Budget de 2019 : bâtir une économie propre

Communiqué de presse

Le 29 mars 2019 – Ottawa (Ontario)

La qualité de vie des Canadiens, et la croissance future du pays, sont étroitement liées à l’environnement. L’absence d’investissements dans un avenir propre et plus viable menace ce dont les Canadiens dépendent pour réussir : un coût de la vie abordable, de bons emplois bien rémunérés et des communautés résilientes.

Aujourd’hui, Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, et Karen McCrimmon, députée de Kanata – Carleton et secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, étaient à Kanata afin de mettre en valeur le budget de 2019, intitulé Investir dans la classe moyenne. Ce budget prévoit des investissements importants pour protéger l’environnement du Canada, tout en aidant à créer de nouveaux emplois et à rendre la vie plus abordable pour les Canadiens. Ces investissements vont de pair avec les efforts déployés pour aider plus de personnes à se trouver un logement, à trouver et à conserver de bons emplois, à prendre leur retraite en toute confiance, et à obtenir des médicaments sur ordonnance abordables lorsqu’elles en ont besoin.

Lors d’une activité tenue à proximité d’une borne de recharge pour véhicules électriques à Kanata, la ministre McKenna et la secrétaire parlementaire McCrimmon ont souligné la façon dont les investissements annoncés dans le budget de 2019 feraient en sorte qu’il soit plus facile et abordable pour les Canadiens d’opter pour des véhicules zéro émission.

Dans le budget de 2019, le gouvernement propose de protéger les familles canadiennes et l’environnement en prenant les mesures suivantes qui consistent à :

  • Réduire les coûts énergétiques des Canadiens grâce à un soutien à l’amélioration de l’efficacité énergétique des immeubles résidentiels, commerciaux et à unités multiples.
  • Rendre l’option des véhicules zéro émission plus pratique et plus abordable pour les Canadiens en élargissant le réseau des stations de recharge et de ravitaillement et en créant de nouveaux incitatifs à l’achat de ces véhicules pour les particuliers et les entreprises.
  • Mettre en place de nouvelles infrastructures pour bâtir des communautés plus propres et plus saines au moyen d’un important investissement complémentaire dans les infrastructures municipales. Ce financement doublera l’engagement du gouvernement envers les municipalités et aidera les communautés à financer leurs priorités en matière d’infrastructures, par exemple des projets de transport en commun, de traitement de l’eau et d’énergie verte.
  • Promouvoir la production d’électricité propre en collaborant avec les provinces et les territoires afin d’élaborer un cadre pour un avenir d’électricité propre faisant davantage appel à des modes de production propres, fiables et abordables, y compris pour les communautés rurales ou éloignées.
  • Aider les travailleurs de l’industrie du charbon et leurs communautés à trouver et à saisir de nouvelles opportunités et à s’y préparer au moyen de la formation axée sur les compétences et de la diversification des entreprises alors que le Canada prépare l’élimination graduelle de l’électricité produite à partir du charbon d’ici 2030.
  • S’assurer que tous les Canadiens ont un meilleur accès à des aliments sains, abordables et produits localement en élaborant une politique alimentaire pour le Canada qui s’attaquera à l’insécurité alimentaire, à la fraude alimentaire et au gaspillage et qui fera la promotion des aliments canadiens aussi bien localement qu’à l’étranger.

Citations

« Depuis 2015, notre gouvernement prend des mesures audacieuses pour s’assurer que les Canadiens bénéficient d’une économie forte et d’un environnement propre. À compter de cette année, polluer aura un prix partout au Canada. Notre plan pour la croissance propre et les changements climatiques devrait entraîner la plus forte baisse de la pollution par le carbone depuis le début des déclarations d’émissions du Canada – tout en créant plus de bons emplois bien rémunérés dans l’économie propre et en rendant la vie plus abordable pour les Canadiens. Le budget de 2019 poursuit ces travaux, et il aidera les communautés canadiennes dans la lutte soutenue contre les effets dévastateurs des changements climatiques et de la pollution. »
– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Le gouvernement investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans le but de bâtir des infrastructures dans les communautés de l’ensemble du pays.

  • En collaboration avec les provinces et les territoires, le gouvernement a approuvé plus de 33 000 projets d’infrastructure appuyés par des investissements fédéraux d’environ 19,9 milliards de dollars.

  • Le budget de 2019 investit également dans le nettoyage de mines abandonnées dans le Nord du Canada, et il affirme l’engagement à continuer d’étudier la possibilité d’établir une aire marine de conservation dans le bassin de l’Extrême-Arctique, en collaboration avec le gouvernement du Nunavut et l’Association inuite du Qikiqtani.

  • De la tarification de la pollution par le carbone à l’accélération de l’élimination progressive de la production d’électricité dans des centrales au charbon traditionnelles, en passant par le Plan de protection des océans de 1,5 milliard de dollars et des investissements dans les infrastructures vertes et les infrastructures de transport en commun, le gouvernement réalise des progrès notables dans la transition vers une économie plus propre.

  • Depuis 2016, le gouvernement a engagé plus de 9,4 milliards de dollars à l’appui des scientifiques et des chercheurs canadiens. Cela comprend des investissements importants dans l’équipement de pointe nécessaire pour réaliser des percées scientifiques et stimuler l’innovation dans l’économie propre.

  • Les résidents admissibles de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, du Manitoba et de la Saskatchewan peuvent désormais demander, pour leur famille, des paiements de l’Incitatif à agir pour le climat dans leur déclaration de revenus des particuliers de 2018. Dans le cas de la plupart des ménages, les paiements de l’Incitatif qu’ils recevront seront plus élevés que l’augmentation des coûts occasionnée par le système fédéral de tarification de la pollution par le carbone.

  • Sans intervention immédiate, les changements climatiques réduiront la qualité de vie et la prospérité collective au Canada. Le fait d’encourager le développement et l’adoption de technologies propres aidera les entreprises canadiennes à demeurer concurrentielles dans l’économie mondiale à faibles émissions de carbone.

  • Le budget de 2019 propose d’investir 134,4 millions de dollars sur cinq ans pour réaliser un ensemble de nouvelles mesures à l’appui des priorités en matière de politique alimentaire. De plus, 100 millions de dollars provenant du Fonds stratégique pour l’innovation seront affectés sur cinq ans à l’appui de l’innovation dans le secteur de la transformation des aliments.

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Kim
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-743-7138
sabrina.kim2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :