Réserve nationale de faune de l’île Scotch Bonnet

Vue aérienne de la l'île de la RNF de l'île Scotch Bonnet
Photo : © Environnement et Changement climatique Canada. Réserve nationale de faune de l'île Scotch Bonnet - vue aérienne

Documents connexes

Description

La réserve nationale de faune (RNF) de l'Île Scotch Bonnet accueille des populations considérables d'oiseaux aquatiques coloniaux qui font leur nid dans le lac Ontario. La RNF de l'Île Scotch Bonnet est constituée d'une petite île de 1 hectare (ha) située à environ 4,8 kilomètres (km) du continent dans l'est du lac Ontario, au large de la rive ouest du comté de Prince Edward, en Ontario. Le pourtour de l'île est ceint d'affleurements de calcaire solide et son intérieur est formé de terres nues. L'île tire son nom de l'une des trois crêtes d'argile et de till glaciolacustre orientée nord-sud et connue sous le nom de haut-fond Scotch Bonnet.

Cette RNF a été créée en 1979 pour protéger les oiseaux aquatiques coloniaux qui y nichaient et pour établir un site de recherche à long terme. Chaque printemps, l'île s'anime avec l'arrivée d'un grand nombre d'oiseaux aquatiques coloniaux, surtout des Goélands argentés et des Cormorans à aigrettes qui se reproduisent sur l'île ou qui s'y reposent tout au long de l'été. L'île abrite environ 110 couples de goélands argentés, qui constituent la plus grande colonie de cette espèce dans le lac Ontario, et environ de 500 à 1 000 Goélands argentés immatures utilisent l'île comme aire de perchage pendant la nuit tout au long de l'été. En 2009, l'île Scotch Bonnet accueillait la huitième plus grande colonie de cormorans (896 nids) dans les eaux canadiennes du lac Ontario. L'île constitue également un site d'escale pour de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs, en particulier des oiseaux aquatiques et des oiseaux de rivage, au cours des migrations du printemps et de l'automne le long de la voie migratoire de l'Atlantique.

L'isolement de la RNF de l'Île Scotch Bonnet, son substrat stable et sa longue histoire d'utilisation par les oiseaux aquatiques coloniaux comme site de nidification en font un site important pour la conservation et la recherche à long terme. Au début des années 1970, le Service canadien de la faune a commencé à surveiller les substances chimiques toxiques persistantes dans les œufs des Goélands argentés. La création de registres annuels de nidification aide à évaluer le succès de la reproduction, les fluctuations dans les populations, les types d'espèces qui se reproduisent sur l'île et les tendances qui modulent ces populations au fil du temps. La RNF de l'Île Scotch Bonnet fait partie des 15 sites (et plus) de Goélands argentés des Grands Lacs qui sont visités chaque année dans le cadre de cette étude à long terme. Il n'existe pas de registres de toutes les espèces en péril qui habitent l'île.

Pour plus d'information sur la RNF de l'Île Scotch Bonnet, consultez le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

Les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d'espèces sauvages en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada. Le but premier des RNF est la protection et la conservation des espèces sauvages et de leur habitat. À cet effet, et selon la législation, Environnement et Changement climatique Canada à le pouvoir d'interdire toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation des espèces sauvages. En conséquence, la plupart d'entre elles ne sont pas accessibles au public et toute activité y est interdite. Le Ministère peut cependant autoriser la tenue de certaines activités, soit par des avis publics ou par l'émission de permis, tant que ces activités sont compatibles avec les buts de conservation du plan de gestion pour la RNF. Pour plus d'information, consulter la section sur la gestion et activités de la section Web des RNF.

L'accès à la RNF de l'Île Scotch Bonnet est interdit. Il n'existe pas de routes, de sentiers ou d'installations entretenues dans la RNF de l'Île Scotch Bonnet et les visites y sont interdites afin de protéger les oiseaux nicheurs contre toute perturbation. Certaines activités peuvent y être autorisées dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs de conservation du plan de gestion de la RNF. Cela inclut notamment des activités de recherche et de surveillance des oiseaux aquatiques coloniaux. L'île contient les ruines d'un ancien phare en pierre ainsi qu'un phare à charpente d'acier maintenu pour aider à la navigation. Cependant, les eaux autour de l'île sont accessibles et populaires pour la navigation de plaisance et la pêche dans les mois d'été. La popularité de la région pour diverses activités récréatives constitue un problème croissant, car on sait que le bruit et l'action des vagues causés par les bateaux et la présence humaine poussent les oiseaux à fuir leur nid, ou, dans certains cas, à abandonner le nid, les œufs et les oisillons.

Des permis sont nécessaires pour y faire une visite ainsi que pour y effectuer de la recherche, des inventaires et de la surveillance. Les permis doivent être obtenus auprès du Service canadien de la faune. De plus amples informations sur l'accès et l'émission de permis pour la RNF de l'Île Scotch Bonnet peuvent être obtenues en contactant le bureau d'Environnement et Changement climatique Canada de la région.

Carte de la réserve

  • Limites de la RNF de l'île Scotch Bonnet.
Description longue pour la Carte

Carte montrant la région autour de l'île Nicholson, incluant Huycks Point et Island Point situés dans le lac Ontario. Les limites de la RNF de l'île-Scotch Bonnet sont indiquées. L'aire protégée recouvre l'île Scotch Bonnet qui est située au sud-ouest de l'île Nicholson. L'échelle de la carte est en kms. Les eaux permanentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un petit encart montre l'emplacement de la RNF dans le Canada.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer la RNF de l'Île Scotch Bonnet. Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire affichant diverses données sur la RNF de l'Île Scotch Bonnet
Catégorie Information
Désignation de l'aire protégée RNF
Province/territoire Ontario
Latitude/longitude Latitude : 43° 54'00"N
Longitude : -77°32'25"O
Superficie 1 ha
Raison pour la désignation de l'aire protégée Site important pour la nidification, le perchage et le repos pour un nombre important d'oiseaux coloniaux et comme aire de rassemblement pour la sauvagine et les oiseaux de rivage lors des migrations du printemps et de l'automne le long de la voie migratoire de l'Atlantique. Les habitats de la RNF sont rares et peu communs, d'un type spécifique dans une région biogéographique.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1979 - Description légale
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Ia - Réserve naturelle intégrale
Désignations supplémentaires Région de conservation des oiseaux no 13 de l'Initiative de conservation des oiseaux de l'Amérique du Nord (ICOAN), comprise dans l'écozone des Plaines à forêts mixtes et l'écorégion de Manitoulin - Lac Simcoe.
Espèces vedettes ou phares Site important pour la nidification d'oiseaux coloniaux dont : Goéland argenté, Cormoran à aigrettes, Bihoreau gris, Goéland marin.
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune enregistrée
Type d'habitat principal Écozone des plaines à forêts mixtes, écorégion Manitoulin - lac Simcoe.
Espèces envahissantes Aucune enregistrée
Espèces exotiques et envahissantes Aucune
Défis et pressions Restreindre l'accès public à l'île pour ne pas perturber la nidification des oiseaux coloniaux.
Organisme de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation L'accès public sur l'île n'est pas autorisé excepté pour de la recherche, pour de la surveillance ou pour l'entretien des installations et des infrastructures par les ministères fédéraux, si un permis en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada a été émis. Les activités récréatives permises sont l'observation des oiseaux à partir des eaux du lac ainsi que la navigation de plaisance à proximité du rivage.

Remarque : En cas d'incompatibilité entre les renseignements présentés sur cette page web et l'avis affiché sur le site de la RNF, l'avis prévaudra à titre d'instrument juridique autorisant l'activité.

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l'Ontario
Service canadien de la faune
Aires protégées et intendance
4905, rue Dufferin
Toronto, (Ontario)
M3H 5T4
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :