Nombre d’avis à long terme sur la qualité de l’eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves

Accéder au PDF (459 ko)

Les avis sur la qualité de l'eau potable sont des avis de protection de la santé publique concernant les risques réels ou potentiels pour la santé liés à l'eau potable. En novembre 2015, le gouvernement du Canada s’est engagé à mettre fin à tous les avis à long terme sur la qualité de l’eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves. Cet indicateur montre les progrès réalisés en vue de lever ces avis.

Résultats

Aperçu des résultats

  • En novembre 2015, il y avait 105 avis à long terme sur la qualité de l’eau potableNote de bas de page 1  touchant les réseaux publics dans les réserves.
  • En date du 30 septembre 2020, le nombre total d’avis sur la qualité de l’eau potable est passé de 105 à 58, ce qui représente une diminution nette de 55 % relatif à la base de référence.
  • La plus grande réduction nette du nombre d'avis (11) a été observée en février 2018.Note de bas de page 2 

Progrès relatifs aux avis à long terme sur la qualité de l’eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves en date du 30 septembre 2020, Canada, de 2015 à 2020

Progrès réalisés à l'égard des 78 avis à long terme sur la qualité de l'eau potable touchant les Premières Nations en date d'avril 2016, Canada, 2016 à 2018 (voir le tableau de données ci-dessous pour la description longue)
Tableau de données pour la description longue
Progrès relatifs aux avis à long terme sur la qualité de l’eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves en date de septembre 2020, Canada, de 2015 à 2020
Mois Nombre d’avis à long terme sur la qualité de l’eau ajoutés Nombre d’avis à long terme sur la qualité de l’eau potable résolus Nombre d’avis à long terme sur la qualité de l’eau potable restants
Base de référence s/o s/o 105
Novembre 2015 2 4 103
Décembre 2015 1 0 104
Janvier 2016 0 0 104
Février 2016 3 1 106
Mars 2016 2 2 106
Avril 2016 0 2 104
Mai 2016 0 1 103
Juin 2016 1 2 102
Juillet 2016 0 2 100
Août 2016 3 2 101
Septembre 2016 1 1 101
Octobre 2016 0 2 99
Novembre 2016 0 1 98
Décembre 2016 0 1 97
Janvier 2017 0 1 96
Février 2017 2 0 98
Mars 2017 0 1 97
Avril 2017 2 2 97
Mai 2017 1 4 94
Juin 2017 2 0 96
Juillet 2017 2 0 98
Août 2017 0 1 97
Septembre 2017 0 0 97
Octobre 2017 1 1 97
Novembre 2017 1 3 95
Décembre 2017 2 6 91
Janvier 2018 1 0 92
Février 2018 2 13 81
Mars 2018 1 4 78
Avril 2018 2 4 76
Mai 2018 1 1 76
Juin 2018 0 4 72
Juillet 2018 1 1 72
Août 2018 1 0 73
Septembre 2018 0 4 69
Octobre 2018 1 3 67
Novembre 2018 0 1 66
Décembre 2018 0 4 62
Janvier 2019 0 0 62
Février 2019 0 2 60
Mars 2019 0 1 59
Avril 2019 2 4 57
Mai 2019 1 0 58
Juin 2019 0 0 58
Juillet 2019 0 2 56
Août 2019 0 0 56
Septembre 2019 0 0 56
Octobre 2019 1 1 56
Novembre 2019 1 0 57
Décembre 2019 1 0 58
Janvier 2020 1 1 58
Février 2020 3 0 61
Mars 2020 0 0 61
Avril 2020 1 0 62
Mai 2020 0 0 62
Juin 2020 2 2 62
Juillet 2020 1 1 62
Août 2020 1 1 62
Septembre 2020 2 6 58

Remarque : s/o = sans objet.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,94 ko)

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : Le graphique montre le nombre d'avis à long terme sur la qualité de l'eau potable qui demeurent en vigueur à la fin de chaque mois par rapport à la base de référence de 105 avis.
Source : Services aux Autochtones Canada (2020) Lever les avis à long terme sur la qualité de l'eau potable.

Les avis sur la qualité de l'eau potable sont émis dans les collectivités hors réserve partout au Canada par les administrations municipales, provinciales ou territoriales concernées.

Dans les collectivités des Premières Nations, il incombe au chef et au conseil d'émettre ou d'annuler un avis sur la qualité de l'eau potable et de prendre les mesures nécessaires.

Un avis sur la qualité de l'eau potable est considéré comme un avis à long terme lorsqu'il est en vigueur pendant plus d'une année. Cela se produit généralement lorsqu'un système d'alimentation en eau ne fonctionne pas bien pour diverses raisons, par exemple en raison d'un mauvais fonctionnement de l'équipement ou de problèmes opérationnels qui empêchent le système de traiter l'eau selon la qualité requise.

Lorsqu’un avis sur la qualité de l’eau potable est en vigueur, les résidents doivent acheter de l’eau embouteillée ou faire bouillir leur eau potable ou prendre d’autres moyens pour la purifier.

À propos de l'indicateur

À propos de l'indicateur

Ce que mesure l'indicateur

En novembre 2015, le gouvernement du Canada s’est engagé à lever, d’ici 2021, tous les avis à long terme sur la qualité de l’eau potable touchant environ 800 système publics d’alimentation en eau financés par le gouvernement fédéral dans les réserves. À ce moment-là, on avait établi une base de référence qui comprenait 77 avis en vigueur dans 53 collectivités des Premières Nations.

En janvier 2018, environ 250 système publics d’eau potable supplémentaires ont été ajoutés au nombre de système visés par l’engagement élargi du Canada. En tenant compte des réseaux supplémentaires qui ont été touchés par les avis à long terme sur la qualité de l’eau potable, la base de référence de novembre 2015 a été révisée à 105 avis en vigueur dans 67 collectivités.

Les résultats concernant les avis à long terme sur la qualité de l’eau potable touchant des réseaux publics dans les réserves, ainsi qu’une carte des collectivités touchées, peuvent être consultés sur la page Web de Services aux Autochtones Canada: Lever les avis à long terme sur la qualité de l’eau.

Pourquoi cet indicateur est important

Les avis sur la qualité de l’eau potable informent les personnes touchées sur les mesures à prendre afin de se protéger contre les risques réels ou éventuels pour leur santé entourant l’eau potable qui leur est distribuée.

Bien que l’eau potable du Canada soit parmi les plus sûres du monde, une bonne compréhension des principales tendances liées aux avis de la qualité de l’eau potable permet d’identifier plus facilement les priorités concernant l’amélioration de nos systèmes d’eau potable. Une évaluation des écosystèmes naturels d’où provient l’eau potable et des mesures de revitalisation des écosystèmes touchés peuvent aider à améliorer la salubrité et la durabilité de l’eau potable au Canada. L’amélioration des infrastructures et des installations d’eau potable pourrait également contribuer à réduire les avis sur la qualité de l’eau potable au Canada.

G6
Eau potable

Cet indicateur suit le progrès de la Stratégie fédérale de développement durable de 2019 à 2022 par rapport à la cible : Tous les Canadiens ont accès à de l'eau potable et, en particulier, les défis importants auxquels les collectivités autochtones font face sont résolus. Les données les plus récentes disponibles montrent qu’au 30 septembre 2020, le nombre total d’avis sur la qualité de l’eau potable était passéNote de bas de page 3  de 105 à 58, ce qui représente une diminution totale de 55 %.

Indicateur connexe

L'indicateur sur les Avis concernant la qualité de l'eau potable fournit un aperçu national à long terme des raisons pour lesquelles les avis concernant la qualité de l'eau potable sont émis, que ce soit en raison de la qualité de l'eau ou de problèmes liés à l'équipement et aux procédés.

Sources des données et méthodes

Sources des données et méthodes

Sources des données

Les données pour cet indicateur proviennent de Services aux Autochtones Canada.

Services aux Autochtones Canada aide les collectivités des Premières Nations à établir leurs propres programmes de surveillance de la qualité de l'eau potable et fournit des fonds connexes par l'entremise de son programme des contrôleurs communautaires de la qualité de l'eau potable.

Des contrôleurs communautaires de la qualité de l'eau potable prélèvent et analysent des échantillons d'eau potable pour y déceler la présence de contaminants bactériologiques, à titre de dernière vérification de la qualité globale de l'eau potable au robinet. Si une collectivité n'a pas de contrôleur communautaire de la qualité de l'eau potable, un agent d'hygiène du milieuNote de bas de page 4  échantillonnera et analysera la qualité de l'eau potable, avec la permission de la collectivité. Les agents d'hygiène du milieu analysent la qualité de l'eau potable pour y déceler la présence de contaminants chimiques, physiques et radiologiques et veillent à l'assurance et au contrôle de la qualité. Ils examinent et interprètent les résultats des analyses et diffusent ces résultats dans les collectivités des Premières Nations. Dans tous les cas, si l'eau est jugée non potable, l'agent d'hygiène du milieu présente immédiatement les recommandations appropriées au chef et au conseil afin qu'ils prennent les mesures qui s'imposent, comme émettre un avis sur la qualité de l'eau potable.

Un avis sur la qualité de l'eau potable devient automatiquement un avis à long terme sur la qualité de l'eau potable lorsqu'il est en vigueur depuis un an.

Méthodes

Services aux Autochtones Canada consigne les avis sur la qualité de l'eau potable lorsqu'ils sont émis et lorsqu'ils deviennent des avis à long terme sur la qualité de l'eau potable. Ces renseignements sont conservés dans une base de données et sont mis à jour à mesure que de nouvelles données sont disponibles.

Changements récent

Dans cette mise à jour, une base de référence élargie de 105 avis à long terme sur la qualité de l'eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves est utilisée. La mise à jour précédente était basée sur un ensemble original d'environ 800 systèmes d'eau potable soutenus financièrement par Services aux Autochtones Canada dans les collectivités des Premières nations et ne comprenait pas environ 250 systèmes publics d'eau potable supplémentaires dans les réserves ajoutés en janvier 2018.

Mises en garde et limites

Cet indicateur présente l'état en date du 30 septembre 2020 des progrès réalisés en vue de l'élimination des 105 avis à long terme concernant l'eau potable dans les systèmes publics des réserves. Les avis peuvent être ajoutés et/ou résolus au cours d'un mois donné. Le total indiqué dans cet indicateur représente le changement net par rapport à la base de référence de 105. 

Le nombre d'avis à long terme sur la qualité de l'eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves n'est pas statique et les données sont mises à jour fréquemment en fonction de l'évolution de la situation. Les résultats des avis à long terme concernant l'eau potable dans les réserves, ainsi qu'une carte des collectivités touchées, sont disponibles sur le site Web de Services aux Autochtones Canada : Lever les avis à long terme sur la qualité de l'eau potable.

Les données sur le nombre d'avis à long terme concernant l'eau potable qui sont en place et qui ont été résolus sont des chiffres globaux. Elles ne sont pas ventilées par type d'avis (faire bouillir l'eau, ne pas consommer, ne pas utiliser).

Ressource

Ressource

Référence

Services aux Autochtones Canada (2020) Lever les avis à long terme sur la qualité de l'eau potable. Consulté le 2 octobre 2020.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :