Le Canada investit dans des projets de conservation au Nunavut

Communiqué de presse

Le 10 septembre 2019 – Ottawa (Ontario)

La nature nous entoure. C’est l’air que nous respirons, la nourriture que nous mangeons et l’eau que nous buvons. C’est notre cour arrière, notre lieu de travail et notre chez-nous. Au Canada, nous possédons le quart des milieux humides et des forêts boréales de la Terre, un cinquième des ressources mondiales en eau douce et le plus long littoral du monde. La protection de la nature aide également le Canada et le monde entier à atténuer les effets des changements climatiques. C’est pourquoi notre gouvernement est à l’œuvre en vue de doubler la superficie des aires naturelles terrestres et marines protégées au Canada.

Aujourd’hui, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, et le premier ministre et ministre de l’Environnement du Nunavut, Joe Savikataaq, ont souligné comment le Canada et le gouvernement du Nunavut appuient la création du parc territorial Agguttinni situé au nord de Clyde River, au Nunavut. Cette initiative conjointe du gouvernement du Nunavut et des Inuits permettra de créer un parc qui comprendra un quart de la calotte glaciaire Barnes, une source importante d’eau douce pour l’île de Baffin, de nombreux sites culturels importants pour les Inuits, des aires importantes pour la conservation des oiseaux, ainsi qu’un précieux habitat pour les ours polaires et les caribous.

La création du parc territorial Agguttinni est le résultat d’un solide partenariat de collaboration entre les habitants de Clyde River et le gouvernement du Nunavut. Depuis de nombreuses années, Clyde River et le gouvernement du Nunavut consacrent du temps et des ressources pour protéger cet endroit spécial. Le financement accordé dans le cadre du Défi de l’objectif 1 du Fonds de la nature du Canada est le catalyseur pour régler les derniers détails et mener à bien la création du parc territorial.

Le gouvernement du Canada accorde 4,7 millions de dollars au gouvernement du Nunavut pour l’aider à réaliser cet incroyable projet. Le financement fédéral provient du Fonds de la nature du Canada, qui fait partie du plus important investissement dans la conservation de la nature de toute l’histoire du Canada. Ce financement permet aux Canadiens de tout le pays de protéger notre nature et la faune qui en dépend. En tant que Canadiens, nous avons un rôle important à jouer dans la conservation de la nature.

Citations

« La nature est l’une des ressources les plus précieuses du Canada. Les projets de conservation au Nunavut constituent des étapes importantes en vue de doubler la superficie de nature protégée dans les terres et les océans du Canada. En travaillant avec les peuples autochtones, les provinces, les territoires et d’autres partenaires dans tout le pays pour protéger la nature, nous pouvons soutenir le dynamisme des collectivités et contrer les effets des changements climatiques afin que nos enfants et nos petits-enfants puissent eux aussi profiter des paysages naturels et des régions sauvages incroyables que nous chérissons aujourd’hui. »
– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Le projet du parc Agguttinni, au nord de Clyde River, sera le plus grand parc qui relèvera de la compétence du gouvernement du Nunavut. Il représente de futures retombées positives pour notre peuple, nos collectivités et nos terres. En collaboration avec nos partenaires de planification et de gestion mixtes des parcs, la création du parc territorial Agguttinni appuiera la protection et la mise en valeur de la beauté naturelle qui fait la richesse du Nunavut, ainsi que la mise sur pied d’une infrastructure touristique. Le gouvernement du Nunavut est heureux d’avoir l’appui du Fonds de la nature du Canada pour cette initiative importante. »
– Joe Savikataaq, premier ministre et ministre de l’Environnement, gouvernement du Nunavut

Faits en bref

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement a annoncé un investissement de 1,35 milliard de dollars dans une initiative sur le patrimoine naturel – le plus important investissement dans la conservation de la nature de l’histoire du Canada.

  • Le Défi de l’objectif 1 du Fonds de la nature du Canada, doté de 175 millions de dollars, permettra de progresser en permanence vers l’atteinte de l’objectif 1 du Canada qui vise à conserver 17 p. 100 de nos terres et de nos eaux douces d’ici la fin de 2020.

  • Le gouvernement du Nunavut et les organismes inuits recevront plus de 12 millions de dollars en financement dans le cadre du Défi de l’objectif 1 qui serviront à protéger plus de 2,6 millions d’hectares de terres au Nunavut, ce qui équivaut environ à la moitié de la superficie de la province de la Nouvelle-Écosse.

  • Le projet du parc territorial Agguttinni est l’un des cinq projets du Nunavut.

  • Le réseau d’aires protégées et de conservation du Canada joue un rôle important pour atténuer les impacts des changements climatiques en protégeant et en restaurant des écosystèmes sains et résilients et en contribuant au rétablissement des espèces en péril. Les forêts et les milieux humides intacts captent et stockent également le dioxyde de carbone et peuvent aider à protéger les communautés des impacts des changements climatiques.

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Kim
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-743-7138
sabrina.kim2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement du Nunavut
Joshua Long
867-975-7761
jlong1@gov.nu.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :