Coalition pour le climat et l’air pur

Titre officiel : Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP)

Catégorie du sujet :
Changements climatiques
Type d’accord / d’instrument :
Multilatéral
Forme :
Cadre international volontaire
État :
Le Canada a aidé à lancer la CCAP en 2012 et est l’un des plus grands donateurs, s’étant engagé à verser 23 millions de dollars de 2012 à 2021, et en s’engageant à verser un financement additionnel de 10 millions de dollars sur cinq ans en 2022. Le Canada a siégé au conseil de 2012 à 2018 et en était le coprésident de 2016 à 2018. En 2020, le Canada est redevenu membre du conseil pour un mandat de deux ans.
Ministère responsable et ministères partenaires :
Environnement et Changement climatique Canada coordonne la participation générale du Canada à la CCAP avec un soutien politique et technique de Ressources naturelles Canada, du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), de Transports Canada, de Santé Canada, d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et d’Affaires mondiales Canada sur des enjeux sectoriels, notamment le pétrole et le gaz, les véhicules et moteurs diesel lourds, la refroidissement et HFC, ainsi que la santé et l’agriculture.
Autres renseignements :
Liens Web :
Personnes-ressources :
Informathèque d'ECCC
L’édition du recueil :
Février 2022
Le numéro de référence :
D3/FR

Résumé en langage clair

La Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP) est une coalition volontaire de pays et d’organisations qui travaillent ensemble pour réduire les émissions de polluants de courte durée de vie (PCDV) ayant un effet sur le climat, dont le méthane, les hydrofluorocarbures (HFC) et le carbone noir. La réduction des PCDV est importante parce qu’ils ont un impact important sur le changement climatique du fait qu’ils augmentent rapidement la vitesse du réchauffement. La CCAP est la première organisation à s’attaquer de façon intégrée à la pollution atmosphérique et aux changements climatiques.

Le Canada s’est engagé à atteindre l’objectif de température de l’Accord de Paris, et des mesures rapides visant à réduire les émissions de PCDV pourraient contribuer à cet objectif en permettant d’éviter jusqu’à 0,6 degré Celsius de réchauffement.

Objectif

La Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP) est une initiative internationale volontaire visant à faire progresser les efforts de réduction des polluants de courte durée de vie (PCDV) ayant un effet sur le climat, pour protéger l’environnement et la santé publique, promouvoir la sécurité alimentaire et la sécurité énergétique et gérer les changements climatiques à court terme.

Éléments principaux

La CCAP est centrée sur la réalisation d’initiatives d’action dans plusieurs secteurs, dont les suivants :

  • les véhicules et moteurs diesel lourds;
  • le refroidissement et HFC;
  • le secteur des déchets solides municipaux;
  • la production gazière et pétrolière;
  • l’agriculture.

La CCAP travaille également à combattre les PCDV provenant de l’industrie de la réfrigération, et a joué un rôle clé dans l’élaboration de l’Amendement de Kigali au Protocole de Montréal concernant l’abandon progressif des HFC. Des initiatives transversales les plans d’action et de planification nationaux travaillent à accroître la sensibilisation et à mobiliser davantage d’efforts sur les PDCV.

Les activités de la CCAP sont financées par un fonds fiduciaire multidonateurs, hébergé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), et géré par un secrétariat. De plus, un groupe consultatif scientifique spécial de calibre mondial a été mis sur pied et chargé de fournir des avis scientifiques à la CCAP et à la communauté des changements climatiques.

Résultats attendus

Résultats attendus de la CCAP :

  • Amélioration et création de nouveaux plans d’action nationaux visant à réduire les émissions de PCDV, y compris par la détermination et l’élimination d’obstacles par le renforcement de la capacité et la mobilisation de soutien.
  • Sensibilisations aux PCDV et aux stratégies d’atténuation.
  • Promotion de pratiques exemplaires mettant de l’avant les efforts réussis de réduction des PCDV.
  • Amélioration de la compréhension scientifique des PCDV et des stratégies d’atténuation.

Participation du Canada

Le Canada est un membre actif depuis qu’il a aidé à fonder la Coalition en 2012, y compris dans divers rôles de gouvernance au conseil de la CCAP de 2012 à 2018, et à titre de coprésident de 2016 à 2018. En 2020, le Canada est redevenu membre du conseil pour un mandat de deux ans. Sa participation appuie ses objectifs élargis concernant les changements climatiques, y compris l’obtention d’avantages environnementaux et économiques, et l’accélération du développement et de la mise en place de technologies propres.

De 2012 à 2021, le Canada a versé 23 millions de dollars au fonds en fiducie de la CCAP, et s’est engagé à verser un de financement additionnel de 10 millions de dollars sur cinq ans en 2022. Le Canada contribue au travail des groupes de coopération sur des enjeux tels que le refroidissement et HFC; les déchets, le pétrole et gaz et l’agriculture.

ECCC travaille étroitement avec d’autres ministères et directions générales pour veiller au maintien d’une approche pangouvernementale. Le Canada fournit une orientation et un leadership stratégique sur les efforts de la CCAP depuis 2012, tant à titre de coprésident que de membre du conseil, et en maintenant une coordination interne dans des domaines complémentaires à l’organisation.

Résultats et progrès

Activités

Depuis 2012, la CCAP a lancé de nombreux groupes de coopération visant à réduire les émissions de PCDV à court terme, tout en appuyant le programme de développement durable pour 2030. Ces groupes de coopération inclue:

  • Agriculture;
  • Production de briques;
  • Transport et diesel;
  • Production énergétique des ménages;
  • Refroidissement et HFC ;
  • Déchets;
  • Production pétrolière et gazière;
  • Évaluations;
  • Plans d’action et de planification nationaux concernant les PCDV.

Rapports

Le secrétariat de la CCAP (en anglais seulement) travaille avec des partenaires pour produire un rapport annuel des activités, des résultats et des prochaines étapes. Il maintient aussi une base de données électronique des rapports et ressources des rencontres, conférences et événements de la CCAP.

Résultats

Depuis son lancement, la CCAP compte des réussites majeures, dont :

  • L’initiative sur les HFC a grandement contribué à promouvoir l’Amendement de Kigali au Protocole de Montréal, résultant en l’adoption de l’Amendement.
  • La CCAP a mis en œuvre des activités de réduction des PCDV CCAC dans toutes les activités de la Coalition entreprises dans des pays en développement. Exemples d’activités des initiatives dirigées par le Canada :
    • Soutien pour l’élaboration et adoption d’une stratégie mondiale pour introduire des mazouts à faible teneur en soufre et des véhicules diesel plus propres dans l’initiative sur les véhicules et moteurs diesel lourds;
    • Mise en œuvre de projets de démonstration dans l’initiative pétrolière et gazière pour mesurer, surveiller et efficacement réduire les émissions de PCDV des activités des sociétés pétrolières et gazières par la mise en place de technologies émergentes;
    • Élaboration de projets de démonstration dans le cadre de l’initiative municipale des déchets solides, notamment au moyen de plans financiers et de mise en œuvre.
  • Compte dorénavant 151 partenaires (gouvernements nationaux, organisations internationales, organisations non gouvernementales).
  • Mobilisation de plus de 90 M $ USD pour appuyer les initiatives de la CCAP.
  • En 2018, le groupe consultatif scientifique a fourni des données soulignant l’importance des PCDV au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).
  • En 2021, le CCPA et le PNUE ont publié l'Évaluation mondiale du méthane, intégrant les coûts du climat et de la pollution de l'air, et les considérations sur les avantages de l'atténuation du méthane.
  • La sensibilisation aux PCDV s’est accrue dans divers forums internationaux, dont les Conférence des Parties de la CCNUCC (CdP), incluant la CdP de Paris (2015), la CdP de Marrakech (2016), la CdP de Bonn (2017), et la CdP de Glasgow (2021), et à d’autres évènements majeurs comme le Sommet mondial sur l’action climatique de la Californie, qui s’est tenu à San Francisco en 2018, et la Journée mondiale de l'environnement en 2019.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :