Le mercure et la dentisterie

Qu'est ce qu'un amalgame dentaire?

Un amalgame dentaire est un produit argenté, contenant du mercure, que bien des gens connaissent. Les dentistes utilisent couramment les amalgames pour obturer les cavités dentaires. Un amalgame est une combinaison de quantités à peu près égales de mercure élémentaire et d'une poudre d'alliage contenant d'autres métaux, comme l'argent, l'étain, le cuivre et le zinc. Le mercure sert à lier les autres composés de l'amalgame dentaire pour former un matériau de restauration dur et stable. L'utilisation de l'amalgame dentaire est largement répandue depuis plus de 150 ans et celui ci constitue l'un des matériaux les plus anciens utilisés dans les soins de santé bucco dentaire.

Les amalgames contenant du mercure sont utilisés en dentisterie parce qu'ils sont moins chers que d'autres solutions de remplacement, telles que l'or, la porcelaine et des restaurations en composite (blanc). Les amalgames sont aussi très durables. De plus, les dentistes continueront à utiliser des amalgames dentaires contenant du mercure parce qu'il est relativement rapide et facile de le mettre en place et qu'il est souvent possible de le réparer.

Pour obtenir d'autres renseignements d'ordre général relatifs aux amalgames dentaires, prière de consulter la page produits contenant du mercure. Il y a aussi de nombreux site Web auxquels réfèrent la page liens et qui peuvent être intéressants.

Y a t il des préoccupations concernant la santé et la sécurité relatives aux amalgames?

Pour obtenir des renseignements sur la santé et la sécurité à propos des amalgames dentaires, consulter les sites Web ci dessous:

Y a t il des préoccupations environnementales concernant les amalgames?

Un amalgame dentaire contient du mercure, un métal toxique et persistant ayant des effets néfastes sur l'environnement et la santé humaine, y compris des retards dans le développement neurologique des enfants. Dans les lacs et les cours d'eau, le mercure se transforme en méthylmercure, un composé très toxique qui s'accumule dans les poissons et finalement dans la faune et chez les humains.

L' Association dentaire canadienne reconnaît que même si l'amalgame dentaire est un matériau sans danger pour obturer des cavités, il faudrait recueillir et récupérer les résidus d'amalgames dentaires, pour empêcher le rejet du mercure dans l'environnement.

Environnement Canada et L'Association dentaire canadienne collaborent dans le cadre du Standard pancanadien relatif au mercure dans les résidus d'amalgames dentaires, en vue d'une réduction des rejets de mercure par les résidus d'amalgames dentaires de 95 p. 100 du niveau de base existant en 2000, d'ici 2005.

Un article publié dans la revue de L'Association dentaire canadienne intitulé: Canada wide Standards: A Pollution Prevention Program for Dental Amalgam Waste, (en anglais seulement), décrit les relations entre le mercure, les résidus d'amalgames dentaires en particulier, et l'environnement. Il décrit également le rôle important de la prévention de la pollution afin que la collectivité des dentistes fasse partie de la solution à ce sérieux problème de salubrité de l'environnement.

Comment les amalgames dentaires passent-ils du cabinet dentaire à l'environnement?

Le mercure des résidus d'amalgames dentaires peut entrer dans l'environnement par différentes voies. Le mercure des résidus d'amalgames peut finir à la surface de l'eau, dans l'atmosphère ou même dans les sols agricoles par les opérations de rejet dans les égouts, les dépotoirs et les incinérateurs de déchets. Parce que le mercure est un élément et qui ne se dissocie pas, il peut finalement suivre un cycle par le truchement de différentes parties de l'environnement et se retrouver autour du monde.

Un amalgame est relativement stable; toutefois, lorsque des résidus d'amalgames sont rejetés, le taux de libération du mercure peut varier selon la taille des particules d'amalgame et les conditions environnementales, par exemple, la chimie et la température des milieux, tels que les égouts, les sols, les boues et les masses d'eau dans lesquels les eaux d'égout se déversent. Même si la quantité de mercure rejeté par un cabinet dentaire donné peut sembler insignifiante, la quantité produite par plus de 17 000 dentistes canadiens est considérable.

Un étude effectuée en 2002 a conclu qu'environ 60 p. 100 des résidus d'amalgames ne sont pas recueillis par les systèmes de succion classiques (Watson et al., 2002). Ces résidus d'amalgames peuvent parcourir les systèmes d'égouts municipaux jusqu'aux installations de traitement des eaux usées et être rejetés directement dans des cours d'eau ou finir dans les boues d'épuration. Lorsque ces boues sont répandues sur un terrain, le mercure qui s'y trouve peut passer dans le sol ou se volatiliser à partir du sol et être émis dans l'atmosphère. Lorsque les boues d'épuration sont incinérées, le mercure qu'elles contiennent peut se trouver rejeté dans l'atmosphère.

Le mercure peut aussi entrer dans l'environnement lorsque des résidus d'amalgames sont accidentellement ou intentionnellement rejetés avec des déchets municipaux solides ou des déchets biomédicaux. L'incinération des déchets municipaux solides ou biomédicaux ouvre au mercure une voie directe vers l'atmosphère. Dans les dépotoirs, le mercure qui se volatilise fait partie des gaz des dépotoirs et il est rejeté dans l'atmosphère.

Une fois entré dans l'atmosphère, le mercure peut se déposer sur les sols ou les masses d'eau, et finalement être absorbé par les poissons, la faune et les humains. À cause de la capacité du mercure à se déplacer sur de longues distances avec les courants venteux, le mercure rejeté d'une source ponctuelle peut rester sur place dans l'environnement ou être transporté, au fil du temps, régionalement ou même globalement, et se déposer loin de la source.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :