Le Canada et la Californie font équipe pour lutter contre la pollution climatique causée par les véhicules

Communiqué de presse

Le 26 juin 2019 – Ottawa (Ontario)

La réduction de la pollution causée par le transport aidera les Canadiens à réaliser des économies, à assainir l’air et à lutter contre les changements climatiques. Le secteur de l’automobile évolue rapidement, et les véhicules électriques et autonomes et d’autres technologies de pointe créent de nouveaux débouchés importants pour les constructeurs automobiles, les fabricants de pièces, les développeurs de logiciels et le secteur minier du Canada. Avec la hausse de la demande de véhicules plus propres et plus efficaces, il est essentiel d’investir dans l’innovation pour que les constructeurs automobiles canadiens demeurent concurrentiels et que nous continuions à attirer les emplois de l’avenir.

Aujourd’hui, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, et la présidente du California Air Resources Board, Mary Nichols, ont signé un nouvel accord de coopération visant à promouvoir le transport écologique.

À la tête de la cinquième économie en importance au monde, la Californie demeure un chef de file mondial qui exploite des solutions propres pour stimuler la croissance économique et créer de nouveaux emplois dans la classe moyenne. De même, le Canada reste déterminé à mener des actions climatiques ambitieuses et prend des mesures concrètes efficaces pour réduire la pollution dans l’ensemble de son économie. Des véhicules et des carburants plus propres sont essentiels pour atteindre les objectifs de lutte contre les changements climatiques du Canada.

Par cet accord, le Canada et la Californie s’engagent à travailler ensemble, dans leur réglementation respective, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de véhicules comme les voitures, les camionnettes et les véhicules utilitaires sport. Des règlements efficaces, comme ceux qui sont déjà en vigueur en Californie et au Canada, permettent aux gens de conduire des voitures écoénergétiques qui réduisent la pollution et les factures de carburant.

Le Canada et la Californie s’engagent également à travailler ensemble pour promouvoir l’adoption de véhicules plus propres et les possibilités qu’ils offrent. Les Canadiens auront ainsi accès à une grande variété de véhicules alors que nous sommes à l’œuvre pour faire en sorte que la totalité des véhicules légers vendus ici soit des véhicules à émission zéro d’ici 2040. Pour nous aider à atteindre cet objectif, le budget fédéral de cette année offre aux Canadiens un incitatif pouvant atteindre 5 000 dollars pour les véhicules à émission zéro admissibles et d’autres incitatifs fiscaux pour les entreprises qui veulent passer à des parcs à émission zéro. En Californie, les constructeurs automobiles sont tenus de veiller à ce que les véhicules à émission zéro représentent une proportion croissante de leurs ventes, et l’État vise à avoir cinq millions de ces véhicules sur les routes d’ici 2030.

Le Canada et la Californie partageront également des pratiques exemplaires et des renseignements techniques sur la réglementation des carburants plus propres, s’appuyant sur le succès de la Californie avec sa norme novatrice sur les carburants à faible teneur en carbone. Le Canada est en train d’élaborer une norme sur les combustibles propres qui réduira les émissions de 30 millions de tonnes en 2030, ce qui équivaut à retirer 7 millions de voitures de la circulation.

La pollution ne s’arrête pas aux frontières. En collaborant avec des partenaires internationaux et l’industrie pour trouver des moyens pratiques, abordables et plus écologiques de faire les choses, le gouvernement du Canada lutte contre les changements climatiques, soutient les bons emplois de la classe moyenne, garde le coût de la vie abordable et bâtit l’économie propre du futur.

Citations

« En tant que cinquième plus grande économie mondiale et chef de file planétaire dans le domaine du transport écologique, la Californie est un exemple éloquent de la façon dont l’action climatique peut être bonne pour les gens, l’environnement et l’économie. Il nous tarde de travailler avec la Californie pour lutter contre les changements climatiques, préserver la qualité de l’air et offrir un éventail accru d’options pour conduire des véhicules moins polluants et plus abordables. En appuyant l’innovation écologique dans le secteur canadien de l’automobile, nous pouvons construire les véhicules de l’avenir ici même au pays, créer de bons emplois et demeurer concurrentiels – tout en réduisant la pollution et en aidant les Canadiens à économiser des centaines de dollars par année à la pompe. »
– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Nous faisons en sorte qu’il soit plus facile et plus abordable pour les gens de posséder des véhicules plus efficaces et non polluants, et nous continuons de travailler avec des partenaires du monde entier pour leur offrir ce choix. L’amélioration de la qualité de l’air et la réduction des coûts quotidiens pour les familles demeurent une priorité absolue pour notre gouvernement. »
– Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles

« La Californie n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de lutter contre les changements climatiques, de défendre la qualité de l’air et de protéger la santé des générations futures. Nous nous réjouissons de travailler avec le Canada pour adopter des technologies propres qui nous rapprocheront de nos objectifs d’assainissement de l’air. »
– Gavin Newsom, gouverneur de la Californie

« La Californie et le Canada se sont tous deux engagés à créer un avenir où les voitures écologiques sont bien présentes. Nous reconnaissons tous deux que des véhicules et des carburants plus propres seront essentiels pour lutter contre les changements climatiques, assainir l’air dans nos collectivités et faire économiser de l’argent aux Canadiens et aux Californiens à la pompe. »
– Mary Nichols, présidente, California Air Resources Board

Faits en bref

  • La Californie et le Canada sont de proches partenaires économiques, puisque 1,2 million d’emplois en Californie dépendent du commerce et des investissements avec le Canada. La Californie vend 26,2 milliards de dollars américains en biens et services au Canada chaque année.

  • En vertu de la réglementation actuelle, les véhicules légers neufs de l’année modèle 2025 devraient consommer jusqu’à 50 p. 100 moins de carburant et émettre 50 p. 100 moins de gaz à effet de serre que les véhicules construits en 2008.

  • Le Canada s’est engagé à procéder à un examen à mi-parcours de sa réglementation sur les véhicules légers et a entamé l’an dernier des consultations préliminaires dans le cadre de cet examen. Environnement et Changement climatique Canada attend d’avoir terminé cet examen pour prendre la décision finale au sujet des normes pour la période 2022-2025 sur les véhicules légers, afin de tenir pleinement compte des coûts et des avantages des diverses options réglementaires. Lors de la prise de décision, le gouvernement tiendra compte de l’importance du marché de l’automobile nord-américain intégré ainsi que du contexte canadien.

  • Au total, plus de 5,6 milliards de dollars en investissements dans le secteur de l’automobile ont été annoncés dans les entreprises canadiennes depuis 2015, créant et maintenant des dizaines de milliers de bons emplois dans ce secteur pour la classe moyenne.

  • Aujourd’hui, en Californie, une voiture neuve vendue sur dix est une voiture rechargeable, et la moitié de toutes les voitures rechargeables vendues aux États-Unis à ce jour – près de 600 000 – se trouvent en Californie.

  • La norme californienne sur les carburants à faible teneur en carbone est entrée en vigueur en 2011 et a contribué à faire de l’État un chef de file en matière de carburants propres avancés. À ce jour, la Californie a remplacé 3,3 milliards de gallons de carburants à base de pétrole par des carburants à faible teneur en carbone, dont le diesel renouvelable, l’électricité et le gaz naturel renouvelable.

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Kim
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-743-7138
sabrina.kim2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :