Une étude technique en vue d’une solution à long terme pour le SS Corfu Island

Communiqué de presse

Cap-aux-Meules, Québec - Un des mandats premiers du gouvernement du Canada est d’assurer des eaux canadiennes sécuritaires et sécurisées. Les navires désertés, abandonnés et les épaves de navires sont un véritable fléau pour certaines municipalités canadiennes, tant pour leurs risques au milieu marin, à une navigation sécuritaire, à la santé publique, à la qualité de vie des riverains, qu’à l’économie locale. C’est le cas du SS Corfu Island qui s’est échoué en 1963 au large de l’archipel des Îles-de-la-Madeleine et qui gît sur une plage de l’Étang-du-Nord.

Aujourd’hui, à Cap-aux-Meules, l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, accompagné de l’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie – Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, a annoncé qu’une étude technique sera effectuée en 2017-2018 sur le SS Corfu Island. Cette étude exhaustive permettra de déterminer l’état structurel de l’épave et d’identifier les enjeux environnementaux et socioéconomiques liés au navire. L’étude proposera également des recommandations pour définir une solution à long terme de cette épave.

Le gouvernement du Canada réitère son engagement à prendre des mesures concrètes pour remédier à ce problème. Le 7 novembre 2016, le gouvernement du Canada a annoncé le Plan de protection des océans, qui comprend la mise en œuvre d’une stratégie nationale pour régler le problème des navires abandonnés, désertés et des épaves de navires. Dans le cadre de cette stratégie, une nouvelle législation sera élaborée visant à interdire tout abandon de navires et à imputer aux propriétaires de navires la responsabilité et l'obligation de retirer et d'éliminer correctement leurs navires. 


Citations

« Notre gouvernement reconnaît les risques que les navires abandonnés, désertés et les épaves de navires posent pour la sécurité de la navigation, le milieu marin, la santé publique et les économies locales et s’engage à prendre des mesures pour remédier à ces situations ».

L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« L’annonce d’aujourd’hui répond aux préoccupations soulevées par la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine depuis plusieurs années afin de trouver une solution permanente au SS Corfu Island. Je suis contente que notre gouvernement entame une étape concrète pour pallier ce problème ».

L’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et députée de Gaspésie – Les Îles-de-la-Madeleine

Faits en bref

  • La Garde côtière canadienne (GCC) inspecte régulièrement le SS Corfu Island et assure une intervention appropriée lorsqu’il y a des rejets ponctuels d’hydrocarbures en provenance de l’épave.

  • La GCC continuera de collaborer avec les collectivités locales et les intervenants gouvernementaux pour définir les prochaines étapes dans la gestion de cette épave.

  • À ce jour, environ 57,2 mètres cubes de matériaux contaminés et d’hydrocarbures liquides provenant de l’épave ont été récupérés et éliminés selon les normes environnementales en vigueur.

Personnes-ressources

Direction des communications
Pêches et Océans Canada
Région du Québec
medias.qc@dfo-mpo.gc.ca
418-648-5474

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca
613-992-3474

Pour de plus amples renseignements au sujet de la Garde côtière canadienne, visitez www.ccg-gcc.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter!   twitter.com/MPO_GCC_Quebec


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :