Mercure : sensibilisation, éducation et prise de mesures

Les organismes gouvernementaux travaillent ardemment afin de nous protéger contre l'exposition au mercure par l'intermédiaire de diverses stratégies et divers programmes; par contre, nous pouvons tous aider à réduire les risques par la sensibilisation, l'éducation et l'action. Dès que nous avons défini les sources de mercure, nous pouvons prendre des mesures proactives afin de limiter notre exposition et nos rejets. Cette page décrit les mesures que vous pouvez prendre afin de vous protéger vous-même et de protéger l'environnement.

Étape 1 : Utiliser moins d'énergie

Les centrales au charbon représentent l'une des plus importantes sources d'émission de mercure dans l'environnement canadien. Si nous diminuons la quantité d'électricité que nous consommons, nous pouvons réduire les émissions de mercure de ce secteur. Les barrages hydroélectriques augmentent également la concentration de mercure dans leurs bassins de retenue. Une demande réduite d'énergie correspond à un nombre réduit de barrages à construire. Employez des produits écoénergétiques et renseignez-vous auprès des organismes environnementaux de votre municipalité ou auprès de Ressources naturelles Canada sur les moyens possibles d'augmenter l'efficacité énergétique de votre maison.

Étape 2 : Réduire l'utilisation de produits contenant du mercure

Certains produits de consommation courants contiennent du mercure. Bien que la teneur en mercure ait été réduite dans certains produits tels que les lampes fluorescentes, les consommateurs ont toujours le choix d'opter pour des produits sans mercure. Pour savoir quels sont les produits qui contiennent du mercure et quels sont les solutions de rechange à ces produits, veuillez consulter la page Produits contenant du mercure. Bien que les ampoules incandescentes représentent une solution de rechange pour l'éclairage, ces dernières ne sont pas aussi efficaces énergiquement que les lampes fluorescentes. L'utilisation de lampes fluorescentes à faible teneur en mercure peut aider à consommer moins d'énergie et à réduire les émissions globales de mercure, en autant qu'elles sont bien recyclées. Pour obtenir de plus amples renseignements, lisez l'article qui apparaît dans le magazine EnviroZine dans le site Web d'Environnement Canada.

Pour les produits contenant du mercure qui sont déjà utilisés, il est important de les manipuler avec soin afin d'éviter tout déversement potentiellement nuisible. À la fin de la vie utile du produit, il faut aussi éliminer le produit de façon sécuritaire, conformément aux politiques et aux règlements locaux.

Étape 3 : Renseignez-vous!

Afin de connaître les problèmes associés au mercure dans l'environnement, veuillez consulter la section intitulée À propos du mercure de ce site. Transmettez-les! Partagez les connaissances que vous avez acquises au sujet du mercure et faites connaître les mesures que vous pouvez prendre pour aider votre famille, vos voisins et vos collègues de travail.

Étape 4: Impliquez-vous!

Vous avez étudié les effets nuisibles du mercure dans l'environnement et vous avez reduit votre exposition et vos rejets - qu'est-ce qu'il reste à faire? Vous pouvez vous engager dans une des plusieurs initiatives au suject du mercure. Il existe une telle occasion pour les ornithologues au Québec. Le Service canadien de la faune cherche des volontaires pour fournir des informations sur leurs observations des populations de plongeon huard dans certains lacs au Québec. Ces données seront mises en parallèle avec des données obtenues par des chercheurs pour déterminer l'effect de la pollution par le mercure sur les huards. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter leur site Internet.

Si vous connaissez d'autres moyens d'encourager la participation du public et de réduire les émissions de mercure, communiquez avec nous !

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :