Réduction des conflits chez les grands carnivores dans la Réserve de la biosphère de Waterton

[PDF; 338 Ko]

Avec l’appui du Programme d’intendance de l’habitat (PIH) du gouvernement du Canada (volet sur la prévention), la Waterton Biosphere Reserve Association (WBRA) a mené un projet en 2014-2015 pour réduire les conflits entre les humains et les carnivores sur les terres privées dans la Réserve de la biosphère de Waterton.

Pourquoi ce projet est-il essentiel?

Située dans la partie sud-ouest de l’Alberta, la Réserve de la biosphère de Waterton est l’une des 18 réserves de biosphère au Canada et elle comprend des paysages diversifiés sur le plan écologique dans les Rocheuses canadiennes et les prairies. Les agriculteurs et les éleveurs partagent ce paysage avec plusieurs grands carnivores, notamment des loups, des cougars et des ours. Les conflits entre les humains et les carnivores sont monnaie courante dans les collectivités rurales et ont souvent trait au bétail et aux aliments pour les animaux. La plupart des conflits concernent le loup gris du Nord (Canis lupus occidentalis) et le grizzli (Ursus arctos) qui a fait l’objet d’une évaluation par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada.

Ce qui a été fait

La WBRA a travaillé auprès des propriétaires terriens et d’autres partenaires pour réduire les substances attirantes pour les carnivores et atténuer l’incidence économique pour les propriétaires des conflits entre les humains et les carnivores. Le projet a permis de réduire les substances attirantes en retirant les carcasses d’animaux d’élevage, en installant des clôtures autour des enclos de vêlage et en remplaçant les cellules à grains ou en les remettant à neuf de façon à ce qu’elles soient hors d’atteinte des ours. La WBRA a recueilli les détails sur des projets achevés de gestion des prédateurs dans le sud-ouest de l’Alberta, afin de créer un résumé qui illustre les succès des propriétaires terriens qui ont pris des mesures pour réduire les conflits entre les humains et les carnivores. Le document donne des exemples de techniques éprouvées de réduction des conflits et il peut servir de document de référence pour les propriétaires terriens. De plus, la WBRA a mis au point trois guides techniques pour soutenir les efforts des propriétaires terriens, elle a fait connaître les techniques au moyen des médias sociaux et elle a réalisé un court film sur la vie auprès des grands carnivores.

Réalisations dans le cadre de ce projet

  • Retrait de plus de 850 carcasses d’animaux d’élevage de 500 000 hectares de terre qui appartiennent à 92 propriétaires.
  • Exécution de six projets de réduction des substances attirantes pour diminuer les sources de conflit avec les grands carnivores.
  • Tenue de trois réunions publiques pour sensibiliser les citoyens et mobiliser les propriétaires terriens, les résidents et les titulaires de terres à bail dans les activités d’intendance, notamment le retrait des animaux d’élevage morts, et d’autres projets de gestion des conflits entre les humains et les carnivores.
  • Exécution d’ateliers de sécurité axés sur les ours auprès d’un groupe d’élèves du secondaire, un club 4-H et un groupe de louveteaux pour les sensibiliser et les encourager à participer aux activités de réduction des conflits.
Photo d'un Ours grizzli
Photo : Ours grizzli ( Ursus arctos) © Waterton Biosphere Reserve Association

Importance de ce projet

La WBRA a fait d’importants progrès pour améliorer les relations entre les propriétaires terriens et les grands carnivores dans la Réserve de la biosphère de  Waterton. En outre, la mortalité des grands carnivores a diminué.

Investissement: 2014 à 2015
Investissement: 2014 à 2015 Total des fonds
Fonds du PIH : 21 800 $
Investissement recueilli auprès de partenaires : 70 050 $
Total : 91 850 $


Programme d'intendance de l'habitat - Volet sur la prévention
Courriel : ec.pih-hsp.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :