaurer des secteurs préoccupants, à prévenir des algues toxiques et nuisibles, à réduire les rejets de produits chimiques nocifs, à mobiliser le public au moyen de la science citoyenne et à mobiliser les peuples autochtones.

La ministre McKenna était accompagnée, pour l’annonce d’aujourd’hui, de bénéficiaires du financement d’ALUS Canada et de Swim Drink Fish Canada. Le projet Swim Drink Fish Canada recevra 1,8 million de dollars pour faire participer les Canadiens, par l’intermédiaire de la science citoyenne, à la surveillance de la qualité de l’eau des Grands Lacs sur nos plages et dans d’autres plans d’eau utilisés à des fins récréatives. Des centres de surveillance seront mis sur pied dans les collectivités du bassin des Grands Lacs. ALUS Canada recevra 600 000 $ sur trois ans pour s’occuper essentiellement de réduire l’apport de phosphore dans le lac Érié par la restauration de caractéristiques naturelles sur les terres agricoles.

Le gouvernement du Canada reconnaît le rôle essentiel que jouent nos partenaires, y compris les peuples autochtones, dans la conservation et la restauration des Grands Lacs. L’Initiative de protection des Grands Lacs engendre une fierté par le soutien de projets qui s’attaquent aux questions qui importent le plus pour la vie des Canadiens, qui vont d’une eau potable plus propre, à des plages dont nous pouvons profiter et à des eaux dans lesquelles nous pouvons pêcher et nager.

Citations

« La protection et la restauration des Grands Lacs, pour les générations actuelles et futures, sont une priorité pour le Canada. Avec l’aide de nos partenaires, nous travaillerons ensemble à protéger nos ressources en eau douce. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir ces 36 projets qui contribuent à garantir une source propre et saine d’eau potable pour les Canadiens, ainsi qu’à restaurer et à protéger la santé des écosystèmes des nombreuses espèces de plantes et d’animaux tributaires des Grands Lacs. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger la santé et le bien-être des Canadiens en réduisant la prolifération d’algues nuisibles et toxiques dans le lac Érié. Le Plan d’action Canada-Ontario pour le lac Érié, annoncé plus tôt cette année, et le travail fait par ALUS Canada nous aideront à atteindre les objectifs de réduction des charges de phosphore énoncés dans le plan. Nous travaillons en collaboration avec nos partenaires pour que les Canadiens puissent bénéficier de secteurs riverains plus propres et sains sur les rives du lac Érié. »

– Vance Badawey, député de Niagara Centre

« Les Grands Lacs constituent une importante ressource en eau douce dans la région de Niagara. Leur restauration et leur protection aideront à garantir une prospérité économique, des collectivités fortes ainsi que des zones récréatives propres et saines pour les Canadiens dans la région de Niagara et les collectivités de tout le bassin des Grands Lacs. »

– Chris Bittle, député de St. Catharines

Faits en bref

  • Les Grands Lacs constituent l’une des plus grandes réserve d’eau douce au monde. Ils contiennent 20 % de l’eau douce de surface de la planète.

  • Les Grands Lacs abritent l’un des écosystèmes les plus diversifiés de la Terre, qui accueille 4 000 espèces de plantes et d’animaux.

  • Le bassin des Grands Lacs est une source d’eau potable pour un Canadien sur quatre et un Américain sur dix.

  • La région des Grands Lacs représente la troisième plus grande économie mondiale, si on la mesure comme un pays. Elle fournit 51 millions d’emplois, ce qui équivaut à près de 30 % de la main-d’œuvre américaine et canadienne réunie.

Liens connexes

Personnes-ressources

Caroline Thériault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613-462-5473
caroline.theriault2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l’environnement et les ressources naturelles au Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :