Le gouvernement du Canada collabore avec les collectivités autochtones de l’arctique en vue d’améliorer les opérations maritimes locales de recherche et sauvetage

Communiqué de presse

Ottawa (ONTARIO) – Grâce au Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada travaille en vue d’améliorer la sécurité maritime et le transport maritime responsable, de protéger le milieu marin du Canada, et d’offrir de nouvelles possibilités pour les collectivités autochtones et côtières.

Dans le cadre de ce plan, l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd’hui que près d’un million de dollars allait être alloué à quatre collectivités autochtones de l’Arctique pour qu’elles puissent acquérir des embarcations de recherche et sauvetage, et de l’équipement connexe. Ces acquisitions renforceront leur participation aux interventions d’urgence maritime dans les eaux locales à titre de membres de la Garde côtière auxiliaire canadienne.

Les collectivités qui recevront ce financement dans le cadre du nouveau Programme pilote communautaire autochtone de bénévolat en sécurité nautique sont Gjoa Haven, Cambridge Bay et Rankin Inlet (Nunavut), ainsi que Ulukhaktok (Territoires du Nord-Ouest).

La Garde côtière auxiliaire canadienne est un organisme national à but non lucratif composé de 4 000 bénévoles ayant accès à 1 100 embarcations, ce qui augmente la capacité d’intervention en recherche et sauvetage maritimes du gouvernement du Canada. Ce service auxiliaire répond à environ 25 % des appels de demandes d’assistance maritime chaque année.

La Garde côtière canadienne finance ce service auxiliaire au moyen d’un programme de contributions correspondant au total à 7,7 millions de dollars par année.


Citations

« Les membres des collectivités autochtones de l’Arctique possèdent des connaissances essentielles sur les eaux locales, et depuis très longtemps, ils sont les premiers à intervenir sur place en cas d’incidents de recherche et sauvetage maritimes. Grâce au Programme pilote communautaire autochtone de bénévolat en sécurité nautique, nous nous assurons que ces collectivités ont les outils nécessaires pour intervenir en cas d’urgence, tout en leur donnant un rôle officiel dans le système canadien de recherche et sauvetage maritimes. »

L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Le Programme pilote communautaire autochtone de bénévolat en sécurité nautique est un programme de quatre ans. La Garde côtière canadienne poursuivra ses rencontres avec les collectivités autochtones côtières pour répertorier celles qui souhaiteront y participer au cours des prochaines années.

  • Les embarcations et l’équipement de recherche et de sauvetage maritime achetés dans le cadre de ce programme respectent les normes de la Garde côtière auxiliaire canadienne et de Transports Canada.

  • Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada collabore avec les collectivités autochtones et côtières afin d’élaborer un système de sécurité maritime de classe mondiale qui répond aux besoins uniques des gens, d’un océan à l’autre.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Vincent Hughes
Attaché de presse
Cabinet du ministre
Pêches, Océans et Garde côtière canadienne
613-992-3474
Vincent.Hughes@dfo-mpo.gc.ca

C-CA-18-14F

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter!   http://www.twitter.com/PechesOceansCAN

Pour de plus amples renseignements au sujet de la Garde côtière canadienne, visitez le  www.ccg-gcc.gc.ca.

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/GardeCotiereCanadienne

Suivez-nous sur Twitter!   http://www.twitter.com/GardeCotiereCAN


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :