Le temps violent en été

Renseignements sur les mesures de sécurité à suivre pendant un épisode de temps violent en été.

Soyez prudents

À l'extérieur, nous sommes vulnérables aux conditions météorologiques menaçantes, particulièrement lorsque nous nous trouvons dans la nature ou dans des espaces à découvert. Lorsque nous pratiquons des sports ou des activités en plein air, nous devons connaître les prévisions météorologiques et savoir s’il y a une possibilité qu’un orage se forme. Il faut également pouvoir reconnaître les signes précurseurs de mauvais temps et savoir comment assurer notre sécurité. Si le ciel s’obscurcit rapidement, il faut trouver un refuge dans les plus brefs délais.

La foudre est le danger le plus courant associé aux orages. La foudre est une décharge électrique qui peut atteindre 10 000 ampères et qui frappe le sol à environ 40 000 kilomètres par seconde. Elle cherche toujours le chemin le plus facile vers le sol. Dès que vous voyez la foudre ou entendez le tonnerre, vous devriez vous mettre à l’abri. Les orages produisent aussi des vents très forts, de la grêle, de fortes pluies et parfois même des tornades.

Pour être en sécurité à l’extérieur, vous devez connaître votre environnement immédiat et les environs. En repérant à l’avance les endroits sécuritaires où vous réfugier, vous serez en mesure de vous diriger rapidement vers un abri si le ciel s'assombrit et que vous entendez des coups de tonnerre ou voyez des éclairs. N’oubliez pas qu’un orage peut se développer très rapidement et que vous devez être en mesure de vous mettre à l’abri en aussi peu que 30 minutes, et très souvent, en beaucoup moins de temps.

Conseils pratiques en cas de mauvais temps

Orage, foudre, vents forts, grêle et tornade

  • Si vous êtes à l'intérieur d'une tente ou d'une tente-roulotte, réfugiez-vous dans un bâtiment, tel que le bloc sanitaire, les toilettes ou la salle communautaire, ou un véhicule à toit rigide.
  • S'il n'y a pas de bâtiment à proximité, accroupissez-vous dans un fossé ou autre dépression de terrain, et protégez votre tête avec vos bras.
  • En cas de tornade, sortez immédiatement de votre voiture, car les vents violents peuvent aisément la renverser.
    • À défaut d'un bâtiment solide pour vous abriter, couchez-vous à plat dans un fossé, un ravin ou autre dépression de terrain et protégez votre tête avec vos bras.
    • Prenez garde aux débris projetés dans les airs.
  • Si vous êtes dans l'eau ou à bord d'une embarcation, dirigez-vous vers le rivage dès les premiers signes de mauvais temps et abritez-vous.
  • Attendez 30 minutes après que l'orage soit passé avant de retourner dans un espace à découvert ou sur l'eau.

Pluie abondante et crue subite

  • Ne campez pas trop près des ruisseaux ou des rivières, car la pluie abondante peut causer une augmentation rapide du niveau d'eau.
  • Ne traversez jamais de ruisseaux ou de rivières en crue, car les sous-courants peuvent vous emporter en aval.
  • En cas de crue subite, dirigez-vous sans tarder vers un endroit surélevé.

S’informer pour mieux se protéger

Pour mieux profiter des activités en plein air et être en mesure de vous protéger, il est important que vous connaissiez les plus récents bulletins météorologiques et les alertes en vigueur émis par Environnement et Changement climatique Canada. Divers outils donnent accès à ces renseignements en tout temps, où que vous soyez, même si vous êtes en déplacement.

Les prévisions et les alertes météorologiques d’Environnement et Changement climatique Canada sont disponibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept sur son site Web météo, où il est possible de vous abonner au service RSS. En plus d’être diffusées par les médias locaux, les conditions météorologiques locales peuvent être obtenues au moyen d’un service téléphonique de renseignements enregistrés dans votre région. Vous pouvez également communiquer avec un expert d’Environnement et Changement climatique Canada sept jours sur sept au service de consultation météorologique Météo-Conseil : 1-888-292-2222.

Le réseau Radio-Météo Canada diffuse en continu des bulletins météorologiques sur sept fréquences VHF de la bande 162 MHz. Le signal peut être capté par les récepteurs Radio-Météo, disponibles chez plusieurs détaillants au Canada. Dans certaines régions, un signal à faible puissance est transmis sur les bandes AM ou FM et peut être capté sans qu’il soit nécessaire de se munir d’un tel récepteur. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web de Radio-Météo.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les conditions météorologiques dangereuses et les mesures de sécurité à suivre, visitez le site Web d’Environnement et Changement climatique Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :