Dépliant de la Réserve nationale de faune de Shepody

Bécasseaux semiplamés en vol
Photo : V. Singh © Environnement et Changement climatique Canada, 2015. Bécasseaux semiplamés en vol

Pourquoi la réserve de Shepody est-elle si particulière?

La Réserve nationale de faune (RNF) de Shepody abrite l’un des meilleurs habitats migratoires et de reproduction du Canada atlantique pour la sauvagine et d’autres types de faune des milieux humides. La RNF est aussi une zone de migration automnale importante pour une diversité d’oiseaux de rivage. Établie en 1980, cette RNF de 990 hectares est divisée en trois sections distinctes près de la baie de Shepody, au Nouveau-Brunswick. Germantown Marsh et New Horton sont constitués de terres humides restaurées tandis que Mary’s Point est composé d’un grand marais salé, de vasières intertidales et d’une péninsule boisée. La RNF de Shepody est également

  • l’un des sites les plus importants de l’Amérique du Nord pour les oiseaux de rivage migrateurs, comme le Bécasseau semipalmé;
  • une partie de la Zone importante pour la conservation des oiseaux de la baie de Shepody, et du Réseau de réserves pour les oiseaux de rivage de l’hémisphère occidental de la baie de Fundy;
  • une zone humide d’importance inter-nationale sous la Convention de Ramsar;
  • un habitat important pour la sauvagine, notamment le Canard noir, la Sarcelle d’hiver et le Fuligule à collier;
  • la résidence d’une variété d’oiseaux de marais, y compris le Petit Blongios, une espèce menacée;
  • un habitat pour des mammifères, tels que le vison, le rat musqué et le cerf de Virginie.

Qu’est-ce que les aires protégées d’Environnement et Changement climatique Canada ?

Environnement et Changement climatique Canada établit des RNF marines et terrestres à des fins de conservation, de recherche et d’interprétation. La création des RNF vise à protéger les oiseaux migrateurs, les espèces en péril et d’autres populations sauvages ainsi que leur habitats. Les RNF sont établies en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada et sont d’abord et avant tout des territoires destinés aux espèces sauvages.

Les refuges d’oiseaux migrateurs (ROM) sont établis en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et procurent un refuge aux oiseaux migrateurs dans les milieux terrestres et marins. Le réseau d’aires protégées actuel comprend 54 RNF et 92 ROM, qui couvrent une superficie d’environ 12 millions d’hectares au Canada.

Que puis-je faire dans la réserve de Shepody?

L’accès à la RNF de Shepody est permis pour certaines activités, notamment l’observation de la faune, la randonnée, la photographie et la cueillette de petits fruits. La chasse, le piégeage et la pêche peuvent également être pratiqués dans les parties de New Horton et de Germantown, mais sont assujetties aux règlements et conditions provinciaux et fédéraux. Environnement et Changement climatique Canada gère un centre d’accueil d’interprétation autonome à Mary’s Point, ouvert les jours de semaine en juillet et en août, alors que la migration des oiseaux de rivage est à son point culminant.

Carte illustrée du Canada
Description longue pour la Carte

L’emplacement de la RNF sur une carte illustrée du Canada. L’emplacement de la RNF est indiqué par une annotation générale dans la province de Nouveau-Brunswick.

Avec qui puis-je communiquer?

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l’Atlantique
Service canadien de la faune
17, rue Waterfowl
Sackville (Nouveau-Brunswick) E4L 4N1
1-800-668-6767
courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Aires protégées Site web
Canada logo
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :