Liste des documents de l’étude du bassin des lacs Turkey : 2006


06-01 Hopkinson, C., L. Chasmer, K. Lim*, P. Treitz and I. Creed*. Towards a universal lidar canopy height indicator. Can. J. Remote Sensing 32, 139-152, 2006. (*Auteurs de correspondance).

Résumé: Le bassin des lacs Turkey fut l’un des 5 sites choisis pour une étude de la hauteur de la canopée utilisant la détection et la télémétrie par ondes lumineuses (LIDAR). Quatre modèles furent éprouvés pour l’exactitude à prédire la hauteur des arbres dans les canopées. Les études ont été conduites entre 2000 et 2005 en utilisant des capteurs de cartographe de terrain à laser aéroporté. Le premier et le dernier retour d’impulsion (LSD) s’avèrent des estimateurs robustes de la hauteur de la canopée couvrant un large éventail de types de végétation et de classes de hauteur.

06-02 Smokorowski, K.E., T.C. Pratt, W.G. Cole, L.J. McEachern and E.C. Mallory. Effects on periphyton and macroinvertebrates from removal of submerged wood in three Ontario lakes. Can. J. Fish. Aquat. Sci. 63, 2038-2049, 2006.

Résumé: Les lacs Lower Batchawana, Wishartet et Little Turkey du basin des lacs Turkey ont été inclus dans une étude sur des lacs du Nord de l’Ontario dans laquelle le bois submergé fut enlevé des lacs pour examiner les effets sur le biote et la vie végétale. L’enlèvement n’a pas altéré la chimie des lacs ou provoqué une réponse de la population des invertébrés, mais l’enlèvement d’une biomasse productive a rendu les lacs moins attrayants envers le poisson.

06-03 Monteith, S.S., J.M. Buttle*, P.W. Hazlett, F.D. Beall, R.G. Semkin and D.S. Jeffries. Paired-basin comparison of hydrological response in harvested and undisturbed hardwood forests during snowmelt in central Ontario: I. Streamflow, groundwater and flowpath behaviour. Hydrol. Process. 20, 1095-1116, 2006. (*Auteur de correspondance).

Résumé: Lors d’une étude de bassins pairés dans le basin des lacs Turkey, les impacts de la récolte forestière sur l’hydrologie des eaux souterraines ont été examinés. Les indices topographiques furent évalués mais ont expliqué les variations entre les deux bassins de façon erratique. La récolte semble avoir augmenté les taux de fonte et ainsi le volume de ruissellement des cours d’eau via les voies de surface et à faible profondeur.

06-04 Monteith, S.S., J.M. Buttle*, P.W. Hazlett, F.D. Beall, R.G. Semkin and D.S. Jeffries. Paired-basin comparison of hydrological response in harvested and undisturbed hardwood forests during snowmelt in central Ontario: II. Streamflow sources and groundwater residence times. Hydrol. Process. 20, 1117-1136, 2006. (*Auteur de correspondance).

Résumé: Lors d’une étude de bassins pairés dans le bassin des lacs Turkey, le flux d’eau par évènement et la contribution au pic de l‘écoulement fluvial au cours de la fonte des neiges étaient supérieurs dans un bassin qui a été récolté quatre ans après la récolte, reflétant possiblement les taux quotidiens plus élevés de fonte suite à la récolte. Les marqueurs isotopique (d18O) et géeochimique (chlorure) ont produit des résultats de séparation des hydrogrammes comparables (ainsi ce dernier est un marqueur conservateur dans le bassin des lacs Turkey). Les temps de rétention des eaux souterraines entre les bassins n’ont pas varié en fonction de la profondeur. Les variations spatiales telles que la conductivité et l’épaisseur du till sont aussi importants pour comprendre le comportement des eaux souterraines après la récolte.

06-05 Braun, G.L. Specificity of substrate control on carbon dioxide flux from soils along a forest toposequence. MSc. Thesis, Department of Biology, University of Western Ontario, London. 114pp, 7 appendices, 2006.

Résumé:La relation entre la topographie, le flux de CO2 dans le sol, la matière organique du sol (MOS) et la matière organique dissoute (MOD) a été établie le long d’un versant boisé au BLT. Selon les observations, la quantité de MOD est la principale propriété du sol à contrôler le flux de CO2 à variation topographique. La relation entre la MOD et le CO2 était affectée par le flux hydrologique. Les périodes de flux importants entraînaient le transport et une baisse de la MOD disponible pour la décomposition microbienne.

06-06 Lindsay, J.B. and I.F. Creed. Distinguishing actual and artefact depressions in digital elevation data. Computers and Geosciences 32, 1192-1204, doi:10.1016/j.cageo.2005.11.002, 2006.

Résumé:Ce document présente la description de cinq approches potentielles pour distinguer les dépressions artéfacts des dépressions réelles dans les MAN : inspection du sol, examen des données de base, approches de classement, approches fondées sur les connaissances, et approches de modélisation. Un comparatif des approches de validation des dépressions pour un bassin au BLT montre que l’approche de modélisation est un peu plus efficace que les autres méthodes. Cette approche est hautement automatisée, applicable à tous les types de terrain, et traite explicitement les incertitudes du MAN.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :