Plan de gestion des réserves nationales de faune de l’Île-Scotch-Bonnet et de l’Île-Mohawk : chapitre 4


4 Buts et objectifs

4.1 Vision

La réserves nationales de faune(RNF) de l’Île-Scotch Bonnet et la RNF de l’Île-Mohawk ont toutes deux été créées à des fins de conservation. La vision à long terme pour ces deux aires protégées consiste à maintenir et à améliorer la qualité de l’habitat pour les espèces animales et végétales indigènes, en donnant la priorité aux populations d’oiseaux aquatiques coloniaux qui y nichent.

4.2 Buts et objectifs

Le principal but de gestion établi pour ces deux RNF est d’assurer la persistance à long terme des colonies nicheuses d’oiseaux aquatiques en limitant le plus possible les perturbations extérieures. Des buts et objectifs plus précis ont été établis pour favoriser l’atteinte de ce but. Toutefois, en raison de la faible superficie et du caractère isolé de ces RNF, la mise en place de mesures de gestion active n’est pas requise. Les activités de gestion se limitent à répondre aux besoins immédiats et aux visites planifiées. Les buts et objectifs énoncés ci-dessous s’inscrivent donc dans le cadre d’une approche non interventionniste. La description des activités de surveillance et des relevés mentionnées ci-dessous à la section 5.1 fournit de plus amples informations sur la façon dont on prévoit atteindre ces principaux buts.

But 1: Conservation et gestion des espèces sauvages et de leur habitat

1.1 Sous-but : Préserver les populations nicheuses d’oiseaux aquatiques coloniaux et leur habitat et celles de diverses espèces d’oiseaux migrateurs.

  1. Objectif : Laisser les processus naturels et la succession naturelle suivre leur cours en intervenant de façon minimale en se fondant sur les résultats des activités de surveillance, des relevés et des travaux de recherche (section 5.1).
  2. Objectif : Gérer l’habitat (p. ex., élimination des espèces envahissantes) uniquement de manière à préserver la quantité et la qualité des habitats existants pour les populations nicheuses d’oiseaux aquatiques coloniaux et/ou les oiseaux migrateurs saisonniers, selon les besoins révélés par les activités de surveillance, les relevés et les travaux de recherche.

But 2 : Contrôle des activités interdites

2.1 Sous-but : Prévenir le déroulement d’activités non autorisées et assurer la conformité à la Loi sur les espèces sauvages au Canada et à la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et encourager le signalement rapide de toute situation dangereuse ou infraction aux dispositions des lois susmentionnées.

  1. Objectif : Veiller à ce que les visiteurs autorisés comprennent bien les interdictions

But 3 : Promotion de la santé et de la sécurité

3.1 Sous-but : Réduire ou atténuer le plus possible les risques pour la santé et la sécurité des visiteurs autorisés.

  1. Objectif : Les risques ont été évalués, et des mesures ont été mises en place pour assurer la sécurité des visiteurs autorisés, notamment aux points de débarquement et de mouillage, et réduire les risques d’accident associés aux structures en place (p. ex. brise-lames en béton à la RNF de l’Île-Scotch Bonnet, ruines du phare).
  2. Objectif : Conformément aux dispositions de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux, aucune mesure active ne sera prise pour freiner le processus de détérioration naturelle des phares à moins que ces structures présentent des risques pour la santé et la sécurité des visiteurs autorisés.

3.2 Sous-but : Informer les visiteurs autorisés des risques pour la santé et la sécurité.

  1. Objectif : Les clientèles cibles et les collaborateurs sont adéquatement informés des risques pour la santé et la sécurité auxquels s’exposent les visiteurs autorisés (p. ex., panneaux d’information, avis et feuillets de renseignements).
  2. Objectif : Le statut des accords de collaboration existants et des permis a été examiné et les accords et permis ont été renouvelés, le cas échéant.

4.3 Évaluation

Les visites aux RNF de l’Île-Scotch Bonnet et de l’Île-Mohawk seront effectuées dans les limites imposées par les ressources financières et humaines. Idéalement, un employé d’Environnement et Changement climatique Canada devrait visiter l’île annuellement, en coordination avec l’équipe affectée aux aires protégées de l’Ontario et d’autres sections et directions du ministère. Le plan de gestion sera réexaminé dans les cinq ans suivant son approbation initiale et tous les dix ans par la suite. L’évaluation inclura un examen annuel des données obtenues dans le cadre des projets de surveillance et de recherche et des relevés décrits ci-dessous. Ces données et l’examen annuel serviront à orienter la planification des mesures de gestion futures et à évaluer les contributions fédérales à la réalisation des mandats spécifiques à Environnement et Changement climatique Canada pour lesquels l’aire protégée a été créée. Toute nouvelle information pertinente pourra être annexée au présent plan de gestion si cet ajout facilite la gestion des sites et le processus de prise de décisions.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :