Description de la région de conservation des oiseaux 12

Cette région est caractérisée par des forêts de conifères et de bois-francs nordiques, des sols pauvres en nutriments et de nombreux lacs d'eau claire, des tourbières hautes et des réservoirs de rivières. Toutes les parulines de Kirtland nichent dans cette région, tout comme la majorité des parulines à ailes dorées et des parulines à gorge grise. Les estuaires côtiers des Grands Lacs, les réservoirs des rivières, les grands lacs peu profonds et les lacs de zizanie aquatique naturelle sont peuplés de plusieurs oiseaux aquatiques nicheurs et migrateurs. Le râle jaune est parmi les espèces les plus importantes des terres humides, et certaines îles des Grands Lacs abritent de grandes colonies de sterne caspienne et de sterne pierregarin. Bien que les canards nicheurs soient dispersés, les conditions aquatiques stables garantissent le succès de la reproduction. Le canard branchu, le canard colvert, le canard noir, le fuligule à collier et le garrot à œil d'or sont des espèces communes de cette région. On compte parmi les menaces à l'habitat de terres humides de cette région de la forêt mixte boréale le développement récréatif, la culture des canneberges, la récolte de tourbe et le drainage.

Québec

Document disponible en format : PDF (1,5 Mo) | HTML

Ontario et Manitoba

Document disponible en format : PDF (1,58 Mo) | HTML

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :