Archivée : Rapport ministériel sur le rendement 2014-2015, Environnement Canada, chapitre 1


Message de la ministre

L’honorable Catherine McKenna, C.P., député, Ministre de l’Environnement et du Changement climatique
L’honorable Catherine McKenna, C.P., député
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

En qualité de ministre de l’Environnement et du Changements climatiques, je suis heureuse de vous présenter le Rapport ministériel sur le rendement de 2014-2015. Il décrit les progrès réalisés par le Ministère à l’égard des engagements établis pour 2014-2015. La menace des changements climatiques demeure un défi auquel nous faisons face en tant que pays et partout dans le monde.

Le gouvernement du Canada fournira un leadership national et collaborera avec les provinces et les territoires pour lutter contre les changements climatiques, établir le prix du carbone et réduire la pollution par le carbone. Environnement et Changements climatiques Canada jouera un rôle de premier plan à cet égard.

La prestation de services météorologiques de haute qualité pour les Canadiennes et les Canadiens est une activité essentielle pour le Ministère. Des améliorations dans la qualité des prévisions et des avertissements météorologiques signifient que les collectivités canadiennes et les secteurs d’affaires dans l’ensemble du Canada auront accès à de l’information météorologique plus exacte et opportune, en fonction de la technologie la plus moderne.

L’application des lois sur la protection de la faune et de l’environnement du Canada contribue à la pureté de l’air, à la propreté de l’eau et à la protection des espèces et de leurs habitats pour les générations d’aujourd’hui et de demain. En 2014, une enquête ministérielle s’est soldée par une condamnation donnant lieu à une amende de 7,5 millions de dollars, la plus élevée jamais imposée au Canada pour des infractions de nature environnementale.

Un nouvel engagement sur cinq ans avec le gouvernement de l’Ontario, en vertu de l’Accord Canada-Ontario sur la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème du bassin des Grands Lacs, 2014, contribuera à la protection de l’un des plans d’eau douce les plus importants au monde. Mes représentants et moi continuerons de prendre diverses mesures pour protéger les ressources en eau douce du Canada.

En partenariat avec Santé Canada, mon Ministère a poursuivi la mise sur pied du Plan de gestion des produits chimiques, qui évalue les risques pour la santé humaine et environnementale causés par les substances chimiques et qui élabore et met en œuvre des mesures visant à prévenir ou à gérer ces risques. Par exemple, le nouveau règlement achevé en novembre 2014 aidera à contrôler l’importation et la fabrication de produits qui contiennent du mercure.

Je vous invite à lire le présent rapport pour des détails approfondis sur les nombreuses activités entreprises par le Ministère.

Nous miserons sur ces efforts à l’aube d’un nouveau chapitre ambitieux en tant qu’Environnement et Changements climatiques Canada. Dans les mois à venir, nous irons de l’avant afin d’agir sur les changements climatiques et d’autres domaines clés par le biais d’une approche collaborative, fondée sur des preuves et ancrée dans la science. Le Ministère jouera le rôle de chef de file dans la mise en œuvre du plan du gouvernement visant à assurer un environnement sain et une économie durable et il tiendra ses promesses quant aux nombreuses priorités politiques énoncées dans ma lettre de mandat du Premier ministre. À cette fin, j’ai hâte de travailler avec les fonctionnaires avec vigueur et de façon productive afin d’accomplir cette mission commune.

 

_________________________________________

L’honorable Catherine McKenna, C.P., député
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :