Fonds d’assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne : aperçu

Le Fonds d’assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne (2012-2017) tablera sur le bilan de réussite du Fonds d’assainissement du lac Simcoe (2007-2012) tout en élargissant la région géographique où s’inscriront les améliorations environnementales. La prolongation et l’élargissement du programme permettront de continuer à faire progresser la qualité de l’eau du lac Simcoe et de s’attaquer aux efflorescences d’algues nuisibles et toxiques dans la zone littorale de la baie Georgienne, où la situation s’aggrave. Par ailleurs, le fonds soutiendra les actions prises en application de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (AQEGL) intervenu entre le Canada et les États-Unis.

La priorité ira aux projets qui vont :

  • améliorer la surveillance environnementale, l’évaluation et les renseignements nécessaires pour mesurer l’efficacité des stratégies de maîtrise et déterminer et évaluer d’autres moyens de rechange pour réduire les rejets de phosphore;
  • conserver les milieux aquatiques essentiels et les espèces qui y vivent par des projets ciblés de protection, de restauration et de création de l’habitat;
  • réduire les sources urbaines et rurales non ponctuelles de phosphore et d’éléments nutritifs, y compris par la mise en œuvre de pratiques exemplaires pour la gestion du sol, des cultures, du bétail, de l’utilisation de l’eau, des installations septiques et par la création et la remise en état de milieux humides et la naturalisation des cours d’eau en vue de diminuer les rejets de phosphore;
  • réduire les rejets de phosphore provenant de sources ponctuelles, y compris les eaux usées, les trop-pleins d’égouts unitaires et les réseaux d’évacuation des eaux pluviales en milieu urbain, y compris en soutenant l’élaboration et la mise à l’essai de moyens novateurs pour gérer les eaux pluviales et les eaux usées en milieu urbain.

Les bienfaits pour le lac Simcoe et le sud-est de la baie Georgienne comprendront la meilleure qualité de l’eau pour les usages humains, la réduction des apports de phosphore de sources urbaines et rurales et le rétablissement et la protection des espèces sauvages qui dépendent des poissons et du milieu aquatique.

Les activités visées par le fonds proposé appuieront la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) présentée en octobre 2010. Le document de la Stratégie renferme une description détaillée des activités du gouvernement fédéral afin d’assurer la durabilité de l’environnement. La Stratégie se compose d’objectifs, de cibles et de stratégies de mise en œuvre pour atteindre chaque cible, le tout articulé autour de quatre thèmes prioritaires : Relever les défis des changements climatiques et de la qualité de l’air; Maintenir la qualité et la disponibilité de l’eau; Protéger la nature; Réduire l’empreinte environnementale - en commençant par le gouvernement. Des indicateurs servent à mesure l’avancement de la mise en œuvre de la Stratégie, à l’échelle des cibles et à l’échelle des objectifs.

  • Objectif 3 : Qualité de l’eau - Protéger et améliorer la qualité de l’eau pour qu’elle soit propre, saine et sécuritaire pour tous les Canadiens et qu’elle soutienne des écosystèmes sains.

Le fonds proposé aura des effets positifs pour la réalisation de l’objectif, par la réduction des apports de phosphore dans le lac Simcoe et le sud-est de la baie Georgienne provenant de sources urbaines et rurales et par le rétablissement et la protection des populations sauvages qui dépendent des poissons et du milieu aquatique de ces secteurs.

  • Cible 3.2 : Qualité de l’eau douce - Contribuer à la restauration et à la protection des Grands Lacs en élaborant des objectifs et des stratégies pour la gestion des éléments nutritifs dans les Grands Lacs d’ici 2015, et les faire accepter à l’échelle binationale.

Les activités scientifiques que financera le fonds proposé aideront à mieux comprendre la réduction du phosphore et d’autres mesures requises pour rétablir et protéger la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème. Pour atteindre la cible (qui constitue aussi un engagement dans la version renouvelée de l’AQEGL), elles appuieront les travaux centrés sur le lac Érié dans le contexte de l’Initiative sur les nutriments dans les Grands Lacs.

  • Cible 3.4 : Qualité de l’eau douce - Réduire l’apport en éléments nutritifs dans le lac Simcoe d’ici 2012.

Le fonds proposé contribuera à la réduction des apports de phosphore dans le lac Simcoe et le sud-est de la baie Georgienne provenant de sources urbaines et rurales.

Les récipiendaires du financement seront tenus de communiquer les mesures des résultats environnementaux de leurs projets, par exemple le nombre de kilomètres de rives des cours d'eau qui sont stabilisés, le nombre d’hectares de milieux humides qui sont protégés, le nombre de mètres carrés de zones tampons riveraines qui ont été aménagés et les réductions estimatives du phosphore. Les analyses et les évaluations par un comité de révision technique et par un comité consultatif public contribueront aussi à la surveillance.

 Liens utiles

Assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne

Partenariat binational du Lac Huron

Phosphore et prolifération des algues

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :