# 2019-277 Libérations, Programme de formation des officiers de la Force régulière, Libération - Obligatoire

Programme de formation des officiers de la Force régulière (PFOR), Libération - Obligatoire

Sommaire de cas

Date C et R : 2021-05-19

La plaignante a contesté sa libération involontaire, la catégorie de libération qui lui a été attribuée et la méthode utilisée pour la prise de cette décision. À titre de réparation, elle a demandé un dédommagement financier. 

Il n'y a pas eu de décision de l'autorité initiale. 

Le Comité a conclu que la libération de la plaignante était justifiée. Il a aussi conclu que cette libération respectait la politique applicable puisque la plaignante n'avait pas satisfait aux normes de condition physique minimales et qu'elle n'avait pas réussi à terminer son cours de qualification militaire de base des officiers. De plus, le Comité a conclu que la plaignante avait été libérée selon le bon motif de libération puisqu'il était considéré comme honorable et qu'il s'appliquait parfaitement à la situation de la plaignante. Enfin, le Comité a conclu que la date de libération de la plaignante était raisonnable et qu'elle respectait la politique en place qui prévoyait que la libération devait avoir lieu le plus tôt possible après son approbation. 

Le Comité a conclu que la plaignante n'avait pas été lésée et il a recommandé que l'autorité de dernière instance n'accorde pas la mesure de réparation demandée. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :