Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec, avec l’appui de la Ville de Montréal, créent un comité de travail visant à développer une vision pour l’avenir de la Biosphère

Communiqué de presse

Le 24 avril 2019 – Montréal (Québec)

Les gouvernements du Canada et du Québec, avec l’appui de la Ville de Montréal, ont convenu de former un comité de travail visant à explorer des pistes de solution afin de poursuivre la vocation publique et scientifique tout autant que le rayonnement et la pérennité des activités de la Biosphère, musée de l’environnement. Situé au parc Jean-Drapeau, en plein cœur de Montréal, ce lieu unique permet de sensibiliser ses visiteurs aux grands enjeux environnementaux tout en suscitant l'action et la participation citoyenne.

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec, ainsi que la Ville de Montréal, adhèrent au principe que la conservation et la protection du patrimoine de la Biosphère sont importantes, et qu’elles contribuent à la sensibilisation et à l’adhésion du public aux enjeux de changements climatiques, de biodiversité et de développement durable.

Sur cette base, le nouveau comité aura notamment pour mandat de développer une vision et des modèles qui permettront de maintenir, sans s’y limiter, la mission de promotion de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques de la Biosphère.

Les travaux du comité devront également favoriser le rayonnement national et international des activités de sensibilisation de la Biosphère. Ils tiendront compte des conclusions de l’Office de consultation publique de Montréal sur l’aménagement et le développement du parc Jean-Drapeau.

Le résultat du travail du comité pourra être utilisé comme assise d’un partenariat éventuel entre le Canada, le Québec et la Ville de Montréal. Question de permettre au comité d’accomplir son mandat, Environnement et Changement climatique Canada poursuivra ses activités actuelles à la Biosphère jusqu’au 31 décembre 2020.

Soulignons que la mission de la Biosphère contribue au respect des engagements du Canada et du Québec en matière de mobilisation, d’éducation et de sensibilisation découlant d’ententes internationales telles que la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, l’Accord de Paris et la Convention sur la diversité biologique, dont le secrétariat est situé dans la métropole québécoise.

Citations

« La Biosphère est un lieu unique et le seul musée entièrement dédié à l’environnement et aux changements climatiques. Depuis près de 25 ans, cette institution contribue à informer, à sensibiliser et à susciter l’action environnementale de ses visiteurs. De nouvelles expositions seront offertes aux visiteurs cette année encore alors que nous collaborerons avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal à une réflexion sur les avenues possibles pour assurer l’avenir de la Biosphère. »
– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« En ces temps d’urgence climatique, la Biosphère de Montréal présente des atouts indéniables dans la perspective où nous devons sensibiliser un maximum de personnes à l’importance de protéger l’environnement et la biodiversité, de lutter contre les changements climatiques et de s’engager dans l’action. À ce titre, elle mérite notre attention particulière. En acceptant de participer à la réflexion sur son avenir, le gouvernement du Québec veut signifier aujourd’hui son attachement à la vocation d’éducation de la Biosphère. »
– Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« En raison de son histoire et de son architecture uniques, la Biosphère revêt un caractère inestimable dans le paysage patrimonial montréalais. La Biosphère se retrouve au cœur du projet de revitalisation du parc Jean-Drapeau et, aujourd’hui, je me réjouis de la volonté des gouvernements du Canada et du Québec de s’allier avec la Ville de Montréal pour assurer la pérennité de cet emblème de la métropole. Cet engagement contribue à consolider le rôle de Montréal comme leader dans la préservation de la biodiversité et dans la lutte contre les changements climatiques. »
– Valérie Plante, mairesse de Montréal

Faits en bref

  • Seul musée de l'environnement en Amérique du Nord, la Biosphère offre des expositions interactives et des activités guidées.

  • Ayant abrité le pavillon des États-Unis lors de l'Exposition universelle de 1967, la structure où se trouve la Biosphère constitue un chef-d’œuvre architectural conçu par le célèbre architecte américain, Richard Buckminster Fuller.

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Kim
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-743-7138
sabrina.kim2@canada.ca

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
418-521-3911

Geneviève Jutras
Attachée de presse de la mairesse
Cabinet de la mairesse et du comité exécutif
514-243-1268

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Relations médias
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
418-521-3991

Jules Chamberland-Lajoie
Relationniste
Ville de Montréal
514-872-7426

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :