Les opérations de 2018 de la Garde côtière canadienne dans l’Arctique tirent à leur fin

Communiqué de presse

Le 19 novembre 2018
Montréal (Québec)
Garde côtière canadienne

La saison opérationnelle de 2018 de la Garde côtière canadienne dans l’Arctique est presque terminée, le NGCC Louis S. St-Laurent ayant été le dernier navire à avoir quitté les eaux arctiques cette fin de semaine. Sept brise-glaces ont été déployés dans l’Arctique pour escorter des navires en toute sécurité dans les eaux couvertes de glace, intervenir en cas d’incidents, notamment en recherche et sauvetage, et en intervention environnementale, appuyer la sécurité de la navigation, les missions scientifiques de Pêches et Océans et les opérations de formation avec des partenaires.

Grâce au Plan de protection des océans (PPO), le gouvernement du Canada cherche à améliorer la sécurité maritime et la navigation responsable, à protéger le milieu marin du Canada et à offrir de nouvelles possibilités aux collectivités autochtones et côtières. Dans le cadre du Plan, la Garde côtière a prolongé sa saison dans l’Arctique, offrant cinq jours de service supplémentaires cette année.

En date du 5 novembre, le centre des Services de communications et de trafic maritimes (SCTM) d’Iqaluit avait apporté son soutien à 166 navires dans la zone des services de trafic maritime du Nord canadien (NORDREG). Il s’agissait de navires de la Garde côtière canadienne, de navires de charge, de pétroliers, de navires de croisière, de navires de recherche, de vraquiers, de remorqueurs, de bateaux de pêche, d’embarcations de plaisance et de navires offrant des croisières d’aventures. Des conditions glaciales extrêmes et difficiles cette saison ont rendu difficile le passage de certains navires dans le passage du Nord-Ouest. Le centre des SCTM d’Iqaluit continuera d’offrir des services aux navigateurs de l’Arctique jusqu’au 21 décembre 2018, et rouvrira en mai 2019. Pendant la fermeture saisonnière de quatre mois, le trafic maritime dans l’Arctique et les opérations NORDREG sont gérés par le centre des SCTM de Prescott, en Ontario. Ce centre assure un soutien efficace tout au long de l’année de tout le trafic maritime dans les eaux arctiques.

En plus des services de déglaçage, la Garde côtière est intervenue avec succès dans 20 incidents de recherche et sauvetage et 14 incidents d’intervention environnementale.

Financée par le Plan de protection des océans, une nouvelle station d’embarcations de sauvetage côtier a ouvert ses portes à Rankin Inlet; elle est exploitée par des étudiants inuits de niveau postsecondaire formés par la Garde côtière, et elle a été fermée le 4 septembre 2018, pour la saison. Cette station d’embarcations de sauvetage côtier est intervenue dans trois incidents de recherche et sauvetage au cours de sa première année. Les membres de l’équipage ont passé plus de 103 heures sur l’eau et parcouru 1 929 milles marins, soit 3 572 kilomètres. La station rouvrira à la mi-juin 2019. Cliquez ici pour postuler pour l’équipage de l’année prochaine d’ici le 30 novembre 2018.

La saison arctique de la Garde côtière reprendra de nouveau en mai 2019.

Multimédia supplémentaire

Le NGCC Louis S. St-Laurent a travaillé dans des conditions de glace arctique épaisse près du cap Bathurst, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Citations

« Nous sommes extrêmement fiers du travail que nos équipages et notre personnel expérimentés ont accompli une fois de plus cette saison. L’année a été particulièrement difficile en raison de l’état inhabituel des glaces, et la Garde côtière canadienne a travaillé avec diligence pour assurer la sécurité et la sûreté des marins et la protection de notre environnement marin. Nous avons hâte de collaborer avec nos partenaires et les collectivités autochtones pour la prochaine saison arctique 2019. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • En date du 5 novembre, les données suivantes ont été consignées pour nos opérations dans l’Arctique :

    • 93 escortes commerciales
    • 23 missions de reconnaissance des glaces en hélicoptère
    • 1 déglaçage de port commercial pour permettre l’amarrage d’un navire
    • 20 urgences dans l’Arctique nécessitant le déploiement ou l’affectation de ressources pour une opération de recherche et sauvetage
  • En date du 7 novembre, des exercices de recherche et sauvetage ont eu lieu avec les unités auxiliaires de la Garde côtière à Salluit (Québec), Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), Inuvik (Territoires du Nord-Ouest) et Rankin Inlet (Nunavut).

  • En septembre, le NGCC Amundsen a accueilli la gouverneure générale du Canada, Son Excellence la très honorable Julie Payette, à son bord pour une mission scientifique.

  • En octobre, la création d’une région arctique autonome a été annoncée; sa mise en place a déjà commencé et elle se fera par étapes.

  • La formation et les exercices en intervention environnementale ont eu lieu à Inuvik (T.N.-O.), Yellowknife (T.N.-O.), Hay River (T.N.-O.) et Iqaluit (Nunavut) cette saison.

  • Le NGCC Sir Wilfrid Laurier a livré 50 bicyclettes et casques à Ulukhaktok (T.N.-O.) en partenariat avec le projet Polar Bike.

  • Les cadets de la Marine royale du Canada ont été accueillis à bord du NGCC Louis S. St-Laurent, où ils ont eu l’occasion d’effectuer des tâches dans différents services maritimes et de se familiariser avec une embarcation rapide de sauvetage et son équipement.

  • Le 6 novembre 2018, le NGCC Henry Larsen a accueilli à son bord des étudiants du Programme de technologie environnementale du Collège de l’Arctique du Nunavut pour une visite et une séance de participation.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Lauren Solski
Conseillère en communication
Pêches, Océans et la Garde côtière canadienne
519-383-1909

Lauren.Solski@dfo-mpo.gc.ca

Direction générale régionale des communications
Pêches et Océans Canada
204-984-4715
XCA.Media@dfo-mpo.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :