Patrimoine naturel du Canada

Examen des effets environnementaux potentiels de l’initiative du Patrimoine naturel du Canada.

L’initiative du Patrimoine naturel du Canada vise à protéger la biodiversité, les écosystèmes et les paysages naturels du Canada par la protection des terres, des eaux et des espèces en péril. Elle assurera la conservation d’au moins 17 % de terres et des eaux canadiennes d’ici 2020, par l’élargissement, le renforcement et le raccordement de réseaux de terres et d’eaux intérieures et côtières protégées et conservées dans l’ensemble du pays. L’initiative comprendra des mesures de conservation visant à protéger jusqu’à 250 espèces sauvages et à contribuer à leur rétablissement. Ces mesures seront axées sur les lieux, les espèces et les menaces prioritaires. Les objectifs seront atteints en collaboration avec des partenaires (p. ex. les provinces et territoires, les organisations non gouvernementales pour l’environnement [ONGE], l’industrie et les propriétaires de terrains privés). L’initiative sera axée en particulier sur les mesures permettant d’accroître la capacité des peuples autochtones à conserver les terres et les espèces.

L’initiative du Patrimoine naturel contribuera à réaliser six objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable 2016-2019 (SFDD) et à plusieurs objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD).

Terres et forêts gérées de façon durable :

  • L’initiative contribue à réaliser l’engagement du Canada en faveur de la biodiversité à l’échelle nationale et internationale qui consiste à conserver, d’ici 2020, au moins 17 % des zones terrestres et des eaux intérieures grâce à des réseaux d’aires protégées et à d’autres mesures de conservation efficaces. Cet engagement soutient non seulement la biodiversité, mais aussi la prestation de services écosystémiques.
  • Les mesures prises dans le cadre de l’initiative contribueront à l’atteinte de l’ODD 15 Vie terrestre.

Lacs et cours d’eau vierges :

  • L’initiative contribue à garder intacts les lacs et les cours d’eau en protégeant ou en rétablissant leurs écosystèmes grâce à la conservation et à la protection des habitats.
  • Les lacs et les cours d’eau sont inclus dans l’objectif du Canada de protéger 17 % des zones terrestres et des eaux intérieures d’ici 2020.
  • La conservation et la protection des habitats aquatiques, auxquelles vise l’initiative, comprennent la conservation et la protection des lacs et des cours d’eau dans lesquels vivent les espèces aquatiques.
  • La protection des milieux naturels est avantageuse pour les lacs et les cours d’eau, parce qu’elle permet de garder l’eau propre, d’absorber des produits chimiques nocifs et de produire de l’oxygène. Les mesures prises dans le cadre de l’initiative contribueront à l’atteinte de l’ODD 14 Vie aquatique.

Côtes et océans sains :

  • L’initiative contribue à l’atteinte de l’objectif de conserver au moins 10 % des zones marines et côtières d’ici 2020, parce qu’elle soutient la protection et la gestion de l’habitat essentiel des espèces en péril dans les zones marines et côtières.
  • Des réseaux d’aires protégées et d’autres mesures de conservation efficaces seront instaurés. Les mesures prises dans le cadre de l’initiative contribueront à l’atteinte de l’ODD 14 Vie aquatique.

Populations d’espèces sauvages en santé :

  • La collaboration avec des partenaires pour axer les efforts sur les lieux, les espèces et les menaces présentant le plus haut degré de priorité permettra de rétablir plus d’espèces en péril et de protéger davantage l’habitat, au service de populations d’espèces sauvages en santé.
  • En conservant l’habitat, l’initiative aide non seulement les espèces en péril, mais elle empêche que des espèces qui ne sont pas considérées comme en péril le deviennent.
  • Les aires protégées grâce à l’initiative constituent des refuges importants pour les populations d’espèces migratrices.
  • La protection et le rétablissement des espèces en péril et de leur habitat contribuent à protéger la diversité génétique des espèces sauvages.
  • Mieux protéger et rétablir les espèces en péril contribue à l’atteinte d’un certain nombre d’objectifs de conservation, notamment les suivants : d’ici 2020, les espèces qui sont protégées demeurent protégées, et les espèces en péril se rétablissent et sont gérées; d’ici 2025, la taille de 59 % des populations d’espèces d’oiseaux migrateurs est d’un niveau acceptable.
  • Les mesures prises dans le cadre de l’initiative contribueront à l’atteinte de l’ODD 15 Vie terrestre.

Rapprocher les Canadiens de la nature :

  • L’initiative reconnaît et soutient les cultures des peuples autochtones ainsi que leurs relations traditionnelles et modernes avec les paysages naturels, les écosystèmes et les espèces sauvages. Elle reconnaît et utilise activement les connaissances et l’expertise autochtones pour la mise en place de stratégies visant à protéger et à conserver les écosystèmes, les paysages et la biodiversité. Elle reconnaît également que la participation des peuples autochtones à l’élaboration de politiques environnementales et à la prise de décision en la matière est essentielle à la protection et à la conservation de l’environnement à long terme.
  • L’initiative préserve les attraits et les caractéristiques naturelles à des fins de loisirs et de tourisme. Favoriser le tourisme et les loisirs durables profite à l’environnement, parce que cela sensibilise à l’environnement et incite au respect de la nature. Le tourisme axé sur la nature offre par ailleurs des avantages économiques pour les collectivités avoisinantes.
  • Pour les Canadiens, l’initiative accroît les possibilités de participation à la conservation ainsi que l’accès aux aires protégées, où ils peuvent se rapprocher de la nature. Les mesures prises dans le cadre de l’initiative contribueront à l’atteinte de l’ODD 11 Villes et communautés durables.

Mesures relatives aux changements climatiques :

  • L’initiative contribue à atténuer les changements climatiques et à l’adaptation à ces derniers, parce qu’elle protège, rétablit et restaure les écosystèmes, paysages et habitats essentiels.  
  • Les aires protégées permettent d’augmenter le captage du carbone étant donné que des éléments naturels comme les arbres et les océans agissent comme des éponges ou puits de carbone.
  • Les infrastructures naturelles protègent contre les inondations, l’érosion et d’autres perturbations.
  • L’initiative augmentera la résilience des écosystèmes et de leurs fonctions en maintenant leur capacité de s’adapter aux changements environnementaux.
  • Les mesures prises dans le cadre de l’initiative contribueront à l’atteinte de l’ODD 13 Lutte contre les changements climatiques.

La surveillance et la communication des progrès de l’initiative se feront à l’aide des éléments suivants :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :