Le gouvernement du Canada offre une aide financière aux lignes d’assistance téléphonique en cas de crise en Ontario, véritable filet de sécurité pour les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe 

Communiqué de presse

2 mars 2023 – Toronto (Ontario) — Femme et Égalité des genres - Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise représentent un filet de sécurité pour les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe et constituent une ressource essentielle en matière de services de soutien. Durant la pandémie, la demande pour ces services a considérablement augmenté partout au Canada, et cette demande se maintient aujourd’hui.

Aujourd’hui, l’honorable Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, accompagnée de l’honorable Dre Merrilee Fullerton, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires avec le gouvernement de l’Ontario, et de l’honorable Charmaine Williams, ministre associée des Perspectives sociales et économiques pour les femmes avec le gouvernement de l’Ontario, ont annoncé un investissement de huit millions de dollars en vue d’appuyer des lignes d’assistance téléphonique en cas de crise partout en Ontario.

Ce financement sur quatre ans aidera les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise de l’Ontario à offrir des services, des ressources et un soutien accru pour répondre aux besoins de toutes les victimes de violence fondée sur le sexe et leurs familles, où qu’elles soient dans la province. 

Cette annonce souligne le 9e accord bilatéral récemment signé avec les gouvernements provinciaux et les territoriaux afin de soutenir ces lignes téléphoniques. Depuis le mois d’août dernier, le gouvernement du Canada a annoncé des accords avec le Manitoba, le Yukon, la Nouvelle-Écosse, la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Québec, l’Île-du-Prince-Édouard et la Saskatchewan. Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les autres provinces et territoires pour conclure des accords bilatéraux similaires.

Cette annonce fait suite à l’appui historique au Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe des ministres fédérale, provinciales et territoriales responsables de la condition féminine en novembre dernier. Elle respecte également l’engagement du gouvernement du Canada de fournir environ 300 millions de dollars en fonds d’urgence pour la COVID-19 pour appuyer les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe. Depuis avril 2020, plus de 259 millions de dollars ont été versés en fonds d’urgence pour lutter contre la COVID-19 à 1 400 centres d’hébergement pour femmes, centres d’aide aux victimes d’agressions sexuelles et autres organismes, y compris à 138 organismes au service des personnes autochtones.

Citations

« Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise sont un filet de sécurité pour les femmes qui subissent de la violence domestique, car elles leur donnent accès à des ressources qui contribuent à leur sécurité. Aujourd’hui, c’est avec fierté que nous offrons au gouvernement de l’Ontario le soutien dont il a besoin avec la signature d’un nouvel accord destiné à appuyer les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise. Nous voulons continuer de collaborer étroitement avec les gouvernements des provinces et des territoires pour prévenir et mettre fin à la violence fondée sur le sexe – une violation des droits de la personne omniprésente, mortelle et profondément enracinée. »

L’honorable Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse

« Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise en Ontario sont gratuites, confidentielles et accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en plusieurs langues, afin que toutes celles et tous ceux qui sont touchés par la violence ou l’exploitation sexuelle reçoivent l’aide dont elles ou ils ont besoin. Tout le monde a le droit de se sentir en sécurité au sein de sa communauté. Cet investissement dans les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise illustre l’engagement pris avec nos partenaires du gouvernement fédéral et du milieu communautaire à prévenir et à mettre fin à la violence fondée sur le sexe. »

L’honorable Dre Merrilee Fullerton, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires 

« Il faut du courage pour appeler une ligne d’assistance téléphonique en cas de crise pour la première fois, mais en parlant à un personnel professionnel, les risques sont moins grands que cette violence ne se reproduise. Ces fonds additionnels s’ajoutent aux investissements soutenus de l’Ontario dans les lignes provinciales d’assistance téléphonique en cas de crise, ce qui permettra à un plus grand nombre de femmes de demander l’aide dont elles ont le plus besoin. » 

L’honorable Charmaine Williams, ministre associée des Perspectives sociales et économiques pour les femmes

Faits en bref

  • La finalisation des accords sur les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise appuie la mise en œuvre du Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe (Plan d’action national). Le Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe a été lancé par les ministres fédérale, provinciales et territoriales (FPT) responsables de la condition féminine en novembre 2022. Le Plan établit un cadre pour un Canada exempt de violence fondée sur le sexe (VFS) ‒ un Canada qui soutient les victimes, les personnes survivantes et leurs familles d’un océan à l’autre. Il s’agit d’une étape concrète vers la réalisation d’un engagement de longue date des gouvernements FPT à travailler ensemble pour un Canada exempt de VFS.

  • La violence fondée sur le sexe touche de manière disproportionnée les femmes et les filles. Certaines populations intersectionnelles connaissent également des niveaux élevés de violence ou sont mal desservies dans le secteur de la lutte contre la VFS, comme les femmes et les filles autochtones, les femmes noires et racisées, les immigrantes et les réfugiées, les membres des communautés 2ELGBTQIA+, les personnes en situation de handicap, et les femmes qui vivent dans des collectivités rurales, éloignées et nordiques.

  • Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise dans l’ensemble du Canada ont enregistré une hausse spectaculaire des appels de juin à octobre 2020, lorsqu’il y a eu un premier assouplissement des mesures de confinement liées à la COVID-19.

  • Avec la pandémie de COVID-19, les lignes d’assistance téléphonique provinciales de l’Ontario ont subi une demande accrue pour leurs services, alors que les besoins des personnes survivantes se sont complexifiés et que la population de l’Ontario est de plus en plus diversifiée. 

  • En 2019, l’Ontario a connu le plus grand nombre de cas de personnes subissant de la violence de la part de leur partenaire intime au Canada. 

  • Les femmes et les filles de l’Ontario subissent au-delà de deux fois plus de violence familiale que les hommes et les garçons.    

  • Parmi les services de lignes d’assistance téléphonique en cas de crise offerts en Ontario, on compte la Ligne d’assistance pour les femmes victimes d’agression, Fem’aide, Talk4Healing, et l’organisme Findhelp qui offre la Ligne d’aide aux victimes et les Services de soutien aux survivants de sexe masculin victimes de violence à caractère sexuel.

Liens connexes

Personnes-ressources

Riyadh Nazerally
Directeur des communications
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse
873-455-4846
Riyadh.Nazerally@fegc-wage.gc.ca

Relations avec les médias
Femmes et Égalité des genres Canada
819-420-6530
CFC.Media.SWC@fegc-wage.gc.ca

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

Détails de la page

Date de modification :