Manitoba : Profil d’environnement

Remarque

Ces informations étaient correctes à partir de novembre 2015.

Le drapeau du Manitoba

Le Manitoba (MB) en bref

Premier ministre :
L’hon. Gregory Selinger (Nouveau Parti démocratique)
Population :
1 282 000 (sept. 2014)
Territoire :
647 797 km 2
Terres :
553 556 km 2
Eaux douces :
94 241 km 2
PIB (produit intérieur brut) réel 2013 :
56,5 milliards de dollars (en dollars de 2007 )
Pourcentage du PIB réel canadien 2013 :
3,3 %

Budget du Manitoba 2015-2016

Dépenses budgétaires totales :
15,5 milliards de dollars
Fonds attribués au ministère de la Conservation et de la Gestion des ressources hydriques :
161,6 millions de dollars
  • 1 % du budget total
  • Réduction de 5,7 % par rapport à 2014-2015

Principaux accords fédéraux--provinciaux en matière d’environnement

  • Protocole d’entente Canada-Manitoba concernant le lac Winnipeg et l’Initiative du bassin du lac Winnipeg
  • Accord Canada-Manitoba sur les avis d’incidents environnementaux
  • Accord concernant la mise en oeuvre du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine et d’autres initiatives de conservation des oiseaux par l’intermédiaire du Plan conjoint des habitats de l’Est

Changements climatiques

Ministère responsable des changement climatique :
Ministère de la Conservation et de la Gestion des ressources hydriques
Ministre responsable des changements climatiques :
L’hon. Thomas Nevakshonoff
Lois et règlements :
Loi sur les changements climatiques et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, Loi sur les biocarburants, Règlement sur le quota des ventes de biodiesel, Loi sur les économies d’énergie, Loi de la taxe sur les émissions provenant du charbon
Émissions de GES (gaz à effet de serre) du Manitoba

Graphique linéaire simple des émissions de GES du Manitoba

Sources :

  • Rapport d’inventaire national, 2015
  • Cible de 2020 : Cible régionale de l’Initiative de l’Ouest sur le climat (2007)
Description longue

La figure 1 présente un graphique linéaire chronologique dont l'axe horizontal couvre la période de 1990 à 2030, en pas de cinq ans. L’axe vertical représente l’intensité des émissions en Mt d’éq. CO2 sur une échelle allant de 12 à 22 en pas de deux. La ligne commence en 1990 à une valeur de 18,7 Mt et monte à 21,1 Mt en 2000, pour diminuer ensuite et se fixer à 20,7 Mt en 2005 et à 19,4 Mt en 2010. Enfin, elle remonte à 21,4 Mt en 2013. Le graphique indique des cibles provinciales pour 2020 et 2030 de 17,6 Mt et 13,9 Mt, respectivement.

Cibles provinciales de réduction des émissions de GES

  • Réduction de 6 % par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2012
  • Réduction de 15 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2020
  • Cible de 2020 équivalente aux niveaux de l’année de référence (2005) : réduction de 15 %
  • Le Manitoba ne s’est pas officiellement fixé de cible, mais a adhéré à la cible régionale de réduction de 15 % par rapport aux niveaux de 2005 de l’Initiative de l’Ouest sur le climat.

Sources d’émissions de GES du Manitoba, 2013

Diagramme à secteurs pour les sources d’émissions de GES du Manitoba, 2013

Source : Rapport d’inventaire national, 2015

Description longue

La figure 2 présente les principales sources de gaz à effet de serre au Manitoba sous forme de diagramme circulaire.

  • Sources de combustion fixes : 20 %
  • Transport : 39 %
  • Sources fugitives : 2 %
  • Procédés industriels : 3 %
  • Agriculture : 31 %
  • Déchets : 5 %
  • Stratégie pour les changements climatiques : Vert l’avenir : plan écologique du Manitoba (2012; mis à jour en 2014), Stratégie manitobaine d’énergie propre (2012), Kyoto et au-delà : plan d’action sur le changement climatique (2008)
  • Total des émissions au MB, 2013 : 21,4 tonnes métriques (Mt) (Source : Rapport d’inventaire national, 2015)
  • Contribution du MB au total des émissions de GES du Canada, 2013 : 2,95 %
  • Au 6e rang des plus grands émetteurs de gaz à effet de serre parmi les provinces et les territoires du Canada en 2013
  • Émissions de gaz à effet de serre par habitant en 2012 : 16,9 tonnes; au 6e rang des plus grands émetteurs de gaz à effet de serre par habitant en 2012
  • La Stratégie d’énergie propre de 2012 comprend des initiatives visant à réduire la dépendance aux combustibles fossiles en augmentant la production d’énergie hydroélectrique et son transport, en améliorant les programmes et les normes en matière d’efficacité énergétique et en développant les sources d’énergie de remplacement renouvelables (éolienne, géothermique, biomasse, biocarburants, véhicules électriques).
  • Principales initiatives : production d’énergie éolienne; mélange de carburant comportant obligatoirement 8,5 % d’éthanol; taxe de 10 $/tonne sur les émissions provenant du charbon; codes et normes du bâtiment.

Eau

Ministère responsable de l’eau :
Ministère de la Conservation et de la Gestion des ressources hydriques
Ministre responsable de l’eau :
L’hon. Thomas Nevakshonoff
Lois et règlements :
Loi sur le développement durable, Loi sur le Fonds de mise en valeur du poisson et de la faune, Loi sur la pêche, Loi sur la protection du lac Winnipeg, Loi sur la protection des eaux, Loi sur la qualité de l’eau potable, Loi sur la conversation des ressources hydriques, Loi sur les droits d’utilisation de l’eau, Règlement sur la gestion des nutriants
  • Stratégies relatives à l’eau : Stratégie manitobaine de gestion de l’eau (2003), Stratégie de gestion des eaux de surface du Manitoba (2014), Vert l’avenir : plan écologique du Manitoba (2012), Stratégie manitobaine d’énergie propre (2012)
  • La Stratégie manitobaine de gestion de l’eau met l’accent sur plusieurs objectifs stratégiques généraux : amélioration de la qualité de l’eau, conservation des sources d’eau du Manitoba, meilleure utilisation et distribution des sources d’eau, amélioration de l’infrastructure d’approvi-sionnement en eau, atténuation des inondations et gestion du drainage.
  • Le document Vert l’avenir : plan écologique du Manitoba a été publié en 2012. Il décrit les mesures à prendre pour gérer l’eau : lancement de la Stratégie de gestion des eaux de surface; mise en oeuvre de plans intégrés de gestion des bassins versants; intensification de la campagne Lake Friendly; élaboration de stratégies pour les eaux souterraines, les terres humides, la conservation de l’eau et l’intendance des tourbières boréales; mise en oeuvre de plans intégrés pour la durabilité des communautés; développement de la technologie et de l’infrastructure; élaboration de nouveaux règlements pour l’octroi de permis pour le drainage et la rétention des eaux; élargissement de la gestion de l’eau potable.
  • Les principales priorités en matière d’eau sont les suivantes : élaboration d’une Stratégie sur l’utilisation efficace de l’eau, développement de la production et du transport de l’énergie hydroélectrique, amélioration de l’atténuation des inondations, gestion du ruissellement des nutriants dans les sources d’eau souterraine et de surface et amélioration de la qualité de l’eau dans le lac Winnipeg.

Collaboration entre Environnement Canada et le Manitoba sur l’eau

  • Accord pour le respect du lac (Lake Friendly Accord)
  • Initiative du bassin du lac Winnipeg
  • Régie des eaux des provinces des Prairies
  • Entente Canada-Manitoba concernant les relevés hydrométriques
  • Entente sur la surveillance de la qualité de l’eau entre le Canada et le Manitoba

Biodiversité et faune

Ministères responsables de la biodiversité et de la faune :
ministère de la Conservation et de la Gestion des ressources hydriques
Ministre responsable de la biodiversité et de la faune :
L’hon. Thomas Nevakshonoff
Législation :
Loi sur la conservation de la faune, Loi sur les espèces et les écosystèmes en voie de disparition, Loi sur la protection des ours polaires, Loi sur le développement durable, Loi sur les accords de conservation
  • Strategies relatives à la biodiversité et à la conservation : Vert l’avenir : plan écologique du Manitoba (2012)
Espèces en péril au MB
(État à l’annexe 1 de la LEP ( Loi sur les espèces en péril))
  Disparues En voie de disparition Menacées Préoccupantes
Total : 58
Source : Registre public des espèces en péril, janvier 2015
2 18 26 13
  • Les éléments clés relatifs à la biodiversité et à la faune du plan manitobain Vert l’avenir sont les suivants : élaboration d’une politique sur la protection des habitats afin de compenser la perte de biodiversité, création d’un nouveau fonds de mise en valeur du poisson et de la faune, mise en oeuvre de mesures plus rigoureuses de lutte contre les espèces envahissantes, amélioration du contrôle des maladies de la faune et création d’un nouveau plan pour la forêt boréale.
  • Le Manitoba a été le premier territoire en Amérique du Nord à adopter une loi pour protéger les écosystèmes en péril.
  • Pourcentage des eaux douces et des terres protégées au Manitoba : 11 % (Source : Indicateurs canadiens de durabilité de l’environnement, 2013).
  • Environnement Canada gère 2 aires protégées au Manitoba, qui sont toutes deux des réserves nationales d’espèces sauvages occupant 60 hectares des terres et des eaux protégées de la province. On ne compte actuellement aucun refuge d’oiseaux migrateurs dans la province.
  • Le paysage du Manitoba est dominé par les forêts. Les terres forestières et les autres zones boisées occupent près de 57 % du territoire de la province.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :