# 2019-191 Carrières, Avertissement écrit, Mesures correctives

Avertissement écrit, Mesures correctives 

Sommaire de cas

Date de C & R : 2021–03–19

Le plaignant contestait un avertissement écrit (AE) imposé à son endroit pour un écart de conduite. Le plaignant niait les faits à la base de l'AE et demandait son retrait de ses dossiers ainsi que des mesures de réparations subsidiaires aux événements.

L'Autorité initiale (AI) n'a pas accordé de redressement. L'AI a conclu que la preuve démontrait le manquement et que l'AE était justifié.

Le Comité a conclu que la preuve au dossier démontrait que le plaignant avait sciemment ignoré les directives de sa chaine de commandement et cherchait à justifier ses actions. Le Comité a ainsi conclu que l'AE était justifié et a recommandé à l'Autorité de dernière instance (ADI) de ne pas accorder de redressement au plaignant. 

Sommaire de la décision de l'ADI

La Directeur - Autorité des griefs des Forces canadiennes, agissant à titre d'ADI, a entériné les conclusions et la recommandation du Comité de ne pas accorder de redressement au plaignant. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :