Refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman

Le refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman est situé dans la paroisse d’Inkerman, au sein du comté de Gloucester, à environ 2 km au nord-est du village d’Inkerman, au Nouveau-Brunswick.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Le refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman préserve un habitat utilisé par beaucoup de grands hérons et d'autres oiseaux coloniaux. Cette péninsule boisée, isolée, protège une population reproductrice de plus de 50 couples de grands hérons, soit plus de 1 % de la population de la province, ainsi que d’autres espèces nichant en colonies qui nécessitent un habitat très spécifique. Ces espèces fragiles sont très sensibles aux perturbations d’origine humaine et nécessitent un habitat non perturbé dans lequel elles peuvent élever leurs oisillons. Cet habitat comprend habituellement des îles au large ou des péninsules isolées, comme celui de ce refuge.

Grand Héron
Grand héron

Paysage

L’habitat du refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman est composé principalement d’un marécage boisé dominé par des épinettes rouges, des érables rouges, des bouleaux à papier et un moindre nombre de peupliers faux-trembles, de sapins baumiers et d’épinettes blanches. À un certain moment, le refuge a aussi abrité la plus importante colonie de bihoreaux gris dans la région de l’Atlantique; toutefois, ces oiseaux se sont déplacés à 18 km au nord du site.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs d'Inkerman
Description longue

Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) d'Inkerman au Nouveau-Brunswick, situé à l'est d'Inkerman ainsi qu'au sud d'Inkerman Ferry et des routes 113 et 345. La carte indique les limites du refuge, qui renferme une partie terrestre longeant le littoral de la baie de Pokemouche. Le refuge se situe entre le lac Inkerman, la Grande Anse et le Golfe du Saint-Laurent. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les zones intertidales ainsi que les routes sont indiquées sur la carte. Un encart sur la carte montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Le saviez-vous?

Se tenant debout à une hauteur moyenne de 1 mètre, le grand héron peut sembler large et pesant; cependant, son poids moyen se situe seulement entre 4 et 5 livres.

Accès au refuge

Des refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui d’Inkerman, sont établis à la grandeur du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs durant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges soient utilisés par les oiseaux pour s’alimenter, se reposer ou nicher, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. Les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Des nids de grands hérons et de bihoreaux gris
Des nids de grands hérons et de bihoreaux gris dans le ROM d’Inkerman. Photo : C. MacKinnon


Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur ce qui est permis dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez visiter la section Gestion et activités du site Web. Pour en savoir plus sur le refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Faits saillants sur le refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Nouveau-Brunswick
Latitude et longitude 47° 40' N, 64° 50' O
Superficie 15,10 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1998
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Sans objet
Désignations supplémentaires Fait partie de la zone importante pour la conservation des oiseaux de la héronnière de la pointe aux Rats Musqués
Type d’habitat principal Marécage boisé dominé par des épinettes rouges, des érables rouges, des bouleaux à papier et un moindre nombre de peupliers faux-trembles, de sapins baumiers et d’épinettes blanches. Une péninsule boisée, isolée, avec une aire de nidification évoluant au fil du temps.
Principales espèces d’oiseaux Grand héron et bihoreau gris
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune, région de l’Atlantique
Propriétaire foncier Propriétaire privé

Lien connexes

Refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman sur Google Maps (Google Maps est une source d'information complémentaire qui aide à situer le refuge d’oiseaux migrateurs et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site)

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l'Atlantique
Service canadien de la faune
Programme des aires protégées
17, allée Waterfowl
Sackville (Nouveau-Brunswick) E4L 1G6

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :