Description de la région de conservation des oiseaux 3

Cette région traverse l’Amérique du Nord d’est en ouest dans l’Arctique. Elle comprend les basses terres, la toundra côtière et les hautes terres plus sèches des montagnes arctiques. Le pergélisol épais et permanent explique la présence de nombreux plans d’eau souvent temporaires, recouvrant 20 % à 50 % de la surface de la plaine côtière. La gelée et la fonte forment une mosaïque de motifs polygonaux de crêtes et d’étangs, et plusieurs rivières coupent la plaine en deux parties égales et se déversent dans l’océan Arctique. La surface de l’océan est généralement glacée pendant 9 à 10 mois au cours de l’année, et les glaces ne sont jamais loin du rivage. En raison du sol détrempé, la sauvagine et les oiseaux de rivage dominent la communauté avienne, et les passereaux se font rares. Parmi les oiseaux nicheurs les plus nombreux de la plaine côtière, on retrouve le canard pilet, l’eider à tête grise, le harelde kakawi, le pluvier bronzé, le bécasseau semipalmé, le bécasseau à poitrine cendrée, le phalarope à bec étroit et le bruant lapon. Certaines espèces de l’ancien monde, y compris le pouillot boréal et le gorgebleue à miroir, arrivent dans la région à partir de l’ouest. Les passereaux de la Taïga, tels que la grive à joues grises et la paruline jaune, arrivent dans la région par le réseau hydrographique, et les rapaces, notamment le faucon gerfaut et la buse pattue, nichent habituellement le long des grandes rivières. Peu d’espèces d’oiseaux hivernent dans la région.

Québec

Document disponible en format : PDF (1,28 Mo) | HTML

Prairies et Nord

Document disponible en format : PDF (1,45 Mo) | HTML

Atlantique

Document disponible en format : PDF (1,14 Mo) | HTML

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :