Réserve nationale de faune de l’île Mohawk

La réserve nationale de faune (RNF) de l’Île-Mohawk est un petit affleurement calcaire à la végétation clairsemée s’étalant sur 1,3 hectare (ha) dans le la Érié à l’est. Elle est située à environ 20 kilomètres (km) au sud-ouest de Port Colborne, en Ontario, près de l’embouchure de la rivière Grand.

Description

L’île est principalement composée de landes calcaires ouvertes et d’un banc de gravier élevé le long de sa rive est. Elle est grandement touchée par les nombreux épisodes de vents forts qui entraînent l’inondation de l’île entière. La végétation éparse se trouve seulement sur les sols minces des de petites dépressions et crevasses rocheuses. L’île Mohawk était autrefois appelée « Gull Island » en raison du grand nombre de mouettes et de goélands (gulls, en anglais) qui venaient se reposer sur l’île.

Image d'un phare sur l'île Mohawk
Phare sur l'île Mohawk

L’établissement de la RNF en 1978 visait à protéger les oiseaux aquatiques nichant en colonies. L’île est un important site de nidification pour plusieurs espèces d’oiseaux aquatiques, en particulier :

  • le goéland argenté;
  • le goéland à bec cerclé;
  • la sterne pierregarin;
  • le cormoran à aigrettes.

Les caractéristiques naturelles de l’île en font un excellent habitat de repos et de refuge contre les prédateurs. Sur l’île, les sources de nourriture sont facilement accessibles, et les oisillons sont très peu perturbés par les activités humaines. Les populations d’oiseaux aquatiques coloniaux dans la RNF de l’Île-Mohawk, qui font l’objet d’un suivi depuis les années 1970, sont également visées par une étude de surveillance de la toxicité à long terme menée par Environnement et Changement climatique Canada.

L’île constitue une halte migratoire pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs, en particulier des espèces de sauvagine et d’oiseaux de rivage en migration au printemps et à l’automne. Parmi les espèces de la sauvagine souvent observées dans la région, on compte :

  • le canard colvert;
  • la bernache du Canada;
  • le garrot à œil d’or;
  • des fuligules.

Des oiseaux de rivage comme les bécasseaux sont aussi souvent présents. Ils passent par l’île et l’utilisent comme site de repos ou halte migratoire lorsqu’ils traversent le lac Érié, le long des voies migratoires du Mississippi et de l’Atlantique.

Image de deux poussins de sterne
Image des Oisillons de la sterne pierregarin

Bien que les environs accueillent une multitude d’espèces d’oiseaux, très peu d’autres types d’animaux fréquentent l’île. La végétation terrestre clairsemée n’offre que peu de couvert ou de nourriture aux vertébrés résidents. Des couleuvres rayées vivent dans les fondations du phare de l’île. Elles sont les représentantes de la seule autre espèce sauvage qui survit sur l’île. À ce jour, aucune espèce en péril n’a été recensée dans la RNF de l’Île-Mohawk.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur la RNF de l’Île Mohawk dans le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

En vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada, les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages. L’objectif premier des RNF est de protéger et de conserver la faune et son habitat. À cette fin et conformément à la loi, toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation de la faune peut être interdite. Par conséquent, la plupart des RNF ne sont pas accessibles au public et toutes les activités y sont interdites. Toutefois, certaines activités peuvent être autorisées par avis public ou délivrance de permis dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs du plan de gestion de la RNF. Pour plus d’informations, veuillez consulter la section des plans de gestion et activités des RNF.

L’accès à la RNF de l’Île-Mohawk est limité selon les saisons. L’accès public est interdit entre le 1er avril et le 31 août afin de protéger les oiseaux migrateurs pendant la nidification. Certaines activités sont autorisées dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs de conservation du plan de gestion de la RNF. Des avis publics énumérant les activités autorisées sont affichés aux points d’accès de la réserve. L’accès public est permis seulement le jour entre le 1er septembre et le 31 mars (en dehors de la saison de reproduction des autres espèces). Les activités permises sont :

  • l'observation d'oiseaux;
  • l'observation du phare;
  • la baignade;
  • la pêche récréative (les pesées en plomb ne sont pas autorisées) La pêche est assujettie aux règlements de pêche de l'Ontario, lesquels prévoient entre autres la possession d'un permis de pêche récréative délivré par le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario.

Il est interdit en tout temps :

  • de faire du camping;
  • de faire des feux en plein air;
  • de chasser.

La RNF de l’Île-Mohawk est un point d’intérêt local bien connu, et les eaux qui l’entourent sont très populaires pour la navigation de plaisance et la pêche pendant les mois d’été. Des permis doivent être obtenus auprès du Service canadien de la faune pour les activités suivantes :

  • effectuer de la recherche;
  • mener des évaluations environnementales;
  • effectuer des suivis.

Pour en savoir plus sur l’accès et l’obtention de permis, communiquez avec le bureau régional d’Environnement et Changement climatique Canada.

Carte de la réserve

Carte de la RNF de l'île Mohawk
Carte de la RFN de l’Île-Mohawk
Description longue

Carte montrant la région près de la pointe Rock, qui s’étend dans le lac Érié, en Ontario. Les limites de la RNF de l’Île-Mohawk sont indiquées. La RNF est située au sud de la baie Mohawk et au sud-est de la pointe Rock. L’échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. La carte en médaillon situe la RNF au Canada.

La carte n’a qu’une valeur indicative et ne doit pas être utilisée pour définir des limites officielles.

Tableau sommaire

Tableau sommaire
Catégorie Information
Désignation de l’aire protégée RNF
Province/territoire Ontario
Latitude/longitude Latitude : 42° 50' 05” N /longitude : -79° 31' 22” O
Superficie 1,3 ha (selon le niveau du lac Érié)
Raison de la désignation de l’aire protégée Les habitats insulaires sont d’importantes caractéristiques géographiques de la partie est du lac Érié et sont d’importants sites de nidification et de repos pour plusieurs espèces d’oiseaux aquatiques coloniaux piscivores, qui s’y trouvent en abondance. Ils constituent aussi une aire de repos et une halte migratoire pour la sauvagine et les oiseaux de rivage lors des migrations du printemps et de l’automne, le long des voies migratoires du Mississippi et de l’Atlantique.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1978
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Réserve naturelle intégrale (Ia)
Autres désignations Région de conservation des oiseaux no 13 de l’Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord (ICOAN), comprise dans l’écozone des Plaines à forêts mixtes et l’écorégion des basses terres du lac Érié.
Espèces vedettes ou phares Oiseaux aquatiques vivant en colonie

Espèces inscrites à la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune répertoriée
Type d’habitat principal Basses terres du lac Érié
Espèces non indigènes et envahissantes
Autres liens Oiseaux

Amphibiens et reptiles

Principales menaces et difficultés
  • Augmentation de la circulation des bateaux près de l’île, ce qui intensifie l’action des vagues
  • Accès public non autorisé
  • Perturbation des oiseaux nicheurs
Organisme de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation

L’accès public à la RNF est interdit entre le 1er avril et le 31 août, sauf pour les activités de recherche, de surveillance et d’entretien de l’infrastructure autorisées en vertu d’un permis délivré par le SCF.

L’accès public est autorisé seulement le jour entre le 1er septembre et le 31 mars. Les activités permises sur l’île pendant cette période sont :

  • l'observation d'oiseaux;
  • l'observation du phare;
  • la baignade;
  • la pêche récréative (les pesées en plomb ne sont pas autorisées) La pêche est assujettie aux règlements de pêche de l'Ontario, lesquels prévoient entre autres la possession d'un permis de pêche récréative délivré par le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario.

Le camping et les feux en plein air sont interdits en tout temps.

Remarque : En cas de divergence entre les renseignements contenus sur la présente page Web et les avis affichés sur le site de la RNF, les avis prévalent à titre d’instruments juridiques autorisant l’activité.

Contactez-nous

Environnement et Changement climatique Canada – Région de l’Ontario
Service canadien de la faune
Programme des aires protégées
4905, rue Dufferin
Toronto ON
M3H 5T4

Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :