Réserve nationale de faune Ninginganiq

La réserve nationale de faune (RNF) Ninginganiq, au Nunavut, constitue un habitat important pour la faune, notamment pour les baleines boréales, et une zone culturelle importante qui relie le passé et le présent des Inuits du Nunavut.

Description

La RNF Ninginganiq a été créer en 2010 dans le but principal de protéger l’habitat marin de la baleine boréale. D’une superficie de plus de 336 200 hectares (ha), elle est la plus grande RNF au Canada.  Cette superficie est composée d’approximativement 53 000 ha de terres et 283 200 d’habitats marin. Le terme inuktitut « ninginganiq » pourrait se traduire par « lieu où règne le brouillard ».

La réserve se situe sur la côte nord-est de l’île de Baffin, approximativement à 100 km sud-sud-est de la communauté de Clyde River, au Nunavut. Cette région inclut le littoral et les îles de la baie Isabella et l'océan adjacent jusqu'à 12 milles nautiques du rivage. La RNF de Ninginganiq contient de nombreux sites culturels importants, notamment des établissements inuits historiques et des artefacts européens de chasse à la baleine du XIXe siècle.

Vue sur le paysage marin de Ninginganiq
RNF Ninginganiq – Vue aérienne

L'interaction des courants océaniques et du vent avec les bancs côtiers peu profonds et les fosses profondes au large de Ninginganiq crée un habitat d'alimentation idéal pour les baleines boréales.  Les baleines boréales de la RNF de Ninginganiq appartiennent à la population de l'est du Canada et de l'ouest du Groenland.  Les baleines boréales sont généralement présentes à Ninginganiq de la fin août au début octobre, bien qu'elles puissent être présentes dès le mois de mai ou aussi tard que le mois de novembre.  Les premiers arrivants sont de grands adolescents qui passent la plupart de leur temps sur la rive d’Isabella, où ils se reposent, se toilettent et participent à des activités sociales.  Les adultes arrivent à la fin du mois d'août et en septembre et passent beaucoup de temps à se nourrir dans les fosses en mer.  Le nombre de baleines boréales qui fréquentent la RNF de Ninginganiq varie chaque année en fonction des vents, des courants et de l'état des glaces, mais on a observé jusqu'à 147 individus dans la baie à un moment donné.  Il s'agit de la plus grande concentration de baleines boréales observée au Canada.

Baleine boréale nageant
Baleine boréale

La RNF Ninginganiq comprend aussi d’autres espèces, telles que :

Vous trouverez plus d'informations sur la RNF Ninginganiq dans le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

En vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada, les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages. L’objectif premier des RNF est de protéger et de conserver la faune et son habitat. À cette fin et conformément à la loi, toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation de la faune peut être interdite. Par conséquent, la plupart des RNF ne sont pas accessibles au public et toutes les activités y sont interdites. Toutefois, certaines activités peuvent être autorisées par l’annexe I.1 du règlement sur les réserves d’espèces sauvages ou délivrance de permis dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs du plan de gestion de la RNF. Pour plus d’informations, veuillez consulter la section des plans de gestion et activités des RNF.

La RNF Ninginganiq est gérée par le Service canadien de la faune (SCF) d'Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) et les Inuits de Clyde River, NU, dans le cadre d'une entente de cogestion établie par l'Entente sur les répercussions et les avantages pour les Inuits pour les réserves nationales de faune et les refuges d'oiseaux migrateurs dans la région du Nunavut (ERAI).  Le Comité de cogestion de la région de Ninginganiq a été formé dans le cadre de l'ERAI et fournit des conseils sur tous les aspects de la gestion de la RNF et sur toutes les décisions stratégiques importantes touchant la RNF, y compris l'utilisation de la RNF par les Inuits, les demandes de permis, les recherches menées dans la RNF, l'utilisation de la région par les visiteurs, ainsi que la gestion et la protection de la faune et de son habitat.
Au Nunavut, les Inuits du Nunavut, conformément à l'Accord du Nunavut (AN), peuvent chasser les animaux sauvages, y compris la collecte d'œufs et de plumes d'oiseaux migrateurs pour leurs besoins économiques, sociaux et culturels (article 5 de l'AN). L'accès à la RNF Ninginganiq par quiconque n’est pas un Inuit inscrit en vertu de l'AN est restreint ; par conséquent, tout Inuit qui n’est pas du Nunavut doit obtenir un permis pour accéder à la RNF Ninginganiq ou y mener toute activité. Les activités qui peuvent être autorisées seront conformes aux objectifs de conservation du plan de gestion de la RNF (actuellement en impression).

De plus amples informations sur l’accès et la délivrance de permis pour la RNF Ninginganiq peuvent être obtenues auprès du bureau d’Environnement et Changement climatique Canada de la région.

Carte de la réserve

Voir description longue ci-dessous
Carte de RNF de Ninginganiq
Description longue

Cette carte montre la zone autour de l’île Aulitivik, y compris une partie de l’île de Baffin et de la baie de Baffin, au Nunavut. Les limites de la RNF Ninginganiq sont indiquées. La RNF le littoral et les îles dans la baie Isabella ainsi que l’océan adjacent jusqu'à 12 milles nautiques du rivage. L’échelle de la carte est en kilomètres. Un petit encart de la carte nationale situe l’emplacement de la RNF au Canada. 

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites officielles.

Tableau sommaire

Tableau sommaire de la RNF Ninginganiq
Catégorie Information
Désignation de l’aire protégée RNF
Province ou territoire Nunavut
Latitude et longitude 69°37' Nord / 67°00' Ouest
Superficie en hectare 336 200 ha
Raison pour la désignation de l’aire protégée Habitat d’importance nationale pour la baleine boréale.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 2010 – Description officielle
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Zone de nature sauvage (Ib)
Autres désignations Zone d'importance écologique et biologique (Ministère des Pêches et Océans Canada)
Espèces vedettes ou phares Baleine boréale
Espèces inscrites à la Loi sur les espèces en péril (LEP) Oiseaux:

Mammifères:

Type d’habitat principal Principalement marin.
Importance de la faune et de la flore Plus importante concentration de baleine boréale au Canada.
Espèces envahissantes Aucune
Autres espèces Oiseaux :


Mammifères :

Principales menaces et difficultés
  • Augmentation du trafic naval (tourisme, expédition, pêche, etc.) et les danger associés (pollution, bruit, collision avec la faune, enchevêtrement de la faune)
  • Changement climatique
  • Récolte de la faune (maintien de niveaux durables)
Organisme de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation Les Inuits du Nunavut ont un droit d'accès libre et sans restriction, aux fins de récolte, à toutes les terres, eaux et zones marines situées dans la RNF, conformément à l'article 5 de l'ERAI et sous réserve de l'article 5.7.18 de l'Accord du Nunavut.
Tous les Inuits qui ne sont pas du Nunavut doivent obtenir un permis pour accéder à la RNF ou y mener quelque activité que ce soit.

Remarque : En cas de divergence entre l’information présentée sur cette page Web, tout avis affiché sur le lieux de la RNF et la loi, la loi prévaut.

Contactez-nous

Environnement et Changement climatique Canada – Région du Nord
Service canadien de la faune
Programme des aires protégées
Case postale 1714
Iqaluit Nunavut  
X0A 0H0

Téléphone: 867-975-4642
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : enviroinfo@ec.gc.ca

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :