Refuge d’oiseaux migrateurs de la Rivière-Rideau

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de la Rivière-Rideau est situé près de Merrickville, Ontario. Il offre à beaucoup d'espèces de la sauvagine un endroit sécuritaire pour se nourrir et se reposer.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Le refuge d’oiseaux migrateurs de la Rivière-Rideau s’étend sur 5,6 kilomètres vers le sud-ouest à partir du village de Merrickville, en Ontario, le long des berges de la rivière Rideau. Ses nombreuses plantes aquatiques, offrant nourriture et abri, en font un lieu idéal d’alimentation et de repos pour la sauvagine.

Chaque jour, pendant la migration d’automne, il est possible d’y apercevoir jusqu’à 1 000 bernaches du Canada, et près d’un millier de canards.

Canard colvert
Canard colvert en vol


La majorité des canards du refuge sont des canards barboteurs, c’est-à-dire des canards qui se nourrissent près de la surface de l’eau, tels que des colverts, des canards noirs et des sarcelles à ailes bleues. On y trouve cependant aussi quelques canards plongeurs, c’est-à-dire des canards qui plongent sous la surface de l’eau pour se nourrir, dont le fuligule à collier. Le refuge représente également un havre de paix durant la saison de la chasse pour la sauvagine qui se nourrit et se repose sur la rivière Rideau.

Fuligule à collier
Fuligule à collier
 

Le saviez-vous?

Le refuge d’oiseaux migrateurs de la Rivière-Rideau offre un habitat favorable pour le fuligule à collier qui préfère les terres humides peu profondes bordées de végétation émergente, submergée ou flottante comme les scirpes, le potamot et les nénuphars. Ce refuge comporte de vastes marais où poussent des quenouilles, du riz sauvage et des plantes aquatiques émergentes latifoliées, en plus de la végétation flottante et submergée, ce qui offre des aires de repos adaptés pour la sauvagine.

Paysage

La section de rivière qui traverse le refuge est gérée par Parcs Canada et par le ministère des Richesses naturelles et des forêts de l’Ontario, tandis que les terres qui la bordent sont publiques ou privées. À partir de Merrickville, les 2,4 premiers kilomètres du refuge, de chaque côté de la rivière, comportent de vastes marais où poussent des quenouilles, du riz sauvage et des plantes aquatiques émergentes latifoliées, en plus de la végétation flottante et submergée. En s’éloignant de la rivière, les marais laissent place à des marécages aux sols couverts de mousses et de carex (ou laîches) et où poussent des aulnes et mélèzes laricins. Plus loin encore dans les terres, sur des sols plus secs, des thuyas occidentaux poussent en bosquets denses. Les 3,2 kilomètres restants de la rivière au sein du refuge sont dégagés et comportent peu de plantes aquatiques immergées. Des touffes éparses de végétation dépassent de l’eau près des berges, lesquelles sont sèches et très développées en tant que zones résidentielles et de chalets. Les autres terres du refuge sont surtout occupées par des exploitations agricoles et des terrains boisés d’érables à sucre, de tilleuls d’Amérique et d’ormes.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs de la Rivière-Rideau
  • Description longue

    Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de la Rivière-Rideau par rapport à l'Ontario, à Merrickville, à Kilmarnock et à la rivière Rideau. La carte indique les limites du refuge, qui longent la rivière Rideau et s'étendent vers l'intérieur depuis les deux rives. Le ROM se situe à l'ouest de la jonction des autoroutes 43 et 15 et au nord-ouest de l'autoroute 16. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les routes ainsi que les les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Planifiez votre visite

Que vous préfériez pagayer en eaux dégagées ou rouler sur les routes bucoliques qui bordent la rivière, la rivière Rideau a beaucoup à vous offrir. Ne manquez pas de visiter l’une des écluses, dont la plupart sont dotées de toilettes, d’endroits où amarrer votre embarcation pour la nuit, et d’aménagements pour le pique-nique tels que des tables, des bancs et des grilles de barbecue. Et tant que vous y êtes, prenez un moment pour apprécier la faune qui visite et qui habite la région.

Des refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui de la rivière Rideau, sont créés dans l’ensemble du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs pendant les périodes critiques de leur migration. Que ces refuges soient utilisés par les oiseaux pour s’alimenter, se reposer ou nicher, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. Les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Pour en savoir davantage sur les activités permises dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web. Pour en savoir davantage sur le Refuge d’oiseaux migrateurs de la Rivière-Rideau en particulier, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Éléments clés au sujet du refuge d’oiseaux migrateurs de la Rivière-Rideau

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Région de l’Ontario
Latitude et longitude 44°54' N, 75°52' O
Superficie 800 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1957
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) S. O.
Autres désignations
Type d’habitat principal Marais, marécages, forêt terrestre, terres cultivées et de fauche, eaux ouvertes
Espèces clés d’oiseaux Bernache du Canada, canard colvert, canard noir, sarcelle à ailes bleues et fuligule à collier
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune, région de l’Ontario
Propriétaires fonciers Corporation of the Village of Merrickville, Parcs Canada, province de l’Ontario et propriétaires privés

Liens connexes

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada – région de l’Ontario
Service canadien de la faune
Conservation des écosystèmes
4905, rue Dufferin
Toronto (Ontario)  M3H 5T4

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Adresse électronique : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :